Politiquemania

La base de données de la vie politique française

L'élection présidentielle d'octobre 2014 au Brésil

Ce forum permet de réagir sur tous les évènements politiques qui ne concernent ni la France ni l'Europe. Exprimez-vous sur les élections, décisions ou nominations dans le reste du monde.

Re: L'élection présidentielle d'octobre 2014 au Brésil

Messagede ploumploum » Sam 18 Oct 2014 13:04

Jean-Philippe a écrit:Dans les derniers sondages, la sortante est largement en tête alors que Aecio Neves du Parti de la sociale démocratie (PSDB) a dépassé samedi dans trois sondages Marina Silva (27 contre 24%). Si Neves arrive bien 2e, la victoire de Rousseff ne fait plus aucun doute.

Les Brésiliens [142 millions d'électeurs pour 202 millions d'habitants] vont élire aussi leurs 513 députés fédéraux, 1 069 députés régionaux, 27 gouverneurs et renouveler un tiers du sénat (27 sièges) parmi plus de 26 000 candidats, dont 31,7 % sont des femmes.




Comme l'a indiqué Jean-Philippe, il y a eu aussi les renouvellements total ou partiel des 2 chambres.
Un tiers des sièges du Sénat était soumis au renouvellement. (scrutin majoritaire à 2 tours)
Le Sénat se compose de 81 sièges : 3 sièges pour chacun des 26 États + 3 sièges pour le District Fédéral (formé autour de la capitale Brasília)

Parmi les sénateurs élus ou réélus (pour un mandat de 8 ans/ renouvellement par 1 tiers/2 tiers), on compte entre autres un ancien Président de la République, un ancien candidat à la présidence de la République, un ancien footballeur.

Fernando Collor de Mello (65 ans), président de 1990 à 1992 ("destitué" pour trafic d'influence à cette date), sénateur élu en 2006 dans l’État d'Alagoas, obtient un nouveau mandat (55,69 % des suffrages exprimés)
Il est élu sous l'étiquette du Partido Trabalhista Brasileiro (PTB), parti soutenant Aécio Neves.


- José Serra (72 ans-PSDB), ancien maire de Sao Paulo, ancien gouverneur de l’État du même nom, ancien ministre, ancien sénateur et 2 fois candidat à la Présidence (2002 et 2010) retrouve un mandat sénatorial en battant largement Eduardo Suplicy, sénateur depuis 1990 (et cofondateur du PT) : 58,49 % contre 32,53 % pour le sortant
Fait anecdotique, lors des élections locales de 2004, José Serra avait battu la maire sortante de Sao Paulo : Marta Teresa Smith de Vasconcellos Suplicy, ex-femme d'Eduardo Suplicy.


- Romário ( plus exactement Romário de Souza Faria/ 48 ans), vainqueur de la Coupe du Monde 94, est élu sénateur (PSB) dans l’État de Rio de Janeiro avec 63,43 % des suffrages exprimés.
L'ancien footballeur était député fédéral depuis 2010.


Parmi les sénateurs sortants non candidats à un nouveau mandat, il y a José Sarney (84 ans), Président de la République de 1985 à 1990* , sénateur de l’État du Maranhão : 1971-1985 et Sénateur de l’État d'Amapa : 1991-2015.
J.Sarney détient les records du nombre de mandats sénatoriaux : 5 et de longévité à la présidence du Sénat sous le régime de la Nouvelle République" (8 ans : 95-97/2003-2005/2009-2013)

* Vice-président du 15 mars au 21 avril 1985, il deviendra président à cette date suite au décès de Tancredo Neves, président élu par le Collège Électoral (Parlement) mais non investi. Il consolida la "Nova República", le régime né après la dictature militaire (1964-1985)
ploumploum
 
Messages: 15700
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: L'élection présidentielle d'octobre 2014 au Brésil

Messagede ploumploum » Mer 22 Oct 2014 22:31

ploumploum a écrit:Sans réelle surprise, la coalition formée autour de la candidature de Marina Silva (PSB en tête) soutient Aécio Neves.

Incertitude pour le 2nd tour : les premiers sondages post-1er tour (Ibope et Datafolha) donnent Aécio Neves légèrement en tête mais c'est dans la marge d'erreur :


Aécio Neves (PSDB) : 46
Dilma Rousseff (PT) : 44

4-6 % Indécis
4-6 % Blancs / Nuls


http://g1.globo.com/politica/eleicoes/2 ... ma-44.html


Inversion de tendance dans les 4 derniers sondages publiés et réalisés du 18 au 21 octobre (dont 2 de Datafolha). La présidente sortante est créditée de 45,5- 47 %
Aécio Neves pointe à 43-44,5 %
Mais on est toujours dans la marge d'erreur. Le second tour s'annonce incertain.

Indécis : 4-6 %
Blancs/Nuls : 4-6 %

En lien, le dernier sondage de Datafolha.
http://g1.globo.com/politica/eleicoes/2 ... folha.html
ploumploum
 
Messages: 15700
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: L'élection présidentielle d'octobre 2014 au Brésil

Messagede ploumploum » Dim 26 Oct 2014 22:25

ploumploum a écrit:A titre indicatif, voici les résultats définitifs publiés par le Tribunal Électoral

Inscrits : 142 822 046 ( + 7 017 613 par rapport au 1er tour de 2010)
Votants : 114 122 883 ( + 2 929 136) / (80,61 %)
Blancs : 4 420 489 (+ 941 149)
Nuls : 6 678 592 . (+ 554 338) Les blancs et nuls représentent 9,6 % des votants.

Exprimés : 104 023 802 ( + 2 433 649)



Les données du dépouillement indiquent que la participation devrait être un peu faible qu'au 1er tour. (79,2 % contre 80,6 % il y a 3 semaines.)

Le nombre de bulletins blancs devrait être inférieur à celui d'il y a 3 semaines.
ploumploum
 
Messages: 15700
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: L'élection présidentielle d'octobre 2014 au Brésil

Messagede ploumploum » Dim 26 Oct 2014 23:01

Résultats provisoires publiés par le Tribunal Électoral

Dépouillement : 412 788 / 428 894 bureaux

Inscrits : 142 822 046

Votants : 108 869 238 (79,01 %)
Blancs : 1 872 975
Nuls : 5 062 133
Exprimés : 101 934 130



Dilma Rousseff (PT/ centre-gauche) : 52 171 970 voix / 51,18 %
Aécio Neves (PSDB/ centre-droit) : 49 762 160 voix / 48,82 %

2,4 millions de voix d'écart pour l'instant. Scrutin le plus serré depuis celui de 1989.


Edit : 23h11 : nouvelle actualisation des résultats.
ploumploum
 
Messages: 15700
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: L'élection présidentielle d'octobre 2014 au Brésil

Messagede ploumploum » Dim 26 Oct 2014 23:23

Résultats provisoires publiés par le Tribunal Électoral

Dépouillement : 426 045 / 428 894 bureaux

Inscrits : 142 822 046

Votants : 112 036 593 (78,92 %)
Blancs : 1 914 660
Nuls : 5 196 477
Exprimés : 104 925 456


Dilma Rousseff (PT/ centre-gauche) : 54 125 091 voix / 51,58 % Elle est réélue Présidente de la République Fédérative du Brésil
Aécio Neves (PSDB/ centre-droit) : 50 800 365 voix / 48,42 %

3,3 millions de voix d'écart pour l'instant.


Edit : 00h04 : nouvelle actualisation des résultats.
ploumploum
 
Messages: 15700
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: L'élection présidentielle d'octobre 2014 au Brésil

Messagede Corondar » Lun 27 Oct 2014 00:38

La remontée de Neves par rapport aux sondages, aussi bien au premier qu'au second tour, est assez notable. Les derniers jours présentaient une Dilma Rousseff fatiguée, pressée d'en finir avec cette campagne. La droite peut nourrir quelques regrets. Si la situation économique ne s'améliore pas, ce sera peut-être pour la prochaine fois...
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4844
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: L'élection présidentielle d'octobre 2014 au Brésil

Messagede ploumploum » Lun 27 Oct 2014 10:19

Résultats définitifs publiés par le Tribunal Électoral

Dépouillement : 428 894/ 428 894 bureaux

Inscrits : 142 822 046

Votants : 112 683 879 (78,90 %)
Blancs : 1 921 819
Nuls : 5 219 787
Exprimés : 105 542 273


Dilma Rousseff (PT/ centre-gauche) : 54 501 118 voix / 51,64 %

Aécio Neves (PSDB/ centre-droit) : 51 041 155 voix / 48,36 %

3 459 963 voix d'écart.

C'est le plus faible écart enregistré en voix et en pts de % pour un second tour de présidentielle depuis l'instauration de la Nouvelle République.
Le précédent record datait de 1989 avec la victoire de Fernando Collor de Mello (53,03 % et 4,013 millions de voix d'avance) face à Lula

Par rapport au 1er tour, il y a 1 439 004 votants en moins, mais aussi 3 300 569 bulletins blancs et 1458 805 bulletins nuls en moins. Ce qui fait que le nombre de suffrages exprimés augmente : + 1 518 471.
Dilma Rousseff a gagné plus de 11,233 millions de voix et Aécio Neves : + 16,133 millions de voix

A titre indicatif, Dilma Rousseff a perdu plus de 1,251 million de voix par rapport au second tour de 2010

La présidente réélue l'emporte dans 15 des 27 États dont Minas Gerais (52,41 %) et Rio de Janeiro (54,94 %), respectivement 2ème et 3ème collège électoral du pays. Au passage, elle inflige une claque à Neves puisque ce dernier a été Gouverneur de Minas Gerais (2003 à 2010), et est actuellement sénateur de ce même État.

Le candidat du centre-droit l'emporte largement dans l’État de Sao Paulo (64,3 %), 1er collège électoral du pays


Dans le District Fédéral (capitale), Rousseff est largement battue : seulement 38,1 % alors qu'en 2010, elle y était arrivée en tête : 52,8 %

(Comparatif entre 2010 et 2014)
http://g1.globo.com/politica/eleicoes/2 ... no-df.html


Corondar a écrit:La remontée de Neves par rapport aux sondages, aussi bien au premier qu'au second tour, est assez notable. Les derniers jours présentaient une Dilma Rousseff fatiguée, pressée d'en finir avec cette campagne. La droite peut nourrir quelques regrets. Si la situation économique ne s'améliore pas, ce sera peut-être pour la prochaine fois...


La fatigue de Rousseff (elle a notamment fait un malaise lors d'un débat) peut aussi s'expliquer par l'usure du pouvoir.
Usure du pouvoir qui peut aider au basculement en 2018 : le PT aura alors gouverné 16 années.
ploumploum
 
Messages: 15700
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Précédente

Retourner vers Politique dans le monde

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à l'enfance et à la jeunesse

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques en faveur de l'enfance et de la jeunesse : les acteurs et le contexte d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention. Il développe aussi une démarche d'élaboration et de mise en oeuvre de cette...

Découvrir l'ouvrage

Ecrire un discours - Manuel pratique à l'usage de l'élu local ou de sa plume

Alexandra Fresse

Le discours est un exercice récurrent, voire quotidien, des élus. De l'inauguration au discours de campagne, écrire un discours demande à la fois rigueur et imagination. De la rigueur dans la forme, de...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité