Page 23 sur 25

Re: Vie interne du PS

MessagePosté: Mer 4 Oct 2017 13:35
de stephed
Cote d'Or: se disant "décommissionnées d'office" et "victime d'une purge" les conseillères départementales Christine Renaudin-Jacques (Talant) et Jeanine Tisserandot (Chenôve) annoncent quitter le PS et rejoindre le mouvement de Benoit Hamon;

http://www.bienpublic.com/politique/201 ... t-victimes

Elles indiquent aussi qu'elles restent membres du groupe d'opposition 'forces de progrès" présidé par Colette Popard (Dijon 5).

Re: Vie interne du PS

MessagePosté: Mar 10 Oct 2017 17:59
de ploumploum
Pascal Cherki, ancien député (2012-2017), ancien maire du 14ème arrondissement de Paris (2009-2014) et actuellement simple conseiller de Paris, annonce qu'il quitte le PS pour rejoindre le M1717 de B.Hamon.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/ ... -hamon.php

Re: Vie interne du PS

MessagePosté: Ven 13 Oct 2017 09:51
de pop03
Aurélie Filippetti a été "congédiée" du PS.

Elle se voit reprocher son soutien affiché aux sénatoriales, sur les documents de campagne, à la liste dissidente conduite par Philippe Gasparella.
« On n’est pas dans une logique d’exclusion mais de clarification », confirme ainsi le responsable mosellan du PS, considérant qu’un tel cas de figure n’a rien de surprenant puisqu’il est inscrit « noir sur blanc dans le règlement intérieur » du PS.
http://www.republicain-lorrain.fr/polit ... diee-du-ps
Aurélie Filippetti explique qu’elle a adressé un recours à la Commission nationale des conflits du PS.
http://lelab.europe1.fr/aurelie-filippe ... rs-3463166

Re: Vie interne du PS

MessagePosté: Jeu 19 Oct 2017 22:13
de cevenol30
Ces départs sur l'aile gauche viennent essentiellement remplir le mouvement de Hamon, alors même que la double appartenance semblait possible: c'est notamment le cas de Régis Juanico mais si les chefs de son courant, du moins là où ils ne maîtrisent pas l'appareil localement (encore que Cherki, ce devait être le cas?), quittent le parti, il va se retrouver isolé nationalement.
Cela va toutefois laisser davantage de place à Lienemann, Maurel voire Montebourg pour incarner une aile gauche plus "traditionnelle" et moins EELV-compatible que celle qui s'est formée notamment chez les jeunes.
Au passage, ceux de la tendance Hamon qui doivent encore aujourd'hui tenir le MJS n'ont, comme Juanico, pas intérêt à partir même si une partie de leur base pourrait être tentée de cesser de cotiser au PS pour aller au M1717.

Inversement, beaucoup de l'aile droite du PS sont passés à LREM, bien plus massivement que les passages de Besson et Bockel vers la droite en 2007... Les fuites de ce côté devraient être à peu près finies, les places à LREM étant prises et la popularité du président baissant: il est trop tard pour faire le saut. Quoique, avec l'approche des municipales, on verra peut-être des vagues de passages de l'un à l'autre (dans les deux sens).

Le spectre idéologique du PS s'est au total considérablement rétréci ou aminci, déjà avant la défaite de 2017 et encore après.

Re: Vie interne du PS

MessagePosté: Lun 6 Nov 2017 18:06
de Pullo
Lors de la World Policy Conference, qui s'est tenue à Marrakech du 3 au 5 novembre, DSK a enterré le PS :
Ce parti, qui est le mien, je le dis avec un peu de tristesse mais c'est comme ça, n'a pas su accompagner la mondialisation.
[...]
Le PS n'a pas d'avenir, et c'est une bonne chose. Il est temps qu'il disparaisse et qu'une autre force, peut-être avec une partie des mêmes membres, apparaisse.

Sans surprise, les cadres de Solferino, y compris des strauss-kahniens historiques comme Marie-Pierre de La Gontrie (qui s'est pas mal gauchisée ces derniers temps...) ont condamné les propos de l'ex ministre et ancien chef du FMI.
http://www.lejdd.fr/politique/video-le- ... ch-3483236
http://www.lexpress.fr/actualite/politi ... 58105.html
http://www.lepoint.fr/politique/pour-ds ... 857_20.php
http://www.lefigaro.fr/politique/2017/1 ... nsurge.php

Re: Vie interne du PS

MessagePosté: Mar 7 Nov 2017 00:43
de pierrep
L'expression gauchisée au sujet de Madame De La Gontrie recouvre évidemment son attitude qui n'est en fait qu'un positionnement opportuniste au moment de truster une place éligible aux sénatoriales....
Par contre quand elle "secondait" Huchon à la région elle savait se montrer plutôt pro Dsk....
Comportement hélas courant et représentatif ces derniers temps au PS...

Re: Vie interne du PS

MessagePosté: Mar 7 Nov 2017 11:19
de stephed
En même temps, les partisans de DSK au PS ou ailleurs ont du se raréfier compte tenu des sujets pour lesquels l'ancien ministre a essentiellement défrayé la chronique ces dernières années...

Re: Vie interne du PS

MessagePosté: Mar 7 Nov 2017 14:40
de pmf
Le débat devant intervenir suite aux propos de Dominique Strauss-Kahn devrait porter sur la question suivante : le Parti Socialiste a-t-il fait évoluer son corpus idéologique au regard des mutations économiques et sociologiques intervenues dans le Monde depuis l'avènement du XXI ème siècle lesquelles se sont répercutées sur la France laquelle relève, et c'est incontournable, de la composante Monde ?
Évacuer cette question en évoquant une affaire, dite de droit commun, qui a concerné l'incitateur au débat relève d'un refus ou d'une incapacité de répondre à la question que j'ai évoquée ci-dessus.

Re: Vie interne du PS

MessagePosté: Mar 7 Nov 2017 21:29
de stephed
pmf a écrit:Évacuer cette question en évoquant une affaire, dite de droit commun, qui a concerné l'incitateur au débat relève d'un refus ou d'une incapacité de répondre à la question que j'ai évoquée ci-dessus.


Mon propos sur les affaires de l'ancien ministre ne visait pas le fond ou la pertinence/intérêt de ses déclarations. Je faisais remarquer, en réponse à Pierrep, que si bon nombre de ses anciens soutiens avaient tourner les talons et/ou se faisaient très discrets, les affaires qui l'ont frappé en étaient pour beaucoup la cause.

Après sur DSK lui même, vous évoquez une autre question: peut t'on parler ou évoquer aujourd'hui l'ancien ministre sans parler de l'hôtel Sofitel de New-York ou du Carlton de Lille? La nature des faits reprochés ainsi que leur énorme médiatisation font que c'est pratiquement impossible. Et qu'en se retirant de la vie politique, l'ancien ministre a d'ailleurs sans doute fait ce constat

Re: Vie interne du PS

MessagePosté: Ven 10 Nov 2017 23:06
de tet2lar
stephed a écrit:En même temps, les partisans de DSK au PS ou ailleurs ont du se raréfier compte tenu des sujets pour lesquels l'ancien ministre a essentiellement défrayé la chronique ces dernières années...


Je crois que les partisans de DSK qui sont restés fidèles à ses idées composent une bonne partie des cadres de LREM issus du camp de gauche.
Le PS actuel tiraillé entre réalistes et frondeurs est condamné soit à rester inaudible en feignant l'unité, soit à reconnaître l'évidence : Quel intérêt de se battre ensemble pour conquérir le pouvoir si on n'a si peu d'objectifs communs pour gouverner ?