Page 1 sur 1

LESQUIN (59) : des élections en vue ?

MessagePosté: Jeu 8 Fév 2018 16:31
de SALVAT
Le maire, Jean-Marc Ambroziewicz, (DVD) qui a succédé à Dany WATTEBLED (UDI) élu sénateur en septembre dernier, a appelé l’opposition (Corinne Oberlé PS), mardi, pour lui signifier que de nouvelles élections pourraient avoir lieu sous trois mois. Mais, en mairie, on affirme n’avoir reçu aucune démission de conseillers susceptible de provoquer un retour aux urnes avant 2020. Mais que se passe-t-il à Lesquin ?

Élu le 22 octobre, Jean-Marc Ambroziewicz sera-t-il le maire le plus éphémère de Lesquin ? Il a été le premier adjoint de Dany Wattebled pendant vingt-deux ans .

source : VDN
Ne se sent-il pas à la hauteur de sa nouvelle mission ? Etre un bon second ne veut pas dire que l'on peut, même après une longue expérience, prendre avec succès la place de dirigeant....Une brusque prise de conscience d'avoir atteint son seuil d'incompétence explique-t-elle cette initiative pour le moins curieuse ?
Une ville de 7500 habitants à conduire, en pleine responsabilité,...ce n'est pas une petite affaire.

Bertrand SALVAT

Re: LESQUIN (59) : des élections en vue ?

MessagePosté: Jeu 8 Fév 2018 19:19
de pmf
Cher Bertrand,
Avec tes archives très documentées et tes connaissances des situations électives locales dans notre pays, peux tu nous dresser l'état des forces politiques municipales de cette importante commune de Lesquin laquelle abrite sur son sol l'aéroport de Lille-Lesquin.
Rassures nous, le démissionnaire potentiel n'envisage pas de quitter son mandat pour une question l'allongement des pistes de l'aréoport de Lille-Lesquin.

Re: LESQUIN (59) : des élections en vue ?

MessagePosté: Jeu 8 Fév 2018 20:09
de SALVAT
à pmf..
le conseil municipal de LESQUIN compte 29 membres
27 appartiennent à la majorité municipale élue par 2696 voix : des UDI, centristes divers, DVD et 1 identifié UMP
2 appartiennent à l'opposition élus par 569 voix
sur 4818 inscrits, il y eut 3415 votants, 150 bulletins blancs ou nuls et 3260 exprimés

Un brevet de citoyenneté pour cette commune...et un vote sans équivoque validant une bonne gestion : j'avais d'ailleurs lors d'un scrutin passé écrit ici une appréciation élogieuse du maire.
En fait, il arrivait à rassembler sur son nom toute la droite et le centre gauche, érodant même l'électorat socialiste.
Le PS s'est même - un peu - servi de lui pour "contenir" une poussée des RPR-UMP-LR sur le Sud-Est de la banlieue de Lille

Lesquin a été menacé (trop près de Paris) mais il sert à délester l'aéroport de Bruxelles ce qui l'a sauvé et depuis il a étoffé ses liaisons avec les grandes villes françaises. La zone aéro portuaire est très active ce qui prouve qu'un tel équipement participe au développement d'une région et...à l'emploi.
La piste d'envol passe au-dessus de l'A1 : l'axe d'envol borde par le Sud la zone urbanisée alors qu'à Nantes....les mêmes qui l'invoquant à tout bout de champ viennent d'oublier de façon flagrante le principe de précaution....bref.....

Très amicalement
Bertrand SALVAT

Re: LESQUIN (59) : des élections en vue ?

MessagePosté: Jeu 8 Fév 2018 21:11
de Relique
Il y a eu ces derniers mois - dernières années de grands développement sur la commune. Notamment un "centre culturel Dany Boon" accompagné par des zones commerciales, des immeubles dans deux des entrées de Lesquin (l'entrée côté Villeneuve d'Ascq, où se situe le centre culturel, et l'entrée côté A1-aéroport où se situent les nouveaux immeubles et des commerces, le "parc de la motte").

Une nouvelle zone d'activité commerciale est d'ailleurs prévue du côté aéroport, "Lill'Aéropac".

Lesquin a donc plutôt été gâté de nouveaux développements ces dernières années. Politiquement, on se souvient que la ville avait été exilée de son canton originel, mais que le maire, Dany Wattebled, avait délaissé le nouveau canton de sa ville pour rester dans son canton originel. Il avait gagné, malgré le fait qu'aux précédentes élections, sans Lesquin, il n'aurait pas été qualifié au deuxième tour. Cette fois-ci, la droite ne se tenait pas en travers de son chemin !

Aux sénatoriales, il a monté une liste assez hétérogènes où on pouvait voir des profils pas centristes du tout, comme le sulfureux Joël Wilmotte de Hautmont. Son élection m'a étonné, surtout qu'il y avait un certain penchant pour la métropole lilloise. J'avais pensé que JP Bataille avait un peu plus de chance d'être élu...

Mais c'est peut-être un certain manque d'affinité de voisinage qui m'a fait devenir trop subjectif pour bien analyser la situation ! Son comportement notamment vis-à-vis du complexe moto qui est partagé sur les villes de Lesquin, Lezennes et Villeneuve d'Ascq, a été extrêmement éloigné de l'intérêt général. Ce complexe, en association avec la police nationale, fait un travail très important de prévention pour de nombreux jeunes motards. Mais comme le maire constructeur a voulu construire des habitation à côté, il s'est créé lui-même un groupe d'électeurs de sa commune souffrant particulièrement des nuisances sonores...

Edition:
je viens de lire l'article de la VDN d'où est issu l'extrait présenté par l'ami Bertrand SALVAT. Tout de même, l'article est un peu plus précis. Le nouveau maire accuse clairement l'ancien maire Wattebled de ne pas apprécier les changements apportés. L'ancien maire est resté le seul représentant à la MEL, ce que n'apprécie pas le nouveau maire. La fronde d'élus de la majorité serait donc du fait de l'ancien maire.

Si le nouveau maire a contacté l'opposition (chose que je juge assez inhabituelle alors que les démissions ne sont pas encore actées), c'est peut-être pour conduire une liste commune. Dans l'article de la VDN, la conseillère d'opposition socialiste se désespère de ne pas avoir de temps pour monter sa liste. Il est possible qu'elle ne réussisse pas à trouver le nombre de candidats suffisant. On ne peut pas dire que le PS soit particulièrement dynamique en ce moment...

Re: LESQUIN (59) : des élections en vue ?

MessagePosté: Ven 9 Fév 2018 09:21
de SALVAT
Relique, tu fais allusion au complexe sportif moto et au contentieux qui est apparu et s'est aggravé entre Dany WATTEBLED et cet emplacement d'entraînement de jeunes (et moins jeunes) de la région, mais aussi venant de Belgique et des Pays-Bas.
Cela fait un certain temps que la Communauté Urbaine n'a pas fixé sa position sur ce complexe et que son existence ne survit que de sursis en sursis. Mme D. conseillère communautaire en charge du dossier, n'a toujours pas écrit et fait adopter un plan d'exploitation et d'entretien même à court terme.
Des travaux y sont nécessaires : ils ne sont toujours pas programmés...et ce retard compromet son avenir.
La police nationale me semble se désengager au fur et à mesure de retraites ou de mutation de personnels : combien demeure-t-il aujourd'hui d'agent(s) de la Police Nationale : dois-je mettre encore le pluriel ... au moment où j'écris ces quelques mots ?
Ces atermoiements au niveau communautaire font que la rumeur de fermeture ne désenfle pas. Les retards au niveau des travaux d'entretien et de renouvellement l'accréditent avec pour résultat une baisse de sa fréquentation.
Devant une gestion du dossier aussi peu claire et mal affirmée, le maire de Lesquin qui jouxte ce complexe n'a pas laissé plus longtemps ses terrains voisins sans construction et il est devenu, désormais un adversaire du maintien du complexe.
Si des décisions avaient été prises en temps voulu, aurait-il construit et évolué vers sa position négative.
Voilà ce que je crois en savoir et je comprends l'amertume des motards attachés à ce centre...mais où se situe la responsabilité de cet état d'indécision ? A l'échelon communautaire....et à Dame D.
Bertrand SALVAT

Re: LESQUIN (59) : des élections en vue ?

MessagePosté: Ven 9 Fév 2018 10:03
de Relique
Je pense qu'il y a une confusion. Mme D n'est plus élue communautaire depuis un certain nombre d'années (je dirais 17) !

Le désengagement de la police nationale a eu lieu en janvier dernier, avec une menace du préfet de ne plus mobiliser les trois personnels qui permettaient, entre autres, les actes de prévention...

Concernant les travaux, certains ont eu lieu (pour permettre les homologations successives), et d'autres sont prévus. Il a fallu notamment de larges appels à don pour obtenir les financements nécessaires.

Malgré en effet quelques sursauts (notamment quand D Wattebled était vp aux sports à la MEL), le président actuel de la MEL a rappelé son attachement au complexe. Le départ de Wattebled a simplifié un peu les choses vis-à-vis de la MEL.

Comme l'article de 2014 de la VDN le rappelle, si Wattebled avait voulu sa fermeture, c'était à cause des "nuisances sonores". Depuis, comme le complexe a empêché certaines motos de rouler, il y a en effet eu une baisse. Le fait que, depuis janvier, le week-end n'est plus assuré du fait de l'absence des policiers, va surement entraîner une autre baisse...

Re: LESQUIN (59) : des élections en vue ?

MessagePosté: Ven 9 Fév 2018 13:42
de SALVAT
La PN s'est donc totalement désengagée...ce que pensais.
Dame D suivait ce dossier, il n'y a pas si longtemps : 2014-15, j'en suis quasi certain .
Après, je ne sais qui aurait pris le relais....j'habite loin !
Les baisses de fréquentation (les jeunes en particulier pour ce qui est éducation-prévention - à mettre en relation avec le désengagement de la PN - mais aussi les belges et hollandais) font que l'avenir de ce centre est sombre).
Bertrand SALVAT

Re: LESQUIN (59) : des élections en vue ?

MessagePosté: Lun 19 Fév 2018 20:51
de ploumploum
Ça s'accélère : d'après la Voix du Nord, les premières démissions ont été envoyées.

http://www.lavoixdunord.fr/320545/artic ... ts-de-boxe