Page 1 sur 11

La vie politique en Israël

MessagePosté: Mar 8 Mai 2012 10:48
de Jean-Philippe
La droite est actuellement au pouvoir en Israël, depuis la victoire de Benjamin Netanyahou en 2009, succédant à une alliance centriste-travaillistes-partis religieux.
Le rapport de force actuel à la Knesset (120 sièges) est le suivant :
de gauche à droite, nous avons
_ 3 élus d'Energie, à gauche du parti travailliste
_ 13 travaillistes (8 depuis le départ des partisans de Ehud Barak qui a fondé un parti centriste, Indépendance)
_ 11 élus de partis arabes
_ 28 centristes de Kadima
_ 27 élus du Likoud (parti de Benjamin Netanyahou)
_ 11 du parti Shass (religieux ultra orthodoxe)
_ 12 élus de partis religieux autres
_ 15 du parti très conservateur Israel Beytenou d'Avigdor Liberman
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Knesset_2009.png

En 2009, le gouvernement obtient le soutien des nationalistes, des ultra-orthodoxes et des travaillistes, avec 69 voix contre 45.

Ces derniers jours, la possibilité de déclencher des élections anticipées suite aux bons sondages de Netanyahou était évoquée. Kadima est dans une position difficile car les sondages lui annonceraient la perte de plus de la moitié de ses élus. Or, on vient d'apprendre que ce parti est désormais dans la majorité. Suite à la victoire de Shaul Mofaz à la tête du parti fin mars (au détriment de l'ex ministre Tzipi Livni), celui-ci, ancien chef d'état-major et ex-patron de la Défense, vient d'entrer au gouvernement.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/05/08/97001-20120508FILWWW00296-netanyahou-renonce-aux-elections.php

Re: La vie politique en Israël

MessagePosté: Mar 8 Mai 2012 18:41
de Oskial
Juste une précision : il est inexact de dire que les "partis arabes" ont 11 siéges, puisque seuls le Balad (3 sièges) et le Ta'al, qui en est une scission (4 sièges) se revendiquent comme "listes arabes". Le Haddasch, la troisième liste, comporte deux arabes israéliens parmi leurs 4 députés, mais également 2 juifs et serait à classer à l'extreme gauche (le partic communiste israélien en est une composante).

Re: La vie politique en Israël

MessagePosté: Mer 9 Mai 2012 16:34
de Jean-Philippe
Merci à Oskial pour la précision (j'ai bêtement recopié la page Wikipédia), mais il n'en demeure pas moins que ces députés sont plutôt proche de la gauche locale.

Le Parlement israélien a approuvé aujourd'hui par 71 voix contre 23 l'accord de gouvernement d'union nationale signé entre le Premier ministre israélien Benjamin Nétanyahou et le chef de l'opposition Shaul Mofaz. Cet accord place Nétanyahou à la tête de l'une des plus larges coalitions gouvernementales de l'histoire d'Israël (94 sièges sur 120). Il s'agit du septième gouvernement d'union depuis la création de l'Etat d'Israël en 1948.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/05/09/97001-20120509FILWWW00553-israel-la-knesset-approuve-l-union-nationale.php

Re: La vie politique en Israël

MessagePosté: Sam 30 Juin 2012 22:17
de Nico78
L'ancien premier ministre israélien Yitzhak Shamir (Likoud) est décédé aujourd'hui à l'âge de 96 ans, d'une longue maladie (Alzheimer)
Figure de la vie politique israélienne, Yitzhak Shamir a été premier ministre israélien entre 1983 et 1984 puis entre 1986 et 1992.
Redevenu simple député du Likoud après la défaite de son parti aux élections législatives de 1992, remportées par les travaillistes, il s'est retiré définitivement de la vie politique en 1996.
Shamir s'est toujours opposé à toute concession territoriale au profit des Palestiniens.

Re: La vie politique en Israël

MessagePosté: Mar 17 Juil 2012 18:32
de ploumploum
Kadima quitte le Gvt après avoir tenté de changer la loi sur le service militaire.

Le parti de centre-droit Kadima a décidé mardi 17 juillet de quitter la coalition gouvernementale israélienne dirigée par le premier ministre Benyamin Nétanyahou. "La décision a été prise à une majorité sans appel", a déclaré le député Yoel Hasson sur Radio-Israël à l'issue du vote.

Ce retrait fait suite à un désaccord avec les conservateurs du Likoud, le parti du chef du gouvernement, sur la question du service militaire des juifs ultraorthodoxes, Kadima étant entré au sein de la coalition début mai dans le but annoncé de mettre fin aux exemptions religieuses à la conscription.



http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2012/07/17/le-parti-kadima-quitte-la-coalition-gouvernementale-en-israel_1734936_3218.html#xtor=RSS-3208

Re: La vie politique en Israël

MessagePosté: Mar 9 Oct 2012 19:37
de ploumploum
Benjamin Netanyahou annonce que les prochaines élections législatives, prévues pour octobre 2013, devraient avoir lieu au début de l'année prochaine.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/10/09/97001-20121009FILWWW00705-elections-anticipees-en-israel.php

Re: La vie politique en Israël

MessagePosté: Jeu 11 Oct 2012 18:31
de vudeloin
On rappellera que le système électoral israélien est fondé sur un mode de scrutin proportionnel national, puisque les 120 élus de la Knesset sont élus sur des listes nationales.
La barre de participation au Parlement étant fixée à 2 %, le nombre de partis représentés peut s'avérer relativement élevé, d'autant que les dernières années ont été marquées par une lente mais sûre érosion de la participation électorale.
2 % des voix, sur les résultats 2009, permettaient à un parti, doté d'un peu plus de 67 000 voix sur l'ensemble du pays, d'être représenté à la Knesset.

Ceci dit, le dernier scrutin, tout en étant marqué par l'émiettement relatif des forces politiques, malgré le poids des deux partis Kadima (En avant, d'obédience centriste) et Likud (Consolidation, droite) pourvus ensemble de 55 des 120 élus, a vu l'Assemblée pencher assez nettement à droite, voire à l'extrême droite, notamment avec l'élection de 15 députés du parti des immigrés de l'ex Europe de l'Est d'Avigdor Liebermann (Yisrael Beiteinu, Israel Notre Maison), des élus du Shas (parti religieux sépharade) ou encore du Front uni de la Torah (même recrutement de fond).
Les forces de gauche étaient assez faibles, les Travaillistes étant tombés à 13 élus (avec moins de 10 % des voix au final), les listes arabes progressistes ayant sept élus, le Meretz trois et le Hadash, alliance comprenant notamment le PC israélien, quatre.
Ce qui fait 27 élus sur 120 (et le nombre s'est encore affaibli avec la scission organisée par Ehud Barak au sein du parti travailliste), bien loin par exemple des 46 % de votes obtenus en 1969 par les travaillistes...
Il faut dire qu'Israel a beaucoup changé depuis sa création en 1948 et que l'arrivée de plus en plus significative de Juifs venus d'Europe de l'Est ou d'ailleurs, faisant l'aliyah, a modifié les équilibres démographiques d'une nation fragile, dont la cohésion sociale est sans cesse remise en question par le développement d'inégalités entre générations d'immigrants.
Le projet sioniste initial se heurte en effet sérieusement aux tensions de la région (la politique de défense de l'Etat hébreu n'a pas toujours évité leur réveil, bien au contraire) et aux réalités concrètes du terrain.
Près de 8 millions d'habitants dans un pays dont la superficie est, grosso modo, celle de la Gironde et des Landes réunies, avec une bonne part de désert, ce n'est pas simple...
Et les derniers arrivés ne sont pas toujours les premiers servis, avec tout ce que cela peut amener comme rancoeurs tenaces.

Re: La vie politique en Israël

MessagePosté: Jeu 11 Oct 2012 19:31
de ploumploum
ploumploum a écrit:Benjamin Netanyahou annonce que les prochaines élections législatives, prévues pour octobre 2013, devraient avoir lieu au début de l'année prochaine.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/10/09/97001-20121009FILWWW00705-elections-anticipees-en-israel.php


Officiellement, l'anticipation des élections (annoncées pour le 22 janvier)serait due à un désaccord sur le Budget 2013.
Mais il est fréquent que la Knesset soit renouvelée avant la fin officielle de la mandature.

Re: La vie politique en Israël

MessagePosté: Jeu 11 Oct 2012 20:57
de vudeloin
Oui, l'instabilité politique d'Israel, en tout cas dans les formes, est légendaire...
Il y a hélas un domaine dans lequel l'Etat hébreu fait preuve de constance : le non respect du droit international...

Re: La vie politique en Israël

MessagePosté: Sam 13 Oct 2012 21:15
de ploumploum
Question :
Sachant que le scrutin était prévu pour octobre 2013 et que le dernier scrutin date de février 2009, existe-il en Israël une disposition "constitutionnelle" (je mets entre guillemets car ne l'oublions pas, le pays ne s'est jamais doté d'une véritable Constitution) qui permet cet allongement du mandat?