Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Vie interne de l'UMP/Les Républicains

Partagez vos opinions sur l'actualité ou les évènements internes aux différents partis politiques français.

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

Messagede pmf » Dim 17 Déc 2017 18:15

Je trouve que ces chiffres de nouvelles d'adhésion et de soutiens financiers sont relativement en cohérence avec la participation à la primaire de la droite et du centre.
De plus, les périodes d'elections internes de partis politiques et de Congrès sont propices à des contacts et à des adhésions et les éléments portés à ma connaissance pour le Mouvement Radical vont dans ce sens avec des quotité plus modestes que pour Les Républicains car à chacun sa dimension et son devenir radieux ou maussade.
pmf
 
Messages: 1593
Inscription: Mer 2 Déc 2015 18:56

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

Messagede pba » Dim 17 Déc 2017 19:56

Relique a écrit:300 adhérents par semaine en moyenne, ça donnerait 15.000 par an... Ils se foutent pas un peu de nous ?


C'est d'autant plus n'importe quoi que les adhésions dites simples sont à 30 euros .
https://soutenir.republicains.fr/adherer

Donc si on compte bien avec des rentrées à 1500 euros avant correspondait donc à 50 adhésions et 10000 après correspond à330.
On ne peut pas passer de 300 par semaine à 300 par jour, d'autant que dans les sommes récoltées il peut y avoir des dons simples !
Ne croyez pas les organisations quand elles vous parlent de leurs adhérents !!
pba
 
Messages: 796
Inscription: Lun 8 Aoû 2011 14:26

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

Messagede cevenol30 » Lun 18 Déc 2017 01:53

pop03 a écrit:Marie-Laure Harel: Conseillère de Paris du 3ème arrondissement quitte LR pour rejoindre LREM.
Elle s'était d'ailleurs présentée aux sénatoriales à Paris sur une liste LREM.
Elle déclare: "J'ai réfléchi, je ne crois pas à Agir. Aujourd'hui la droite modérée est chez En Marche, pas ailleurs !"
https://twitter.com/MesCahiersLaREM/sta ... 7771091974


Aveu que son auteure prendra pour laudateur mais qui devrait conforter la méfiance à gauche, centre-gauche inclus, envers LREM, soit dit en passant...

Que le flux d'adhésions augmente après une clarification de ligne, c'est assez logique. Ceux qui ne voulaient encore du parti que s'il adoptait celle-là n'ont plus de freins à avoir (si tant est que les chances de M. de Calan aient pu être un frein mais bon...). Les arrivées de pro-Wauquiez et les départs d'opposants internes dégoûtés ne font que renforcer la ligne du nouveau président - et rétrécir l'espace politique de son parti...
Il resterait à voir s'il s'agit de vrais nouveaux ou d'anciens qui ont attendu le résultat du vote des autres avant de revenir... Le rythme d'adhésions (nouvelles ou avec réadhésions?) annoncé pour l'avant-vote correspond probablement plus à celui des dernières semaines et pas à un rythme moyen sur l'année, d'autant que les reprises de cartes des anciens adhérents se font plutôt en début d'année, surtout une année de campagne électorale. Il ne faut donc pas chercher à le prolonger sur l'année pour avoir un nombre d'adhérents sur l'année. Par contre, la remarque rapportant entre eux les nombres d'adhésions et les flux financiers est pertinente! Plus largement, il faut souvent prendre avec des pincettes les nombres d'adhérents des partis ou autres structures... La fuite, venant des pro-Wauquiez, se voulait positive mais elle ne tient pas bien la route, même si encore une fois, qualitativement c'est fort possible...
cevenol30
 
Messages: 2648
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

Messagede LeysinNight » Mer 27 Déc 2017 00:51

Laurent Wauquiez se met à l'heure britannique avec la création d'un contre-gouvernement Shadow Cabinet prévu pour janvier avec des personnalités comme Éric Woerth, Émilie Bonnivard, Guillaume Larrivé ou encore Aurélien Pradié.

Quelle sont les chances de réussite de ce "Shadow Cabinet" car la politique britannique est très différente de la politique française. D'autant qu'un certain François F. candidat LR battu en avril dernier voulais d'inspirer de Margaret Thatcher pour redresser la France. Nous avons vu le résultat...
LeysinNight
 
Messages: 276
Inscription: Ven 17 Mai 2013 18:16

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

Messagede cevenol30 » Dim 31 Déc 2017 15:34

Il s'agit plus de désigner des référents thématiques tout en s'affirmant comme parti de gouvernement (vu le repli idéologique, c'est une affirmation destinée à resserrer les troupes électoralement) et en laissant miroiter d'hypothétiques maroquins à certains qu'on veut garder.
Vu comme M. Woerth a défrayé la chronique du quinquennat où il fut ministre, il me semble audacieux d'estimer pertinente sa présence qui semble plus relever de "l'ancien monde" et son aveuglement partisan comme diraient d'autres mais enfin, s'ils s'imaginent gagner ainsi en crédibilité, ils font ce qu'ils veulent...

Sur le fond, cela met aussi en lumière une question interne à LR peut-être plus difficile que celle de la ligne idéologique pour l'avenir: celle du rapport au dernier quinquennat où ils furent au pouvoir et qui s'est achevé, électoralement du moins, par un échec. Le bilan mal tiré (ou même pas du tout...), un peu comme pour le PS en 2002 dans une mesure différente, me semble avoir fragilisé le parti à long terme, ce qui se matérialise à retardement par les départs d'électeurs et de cadres notamment vers LREM et vers Agir, scission directe de LR.
cevenol30
 
Messages: 2648
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

Messagede ploumploum » Mar 2 Jan 2018 11:01

LeysinNight a écrit:Laurent Wauquiez se met à l'heure britannique avec la création d'un contre-gouvernement Shadow Cabinet prévu pour janvier avec des personnalités comme Éric Woerth, Émilie Bonnivard, Guillaume Larrivé ou encore Aurélien Pradié.

Quelle sont les chances de réussite de ce "Shadow Cabinet" car la politique britannique est très différente de la politique française. D'autant qu'un certain François F. candidat LR battu en avril dernier voulais d'inspirer de Margaret Thatcher pour redresser la France. Nous avons vu le résultat...


Deux remarques à faire :
1/ Je suis toujours assez dubitatif sur cette propension à importer des modèles étrangers, pour autant je comprends la démarche de L.Wauquiez, nouveau président du parti, qui tente de le restructurer afin d'éviter l'effondrement total. Sa proposition qui a des variantes plus ou moins larges dans les différents partis (la pléthore de secrétaires nationaux chargés de tel ou tel sujet...) vise à faire émerger la nouvelle génération tout en évitant la dispersion mais également à mettre fin à cette navigation à vue en place depuis près d'un an (l'affaire Fillon a commencé le 25 janvier 2017...). Est-ce critiquable alors que le non-cumul et les législatives ont également été une terrible lessiveuse ? je ne le crois pas.
En tout cas, ce n'est pas pire que ceux qui tressent en permanence des lauriers au modèle allemand...

2/ cette création vise aussi à compléter la direction mise en place par L.Wauquiez dès son élection :
une vice-présidente déléguée (Virginie Calmels), de deux vice-présidents (Guillaume Peltier et Damien Abad), d’une Secrétaire générale (Annie Genevard), d’un Secrétaire général délégué (Geoffroy Didier), de six secrétaires généraux adjoints (Julien Aubert, Valérie Boyer, Mathieu Darnaud, Fabien di Filippo, Virginie Duby-Muller, Sophie Primas) et de 3 porte-parole (Lydia Guirous, Gilles Platret et Laurence Sailliet).

https://www.republicains.fr/actualites_ ... 8_20171219



cevenol30 a écrit: Vu comme M. Woerth a défrayé la chronique du quinquennat où il fut ministre, il me semble audacieux d'estimer pertinente sa présence qui semble plus relever de "l'ancien monde" et son aveuglement partisan comme diraient d'autres mais enfin, s'ils s'imaginent gagner ainsi en crédibilité, ils font ce qu'ils veulent...


Indépendamment des affaires, la présence d'E.Woerth me parait pertinente dans la mesure où il occupe la Présidence de la Commission des Finances de l'Assemblée (l'un des postes les plus prestigieux). Certes, le poste est dévolu à un membre de l'opposition mais il aurait pu être aisément écarté par les députés du "Nouveau Monde" si ceux-ci avaient continué à respecter leur promesse de renouvellement et leur logique de choisir l'opposition officielle en élisant par exemple un UDI (De Courson était candidat)
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 14421
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

Messagede lindet » Mar 2 Jan 2018 21:39

Je me souvenais du contre-gouvernement mis en place par la FGDS et Mitterrand en 1966. Une notice wikipedia m'apprend que l'exemple a été repris par le RPR, les socialistes en 2007 avec Ayrault puis le Modem et l'UDI... On peut donc dire que ce n'est plus si anglo-saxon. Pourquoi pas ? Les exemples passés ne sont pas non plus trop probants et contrairement au Royaume-Uni les contre-ministres semblent rarement accéder aux fonctions ministérielles quand l'alternance se produit. Du contre-gouvernement Mitterrand seul Gaston Defferre se retrouve ministre en 1981... Pour la culture, c'était JF Revel, une autre époque !
Je comprends l'idée... quand les choses vont se décanter, qui apparaîtra comme l'Opposition ?? Le FN ?? Les insoumis ?? Le PS ??
Ou LR ?? Rien n'est assuré et donc à chacun de faire ce qu'il peut pour être le réceptacle de l'éventuelle montée du mécontentement et apparaître comme la relève la plus crédible... Eric Woerth me semble solide, ce n'est pas du tout mon style ni mon orientation, mais il a montré des nerfs d'acier dans la traversée de qques pénibles affaires... Cela me semble une qualité politique.
lindet
 
Messages: 323
Inscription: Lun 29 Aoû 2011 21:16

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

Messagede pmf » Mar 2 Jan 2018 21:56

N'est ce pas plutôt 1967 que 1966 ? Je n'ai pas de certitude sur 1967.
Je partage l'opinion exprimée sur Eric Woerth qui, de plus, est un Président de Commission des Finances plus politique et moins émotif que le néanmoins sympathique et compétent en finances publiques Gilles Carrez.
pmf
 
Messages: 1593
Inscription: Mer 2 Déc 2015 18:56

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

Messagede lindet » Mer 3 Jan 2018 08:39

Je me souvenais que c'était évidemment après la présidentielle et avant mai 68. Wikipedia écrit que c'est décidé le 13 mars 1966 et réuni la première fois 12 mai 1966. Cela se passait dans l'appartement du 86 rue de Lille qui était alors à la disposition de Guy Mollet. Il est amusant de revoir la composition de ce contre-gouvernement. Evidemment les principaux leaders de la FGDS avec un fort souci des équilibres internes... :
Président : François Mitterrand (Convention des institutions républicaines, CIR)
Affaires étrangères : Guy Mollet (Parti Socialiste SFIO)
Éducation nationale : René Billères (Parti républicain, radical et radical-socialiste PRS) président du PRS de 1965 à 1969
Affaires sociales et administratives : Gaston Defferre (SFIO)
Justice : Michel Soulié (PRS, mais proche alors de Mitterrand)
Finances : Henri Duffaut (SFIO) (maire d'Avignon, proche de Gaston Defferre)
Plan : Étienne Hirsch (CIR) (le grand-père de Martin... ancien commissaire au Plan)
Promotion de la femme, Jeunesse et Sports : Marie-Thérèse Eyquem (CIR). Rappelons que les gouvernements du Gal de Gaulle ne comprenaient alors aucune femme, après Mme Sid Carra et avant MM Dienesch je crois.
Information : Claude Fuzier (SFIO) (un fidèle de Guy Mollet)
Technologie : Jean Baboulène (une "ouverture" vers les chrétiens de gauche: Témoignage Chrétien)
Aménagement du Territoire : Robert Fabre (PRS) futur président du MRG 1972-1978
Culture : Jean-François Revel (une "ouverture" vers les intellectuels et la presse, mouvance de L'Express)
lindet
 
Messages: 323
Inscription: Lun 29 Aoû 2011 21:16

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

Messagede pmf » Mer 3 Jan 2018 12:39

Nous retiendrons 1966 pour la formation du contre-gouvernement car les informations de l'encyclopedie de la Toile paraissent fiables.
J'investiguerai pour retrouver les éléments de la constitution de la FGDS laquelle doit avoir précédé de peu le contre-gouvernement en ce sens que sa création résultait de la campagne présidentielle de 1965 qui s'était terminée en décembre 1965.

Il est à relever que la période 1964-1970 n'a pas donné lieu à beaucoup d'ouvrages de références sur la vie politique française et que même les événements de Mai 1968 n'ont guère suscité des ouvrages politiques, voire des romans, alors que l'actualité d'alors était féconde et aurait dû inspirer les experts de la plume.
Pierre Mendès France n'a jamais écrit sur Charlety pas plus que François Mitterrand ou Gaston Deferre.
pmf
 
Messages: 1593
Inscription: Mer 2 Déc 2015 18:56

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vie des partis

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Droits des élus d'opposition

Joël Clérembaux

Le mode de scrutin des élections municipales assure la représentation des minorités au sein de l'assemblée délibérante communale. Les minorités constituent l'opposition, c'est-à-dire les conseillers qui n'appartiennent pas à la majorité et bénéficient...

Découvrir l'ouvrage

Mémento du président du bureau de vote

Joël Clérembaux

Ce mémento a été conçu et réalisé pour permettre aux présidents des bureaux de vote de disposer d'outils pratiques à mettre en oeuvre avant, pendant et après le scrutin. Il expose les principales tâches qui incombent au président du bureau de vote pour...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron