Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Vie interne du FN

Partagez vos opinions sur l'actualité ou les évènements internes aux différents partis politiques français.

Re: Vers un FN sans Jean-Marie Le Pen

Messagede Zimmer » Sam 15 Jan 2011 09:17

Front National. Marine Le Pen élue nouvelle présidente du parti
15 janvier 2011 -

Image
Front National. Marine Le Pen élue nouvelle présidente du parti

Marine Le Pen a été élue hier soir présidente du Front National par les adhérents du parti. Une information révélée par Le Figaro et confirmée par un haut responsable de la formation politique peu avant minuit. Elle succède à son père Jean-Marie Le Pen. Et pour la première fois, un sondage la place, à 18 %, en troisième position du premier tour de la présidentielle de 2012, derrière le candidat socialiste (30% si c'est DSK, 22 si c'est Aubry) et Sarkozy (25 % ou 28 % suivant le candidat du PS). Olivier Besancenot prendrait la quatrième position. (Photo AFP)

http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/france/front-national-marine-le-pen-elue-nouvelle-presidente-du-parti-15-01-2011-1175046.php
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 22:10

Re: Vers un FN sans Jean-Marie Le Pen

Messagede Jean-Philippe » Sam 15 Jan 2011 12:41

Selon le sondage [CSA], Marine Le Pen a un potentiel de voix relativement supérieur à celui de son père et de Bruno Gollnisch. 20% des personnes interrogées répondent qu'elles "pourraient" voter pour elle si elle était candidate au premier tour de la présidentielle, 13% pour son père, et 7% pour Bruno Gollnisch.
Chez les sympathisants UMP, 28% des personnes interrogées voteraient pour Marine Le Pen, 12% pour son père et 4% pour Bruno Gollnisch.

Parmi ses traits de caractère, 74% des gens considèrent qu'elle est d'abord d'extrême droite, courageuse (71%), raciste (59%), moderne (47%), proche des préoccupations des gens (42%), attachée au modèle social français (39%), et humaniste (30%).

46% des personnes interrogées disent être en accord "souvent" avec Marine Le Pen lorsqu'elle parle de l'insécurité, 31% quand elle parle de laïcité, 30% de l'immigration, 26% de l'euro, 25% de la crise économique, 24% de l'islam et 19% de la peine de mort.

22% des sondés se sentent "souvent" d'accord avec les prises de position du FN (+ 2 par rapport à novembre 2005), contre 75% qui le sont rarement ou jamais (-3), et 3% ne se prononcent pas.
L'idée d'une alliance entre le FN et l'UMP, si Marine Le Pen prend la tête du parti, reste minoritaire: 67% sont contre (57% chez les sympathisants UMP), 23% la souhaitent (39% chez les sympathisants UMP) et 10% ne se prononcent pas (4%). Chez les sympathisants UMP, cette idée, certes minoritaire, est davantage souhaitée: 39% sont pour, 57% sont contre, 4% sont sans opinion.

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/politique/20110114.OBS6256/sondage-marine-le-pen-a-17-ou-18-au-premier-tour.html


Cela annonce des reports probablement bons entre UMP et FN, mais en contrepartie, ceux venant du centre seront beaucoup moins massifs.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Vers un FN sans Jean-Marie Le Pen

Messagede maxxx » Sam 15 Jan 2011 20:42

Holeindre: "Je quitte le Front national"

Co-fondateur du FN, l'ancien Résistant Roger Holeindre, l'un des "héros" de l'extrême droite depuis plus de quarante ans, a annoncé avec fracas au Journal du Dimanche son intention de quitter le parti après la victoire annoncée de Marine Le Pen à la présidence du parti. "Marine Le Pen n'incarne en rien les valeurs que je défends depuis toujours" explique celui qui fut l'un des plus jeunes Résistants.


http://www.lejdd.fr/Politique/Depeches/Holeindre-Je-quitte-le-Front-national-255061/

On risque d'assister logiquement à ce genre de défections de l'aile historique du FN, qui soutenait Bruno Gollnisch.

Roger Holeindre, 82 ans dans deux mois, est en retrait des combats électoraux locaux depuis quelques temps, après avoir été l'homme fort du FN en Seine-Saint-Denis, département qu'il a représenté au Palais Bourbon de 1986 à 1988.
maxxx
 
Messages: 853
Inscription: Mar 17 Aoû 2010 21:20

Re: Vers un FN sans Jean-Marie Le Pen

Messagede vudeloin » Sam 15 Jan 2011 23:02

Holeindre a effectivement été député de Seine Saint Denis en 1986, lors du scrutin organisé selon le mode proportionnel mais il n'a jamais transformé l'essai aux élections locales, aucune commune de ce département n'étant tombée dans l'escarcelle frontiste lors des renouvellements municipaux de 1989 ou 1995, grandes années de présence du Front dans ce département.
J'ai rappelé dans un message précédemment posté qu'en 2008, le FN n'avait présenté aucune liste aux municipales dans cette partie de la banlieue.
Il faut dire aussi qu'au fil des sécessions, dissidences et crises diverses, le mouvement s'est sérieusement mis en question.
Et que nombre des chefs de file frontistes candidats dans le 93 au coeur des années 80 et ensuite ont largement pratiqué, par la suite, le nomadisme électoral...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Vers un FN sans Jean-Marie Le Pen

Messagede maxxx » Sam 15 Jan 2011 23:10

Tout à fait, je ne prétendais pas le contraire, à savoir qu'il avait eu une carrière politique locale digne de ce nom...Par homme fort, j'entendais figure du FN local et leader de ce dernier, dans la mesure où il y a multiplié les candidatures à tout type d'élection...

Mais effectivement, il n'a jamais été au-delà du poste de conseiller régional...Il a réalisé des scores à plus de 20% aux municipales dans la ville de Sevran, où il s'était implanté (24% en 1989 au second tour, puis 15.7% à celui de 1995...Sa liste, concurrencée par celle du MNR, n'avait pas franchi les 10% - à environ 8.7% : il avait à cette date quitté le conseil municipal dans lequel il siégeait...).
maxxx
 
Messages: 853
Inscription: Mar 17 Aoû 2010 21:20

Re: Vers un FN sans Jean-Marie Le Pen

Messagede vudeloin » Dim 16 Jan 2011 01:04

L'autre problème du Front National, c'est que la barrière des 500 signatures va peut être être difficile à franchir.
Parce que, au fil des consultations locales notamment, le Front s'est trouvé dépourvu d'un certain nombre de sièges qui risquent fort de manquer, parce qu'il faut ensuite compléter la liste avec des élus d'autres étiquettes...
Alors, bon, dans un coin, comme d'autres ici sans doute, j'ai toujours la liste des parrains de 1995, 2002 et 2007, mais le fait est que les présidentielles, c'est aussi une affaire de course aux signures...
En plus, si quelques élus, choisissant Gollnisch, vont voir ailleurs, ce sera encore plus compliqué...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Vers un FN sans Jean-Marie Le Pen

Messagede Jean-Philippe » Dim 16 Jan 2011 11:42

Mon pronostic au pifomètre du 12 janvier n'a pas été si mauvais (environ 70%) puisque Marine Le Pen a élue avec 67,65%. Pour l'instant, Gollnisch reste au FN, mais les lendemains seront sûrement tendus.
On sait que le parti rassemble officiellement un peu plus de 22000 membres (je croyais que ce serait plus) et que les votants sont environ 17000 (76%), chiffre assez modeste étant donné l'enjeu.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Vers un FN sans Jean-Marie Le Pen

Messagede vudeloin » Dim 16 Jan 2011 12:37

Même si j'ai quelques doutes sur l'absolue démocratie interne du Front National, le résultat est en effet sans surprise.
Pour le reste, Jean Philippe, peut être faudrait il déposer le brevet de ton pifomètre ?
( Histoire qui me fait penser à celle, plus personnelle, où, avec un collègue de boulot, nous avions dit le lendemain de la dissolution de 1997, que la gauche gagnerait les législatives avec 320 sièges...)
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Vers un FN sans Jean-Marie Le Pen

Messagede vudeloin » Lun 17 Jan 2011 00:02

Plus sérieusement, j'ai un peu écouté le discours de la nouvelle présidente du FN, au terme du congrès.
La couverture media a ceci dit dissimulé la sortie pour le moins manu militari de Farid Smahi qui, ayant choisi Gollnisch, s'est retrouvé éjecté du Bureau National...
J'ai l'impression qu'il ne va pas être le dernier à claquer la porte du Front...
Bref, le discours de la Marine avait les mêmes caractères que ceux de son paternel : syntaxe impeccable et foutoir organisé des concepts, quitte à les détourner, comme il est de tradition dans le langage d'extrême droite.
Habile mélange entre promesses irréalisables ( des tribunaux populaires avec des juges élus ), discours anticapitaliste et laissez aller social qui liquide le droit du travail au nom de la défense de l'intérêt national...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Vers un FN sans Jean-Marie Le Pen

Messagede SALVAT » Lun 17 Jan 2011 19:06

A propos des parrainages, moi aussi j'ai conservé les JO en question mais je transposais sur mes fiches communales...(toujours ce côté "comptable" !)...et j'ai constaté que ceux qui avaient signé pour Le Pen ou Megret ont démissionné pour un certain nombre dans les mois qui ont suivi, ont été battus lors des élections suivantes...ou ont été recyclés à l'UMP, au MPF parfois au centre : certains se sont refait une virginité en signant pour le PT, pour Bové.
Même phénomène pour un certain nombre de signataires pour de Villiers.
Le vivier pour le FN me semble épuisé d'autant que les conseillers régionaux FN se sont réduits....et qu'il faudra à la candidate encore davantage de signatures de maires.
On a dit que l'UMP avait poussé certains des siens à signer le parrainage surtout en 2007 : j'en ai vus pour qui c'était clair : que leur avait-on promis ? quelle garantie d'appui, de solidarité et de brevet d'honorabilité leur avait-on laissé entrevoir ? J'ai l'impression qu'on les a laissés bien seuls....d'autres se prêteront-ils à ce jeu demain ?
C'est pourquoi je doute de la possibilité pour le FN de disposer des 500 signatures.
Les mêmes mésaventures ont touché des parrains du PT : ceux, issus de la droite, ont, pour beaucoup, été balancés aux élections suivantes. Il y a des rescapés. Et pourtant, ils avaient été poussés pour créer un second front à la gauche de la gauche !
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3597
Inscription: Dim 8 Nov 2009 23:13
Messages : 1 (détails)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vie des partis

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité politique française.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à l'animation, à la vie associative et à la vie des quartiers

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques locales d'animation, de vie associative et de vie des quartiers : les acteurs et le contexte d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à l'animation, à la vie associative et à la vie des quartiers

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques locales d'animation, de vie associative et de vie des quartiers : les acteurs et le contexte d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité