Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Vie interne du Front National/Rassemblement National

Partagez vos opinions sur l'actualité ou les évènements internes aux différents partis politiques français.

Re: Vie interne du FN

Messagede Républicain67 » Ven 22 Sep 2017 12:06

Ne connaissant pas les statuts du FN, je me demandais si tous les élus FN qui vont siéger avec Philippot au CR Grand Est vont être automatiquement exclus. Merci
Dernière édition par ploumploum le Ven 22 Sep 2017 12:20, édité 1 fois.
Raison: Syntaxe
Républicain67
 
Messages: 2103
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Vie interne du FN

Messagede ploumploum » Ven 22 Sep 2017 12:33

Républicain67 a écrit:Ne connaissant pas les statuts du FN, je me demandais si tous les élus FN qui vont siéger avec Philippot au CR Grand Est vont être automatiquement exclus. Merci


Les statuts du FN interdisent la double appartenance. Un tel cas entraine théoriquement l'exclusion

Faudra voir ce que décide la direction.

http://www.lemonde.fr/politique/article ... 23448.html
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 14582
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Vie interne du FN

Messagede Azertyuiop » Ven 22 Sep 2017 12:40

PhB a écrit:Je suis toujours très réticent à parler de "gauche" pour le message national-populiste porté par le FN version MLP/Philippot.

J'ai dit "vue comme de gauche", sous-entendu par l'aile la plus libérale du FN très corrélée à l'hostilité à l'immigration et là, le qualificatif de gauche que j'ai donné à MLP est même un doux euphémisme puisque quand cet électorat la qualifie, c'est plutôt sous l'expression de "sale gauchiste" ce qui me donne envie de leur répondre qu'il leur devient urgent de trouver un nouveau terme pour définir la FI, le PS, la REM, voire même pourquoi pas une partie de LR.

PhB a écrit:D'autre part les revendications prétendument sociales (et, de fait, plutôt asociales comme le dit si joliment notre ami Corondar) énoncées par le FN sont radicalement étrangères aux mesures portées par la gauche, ne serait-ce que parce qu'elles ne sont destinées qu'à certains bénéficiaires triés en fonction de leur origine et non de critères sociaux.

Ça, par contre, c'est très inexact. La préférence nationale voulue par le FN ne concerne pas l'origine des personnes mais leur nationalité. Peu importe qu'ils soient nés à l'autre bout de la planète, s'ils ont la nationalité française, même depuis peu, et ils seraient logés à la même enseigne que les "de souche". Après, on peut penser que la préférence nationale pose des problèmes d'ordre humaniste (dans une vision de "citoyenneté du monde" mais il se trouve que le FN ne prétend qu'à la direction de la France) dans certaines situations sans même parler du manque de pragmatisme dans son application pour les embauches d'employés dans les entreprises, mais de toutes façons, triés les personnes entre les Français et les autres reste quoiqu'il en soit bien moins scandaleux et moins "asociale" que les pratiques de discrimination dite positive appliquées par la gauche, le centre et une large majorité de la droite que ce soit sur le sexe (carrément anticonstitutionnel à la base : une charcutage de la Constitution a été nécessaire pour faire rentrer ce truc), sur la couleur de peau (version Sarkozy 2008) ou même sur le lieu de résidence dans le cadre des subventions aux entreprises, ce qui figurait dans le programme de Macron mais nécessitera peut-être un coup de poignard supplémentaire dans la Constitution pour l'intégrer et les contours de la majorité parlementaire après les sénatoriales de dimanche seront intéressants à regarder en ce sens.
Toutes ces discriminations ne se font pas sur des critères sociaux, et dans la plupart des cas ne devraient même pas avoir lieu, même sous critères sociaux et mettent en plus en péril l'indivisibilité de la République ce qui ne serait au moins pas le cas de la préférence nationale qui se baserait (toujours selon le programme actuel du FN) sur la situation actuelle des personnes et non sur les origines comme le cliché le souhaite, ce qui au passage ne poserait même pas de problèmes de constitutionnalité car la Constitution reconnaît l'existence de la communauté nationale et du peuple français.

PhB a écrit:Ce n'est pas la moindre des performances du FN que de faire passer un message national-populiste d'extrême-droite démagogique pour un message "de gauche", en étant repris sans recul par de nombreux commentateurs et analystes "spécialistes" de la politique.

Et si le FN n'est certes pas de gauche, il ne s'agit pas plus d'un parti d'extrême-droite ne serait-ce premièrement parce que ce n'est pas un parti extrémiste (l'extrémisme a une définition claire et très forte que beaucoup utilisent malheureusement à toutes les sauces).

ploumploum a écrit:Je n'ai pas dit que Philippot n'était pas contre l'immigration. Moi je pointe seulement le fait qu'il avait permis au parti de dépasser son cadre habituel en apportant la "fibre sociale". Ce n'est quand même pas rien.
On notera quand même que parmi les premiers ravis du départ, on retrouve Ménard et le vieux Le Pen....

Oui, mais parler abusivement d'immigration comme le fait avec brio, par exemple, Nicolas Bay, n'empêche pas en soi d'avoir une ligne sociale. Mais si à l'inverse, si la ligne politique défendue est libéral-reaganiste, on comprendra bien que l'on ne peut pas dire "blanc" et "noir" en même temps.
Azertyuiop
 
Messages: 1671
Inscription: Jeu 1 Jan 2015 13:46

Re: Vie interne du FN

Messagede Républicain67 » Ven 22 Sep 2017 12:57

ploumploum a écrit:
Républicain67 a écrit:Ne connaissant pas les statuts du FN, je me demandais si tous les élus FN qui vont siéger avec Philippot au CR Grand Est vont être automatiquement exclus. Merci


Les statuts du FN interdisent la double appartenance. Un tel cas entraine théoriquement l'exclusion

Faudra voir ce que décide la direction.

http://www.lemonde.fr/politique/article ... 23448.html


Merci. C'est peut être ce qui explique que Kévin Pfeffer reste pour l'instant (à vérifier) dans le groupe FN officiel au Conseil régional Grand Est, même s'il est très proche de Philippot. Surtout qu'il est comme même secrétaire départemenental du FN pour la Moselle.
Républicain67
 
Messages: 2103
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Vie interne du FN

Messagede PhB » Ven 22 Sep 2017 13:03

Azertyuiop a écrit:
PhB a écrit:D'autre part les revendications prétendument sociales (et, de fait, plutôt asociales comme le dit si joliment notre ami Corondar) énoncées par le FN sont radicalement étrangères aux mesures portées par la gauche, ne serait-ce que parce qu'elles ne sont destinées qu'à certains bénéficiaires triés en fonction de leur origine et non de critères sociaux.

Ça, par contre, c'est très inexact. La préférence nationale voulue par le FN ne concerne pas l'origine des personnes mais leur nationalité. Peu importe qu'ils soient nés à l'autre bout de la planète, s'ils ont la nationalité française, même depuis peu, et ils seraient logés à la même enseigne que les "de souche".

... sauf que le programme du FN prévoit de restreindre l'acquisition de la nationalité aux seules personnes d'ascendance française. C'est donc bien la "souche" qui est le critère déterminant pour ce parti.
Dernière édition par PhB le Ven 22 Sep 2017 13:18, édité 1 fois.
PhB
 
Messages: 723
Inscription: Ven 26 Aoû 2011 22:32
Localisation: Planète Terre

Re: Vie interne du FN

Messagede Républicain67 » Ven 22 Sep 2017 13:10

PhB a écrit:
Azertyuiop a écrit:
PhB a écrit:D'autre part les revendications prétendument sociales (et, de fait, plutôt asociales comme le dit si joliment notre ami Corondar) énoncées par le FN sont radicalement étrangères aux mesures portées par la gauche, ne serait-ce que parce qu'elles ne sont destinées qu'à certains bénéficiaires triés en fonction de leur origine et non de critères sociaux.

Ça, par contre, c'est très inexact. La préférence nationale voulue par le FN ne concerne pas l'origine des personnes mais leur nationalité. Peu importe qu'ils soient nés à l'autre bout de la planète, s'ils ont la nationalité française, même depuis peu, et ils seraient logés à la même enseigne que les "de souche".

... sauf que le programme du FN prévoit de limiter l'acquisition de la nationalité aux seules personnes d'ascendance française. C'est donc bien la "souche" qui est le critère déterminant pour ce parti.


"Français de souche" outre que c'est limite comme expression, ça ne veut rien dire. La France est une nation civique depuis toujours, pas une nation ethnique comme l'Allemagne. Je n'ai jamais entendu que le FN voulait retirer la nationalité française aux descendants d'immigrés.
Républicain67
 
Messages: 2103
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Vie interne du FN

Messagede Relique » Ven 22 Sep 2017 13:26

Eco92 a écrit:Dsl Relique, je reprenais directement le mot du titre du premier article de presse qui lui a été consacré.


Pas de problème ;) Je préfère juste que les choses soient dites.

Par exemple, pour Paul-Marie Couteaux, il faisait pas vraiment partie du courant chevènementiste. Il avait fait partie, en 2002, des personnes dans le sillage de Villiers ou d'autres de la droite un peu nationaliste qui sont arrivés dans la campagne. Pour énormément de militants "historiques" du chevènementisme (et qui eux ne sont jamais allés à droite, une bonne partie étant partie plutôt du côté du Front de Gauche, et d'autres sont restés au MRC), c'était le début de la chute de la campagne de 2002. C'est à partir de là, pour eux, que Chevènement n'a plus fait que descendre dans l'opinion et les sondages.

Ils n'ont donc jamais été en odeur de sainteté chez les proches de Chevènement. Le congrès de St Pol sur Mer de 2003 a d'ailleurs été très clair là-dessus, si l'histoire de ce courant vous intéresse.
Relique
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2136
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 13:03

Re: Vie interne du FN

Messagede PhB » Ven 22 Sep 2017 13:27

Républicain67 a écrit:"Français de souche" outre que c'est limite comme expression, ça ne veut rien dire. La France est une nation civique depuis toujours, pas une nation ethnique comme l'Allemagne. Je n'ai jamais entendu que le FN voulait retirer la nationalité française aux descendants d'immigrés.

Effectivement Républicain67, le FN ne prévoit pas (explicitement) de retirer la nationalité française à ceux qui l'ont déjà - si on ne prend pas en compte le cas particulier des personnes bénéficiant d'une double nationalité, qu'il somme de choisir exclusivement une seule -.
Il se contente d'interdire l'accès à la nationalité française à toutes celles et tous ceux dont le père ou la mère n'est pas français (en l'absence de précision, on peut supposer qu'il n'y aurait pas de rétroactivité).
Je suis opposé à la notion de "souche" que je remets entre guillements, et je suis preneur d'une expression plus appropriée pour qualifier cette limitation de l'acquisition de la nationalité aux seuls critères du "droit du sang" avec suppression du droit du sol actuellement en vigueur.
Dernière édition par PhB le Ven 22 Sep 2017 13:30, édité 1 fois.
PhB
 
Messages: 723
Inscription: Ven 26 Aoû 2011 22:32
Localisation: Planète Terre

Re: Vie interne du FN

Messagede Patience » Ven 22 Sep 2017 13:29

Corondar a écrit:Par contre, il est tout aussi difficile de ne pas remarquer que par chez moi, dans le 62, c'est cette ligne interventionniste et anti-européenne incarnée par Philippot (et embrassée avec force par Marine Le Pen jusqu'ici) qui a fait le succès de la percée FN. Si réellement le FN s'engage vers une "droitisation", en laissant tomber par exemple la sortie de l'euro au profit d'une politique fiscale plus droitière, il risque d'y perdre des plumes électorales. Et Marine Le Pen ayant fait de cette région sa terre d'élection, je suis plus que perplexe quant au fait que le FN revienne réellement sur une ligne plus "droitière". Enfin, on verra bien...

Il semble en effet électoralement parlant assez suicidaire que le FN abandonne ses récentes avancées électorales acquises sur la ligne "Philippot".

On peut alors se demander pourquoi tout ce cirque au sein du FN ?
Au risque de passer pour un parfait naïf, les différences idéologiques affichées et probablement réelles entre les protagonistes ne sont-elles pas simplement des prétextes pour des luttes de pouvoir ?

Si un changement de ligne important, un choix ou une clarification (choisissez le terme qui convient) au sein du FN était en train d'intervenir depuis la présidentielle, verrions-nous les deux opposés (MMLP et Philippot) partir dans la suite de la même séquence 2017 ?

Ces deux-là aussi éloignés sont-ils sur le plan politique n'ont-ils pas simplement compris/intégré dans leur stratégie respective que Marine LePen ne pourra et ne sera jamais présidente de la République (3 échecs au compteur, le dernier étant le plus décevant pour eux) et qu'il est alors plus prudent de se mettre, un temps, en retrait (certes au risque de disparaître), probablement jusqu'au constat d'un 4ème échec en 2022 ?
Nettement plus jeunes que la patronne, un retour ("en politique", au sein du FN ou d'un parti concurrent sur le même créneau) post-2022 est-il inenvisageable ?
Patience
 
Messages: 65
Inscription: Ven 12 Mai 2017 08:59

Re: Vie interne du FN

Messagede Azertyuiop » Ven 22 Sep 2017 16:34

PhB a écrit:... sauf que le programme du FN prévoit de restreindre l'acquisition de la nationalité aux seules personnes d'ascendance française. C'est donc bien la "souche" qui est le critère déterminant pour ce parti.

Il ne prévoit pas une telle chose. Renforcer les conditions d'accès à la nationalité française, oui, mais la naturalisation resterait possible à condition qu'elle ne soit pas utilisée à tout va en imposant une durée minimale de résidence au pays en y ayant exercé une activité tout en proposant parallèlement la suppression du droit du sol.
Quand bien même le FN refuserait de donner quoiqu'il arrive la nationalité à de nouveaux étrangers, il n'en demeurerait pas moins qu'au sein de la communauté nationale française, aucune distinction ne serait faites et il y a des pays où une telle chose ne choquerait même pas à gauche : Républicain67 a parfaitement rapporté l'exemple de l'Allemagne où le nombre de Turcs (entre autres) n'ayant pas accès à la nationalité alors qu'ils vivent sur le territoire depuis quatre générations est assez considérable.
On pourrait même parler des Etats-Unis : un certain Manuel Valls n'aurait pas eu besoin d'une primaire pour se faire retoquer du premier tour de l'élection présidentielle si les conditions de ce pays étaient appliquées ici, et ça ne date même pas de Trump !

Corondar a écrit:Par contre, il est tout aussi difficile de ne pas remarquer que par chez moi, dans le 62, c'est cette ligne interventionniste et anti-européenne incarnée par Philippot (et embrassée avec force par Marine Le Pen jusqu'ici) qui a fait le succès de la percée FN.

Notons toutefois que la percée du FN dans le 62 a commencé au début des années 2000, car JMLP y a distillé du social à partir de cette époque et donc avant Philippot. En 2007, il y avait progressé en voix par rapport à 2002 ce qui est, il me semble mais à vérifier, un cas unique à l'échelle départemental (il avait quand même naturellement régressé en pourcentage mais bien moins qu'ailleurs). La campagne de 2007 avait pris une tournure sociale moins marquée qu'aujourd'hui mais qui a permis de placer le FN sur la barre de lancement dans les Hauts-de-France avant l'arrivée de Philippot.
Azertyuiop
 
Messages: 1671
Inscription: Jeu 1 Jan 2015 13:46

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vie des partis

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à la participation, la démocratie locale et la citoyenneté

Jérôme Dupuis

Du budget participatif à la territorialisation des services municipaux et intercommunaux et aux panels des pratiques participatives, en passant par les repas de quartier, les comités d'engagement au...

Découvrir l'ouvrage

Petit guide du protocole local

Fabrice Jobard

Ce « Petit guide du protocole local » s'appuie sur les formations animées depuis plus de dix ans par Fabrice Jobard, qui est reconnu comme un des plus grands spécialistes français des questions protocolaires. Accessible et opérationnel, l'ouvrage...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités