Page 4 sur 4

Re: les régionales dans le Rhône-Alpes

MessagePosté: Ven 12 Mar 2010 13:32
de Jean-Philippe
Voici les résultats d'un sondage BVA réalisé les 8 et 9 mars auprès de 808 personnes

1e tour (9% sans intentions de vote)
UMP 28
PS 25
EE 19
FN 11
FG 6
Modem 5
LO 3
NPA 2
Spartacus (classé DVD) 1
La gauche pèse 55% (dont 5 pour l'extrême gauche) contre 29 pour la droite (40 avec le FN). Aux dernières européennes, le rapport était de 46/41, aux présidentielles, Sarkozy avait eu 56% et au 1e tour des régionales 2004, la gauche n'avait que 47%.

Le PS et le FG pèse un point de moins qu'en 2004. La gauche du PS est stable par rapport aux européennes (11 contre 10,5%), mais le FG prend le large sur le NPA.
L'UMP perd 3 points sur 2004 où elle était déjà la seule liste de droite.

Les électeurs de LO, du PS et de l'UMP sont les plus sûrs de leur choix (91, 80 et 74%). Ceux du Modem et de la liste Spartacus le sont le moins (51 et 21%). Ceux des autres listes sont entre 60 et 70% à être sûrs de leur choix.
Au second tour, la gauche gagnerait avec (seulement) 54% en cas de duel (peut-être un indice des mauvaises relations PS/EE).
L'hypothèse d'une triangulaire n'a pas été étudié car il était à 8% avant ce sondage.
Je pense qu'une triangulaire est plus probable qu'un duel (mes projections donnent un FN à 12,06%, et je ne vois pas pourquoi il chuterait plus dans cette région qu'ailleurs). Je pense que cela donnerait ceci : gauche 51, droite 40, FN 9.

Re: les régionales dans le Rhône-Alpes

MessagePosté: Jeu 18 Mar 2010 18:03
de Jean-Philippe
Lu dans le Figaro (http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/ ... ter-ps.php)

Plusieurs élus du Modem de Rhône-Alpes ont appelé jeudi leurs électeurs à voter pour la liste conduite par Jean-Jack Queyranne (PS), allié au Front de gauche et à Europe Ecologie, lors du second tour des élections régionales dimanche.
"Nous appelons (...) à voter dimanche prochain pour la liste conduite par M. Queyranne afin de permettre à celui-ci de poursuivre des politiques publiques justes, efficaces et innovantes au service de l'ensemble de nos concitoyens", affirment dans un communiqué les élus Modem au conseil régional. Quant aux élus du groupe Modem à la mairie de Lyon, ils font de même, estimant que le programme de M. Queyranne "correspond aux convictions et aux attentes régionalistes du Modem".
La tête de liste du Modem en Rhône-Alpes, l'ancien ministre à la Promotion de l'égalité des chances, Azouz Begag, qui a recueilli 4,33% des voix au premier tour, n'a quant à lui donné aucune consigne de vote.


Cela n'a rien d'étonnant, certains Modem ayant poussé en vain à une alliance dès le 1e tour avec le PS.
Je reviens sur le dernier sondage BVA, assez fiable comme pour le reste de la France. L'UMP a chuté au dernier moment au profit du FN. D'ailleurs le taux du FN aurait été celui donné par les sondages si la participation avait été meilleure (environ 10 points de plus).

Re: les régionales dans le Rhône-Alpes

MessagePosté: Ven 26 Mar 2010 17:27
de nico 69
Queyranne réélu président avec 2/3 des voix
Ce vendredi matin, les 157 conseillers régionaux ont réelu Jean-Jack Queyranne, président de la région Rhône-Alpes avec 63,69% des voix.
Ses deux concurrents, Françoise Grossetête (UMP) et Bruno Gollnish (FN) ont obtenu respectivement 40 et 17 voix. Sans grosse surprise, le président sortant Queyranne s'est imposé haut la main.

Résultats des votes pour l'élection du président de Région

Queyranne (PS): 100 voix / Grossetête (UMP): 40 voix/ Gollnisch (FN): 17 voix

1.Bernadette Laclais (PS) - La maire de Chambéry succède à Bernard Soulage au poste de premier Vice-Président. Signe d'un renouvellement et d'une nouvelle génération socialiste en Rhône-Alpes. Bernadette Laclais sera en charge des transports, des déplacements et des infrastructures.

2.Philippe Meirieu (Europe Écologie) - Pour son premier mandat d'élus, la tête de liste Europe Écologie se voit attribuer la délégation de la Formation tout au long de la vie.

3.Marie-Odile Novelli (Europe Écologie) - Déjà Vice-Présidente lors du précédent mandat, Mme Novelli conserve sa délégation à la Politique de la Ville, au logement et aux solidarités.

4.Jean-François Debat (PS) - Le maire de Bourg-en-Bresse était chargé des finances et du budget du Conseil Régional lors de la mandature précédente. Il conserve cette délégation.

5.Sylvie Gilet de Thorey (PS) - De 2004 à 2010, elle était vice-présidente au tourisme et à la montagne. Elle sera en charge des Lycées

6.Jean-Louis Gagnaire (PS) - Le député de la Loire avait en charge le Développement économique et l'économie sociale et solidaire dans le précédent exécutif. Il conserve le développement économique et se voit attribuer également l'industrie et les PME.

7.Léla Bencharif (Europe Écologie) - Après 20 ans de militantisme associatif, Léla Bencharif fait son entrée dans une assemblée exécutive. Celle qui était tête de liste dans la Loire se voit attribuer la Vice-Présidence à la Vie associative, la démocratie participation et l'éducation populaire.

8.Alain Chabrol (Europe Écologie) - Candidat dans l'Ain et vice-président de la FRAPNA Rhône-Alpes, M. Charbolle occupera le poste de la Santé et de l'Environnement.

9.Christiane Puthod (Front de Gauche) - Elle n'était que conseillère déléguée à l'emploi de 2004 à 2010. Mme Puthod devient vice-présidente mais ses prérogatives restent inchangées. Elle conserve l'emploi, le dialogue et innovation sociale.

10.Hervé Saulignac (PS) - Le directeur de campagne de Jean-Jack Queyranne prend lui aussi quelques galons. Simple conseiller délégué à l'énergie, il sera en charge de la délégation l'aménagement du territoire et des grands projets.

11.Farida Boudaoud (PS) - Farida Boudaoud devient vice-présidente en charge de la culture et de la lutte contre les discriminations.

12.Bernard Soulage (PS) - L'ancien député européen qui a succédé à Michel Rocard laisse sa place de numéro 2 de la région Rhône-Alpes pour s'occuper de l'Europe et relations internationales

13.Véronique Moreira (Europe Écologie) - Solidarité internationales

14.Benoit Leclair (Europe Écologie) - Énergie et climat

15.Michel Grégoire (PS) - Celui qui vient du premier département bio de France, la Drôme, prendra la vice-présidence à l'agriculture et le développement rural.

Re: les régionales dans le Rhône-Alpes

MessagePosté: Dim 28 Mar 2010 23:11
de Jean-Philippe
8 vice-présidences PS, 6 EE, 1 FG : le PS n'a donc pas lâché la 1e vice-présidence aux écologistes.

Sur le scrutin, quelques remarques :
La participation progresse fortement en une semaine (+6,38 points) : la gauche, de peu majoritaire dans la région (50,75%) et en tête dans tous les départements (une première) perd 2,62 points et l'extrême droite en gagne 1,22, mais sur 6 ans, la gauche gagne 4,23 points et 6 sièges alors que le FN en perd 0,06 (et un siège). La gauche est majoritaire dans 5 départements dont le Rhône, la majorité des villes et est en tête partout sauf dans 2 arrondissements lyonnais.

Au 1e tour, le PS est en tête dans 130 cantons et villes (pic à Corps, 43,1% et creux à Saint-Chamond-Sud 13,2) sur 313 (une égalité) et dans 1019 communes sur 2879 (égalité dans 80).
La droite l'est dans 175 (meilleur score à Biot, 44,3% contre 10,9 dans le 1e canton de Montélimar) et 1436 communes.
Le FN l'est dans 2 (dont Saint-Chamond-Sud et 34%) et 85 communes.
EE l'est dans 6 (29,9 à Valgorge) et 239.
Le FG l'est dans 0 (20,2 à Saint-Martin-d'Hères) et 20 communes.
Personne n'a la majorité absolue dans un canton.

Au deuxième tour, la gauche est en tête dans 279 cantons et villes (149 avec au moins 50%, pic à Valgorge avec 70,8, minimum à Abondance avec 26,8) et 2309 communes (égalité dans 19 communes), avec 100% dans 5 communes de la Drôme et la majorité absolue dans 1326. Le minimum est atteint à Aulan (11,1).
La droite l'est respectivement dans 34 (majorité dans 7, pic à Biot avec 57,5, minimum à Vaulx-en-Velin avec 15,9) et 547 (majorité absolue dans 143 avec un pic de 75,7 à la Clusaz).
Le FN l'est aucun canton même s'il atteint 20% dans 39 (pic à 35,2 dans celui de Saint-Chamond-Sud et minimum avec 7,2% à Meylan) et dans 4 communes. Il dépasse 50% seulement à Eyroles (64,3, soit 9 voix sur 14 exprimées, contre 71,4% en 2004).

Re: les régionales dans le Rhône-Alpes

MessagePosté: Sam 10 Avr 2010 00:09
de Jean-Philippe
voici les élus
100 de gauche : 10 Front de Gauche (6 PCF, 2PG, 1GU, 1 syndicaliste), 39 PS, 4 PRG, 11 DVG, 1 ex PRV, 36 Europe Ecologie
40 de droite : 5 Nouveau Centre, 32 UMP, 3 DVD
17 Front National


Ain (14 sièges)
Gauche, 8 sièges : Jean-François Débat (PS), Mme Catherine Pidoux (PRG), Alain Chabrolle (Europe Ecologie), Albane Colin (Europe Ecologie), Christophe Greffet (PS), Yvette Brachet (PS), Jacques Mercier (Europe Ecologie), Oum-Saoud Bouzidi (PS)
droite, 4 sièges : Damien Abad (NC), Jocelyne Boch (UMP), Michel Voisin (UMP), Stéphanie Pernod Beaudon (UMP)
Front National, 2 sièges : Olivier Wyssa et Nicole de Lacheisserie

Ardèche (10 sièges)
Gauche, 7 sièges : Hervé Saulignac (PS) Valérie Malavieille (société civile), Olivier Keller (Europe Ecologie), Sabine Buis (PS), François Jacquard (Front de Gauche), Véronique Rousselle (Europe Ecologie), Pascal Bonnetain (PS) .
UMP, 2 sièges: Mathieu Darnaud (UMP), Marie-Christine Git (CNPT)
Front National, 1 siège : Christian Grangis

Drôme (13 sièges)
Gauche, 9 sièges : Michel Gregoire (PS), Nathalie Nieson (PS), Jean-Marie Chosson (EE), Annie Agier (EE), Jean-Michel Creisson (PS), Corinne Morel-Darleux (FdG), Didier Jouve (EE), Michèle Eybalin (PS), Aurélien Ferlay (PS).
droite, 3 sièges : Marie-Pierre Mouton (DVD), Patrick Labaune (UMP), Marie-Hélène Thoraval (UMP)
Front National, 1 siège : Joël Cheval

Isère (32 sièges)
Gauche, 22 sièges :
Bernard Soulage (PS), Marie-Odile Novelli (Verts), David Smetanine (PS), Elisa Martin (FdG), Gérard Leras (Verts), Marie-Noëlle Battistel (PS), Philippe Reynaud (PS), Corinne Bernard (EE), Eric Piolle (EE), Elyette Croset Bay (PS), Jérôme Safar (PS), Eliane Giraud (PS), François Auguste (PCF), Gwendoline Delbos-Corfield (EE), Belkacem Lounes (EE), Arlette Gervasi (PS), Philippe Mignot (PS), Sarah Boukaaka (PRG), Pierre Meriaux (EE), Christiane Puthod (PCF), Guillaume Lissy (PS), Maryvonne Boileau (EE).
droite, 7 sièges : Fabrice Marchiol (UMP), Sylvie Pellat-Finet (NC), Vincent Chriqui (UMP), Marie-Christine Tardy (UMP), Fabien de Sans Nicolas (UMP), Andrée Rabilloud (DVD), Thierry Kovacs (UMP).
Front National, 3 sièges : Maurice Faurobert, Mireille D’Ornano, Alexandre Gabriac

Loire (20 sièges)
Gauche, 12 sièges : Jean-Louis Gagnaire (PS), Lela Bencharif (Europe Ecologie), Otman El Harti (PS), Marie-Hélène Riamon (PS), Olivier Longeon (Europe Ecologie), Cécile Cukierman (PCF), André Friedenberg (PRG), Christiane Farigoule (PS), Benoit Leclair (Europe Ecologie), Laurence Juban (PS), Gilles Ravache (PCF), Rosa Aranda (PS)
droite, 5 sièges : Françoise Grossetête (UMP), Jean-Pierre Taite (UMP), Véronique Chaverot (UMP), Eric Lardon (UMP), Agnès Chanal (DVD)
Front National, 3 sièges : Charles Perrot, Sophie Robert et Gabriel de Peyrecave

Rhône (40 sièges)
Gauche, 25 sièges : Jean-Jack Queyranne (PS), Véronique Moreira (Verts), Philippe Meirieu (Europe Ecologie), Farida Boudaoud (PS), Thierry Philip (PS), Danielle Lebail-Coquet (PCF), Etienne Tête (Verts), Sarah Peillon (PS), Thierry Braillard (PRG), Marie-Noëlle Frery (Europe Ecologie), Gwendal Peizerat (DVG), Florence Perrin (PS), Yann Crombecque (PS), Monique Cosson (Europe Ecologie), Elvan Uca (Europe Ecologie), Sheila Mc Carron (PS), Armand Creus (FG), Fatiha Benahmed (Europe Ecologie), Philippe Lacondemine (DVG), Hélène Blanchard (PS), Jean-Charles Kohlhaas (Verts), Thérèse Corompt (PS), Guy Palluy (PS), Valérie Bonicalzi-Herrero (Europe Ecologie), Cyril Kretzschmar (Europe Ecologie)
droite, 11 sièges : Nora Berra (UMP), Philippe Meunier (UMP), Claude Reynard (UMP), Jean-Loup Fleuret (NC), Fabienne Levy (Radicaux), Pierre Berat (UMP), Nicole Vagnier (UMP), Patrick Louis (MPF), Séverine Fontanges (UMP), Jérôme Moroge (UMP), Joëlle Sangouard (UMP)
Front National, 4 sièges : Bruno Gollnisch, Anne Sigrist (FN), Christophe Boudot (FN), Mme Liliane Boury (FN)

Savoie (11 sièges)
Gauche, 7 sièges : Bernadette Laclais (PS), Yves Paccalet (EE), Noëlle Aznar-Molliex (PS), Edouard Simonian (PS), Catherine Herbetz (EE), Antoine Fatiga (FdG), Alexandra Cusey (EE) .
droite, 3 sièges : Christian Rochette, Sylvie Cochet, Xavier Dullin.
Front National, 1 siège : Jacques Vassieux

Haute-Savoie (17 sièges)
Gauche, 10 sièges : Sylvie Gillet de Thorey (PS), Alain Coulombel (EE), Claude Comet (EE), Christian Dupessey (DVG), Claire Donzel (PS), Gérard Périssin-Fabert (ex PRV), Jeannie Tremblay (EE), Noël Communod (EE), Nicole Billet (EE), Jean-Paul Moille (PS)
Droite, 5 sièges: Jean-Claude Carle, Sophie Dion, Eric Fournier (NC), Annabel André-Laurent, François-Eric Carbonnel.
Front National, 2 sièges : Dominique Martin, Marie Favre

correction faite (preuve du problème du copier-coller, merci à Nico

Re: les régionales dans le Rhône-Alpes

MessagePosté: Dim 11 Avr 2010 12:26
de nico 69
Jean-Philippe a écrit:
Haute-Savoie (17 sièges)
Gauche, 10 sièges : Sylvie Gillet de Thorey (PS), Alain Coulombel (EE), Claude Comet (EE), Christian Dupessey (DVG), Claire Donzel (PS), [b]Gérard Périssin-Fabert (PS[/b]), Jeannie Tremblay (EE), Noël Communod (EE), Nicole Billet (EE), Jean-Paul Moille (PS)
Droite, 5 sièges: Jean-Claude Carle, Sophie Dion, Eric Fournier (NC), Annabel André-Laurent, François-Eric Carbonnel.
Front National, 2 sièges : Dominique Martin, Marie Favre


Le maire du Gd Bornand n'est pas au PS. C'était, jusqu'à ce qu'il rejoigne JJ Queyranne un élu radical valoisien, parti membre de l'UMP. Ce la a fait bcp de bruit durant la campagne.

Aujourd'hui, cet élu aurait demandé sa carte au PRG.

Re: les régionales dans le Rhône-Alpes

MessagePosté: Mar 22 Juin 2010 15:56
de nico 69

Re: les régionales dans le Rhône-Alpes

MessagePosté: Ven 14 Jan 2011 09:54
de nico 69
Le conseil régional Rhône-Alpes compte désormais 156 siège après l'invalidation d'une élue EE/Les Verts.

article de Lyon Capitale,

http://www.lyoncapitale.fr/mobile/journ ... u-un-siege

Re: les régionales dans le Rhône-Alpes

MessagePosté: Ven 14 Jan 2011 11:02
de vincent
nico 69 a écrit:Le conseil régional Rhône-Alpes compte désormais 156 siège après l'invalidation d'une élue EE/Les Verts.

Quelques détails supplémentaires sur le sujet dédié à l'invalidation de ce siège.

Re: les régionales dans le Rhône-Alpes

MessagePosté: Jeu 7 Avr 2011 16:52
de nico 69
Jean-Philippe a écrit:voici les élus
100 de gauche : 10 Front de Gauche (6 PCF, 2PG, 1GU, 1 syndicaliste), 39 PS, 4 PRG, 11 DVG, 1 ex PRV, 36 Europe Ecologie
40 de droite : 5 Nouveau Centre, 32 UMP, 3 DVD
17 Front National

Isère (32 sièges)

Gauche, 22 sièges :
Bernard Soulage (PS), Marie-Odile Novelli (Verts), David Smetanine (PS), Elisa Martin (FdG), Gérard Leras (Verts), Marie-Noëlle Battistel (PS), Philippe Reynaud (PS), Corinne Bernard (EE), Eric Piolle (EE), Elyette Croset Bay (PS), Jérôme Safar (PS), Eliane Giraud (PS), François Auguste (PCF), Gwendoline Delbos-Corfield (EE), Belkacem Lounes (EE), Arlette Gervasi (PS), Philippe Mignot (PS), Sarah Boukaaka (PRG), Pierre Meriaux (EE), Christiane Puthod (PCF), Guillaume Lissy (PS), Maryvonne Boileau (EE).
droite, 7 sièges : Fabrice Marchiol (UMP), Sylvie Pellat-Finet (NC), Vincent Chriqui (UMP), Marie-Christine Tardy (UMP), Fabien de Sans Nicolas (UMP), Andrée Rabilloud (DVD), Thierry Kovacs (UMP).
Front National, 3 sièges : Maurice Faurobert, Mireille D’Ornano, Alexandre Gabriac

correction faite (preuve du problème du copier-coller, merci à Nico


Cet élu frontiste de l'Isère désormais connu pour ces dérapages gestuels suite à la parution de photos dans la presse (http://tempsreel.nouvelobs.com/actualit ... -nazi.html) a fait parler de lui lors de la séance plénière du Conseil Régional de Rhône-Alpes. Les élus de Gauche ont demandé une suspenssion de séance, le Président de Région a indiqué avoir saisi le procureur de la République de Grenoble, les élus de droite ont également condamné les agissements de l'élu frontiste par l'intermédiaire de leur présidente de groupe.