Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Lutte Ouvrière

Partagez vos opinions sur l'actualité ou les évènements internes aux différents partis politiques français.

Lutte Ouvrière

Messagede Républicain67 » Ven 29 Déc 2017 00:19

Lutte Ouvrière a tenu son 47e congrès en région parisienne les 2 et 3 décembre.

Les militants ont élu la direction du parti: comité central et comité exécutif.

Les textes suivants ont été discuté et adopté (à l'unanimité).

. Les débuts à la présidence de l'homme du capital financier
. La crise de l'économie capitaliste
. La situation internationale
. Construire un parti communiste révolutionnaire

Des organisations soeurs de Lutte Ouvrière (membres de l'Union communiste internationaliste) étaient présentes, d'Outre-mer (Combat Ouvrier pour la Martinique et la Guadeloupe, Lutte Ouvrière Réunion) et de l'étranger: Allemagne, Belgique, Espagne, Grande-Bretagne, Côte d'Ivoire...

Source: Lutte des classes numéro 188 (décembre 2017).
Républicain67
 
Messages: 2101
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Lutte Ouvrière

Messagede Républicain67 » Ven 29 Déc 2017 00:35

On remarque que Lutte Ouvrière poursuit sa politique du secret et de manque de transparence. Ni le lieu du congrès, ni même la composition de la nouvelle direction du parti trotskiste ont été dévoilé. On peut d'après le mensuel de LO penser que Nathalie Arthaud a été réélu porte-parole nationale. Quid de Jean-Pierre Mercier, l'autre porte-parole. Il y a comme même un manque flagrant de transparence de LO comparé au NPA sur le fonctionnement du parti et la composition de sa direction. Comme un manque certain de démocratie interne (textes du congrès adoptés à l'unanimité). D'autre part, on remarque que les partis frères invités sont plus des groupes marginaux qu'autre chose. Lutte Ouvrière (le parti français, il y a un parti homonyme en Belgique, partageant les mêmes orientations politiques) est bien le seul parti de l'Union communiste internationaliste a disposer d'un poids politique (certes tout relatif) dans son pays. Cette structure internationale trotskiste ne pèse pas très lourd face à la IVe Internationale (Secrétariat unifié), dont les partis affiliés disposent quand même d'une audience plus importante (le NPA français est membre observateur).
Républicain67
 
Messages: 2101
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Lutte Ouvrière

Messagede Eco92 » Ven 29 Déc 2017 11:14

LO n'est pas transparent mais on ne peut guère le reprocher puisqu'ils l'assument, pour connaître le parti il faut en être membre, et cela compte autant pour le militantisme que pour l'adhésion.

De la même manière je me suis amusé un jour de voir Arthaud expliqué à un journaliste ne semblant pas pouvoir comprendre, que non, elle ne croyait pas en la démocratie élective, qu'elle savait qu'ils ne gagneraient pas mais qu'elle s'en fichait puisqu'elle était juste là pour défendre leurs idées en attendant que la révolution abatte le pouvoir par la rue (voire les armes).

Bref, on ne peut pas leur reprocher de ne pas diffuser des infos transparentes sur leurs scrutins puisqu'ils n'affirment pas du tout vouloir être transparents. Au contraire. Ce côté très renfermé, quasi militaire/sectaire, de LO est assez efficace en terme de militantisme, la facilité avec laquelle ils récupère les signatures présidentielles en atteste.

Le NPA est très différent à cet égard, mais fatigué, leur absence aux régionales (ils ont soutenu LO) et leur quasi absence aux législatives (même pas 20 candidats) l'indique. Ce alors qu'ils ont fait un meilleur score que LO aux présidentielle et ont une côté de sympathie plus grande. Résultat LO a un financement public pour cinq ans.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5019
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Lutte Ouvrière

Messagede Républicain67 » Ven 29 Déc 2017 16:48

Il est clair que Lutte Ouvrière a un fonctionnement interne assez sectaire et peu démocratique. Le parti a fait du culte du secret un peu sa marque de fabrique, tout comme sa discipline de fer et le dévouement sans relâche de ses militants. Il est vrai également que Lutte Ouvrière est bel et bien devenu le premier parti d'extrême gauche en français, à la fois en terme de militants, d'implantation dans les entreprises ou de présence aux différentes élections. Le NPA dépasse certes encore LO aux présidentielles, mais il ne doit pas dépasser les 2000 adhérents. On a assisté à une marginalisation progressive du NPA depuis 2012. Quasi absence aux élections municipales, départementales et même législatives (moins de trente candidats à cette élection pourtant majeure, Lutte Ouvrière était présente dans presque toute les circonscriptions du pays, du moins en métropole). Absence totale aux régionales de 2015. Mais le sectarisme de LO s'est accentué depuis. Refus de listes communes avec les autres partis de gauche (listes d'union avec le PS et le PCF dans plusieurs villes aux municipales de 2008, listes LO partout en 2014 avec au final seulement 7 élus sur toute la France!), même avec le NPA comme aux législatives de 2017. Une question. Pourquoi LO ne veut-elle plus entendre parler de listes unitaires LO NPA, alors que c'était le cas dans la décennie 1995 à 2005? C'est une volonté de Nathalie Arthaud pour trancher avec Arlette Laguiller?
Républicain67
 
Messages: 2101
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Lutte Ouvrière

Messagede armi24 » Ven 29 Déc 2017 21:14

Pour avoir fréquenté un temps des militants de LO, ce culte du secret ne m'étonne guère, c'est pour être prêt à rentrer dans la clandestinité lorsque leur révolution se déclenchera.

En effet leur militants sont redoutables (en même temps il faut une formation de quelques années avant de pouvoir adhérer)

Pour le rapport vis à vis du NPA il semblerait que pour lutte ouvrière, la LCR à renoncé au communisme en devenant le NPA et a donc "trahi".
Dernière édition par ploumploum le Lun 1 Jan 2018 21:33, édité 1 fois.
Raison: Syntaxe
armi24
 
Messages: 309
Inscription: Mar 4 Juin 2013 21:02

Re: Lutte Ouvrière

Messagede Azertyuiop » Ven 29 Déc 2017 22:12

Républicain67 a écrit: On a assisté à une marginalisation progressive du NPA depuis 2012. Quasi absence aux élections municipales, départementales et même législatives (moins de trente candidats à cette élection pourtant majeure, Lutte Ouvrière était présente dans presque toute les circonscriptions du pays, du moins en métropole). Absence totale aux régionales de 2015.

Pour le NPA, on peut aussi évoquer l'absence dans, si je ne m'abuse, 3 circonscriptions sur 8 : Outre-Mer, Massif central et même Sud-Est ce qui était surprenant quand on mesure la taille de cette circonscription. D'autant plus qu'aux européennes, il est (était avec le retour à la liste unique) très aisé de trouver le nombre de candidats adéquat pour boucler une liste relativement à la taille des circonscriptions. Tous les groupuscules arrivent sans grande difficultés à se présenter et cette absence était pour moi la preuve la plus flagrante de la très mauvaise santé du NPA (quand on pense qu'il tutoyait les 5% en 2009...). Sans même parler des bulletins de vote non distribués aux bureaux de vote (en tout cas, je n'en avais pas dans le mien).
Cette marginalisation permet donc à LO de régner sur le champ de ruines qu'est devenu l'extrême-gauche française mais si les résultats électoraux ne sont pas fameux, il est clair que la présence militante ne se tarit pas ce qui donne à LO la possibilité de boucler des listes pour toutes les élections locales avec parfois des résultats pas si marginaux malgré tout. A la présidentielle, c'est en effet assez différent et on pourrait même penser que le NPA n'existe plus si l'élection mère n'était pas tenue car il ne fait qu'apparaître furtivement tous les 5 ans mais avec à chaque fois un score supérieur à 1% et largement devant LO. Cette exception qu'est la présidentielle concernant le rapport de forces politique à l'extrême-gauche a selon moi deux sources : la première, c'est le caractère assez antipathique de Nathalie Arthaud. On l'a bien vu lors du débat à 11. Alors que Poutou avait été considéré comme capable de marquer quelques points, Arthaud donnait littéralement l'impression d'engueuler les électeurs et il me paraît clair que ce moment de la campagne a pu être un tournant de ce côté. D'ailleurs, il est intéressant de noter qu'en dépit de ce débat, l'écart entre LO et le NPA par rapport à la précédente présidentielle s'est resserré, Arthaud progressant légèrement, Poutou se tassant légèrement, montrant que là aussi, la tendance de fond qui tend à placer LO comme premier parti d'extrême-gauche français s'observe aussi. La deuxième source de ce décalage entre les résultats de LO aux élections présidentielles et les autres scrutins tient à un électorat très politisé qui se mobilise facilement en toutes circonstances. Les partielles à abstention stratosphérique donnent d'ailleurs souvent des résultats surprenants à LO. A la présidentielle, en revanche, cet électorat est encore davantage noyé dans la masse.
Je rebondis toutefois sur l'étonnement exprimé quant au refus de LO de s'allier lors des scrutins. En ce qui concerne les alliances avec le PS et le PCF, ça me paraît l'évidence la plus élémentaire. Comment un parti aussi radical que LO pourrait s'allier avec des partis comme le PCF et le PS ? Pour le PS, j'espère ne pas avoir à développer davantage, quant au PCF, ce serait possible s'il n'était pas devenu lui-même une machine à s'unir avec le PS et à renier nombre de ses idéaux pour faire perdurer ces alliances. Refuser l'alliance est une question de crédibilité politique à ce niveau.
Pour les alliances avec le NPA, c'est en effet plus surprenant. L'explication d'Armi24 me semble adéquate même si ça me fait un peu sourire de savoir qu'il y a des gens qui pensent que le NPA ne serait pas assez communiste, voire même, pourquoi pas, de droite.
Azertyuiop
 
Messages: 1661
Inscription: Jeu 1 Jan 2015 13:46

Re: Lutte Ouvrière

Messagede armi24 » Ven 29 Déc 2017 22:27

Azertyuiop a écrit:Je rebondis toutefois sur l'étonnement exprimé quant au refus de LO de s'allier lors des scrutins. En ce qui concerne les alliances avec le PS et le PCF, ça me paraît l'évidence la plus élémentaire. Comment un parti aussi radical que LO pourrait s'allier avec des partis comme le PCF et le PS ? Avec le PCF ? Pour le PS, j'espère ne pas avoir à développer davantage, quant au PCF, ce serait possible s'il n'était pas devenu lui-même une machine à s'unir avec le PS et à renier nombre de ses idéaux pour faire perdurer ces alliances. Refuser l'alliance est une question de crédibilité politique à ce niveau.
Pour les alliances avec le NPA, c'est en effet plus surprenant. L'explication d'Armi24 me semble adéquate même si ça me fait un peu sourire de savoir qu'il y a des gens qui pensent que le NPA ne serait pas assez communiste, voire même, pourquoi pas, de droite.
[/quote]

En 2008 LO avait soutenue quelque candidat-e-s du PCF, dont certain-e-s l'était aussi par le PS (Nathalie Arthaud avait d'ailleurs était élue à Vaulx-en-Velin à l'époque) mais ça semble être une parenthèse (avec le soutien à Royal au second tour des présidentielles de 2007) dans la ligne sectaire de LO (les militant-e-s semblent d'ailleurs en peine d'expliquer l'attitude de leur parti à ce moment)

Pour LO soit tu prépare la révolution pour instaurer un régime communiste (Et attention le communisme celons Trotski, ce que prônait la LCR avant de s'ouvrir plus largement) soit tu est un ennemi de classe.
armi24
 
Messages: 309
Inscription: Mar 4 Juin 2013 21:02

Re: Lutte Ouvrière

Messagede Républicain67 » Sam 30 Déc 2017 09:58

Il est vrai que nous assistons en France à une recomposition à l'extrême gauche depuis quelques années. Le NPA devient marginal en dehors des élections présidentielles. Le Parti ouvrier indépendant démocratique (POID) est encore plus faible. Lutte Ouvrière devient le parti dominant de la mouvance trotskiste. Ces militants sont parmi les plus motivés des partis politiques français. Surtout depuis les dernières élections législatives, LO est le seul parti d'extrême gauche à disposer d'un financement public. Cela est un avantage indéniable par rapport au NPA. C'est le paradoxe du NPA. Ces leaders (Olivier Besancenot, Philippe Poutou) sont plus populaires dans l'opinion que Nathalie Arthaud, alors que son nombre de militants se réduit comme peau de chagrin. Cela conduit à des situations cocasses, comme chez moi à Strasbourg lors des dernières élections municipales où le NPA n'avait pas assez de militants locaux pour pouvoir monter une liste comme l'a avoué Marcel Wolff, son leader local, alors que Lutte Ouvrière et le POI avait sans problème pu monter une liste. Le nombre de militants de LO semble lui rester stable depuis plusieurs années, alors que celui du NPA s'est effondré.
Républicain67
 
Messages: 2101
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Lutte Ouvrière

Messagede Eco92 » Sam 30 Déc 2017 12:28

Azertyuiop a écrit:On l'a bien vu lors du débat à 11. Alors que Poutou avait été considéré comme capable de marquer quelques points, Arthaud donnait littéralement l'impression d'engueuler les électeurs et il me paraît clair que ce moment de la campagne a pu être un tournant de ce côté. D'ailleurs, il est intéressant de noter qu'en dépit de ce débat, l'écart entre LO et le NPA par rapport à la précédente présidentielle s'est resserré, Arthaud progressant légèrement, Poutou se tassant légèrement, montrant que là aussi, la tendance de fond qui tend à placer LO comme premier parti d'extrême-gauche français s'observe aussi.

Pour Poutou au delà de la sympathie réelle, le vote utile Mélenchon a quand même joué à plein, je l'aurai espéré devant Lassalle mais bon. Je pense que l'avant-dernier jour de campagne avec un policier tué en plein dans le direct, avant qu'il entre sur scène, a été mal géré. Il faut dire qu'entrer au son de "Bonjour M. Poutou, un policier vient d'être tué, vous êtes pour désarmez la police, expliquez-vous ?" c'est pas évident à gérer, il s'en est mieux tiré le lendemain mais c'était trop tard, je pense qu'il a bien perdu 0,25/0,5% là. Bon c'est du pur doigt mouillé.
Pour en revenir à Arthaud, certes elle a un aspect très autoritaire mais outre que ça ne doit pas déplaire à l'électorat LO, elle a quand même fait une meilleure campagne qu'en 2012 j'ai trouvé. J'ai retenu cette phrase assez excellente après une longue séquence autour de l'euro (un moment asselineau je crois), au présentateur lui demandant sa position "De toute façon en euro ou en franc les salaires des travailleurs seront toujours trop bas".

Azertyuiop a écrit:L'explication d'Armi24 me semble adéquate même si ça me fait un peu sourire de savoir qu'il y a des gens qui pensent que le NPA ne serait pas assez communiste, voire même, pourquoi pas, de droite.

Je suis sur que dans un des courants du POI certains trouvent LO à droite :-p Bon le POI a scissionné en 2017 entre différents canaux (l'un a soutenu JLM, l'autre l'abstention) et il y avait déjà 4 courants internes alors je ne saurai dire qui.

Républicain67 a écrit:Il est vrai que nous assistons en France à une recomposition à l'extrême gauche depuis quelques années. Le NPA devient marginal en dehors des élections présidentielles. Le Parti ouvrier indépendant démocratique (POID) est encore plus faible. Lutte Ouvrière devient le parti dominant de la mouvance trotskiste. [...] Le nombre de militants de LO semble lui rester stable depuis plusieurs années, alors que celui du NPA s'est effondré.

En même temps faut-il nécessairement trois partis trotskistes avec leur candidat à la présidence ? Poser la question est y répondre. D'ailleurs le POI n'arrive plus à l'étape présidentielle, localement en effet il est plus présent que le NPA (à Laval nous avions eu une liste POI-PG assez originale), quand à Poutou - que j'apprécie pour tout dire j'ai voté pour lui - il a pu se qualifier d'extrême justesse grâce entre autre à plusieurs dizaines de parrainages d'élus écologistes qui avaient perdu leur candidat.
Sur les militants clairement, on voit tjs des drapeaux et autocollants en manifs, mais quand je discute avec eux ce sont souvent des amis du NPA, pas des adhérents, qui veulent bien porter le drapeau par sympathie. En 2009 une scission de LO avait rejoint le NPA (L'étincelle), amenant leur organisation pour la chasse aux signatures en 2012 d'ailleurs, mais que sont-ils devenus ?

armi24 a écrit:En 2008 LO avait soutenue quelque candidat-e-s du PCF, dont certain-e-s l'était aussi par le PS (Nathalie Arthaud avait d'ailleurs était élue à Vaulx-en-Velin à l'époque) mais ça semble être une parenthèse (avec le soutien à Royal au second tour des présidentielles de 2007) dans la ligne sectaire de LO (les militant-e-s semblent d'ailleurs en peine d'expliquer l'attitude de leur parti à ce moment)

Je ne sais pas si c'est sectaire ou non, s'allier avec le PS aujourd'hui est difficile pour tous à gauche (sauf EELV qui croit y voir un avantage apparemment, je ne me l'explique toujours pas), ce devait déjà l'être pour LO. J'étais à l'époque à Compiègne, j'avais suivi le montage d'une liste PS-Vert-PCF-LO-PRG (avec le soutien du leader Modem local qui n'avait pas réussi à monter sa liste) et un meeting Dray-Flautre-Laguillier. J'avais pu causer rapidement avec elle et elle m'avait simplement dit "on a jamais eu une droite pareille, cela demande des réponses exceptionnelles". On peut aussi se rappeler qu'en effet elle avait soutenu Royal en 2007, que c'était, aussi, la dernière campagne de Laguillier, une période de transition très particulière.
En tous cas Jean-Marc Iskin, candidat LO, avait été non-élu de justesse, il devait être huitième et Compiègne est très à droite. Il a du rentrer en 2011 quand Laurence Rossignol est devenue sénatrice et a préféré conserver son mandat de conseillère régionale, avant de devenir ministre de Valls et soutien actif pour la primaire. En tous cas en 2014 il menait une liste LO autonome sans coup férir (3,78 % quand même, pas ridicule), et bien sûr toujours présent aux législatives (1% pile, ça fait une circo valide pour le financement public).
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 5019
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Lutte Ouvrière

Messagede Républicain67 » Sam 30 Déc 2017 12:47

Lutte Ouvrière a fait aux dernières élections municipales des scores honorables dans les villes petites et moyennes. Les sept ou huit élus de LO l'on tous été dans des villes de cette catégorie (Aubergenville, Bezons, Denain, Grand-Charmont, Frouard...) et des scores très faibles dans les grandes villes. On peut relever le cas particulier de Frouard, près de Nancy, où (et c'était le seul en France, il n'y avait que deux listes au premier tour: celle du maire sortant PS et la liste de LO. La liste trotskiste a obtenu trois conseillers municipaux avec 22% des voix. Il y a aussi le cas d'Ensisheim, dans le Bassin potassique alsacien, au nord de Mulhouse. En 2008, LO y avait réalisé son meilleur score de France. Le candidat Aimé Sense avait réalisé 11% au premier tour. Il n'y avait pas de liste de gauche (le PS local s'était allié à la liste divers droite). En 2014, avec la présence d'une liste PS et du FN, la liste d'Aimé Sense est descendu à un peu moins de 5%, ce qui signifie la perte de son siège au conseil municipal.
Républicain67
 
Messages: 2101
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Suivante

Retourner vers Vie des partis

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide des usages, du protocole et des relations publiques

Collectif

Les questions protocolaires sont généralement source d'un grand stress dans les collectivités locales. Comment composer une table d'honneur ? Comment aligner les drapeaux devant un bâtiment public ? Quel est l'ordre des discours lors d'une inauguration ?...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à l'économie et à l'emploi

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse des leviers d'action au service de l'économie et de l'emploi communaux, sans oublier les articulations avec l'intercommunalité, acteur désormais essentiel du domaine. Il s'attache aussi à répondre aux questions suivantes...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités