Politiquemania

La base de données de la vie politique française

En Marche ! / La République en marche.

Partagez vos opinions sur l'actualité ou les évènements internes aux différents partis politiques français.

Re: En Marche ! / La République en marche.

Messagede MiniM » Mer 10 Jan 2018 13:49

stephed a écrit:
ploumploum a écrit:
stephed a écrit:Une polémique a eu lieu ces derniers jours au sujet du nouveau porte parole de LREM Rayan Nezzar. En effet, plusieurs internautes ayant exhumé des propos injurieux ("Pute", "fiotte", "pouffiasse", "couilles molles) que l'intéréssé a tenu depuis 2013 au sujet de propos de personnalités (Marine Le Pen, Alain Juppé, Jean-François Copé, Bruno Le Maire, Valérie Pécresse).


Le Délégué général Christophe Castaner a minimisé ces propos injurieux évoquant "son vocabulaire de jeune de Montreuil le rattrape".

http://lelab.europe1.fr/pour-christophe ... il-3540149

Une réponse "ambiguë" qui a déjà suscité la colère du maire de la ville Patrice Bessac (PCF) qui traite le secrétaire d'état de "Narwalow" et dénonce des propos "indignes, méprisants et la preuve d'une méconnaissance profonde de notre ville et de ses habitants". Il réclame des "excuses publiques" au "délégué général et au gouvernement".

http://www.huffingtonpost.fr/2018/01/08 ... _23327081/

Le Député de la circonscription de Montreuil Alexis Corbiere (FI) a aussi dénoncé ce "mépris de classe envers les habitants de Montreuil qui ne sont pas des gens insultants et grossiers comme son porte parole" tandis que le président du département Stéphane Troussel (PS) évoque sur twitter le "kéké de Forcalquier qui ferait mieux de la boucler et nous foutre la paix".



Deux choses exceptionnelles dans l'affaire :
- la défense (en carton) de M.Pénicaud qui évoque "une erreur de jeunesse"
Problème l’intéressé a eu une formation dans le supérieur digne de l'élite républicaine. Au moment des faits, il était à ...l'ENA.
http://lelab.europe1.fr/rayan-nezzar-la ... ux-3539147

- une certaine incompétence chez REM pour vérifier (cf : les législatives) Si les internautes ont pu exhumer facilement de vieux tweets, c'est parce qu'il y en avait plein et pas seulement une dizaine. Sentant le vent du boulet venir, le désormais ex-porte- parole aurait effacé tardivement pas moins de 5000 tweets ! (d'autres sources évoquent environ 6700), soit environ 10 % de ses posts...

http://www.rtl.fr/actu/politique/ryan-n ... 7791743327
http://www.ledauphine.com/france-monde/ ... emissionne


Ce qui peut paraitre surprenant c'est que ces injures publiques n'aient pas porté préjudice à l’intéressé plus tôt dans sa carrière professionnelle (ENA et professeur aujourd'hui). Les membres du Jury de l'ENA ont visiblement plus de difficultés à utiliser les moteurs de recherche que certains internautes.


À part si c'est pour un emploi dans les relations publiques, je ne vois pas en quoi les tweets d'une personne ou ses opinions personnelles sont pertinents pour le Jury de l'ÉNA ou pour ses employeurs.
MiniM
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1109
Inscription: Ven 21 Jan 2011 23:16

Re: En Marche ! / La République en marche.

Messagede Relique » Mer 10 Jan 2018 14:18

MiniM a écrit:
À part si c'est pour un emploi dans les relations publiques, je ne vois pas en quoi les tweets d'une personne ou ses opinions personnelles sont pertinents pour le Jury de l'ÉNA ou pour ses employeurs.


Ma foi, quelqu'un qui se destine à la haute fonction publique et qui insulte des anciens ministres de "petite pute", "fiotte", "poufiasse" de manière publique. Oui, il me semble que cela devrait un impact sur la manière de classer un haut-fonctionnaire...
Relique
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2046
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 13:03

Re: En Marche ! / La République en marche.

Messagede stephed » Mer 10 Jan 2018 16:28

Effectivement il ne s'agit pas la de ses opinions personnelles ni de correspondances privées, on parle là d'injures sur des personnalités et ce dans une sphère publique.

C'est quand même très limite pour une personne aspirant a être haut-fonctionnaire public et/ou devenir un dirigeant d'entreprise privé. Cela d'autant plus que l’intéressé de par ses fonctions peut même être amener à devoir travailler/servir les élus qu'il a insulté publiquement.
stephed
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2118
Inscription: Mar 21 Sep 2010 09:47

Re: En Marche ! / La République en marche.

Messagede Eco92 » Mer 10 Jan 2018 17:09

Un jury ne peut absolument pas checker le passé d'un candidat.

Par contre dans sa carrière c'est assimilable à une faute très facilement, et ce même s'il était à l'ENA et étudiant car à l'ENA on est fonctionnaire rémunéré. Insulter publiquement des représentants de l'état semble compliqué.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4454
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: En Marche ! / La République en marche.

Messagede SALVAT » Mer 31 Jan 2018 20:24

pba, je vais te faire de la peine mais, décidément, l'actualité alimente mon argumentation sur la forme de pouvoir que je définissais de "fascisme doux", c'est-à-dire insidieux...mais effectif.

Car, enfin, la République, c'est la séparation des pouvoirs et deux réactions de type totalitaire ont fait l'actualité d'aujourd'hui :
--celle de Mme SCHIAPPA tout d'abord....
en tant que citoyenne, elle peut penser ce qu'elle veut des déclarations de deux avocats qui cherchent - c'est leur métier - à trouver une parade pour leur client inculpé du meurtre de sa femme.
en tant que Ministre, donc relevant du pouvoir exécutif, elle n'a pas à commenter, en quelque manière que ce soit, une affaire qui est dans les mains de la justice : c'est aux juges de peser et de tenir compte ou non du contenu des déclarations des avocats.
Ministre, elle a le devoir de se taire, car elle est investie d'une fonction qui la dépasse
La séparation des pouvoirs est bafouée.
--le CSA a manifestement été orienté par des déclarations intempestives d'une autre ministre, alors qu'Autorité Indépendante, il n'a pas à subir de pression à quelque niveau que ce soit.
Là aussi, cette ministre aurait dû se taire et attendre plutôt que de se répandre dans les médias.
Supprimons cette instance indépendante et qu'elle revendique, publiquement, le pouvoir de nomination des responsables de chaînes et les choses seront claires.
Ici encore, il y a atteinte à la séparation des pouvoirs et à l'indépendance d'une instance censée pouvoir délibérer sereinement

Cela fait beaucoup en 24 heures. Avec mes regrets.
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3788
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: En Marche ! / La République en marche.

Messagede SALVAT » Jeu 1 Fév 2018 13:52

Je ne voudrais pas cacher ma grande SATISFACTION à avoir entendu le ministre CASTANER recadrer Madame SCHIAPPA, en reprenant le principe de la séparation des pouvoirs.
Enfin, une réaction républicaine suite aux propos d'une ministre immature confondant son statut actuel avec celui de l'ex- militante de base du PS, non investie d'une part du pouvoir exécutif national, qu'elle fut il y a peu encore.
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3788
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: En Marche ! / La République en marche.

Messagede cevenol30 » Jeu 1 Fév 2018 14:27

M. Schiappa aurait dû récuser les arguments apparus dans le débat public comme excusant un féminicide, ce qui est son rôle de ministre mais sans faire la moindre référence à quelque affaire particulière en cours (ou même déjà jugée, d'ailleurs).

D'autre part, le gouvernement a affirmé que la décision d'éjecter M. Gallet a été prise en toute indépendance par le CSA même s'il se trouve que ledit gouvernement trouve que cela lui convient. Ce qui est objectivement exact juridiquement: c'est le CSA qui a décidé.
Le souci étant que le gouvernement a à apporter des crédits à l'audiovisuel public et le fait plus volontiers lorsque la situation au sein de ces structures appartenant à l'Etat lui convient.
En l'occurrence, il s'agit tout de même d'un directeur condamné en première instance donc reconnu coupable, ce qui rend délicate l'invocation de la présomption d'innocence même s'il y a appel. Il a été rappelé à cette occasion qu'il y a un devoir d'exemplarité et cette action et ce rappel ont été plutôt bien vus d'un opposant qui, dans le cas contraire, aurait eu la dent dure à savoir M. Mélenchon.
Où l'on voit que le gouvernement cherche à limiter son taux sondagier de "très mécontents", à défaut d'augmenter celui de satisfaits...
cevenol30
 
Messages: 2362
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: En Marche ! / La République en marche.

Messagede Relique » Jeu 1 Fév 2018 15:40

SALVAT a écrit:Je ne voudrais pas cacher ma grande SATISFACTION à avoir entendu le ministre CASTANER recadrer Madame SCHIAPPA, en reprenant le principe de la séparation des pouvoirs.
Enfin, une réaction républicaine suite aux propos d'une ministre immature confondant son statut actuel avec celui de l'ex- militante de base du PS, non investie d'une part du pouvoir exécutif national, qu'elle fut il y a peu encore.
Bertrand SALVAT


Je n'irais pas jusque là. Castaner a tenu, juste après ce re-cadrage, des propos absolument similaires à ceux de Schiappa. Voir le très bon article de Marianne qui en fait le compte rendu:

https://www.marianne.net/societe/affair ... e=Facebook

Le plus drôle étant évidemment de rappeler les propos sur la séparation des pouvoirs quant à l'enquête visant Gérald Darmanin.

Il n'empêche, je pense que tous les médias et leurs intervenants devraient être recadrés sur ce sujet. Je suis tombé sur un débat BFM tv (que voulez-vous, j'avais regardé le documentaire sur Fillon et n'avait pas changé de chaîne, juste éteint le poste), et les propos étaient ahurissants...
Relique
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2046
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 13:03

Re: En Marche ! / La République en marche.

Messagede cevenol30 » Jeu 1 Fév 2018 18:03

Disons que LREM tombe dans le biais partisan et humain classique qui consiste à croire innocents ou presque ceux qu'on connaît et qui travaillent dans le même sens que vous quand ils sont accusés. De ce point de vue, il n'y a pas vraiment de nouveauté.
Ceci dit, l'inverse serait quelque chose de très classique aussi, surtout quand c'est fait exprès: faire sortir une "affaire" sur quelqu'un de son mouvement pour mieux le couler... en interne.
cevenol30
 
Messages: 2362
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: En Marche ! / La République en marche.

Messagede pmf » Jeu 1 Fév 2018 19:22

Cher Bertrand,
Tu fais preuve de grande mansuétude en parlant d'immaturité pour la Secrétaire d'État à l'égalité entre les hommes et les femmes et je me garderai, pour évoquer son intervention récente, d'employer un qualificatif qui serait très critique et, très attaché à la Séparation des Pouvoirs, j'acquiesce à tes propos rappelant ce principe essentiel de la Démocratie.

Dans un autre registre, je suis en désaccord avec ton expression de " fascisme doux " car l'emploi du mot fascisme charrie une connotation très éloignée du fonctionnement actuel de notre Démocratie et de l'exercice du pouvoir par l'exécutif en exercice.
Pour PMF, l'élu Eurois et le Président du conseil, le fascisme exprimait une idée ou un comportement politique ou de pouvoir qu'il n'aurait aucunement employé pour qualifier un Exécutif Republicain.
pmf, le contributeur, est en profond désaccord avec toi mais te conserve toute son estime et t'exprime son amitié.
pmf
 
Messages: 1229
Inscription: Mer 2 Déc 2015 18:56

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vie des partis

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Les marchés publics expliqués aux élus locaux

Patrice Cossalter

Le droit de la commande publique a été bouleversé début 2016. Il est d'autant plus indispensable d'intégrer ce droit nouveau que les élus ont un rôle juridique, stratégique et de management dans la commande publique...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à la culture

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques culturelles communales et intercommunales : les acteurs et le contexte d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention. Il développe aussi une démarche d'élaboration et de mise en oeuvre de ces...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités