Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Démission de Maxime Gremetz de son mandat de député

Forum axé sur les modifications du paysage politique français. Commentez les nominations dans la fonction publique ou les changements d'élus au parlement ou au niveau local.

Démission de Maxime Gremetz de son mandat de député

Messagede ploumploum » Lun 16 Mai 2011 18:22

Maxime Gremetz annoncé qu'il démissionnait de son mandat de député de la Somme, du fait qu'il a été exclu du groupe et qu'il estime donc :

"ne plus pouvoir remplir ses fonctions dans des conditions satisfaisantes"




http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/05/16/97001-20110516FILWWW00660-le-depute-maxime-gremetz-demissionne.php
ploumploum
 
Messages: 15634
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Démission de Maxime Gremetz de son mandat de député

Messagede Zimmer » Lun 16 Mai 2011 18:39

Le groupe auquel il appartenait, à l'Assemblée nationale, et dont il avait été exclu il y a un mois, était bien-sûr celui de la Gauche démocrate et républicaine (GDR).

Député de la 1ère circonscription de la Somme depuis mars 1993 après avoir déjà siégé au Palais Bourbon de 1978 à 1981 et de 1986 à 1988, Maxime Gremetz a également été conseiller général de la Somme, député européen, conseiller municipal d'Amiens ou encore conseiller régional de Picardie. Battu aux dernières élections cantonales (il n'était pas sortant) et aujourd'hui âgé de 70 ans, celui qui fut aussi membre du secrétariat du comité central du PCF ne dispose plus, désormais, d'aucun mandat électif.

Sa démission ne devrait pas entraîner d'élection législative partielle et son siège de député devrait donc rester vacant jusqu'en juin 2012.
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Démission de Maxime Gremetz de son mandat de député

Messagede Nico » Lun 16 Mai 2011 18:52

Zimmer a écrit:Sa démission ne devrait pas entraîner d'élection législative partielle et son siège de député devrait donc rester vacant jusqu'en juin 2012.


Maxime GREMETZ ne doit-il pas voir son siège retourner à son suppléant? La règle du siège vacant un an avant les prochaines législatives est déjà en cours?
Nico
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3939
Inscription: Dim 3 Oct 2010 16:34
Localisation: Corrèze

Re: Démission de Maxime Gremetz de son mandat de député

Messagede Zimmer » Lun 16 Mai 2011 19:04

polnico62240 a écrit:Maxime GREMETZ ne doit-il pas voir son siège retourner à son suppléant?


La règle du remplacement des députés par leurs suppléants (elle vaut aussi pour les sénateurs élus au scrutin majoritaire) ne s'applique que dans les cas de décès, d'entrée au gouvernement, de nomination en qualité de membre du Conseil constitutionnel ou de prolongation, au-delà d'un délai de six mois, d'une mission temporaire confiée par le gouvernement.

polnico62240 a écrit:La règle du siège vacant un an avant les prochaines législatives est déjà en cours?


Lorsqu'un siège devient vacant pour une toute autre raison (nous sommes ici dans ce cas), une élection législative partielle doit être organisée dans les trois mois qui suivent cette vacance, mais aucune élection partielle ne peut toutefois avoir lieu dans les douze mois qui précèdent l'expiration des pouvoirs de l'Assemblée nationale.

Nous sommes le 16 mai 2011. Les prochaines élections législatives ont été fixées aux 10 et 17 juin 2012. Je peux toujours me tromper mais ça m'étonnerait qu'une élection partielle soit organisée dans les trois semaines à venir.
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

Re: Démission de Maxime Gremetz de son mandat de député

Messagede Nico » Lun 16 Mai 2011 19:45

Merci Zimmer pour ces informations. ;)
Nico
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3939
Inscription: Dim 3 Oct 2010 16:34
Localisation: Corrèze

Re: Démission de Maxime Gremetz de son mandat de député

Messagede ploumploum » Jeu 19 Mai 2011 17:55

Maxime Gremetz s'est entretenu avec le Point.fr pour évoquer les raisons de sa démission.
Tout d'abord, il critique le manque de rigueur de Accoyer qui, selon lui se soumet au gouvernement et ne respecte pas les députés.

Bernard Accoyer n'est pas de la trempe de Jean-Louis Debré qui, lui, savait faire respecter la représentation nationale.


Ensuite, il explique son exclusion de son groupe parlementarisme vient du fait qu'il dérangeait la direction du PCF. Au passage le possible soutien du parti à Mélenchon sera dévastateur pour les communistes

Certains au Parti communiste ont profité de cette situation. Je dérange la direction depuis plusieurs années. Je vois que le parti abandonne ses fondamentaux. Et la présidentielle qui vient n'annonce rien de bon pour les idées communistes. En soutenant Mélenchon, le PCF va droit dans le mur


Enfin, il évoque que ne voulant plus profiter de l'indemnité et n'ayant plus les moyens de travailler convenablement, il quitte son mandat.

En devenant non-inscrit, j'aurais été condamné à faire de la figuration. Je ne suis pas François Bayrou. Je n'aurais été là que pour profiter des honneurs et du salaire. J'ai une trop haute idée de la République pour me satisfaire de percevoir mon traitement sans rien faire ; je préfère démissionner. Je n'ai pas grand-chose sauf ma dignité. En partant, elle reste intacte. Mais je vais continuer à militer



http://www.lepoint.fr/politique/maxime-gremetz-je-prefere-demissionner-plutot-que-d-etre-paye-par-la-republique-a-ne-rien-faire-19-05-2011-1332633_20.php
ploumploum
 
Messages: 15634
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien


Retourner vers Modification du paysage politique

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Droits des élus d'opposition

Joël Clérembaux

Le mode de scrutin des élections municipales assure la représentation des minorités au sein de l'assemblée délibérante communale. Les minorités constituent l'opposition, c'est-à-dire les conseillers qui n'appartiennent pas à la majorité et bénéficient...

Découvrir l'ouvrage

Conseil municipal : mode d'emploi

Joël Clérembaux

Parce qu'on le pratique en permanence, on croit bien le connaître, le conseil municipal. Et pourtant... les habitudes ne sont pas un gage de la légalité ni d'un bon fonctionnement ! Ce guide rappelle l'ensemble des règles relatives à la préparation et à la tenue...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité