Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Elections municipales 2020-Mairie de Dijon

Forum de discussion consacré aux élections municipales qui seront organisées en France en mars 2020.

Elections municipales 2020-Mairie de Dijon

Messagede stephed » Mer 19 Juin 2019 18:57

DIJON (157 000 habitants, cote d'or):

Retiré de la vie politique depuis 2016 où il avait démissionné de tout ses mandats, l'ancien député ps Laurent Grandguillaume a précisé sa position pour le scrutin de 2020. Régulièrement cité et sollicité* pour conduire une liste Rem, il indique qu'il soutiendra le maire sortant François Rebsamen (PS):

[i]Tout le monde sait que même si j’étais en désaccord sur le fond sur certains sujets nationaux, j’ai toujours dit, au niveau local, que François Rebsamen était un bon maire. Donc bien sûr, il va de soi que demain, si François Rebsamen était candidat [aux élections municipales de 2020], il aura mon soutien pour continuer son travail de maire

http://www.bienpublic.com/edition-dijo ... AyBLgK7-tA
stephed
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2657
Inscription: Mar 21 Sep 2010 09:47

Re: Elections municipales 2020-Mairie de Dijon

Messagede stephed » Mer 19 Juin 2019 18:59

Une présentation de la situation à Dijon (octobre 2018) avant l'annonce du soutien de Laurent Grandguillaume (DVG) à une liste Rebsamen:

"Le Parti socialiste: Premier édile de Dijon depuis 2001, François Rebsamen laisse toujours planer le doute quant à ses intentions pour 2020. Si sa présence sur la liste qui sera proposée par la majorité sortante ne fait quasiment aucun doute, on peut en revanche s’interroger sur la place qu’il y tiendra. Laissera-t-il le fauteuil de n°1 à sa première adjointe, Nathalie Koenders ? Elle qui semble avoir réussi, à ses yeux, la mission d’intérim qu’il lui a confiée durant son absence pour maladie. Dans ce cas de figure, l’ancien ministre du Travail pourrait se concentrer sur la collectivité qui lui tient le plus à cœur : la Métropole. Un duo qui apparaît naturel aujourd’hui. Mais qui pourrait être contesté par Pierre Pribetich, plus expérimenté que Nathalie Koenders et à qui François Rebsamen a confié les clés de Dijon Métropole ces derniers mois.

Les Républicains:
À droite aussi, il faut penser doublette, voire triplette. Seul élu à s’être déjà déclaré candidat à la conduite d’une liste, le conseiller municipal dijonnais Emmanuel Bichot peut aussi se targuer d’avoir le soutien du président des Républicains, Laurent Wauquiez. Tout comme le vice-président du conseil départemental, François-Xavier Dugourd. Lui qui déclare ne pas être intéressé par la mairie. Mais qui semble davantage tourné vers la Métropole, en témoigne le “Forum de la métropole dijonnaise” qu’il anime depuis plusieurs mois. Un ticket avec Emmanuel Bichot n’est donc pas à exclure.
Mais ce duo devra d’abord s’entendre avec l’aile “centriste” des Républicains, portée par le député Rémi Delatte. Délesté de son costume de président de la fédération LR de Côte-d’Or, l’ancien maire de Saint-Apollinaire se dit aujourd’hui « libre ». Sans toutefois se prononcer sur ses intentions.
Derrière ces trois élus, des personnalités comme Laurent Bourguignat et Ludovic Rochette auront, elles aussi, un rôle à jouer. Quant au sénateur Alain Houpert, tête de liste LR en 2014, ses préoccupations apparaissent aujourd’hui très éloignées de la cité des ducs. Bien qu’en mars 2017, très en colère après l’explosion de la droite municipale dijonnaise, il avait déclaré dans nos colonnes : « Je serai candidat en 2020 ».

La République en marche:
Il y a quelques semaines, le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, expliquait que le parti présidentiel ne présenterait pas forcément une liste dans chaque métropole. En fonction des accords tissés localement. Dijon fera-t-elle partie des villes “alliées” ? Rien ne l’indique pour l’heure, tant François Rebsamen s’est montré critique à l’égard d’Emmanuel Macron depuis un an. Dès lors, si LREM décide de monter sa propre liste, on imagine mal le député Didier Martin ne pas y tenir un rôle majeur. Mais avec qui ? Sachant que les marcheurs “pure souche” se comptent sur les doigts d’une main au conseil municipal. Et que les “amis” du MoDem, à l’image de François Deseille, n’ont aucune intention de tourner le dos à François Rebsamen. Reste l’hypothèse d’un parachutage. Ou d’une surprise.
Le nom de Laurent Grandguillaume est régulièrement évoqué. Mais bien qu’il se soit rapproché de LREM ces derniers mois, par le biais de son association Territoires zéro chômeur, il n’a pas encore manifesté – publiquement – l’intention de revenir dans un monde politique qu’il a quitté il y a à peine plus d’un an.

La France insoumise:
À ce jour, elle ne possède aucun élu au conseil municipal de Dijon. Mais il ne fait quasiment aucun doute que La France insoumise y présentera une liste en 2020. Comme lors des législatives de 2017, les candidats seront désignés par des comités locaux, qui se réuniront dans les prochains mois. On imagine aussi que dans les grandes villes, Jean-Luc Mélenchon aura son mot à dire. Localement, il faudra aussi peut-être compter sur des alliances avec Génération.s, le mouvement de Benoît Hamon. Voire avec le Parti communiste.

Le Rassemblement national:
Complètement désintéressés de la politique depuis des mois, celui qui était tête de liste pour le FN en 2014, Édouard Cavin, n’a aucune chance d’être reconduit en 2020. Idem pour la seconde élue dijonnaise d’extrême droite, Frédéricka Desaubliaux, absente depuis des mois. Le parti lepéniste pourrait alors se tourner vers sa nouvelle représentante en Côte-d’Or, la conseillère régionale Sylvie Beaulieu. Mais cette dernière s’est récemment dite intéressée par sa ville natale, Dole (Jura). Et non par Dijon.

Autres:
Candidat en 2014 à Dijon, David Lanaud du Gray (sans étiquette) a d’ores et déjà annoncé sa candidature pour 2020. Lui qui avait récolté plus de 8 % des voix, à la surprise générale, il y a quatre ans. Un résultat qui avait d’ailleurs suscité l’intérêt de François Rebsamen, qui avait, par la suite, tenté de l’attirer dans ses filets. En vain.
Dans un autre registre, Lutte ouvrière, qui avait pour tête de liste Claire Rocher en 2014, présentera sans doute ses propres candidats. À l’autre bout de l’échiquier, des partis comme Debout la France ou Les Patriotes pourraient aussi songer à se lancer dans la course. Sous réserve de trouver suffisamment de forces vives dans la région dijonnaise.

https://c.bienpublic.com/cote-d-or/2018 ... ng-block-s
stephed
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2657
Inscription: Mar 21 Sep 2010 09:47

Re: Elections municipales 2020-Mairie de Dijon

Messagede stephed » Mer 19 Juin 2019 19:06

Après l'implosion du groupe en marche (voir sujet vie politique de Dijon), le journaliste de France 3 Bourgogne Lilian Melet indique sur son blog :

derrière cet épisode c’est une divergence sur la stratégie à adopter qui se fait jour. Certains marcheurs souhaitent une liste à leurs couleurs, un assaut frontal contre François Rebsamen souvent critique à l’égard du gouvernement, pendant que d’autres envisagent de négocier, estimant qu’une liste LREM n’aurait aucune chance à Dijon, compte-tenu du bilan et de l’ancrage local de François Rebsamen .Il faut dire que le maire manie habilement le chaud et le froid, envoyant aussi des signes d’ouverture, saluant par exemple ostensiblement Emmanuel Macron à Ornans récemment lors de l’exposition Courbet –Ming.
Et dans cette ligne « ouverte », une autre stratégie s’est développée, l’association « Pour Dijon » créée et animée par Sylvain Comparot, qui propose une démarche citoyenne de création d’un projet. Une association qui commence à peser et qui pourrait justement , le cas échéant servir de pont avec l’équipe municipale sortante …C’est cette structure que privilégie le démissionnaire du jour Jean-Claude Decombard.
En attendant, l’ambiance est plus que tendue chez les marcheurs dijonnais, ce que résume lapidairement un autre député LREM de Côte d’OR : « à Dijon, chez nous, c’est le bordel »
.


https://france3-regions.blog.francetvin ... -lrem.html
stephed
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2657
Inscription: Mar 21 Sep 2010 09:47

Re: Elections municipales 2020-Mairie de Dijon

Messagede stephed » Mer 10 Juil 2019 22:04

c'est le conseiller municipal Emmanuel Bichot qui a été désigné par la commission d’investiture des Républicains qui s'est réunie pour élire son candidat, avec le soutien du sénateur Alain Houpert, tête de liste LR en 2014, du député Rémi Delatte et du 1er vice-président François-Xavier Dugourd, tête de liste UMP en 2008.

Emmanuel Bichot était le seul à solliciter l’investiture du parti dans la cité des Ducs, après le retrait de la candidature de Laurent Bourguignat, autre conseiller municipal

https://www.bienpublic.com/edition-dijo ... publicains
stephed
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2657
Inscription: Mar 21 Sep 2010 09:47

Re: Elections municipales 2020-Mairie de Dijon

Messagede stephed » Ven 26 Juil 2019 19:23

La commission d'investiture de La République en marche s'est réunie ce mercredi soir à Paris et a désigné le conseiller municipal dijonnais Charles Rozoy « chef de file » du parti présidentiel pour mener la campagne des municipales 2020 à Dijon.

Une décision qui n'équivaut pas à une investiture en bonne et due forme. Mais qui place l'ancien nageur en position de force pour construire une liste LREM dans la cité des Ducs. Sachant que deux autres prétendants au poste avaient été auditionnés par la commission d'investiture, début juillet : le député de la 1re circonscription, Didier Martin ; et le référent départemental de LREM en Côte-d'Or, Sébastien Mirek, qui a annoncé s'être retiré de la course avant la décision.

Sébastien Mirek, a pour sa part confié être prêt à travailler avec Charles Rozoy pour « construire une liste qui rassemblera le plus largement possible et dont les membres devront être en accord avec les grands principes défendus par le gouvernement ».
Quant à Didier Martin, il a apporté son soutien à Charles Rozoy sur Twitter, ce jeudi : « Je souhaite bonne chance et bon courage à Charles Rozoy, désigné chef de file En Marche à Dijon pour les municipales 2020. J'encourage le renouvellement politique qui passe par la prise de responsabilité d'hommes et de femmes issus de la société civile »

https://www.bienpublic.com/edition-dijo ... es-a-dijon
stephed
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2657
Inscription: Mar 21 Sep 2010 09:47


Retourner vers Elections municipales de 2020

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué aux sports

Patrick Bayeux

Aucune obligation n'incombe aux communes en matière de politique sportive. En effet, le sport a cette particularité de n'avoir fait l'objet d'une répartition de compétences ni dans les lois de décentralisation, ni même dans la loi sur le sport...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à l'économie et à l'emploi

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse des leviers d'action au service de l'économie et de l'emploi communaux, sans oublier les articulations avec l'intercommunalité, acteur désormais essentiel du domaine. Il s'attache aussi à répondre aux questions suivantes...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité