Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Situation financière des partis

Partagez vos opinions sur l'actualité ou les évènements internes aux différents partis politiques français.

Re: Situation financière des partis

Messagede ploumploum » Lun 30 Juin 2014 12:56

L'UMP a déposé (de justesse) ses comptes certifiés à la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP)

François Fillon a indiqué hier sur RTL que la dette du parti se situerait autour de 80 millions d'euros. (l'audit interne est en cours)

Le doute subsiste concernant la légalité du remboursement par l'UMP de l'amende infligée à Nicolas Sarkozy suite au rejet de son compte de campagne.

http://ump.blog.lemonde.fr/2014/06/30/l ... e-sarkozy/


Par ailleurs, la direction provisoire a décidé de prendre quelques mesures fortes pour obliger les parlementaires à se mettre à jour au niveau de leurs cotisations. (ex : pas d'investiture pour les sénatoriales). En effet selon Le Parisien, seulement 20 % des parlementaires du parti seraient à jour.

Pour les parlementaires, le régime de cotisations se divise en trois : l'adhésion annuelle à l'UMP (60 € pour un élu), la cotisation au groupe (250 € par mois prélevés directement sur l'indemnité représentative des frais de mandat), puis une cotisation mensuelle au parti comprise entre 150 et 250 € par mois selon le poids de la circonscription. « C'est la cotisation mensuelle au parti qui coince le plus », admet un haut gradé de l'administration UMP


Cela découlerait de la bataille Fillon-Copé : les députés et sénateurs fillonistes ne voulaient pas "donner de l'argent à Copé"


http://www.leparisien.fr/politique/ump- ... 962003.php
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12566
Inscription: Ven 11 Mar 2011 19:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Situation financière des partis

Messagede ploumploum » Lun 7 Juil 2014 22:40

ploumploum a écrit:
François Fillon a indiqué hier sur RTL que la dette du parti se situerait autour de 80 millions d'euros. (l'audit interne est en cours)



L'Express a pu se procurer les comptes de 2013. Le parti a adopté un sévère plan d'austérité qui n'a pas touché tout le monde :

Et que l'audit, heureux hasard, ne fera pas état des 24 000 euros de billets d'avion de Nadia Copé ou des salaires mensuels d'Eric Cesari (10 000 euros net) et Geoffroy Didier (6200 euros net)
9



Côté dépenses :
-Frais de propagande et communication ont été divisés par 10 : de 33,3 millions d'euros en 2012 à 3,5 millions en 2013
- Frais de voyages : de 9,7 millions en 2012 à 1,1 million en 2013
- Charges de personnel : de 11,8 millions à 8,9 millions
- le parti a aussi coupé les subventions aux micro-partis et "mouvements associés" :
Le Chêne (de MAM) a perdu sa subvention de 60 000 euros, Dialogue et initiative (Raffarin) perd 85 000 euros.
Le Rassemblement Pour la France (Pasqua) n'a obtenu que 50 000 euros (126 000 euros en 2012).
Le PCD (Boutin) a reçu 25 000 euros (660 000 euros en 2012) mais là, il s'agit d'un cas particulier puisque l'ancienne ministre avait négocié l'obtention de 800 000 euros pour ne pas se présenter en 2012 et ne pas lâcher "sa bombe atomique"

Côté recettes :
- moins 10,3 millions d'euros de financement public
- des cotisations d'adhérents en baisse de 900 000 euros (des traces de la guerre Fillon-Copé...)
- une contribution des élus stable (+ 12 000 euros) à 1,6 million d'euros. Là aussi, il s'agit d'un vestige de l'affrontement entre Copé et Fillon.


La dette pointerait à 76 millions d'euros. (contre 108 millions en 2012)




http://www.lexpress.fr/actualite/politi ... 57594.html
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12566
Inscription: Ven 11 Mar 2011 19:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Situation financière des partis

Messagede ploumploum » Ven 11 Juil 2014 14:02

Le rapport de l'audit interne est tombé : la dette pointe à 74,5 millions d'euros au 30 juin contre 78,5 millions au 31 décembre 2013.

Une différence de 4 millions qui s'explique par le remboursement d'un prêt-relais mais le rapport indique la dette devrait remonter à 78-79 millions fin 2014.

Une stabilisation qui montre que le parti est loin d'être tiré d'affaire puisqu'il doit encore réduire la dette alors que les échéances électorales arrivent (sénatoriales régionales/ cantonales primaire et 2017).

Seule une grande victoire en 2017 pourra sauver le parti.

http://www.lepoint.fr/politique/l-ump-e ... 411_20.php
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12566
Inscription: Ven 11 Mar 2011 19:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Situation financière des partis

Messagede Draume » Ven 22 Aoû 2014 08:08

L'audit de l'UMP : sauf erreur, n'a pas été mis sur notre forum (voir sur le site officiel de l'UMP)

http://www.u-m-p.org/actualites/a-la-un ... p-10848907
Draume
 
Messages: 1352
Inscription: Lun 26 Déc 2011 18:11

Re: Situation financière des partis

Messagede ploumploum » Jeu 7 Mai 2015 13:14

ploumploum a écrit:
Jean-Philippe a écrit:Mais il reste une épine financière dans le pied du FN :
Le parquet de Paris a ouvert en avril une enquête préliminaire, toujours en cours, sur le micro-parti de la présidente du FN Marine Le Pen, a-t-on appris jeudi de source judiciaire, confirmant une information de Mediapart.

Cette enquête, confiée à la Brigade financière de la police judiciaire parisienne, porte aussi sur le micro-parti de Jean-Marie Le Pen, Cotelec. Les investigations concernent notamment les prêts accordés par ces deux structures à des candidats FN lors des cantonales de 2011 et des législatives de 2012, a-t-on précisé à l'AFP.

La suite ici.


Le Monde indique qu'une information judiciaire a été ouverte il y a quelques jours.

Une information judiciaire contre X a été ouverte le 3 avril pour « escroquerie en bande organisée », « faux et usage de faux »



http://www.lemonde.fr/politique/article ... 23448.html


Jeanne, le micro-parti de Marine Le Pen, a été mis en examen pour :
« escroqueries » et « acceptation par un parti politique d'un financement par une personne morale »


http://www.lemonde.fr/police-justice/ar ... 53578.html
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12566
Inscription: Ven 11 Mar 2011 19:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Situation financière des partis

Messagede ploumploum » Jeu 4 Juin 2015 20:55

Pour réduire les coûts de fonctionnement et absorber la baisse des dotations (mesures gouvernementales + résultats de 2012), EELV va vendre son siège

http://www.lepoint.fr/politique/les-eco ... 511_20.php
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12566
Inscription: Ven 11 Mar 2011 19:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Situation financière des partis

Messagede Eco92 » Ven 5 Juin 2015 00:10

ploumploum a écrit:Pour réduire les coûts de fonctionnement et absorber la baisse des dotations (mesures gouvernementales + résultats de 2012), EELV va vendre son siège

http://www.lepoint.fr/politique/les-eco ... 511_20.php


On notera que les résultats de 2012 ont été assez bon, et les verts assez richement doté par rapport à d'autres années grâce notamment à leurs parlementaires, il s'agit surtout dans ce cas d'être prévoyant pour la suite - et notamment la perte de nombreux élus (régionaux, mais sans doute aussi un paquet de départs de parlementaires).
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4305
Inscription: Dim 12 Juin 2011 19:43
Localisation: Mayenne

Re: Situation financière des partis

Messagede ploumploum » Ven 11 Sep 2015 11:57

L'UDI connaitrait quelques problèmes sur le plan financier.

D'après Libération, le loyer du siège du parti, des frais de campagne (européennes 2014) non remboursés et des primes de départ accordées aux collaborateurs recrutés par le président intérimaire Yves Jégo plomberaient les comptes du parti.

A l’issue de cette réunion pour le moins tendue, la création d’une commission spéciale a été décidée, chargée d’examiner les bilans comptables de chacune des petites chapelles centristes de l’UDI. Histoire de s’assurer que tous versaient bien leur obole à la maison commune

Chose surprenante. Cela voudrait-t-il dire qu'en temps normal, personne ne vérifie que la FED, le PRV, le NC et autres versent au pot commun ?


Afin de limiter les dépenses futures, le conseil national initialement programmé pour le 19 septembre a été reporté à des jours de veaux gras. Si beaucoup de responsables de l’UDI pointent un peu du doigt «la folie des grandeurs de Borloo et Jego», tous s’interrogent sur les capacités d’action des centristes dans les prochains mois. Faute de moyens


http://www.liberation.fr/politiques/201 ... ge_1379810
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12566
Inscription: Ven 11 Mar 2011 19:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Situation financière des partis

Messagede Herimene » Ven 11 Sep 2015 12:54

Etonnant étant donné le grand nombre d'élus locaux que le parti a obtenu aux dernières Municipales et Départementales. Cela vient très probablement d'une mauvaise gestion de la part des dirigeants car je vois pas comment le parti pourrait avoir accumulé des dettes autrement.
Herimene
 
Messages: 1469
Inscription: Ven 6 Jan 2012 18:37
Localisation: Saône-et-Loire

Re: Situation financière des partis

Messagede ploumploum » Sam 9 Jan 2016 11:34

ploumploum a écrit:L'UDI connaitrait quelques problèmes sur le plan financier.

D'après Libération, le loyer du siège du parti, des frais de campagne (européennes 2014) non remboursés et des primes de départ accordées aux collaborateurs recrutés par le président intérimaire Yves Jégo plomberaient les comptes du parti.

A l’issue de cette réunion pour le moins tendue, la création d’une commission spéciale a été décidée, chargée d’examiner les bilans comptables de chacune des petites chapelles centristes de l’UDI. Histoire de s’assurer que tous versaient bien leur obole à la maison commune

Chose surprenante. Cela voudrait-t-il dire qu'en temps normal, personne ne vérifie que la FED, le PRV, le NC et autres versent au pot commun ?


Afin de limiter les dépenses futures, le conseil national initialement programmé pour le 19 septembre a été reporté à des jours de veaux gras. Si beaucoup de responsables de l’UDI pointent un peu du doigt «la folie des grandeurs de Borloo et Jego», tous s’interrogent sur les capacités d’action des centristes dans les prochains mois. Faute de moyens


http://www.liberation.fr/politiques/201 ... ge_1379810



Herimene a écrit:Etonnant étant donné le grand nombre d'élus locaux que le parti a obtenu aux dernières Municipales et Départementales. Cela vient très probablement d'une mauvaise gestion de la part des dirigeants car je vois pas comment le parti pourrait avoir accumulé des dettes autrement.


Selon Le Lab Europe1, l'UDI a évité de justesse le redressement judiciaire.

http://lelab.europe1.fr/en-difficultes- ... re-2646513



Autre parti en difficulté : EELV qui va appliquer une sévère cure d'austérité.

http://www.lefigaro.fr/politique/le-sca ... inture.php
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12566
Inscription: Ven 11 Mar 2011 19:24
Localisation: Séquano-Dionysien

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vie des partis

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité politique française.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué au tourisme

Jean-Luc Boulin

Le tourisme représente un atout de plus en plus fort pour les collectivités locales : générateur d'emplois, facteur d'attractivité territoriale, créateur de lien social, il s'inscrit de façon transversale dans les politiques publiques. Comment, lorsqu'on est élu délégué...

Découvrir l'ouvrage

Abécédaire du conseil municipal

Joël Clérembaux

Avec 175 entrées et 100 articles avec développements encyclopédiques répondant aux exigences des spécialistes, cet ouvrage est conçu et organisé comme un dictionnaire afin d'en faciliter l'utilisation par le néophyte.

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Maskim82, Relique et 3 invités