Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Elections municipales 2014 - Amiens

AMIENS

Election présidentielle 2012 :

1er tour (Participation : 75,25%)

Hollande
33,74%
Sarkozy
22,60%
Le Pen
16,56%
Mélenchon
13,00%
Bayrou
8,37%
Joly
2,20%
Dupont-Aignan
1,50%
Poutou
1,11%
Arthaud
0,68%
Cheminade
0,23%

2e tour (Participation : 75,96%)

Hollande
59,85%
Sarkozy
40,15%

Elections municipales 2008 :

1er tour (Participation : 54,74%)

Demailly (Union de la gauche)
41,37%
Bal.
de Robien (Union de la droite)
38,88%
Bal.
Dollé (LCR)
6,43%
Leflot-Savain (MoDem)
5,82%
Fachon (DVD)
4,35%
Paleni (LO)
3,14%

2e tour (Participation : 62,26%)

Demailly (Union de la gauche)
56,21%
(43)
de Robien (Union de la droite)
43,79%
(12)

Candidats déclarés :

Nicolas Belvalette (DVG)
Thierry Bonté (PS-PC-EELV-PRG-MRC)
Mohamed Boulafrad (PS dissident)
Yves Dupille (FN)
Brigitte Fouré (UDI-UMP-MoDem)
Cédric Maisse (PG-DVG)
Bruno Paleni (LO)

Informations sur la ville

Département : Somme

Région : Picardie

Population : 133 998 habitants

Municipalité sortante :

Maire : Gilles Demailly

Elu depuis : 2008 Etiquette :

Se représente : ?

Indice : 0,67
Votants : 314

Présentation

Dirigée par le PCF de 1971 à 1989 puis par l'UDF Gilles de Robien jusqu'en 2008, le passage au gouvernement de ce dernier pendant tout le dernier mandat de Jacques Chirac a contribué à sa large défaite face à Gills Demailly, pourtant beaucoup moins connu. En 2014, le sortant devra faire face à une liste de droite, menée par l'ex maire (2002-2007) Brigitte Fouré pour l'UDI avec le député UMP Alain Gest en 2e position. Il devra faire face à au moins une liste d'opposition de gauche, avec probablement des proches de l'ancien député communiste Maxime Gremetz. Enfin, contrairement à 2008, le FN devrait être présent et probablement atteindre le second tour, étant donné ses résultats de 2012. En 1995, le FN avait obtenu 10,2% au seul tour organisé.

Voir aussi le sujet consacré aux élections municipales dans le département de la Somme.

Forum de discussion consacré aux élections municipales qui seront organisées en France en mars 2014.

Re: Elections municipales 2014 - Amiens

Messagede Jean-Philippe » Mar 18 Mar 2014 22:54

Le sondage que j'ai mis en lien dans mon message précédent indique des reports surprenants : 16% des électeurs FN du 1e tour voteraient à gauche au 2e, contre 2 pour la droite et 82% ne changeraient pas de choix.
Le projet de tramway divise : 54% sont contre, 39 pour (68% pour les électeurs de la liste PS, contre 70% d'opposants à droite et 80 parmi les électeurs FN). Rappelons que le candidat PS est vice président de l'agglo chargé des transports.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9203
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Elections municipales 2014 - Amiens

Messagede Relique » Mer 19 Mar 2014 07:58

Ces reports de vote me font penser à une hypothèse:

le vote FN est en partie un vote contestataire au niveau plutôt national. Pendant 10 ans, la droite était au pouvoir.

Il est possible qu'au premier tour, les "contestataires" électeurs du FN soient les fâchés du gouvernement en place. Mais qui sont les plus fâchés ? Ceux qui ont adhéré aux idées du gouvernement, en élisant le président, ou ceux qui n'ont pas voté pour le président ?

Le niveau élevé du FN pourrait s'expliquer, entre autres, par une double-contestation: on ne peut pas dire que le PS, durant ces dix années d'opposition, fut très attirant (guerres internes surtout...), et l'UMP depuis 2012 se déchire également. Renforcé par un vote d'adhésion qui a toujours été là, mais qui s'accroit, cela pourrait expliquer les meilleurs scores du FN dans des fiefs de gauche (le nord-est industriel).

Mais on pourrait également expliquer des reports meilleurs à gauche qu'à droite: les contestataires du 1er tour reviendrait au bercail au second: le bercail de certains étant à gauche.

Enfin, ceci n'est qu'une hypothèse, issue d'une réflexion suite à UN sondage.

P.S.: je tenais à dire que je ne pense pas, personnellement, que le FN soit un parti contestataire. Il s'agit d'un parti bien ancré dans le "système": le fric qui circule, les condamnations des cadres et dirigeants sont deux aspects présents au FN parfois plus que dans les autres partis. N'ayant été au pouvoir qu'en des occasions rares, ils ont moins d'affaires liés à des abus de pouvoir.
Néanmoins, la politique d'enfumage du FN étant plutôt réussie, il existe un certain vote contestataire qui s'exprime grâce au vote FN.
Relique
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2879
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 13:03

Re: Elections municipales 2014 - Amiens

Messagede Corondar » Lun 24 Mar 2014 02:02

Jean-Philippe a écrit:Voici les résultats du nouveau sondage Ipsos, très serré :

1er tour :
Fouré UDI UMP 42%,
Bonté PS 32%,
Dupille FN 14%,
Maisse DVG-PG 6%,
Paléni LO 3%
Belvalette 2%
Boulafrad DVG 1%

Au 2e tour, égalité à 43% pour les deux principaux candidats contre 14 pour le FN qui est stable. Suspense.

Seuls 53% des électeurs Maisse voteraient Bonté au 2e tour, contre 23 qui s'abstiendraient, 18 qui voteraient à droite et 6 FN (source).


Encore un sondage qui s'est planté : 45% pour Fouré, 25% pour Bonté et 15% pour Dupille. Je pense que c'est plié : quand le maire sortant à 20 points de retard sur sa principale concurrente c'est que la messe est dite.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4246
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Précédente

Retourner vers Elections municipales de 2014

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Conseil communautaire : mode d'emploi

Joël Clérembaux

Elaboré par un ancien directeur général des services, ce classeur est le fruit d'une double expérience : expérience de dirigeant à l'origine de la création d'une communauté de communes, expériences de DGS acquises au sein de communes intégrées...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à l'urbanisme

Eric Becet

Ce Dossier d'experts présente la réforme initiée par les dispositions de la loi n° 2010-788 portant engagement national pour l'environnement, votée le 12 juillet 2010, dite loi « Grenelle II ». Il ne s'agit pas d'une réforme complète du Code de l'urbanisme...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité