Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Congrès des Républicains (décembre 2017)

Partagez vos opinions sur l'actualité ou les évènements internes aux différents partis politiques français.

Re: Congrès des Républicains (décembre 2017)

Messagede Eco92 » Lun 28 Aoû 2017 10:26

Herimene a écrit:Portelli, sans lui faire injure, c’est vraiment du 3ème couteau au niveau des cadres du parti. Fasquelle, il a eu pas mal de responsabilités et il a bien géré les finances du parti à un moment bien difficile, mais honnêtement il n’a pas la stature nécessaire pour le poste et il le sait lui-même.

Maintenant, Wauquiez ne fera pas 80% des voix, c’est sûr. Il peut même être en dessous de 60%, ce qui vu la très faible stature de ses concurrents constituerait déjà en soit un sacré exploit. Mais, sauf candidature surprise d’une pointure du parti, il ne sera pas battu.

Après, au final, je pense, comme en 2015, qu’une grosse partie des cadres joue le coup d’après et parie que Wauquiez ne saura pas rassembler le parti, ne saura pas non plus le mener à de grosses victoires intermédiaires et aura largement le temps de se griller fortement pour 2022. Avec le climat dégagiste actuel, il est d’ailleurs probable d’après moi que le vainqueur de la Présidence du parti perde beaucoup de son capital politique lors des 5 prochaines années.


Je partage votre opinion, j'ai failli faire un post sur le duel des seconds voire troisième couteaux (car en effet Fasquelle a un avantage sur Portelli) et je me suis dit que c'était inutilement méchant. Il est clair que les cadres laissent la place à Wauquiez, notamment parce que diriger le parti est un gros risque d'échec (Copé n'a pas vraiment capitalisé...), et qu'ils seraient ravis de voir Wauquiez être démoli par l'exercice. A ce jour il ne me semble pas en danger direct, mais je ne connais pas la base militante LR, et Fasquelle a le mérite de dérouler un programme avec quelques bonnes idées + d'avoir une image de loyauté comme de rigueur financière.

A noter, Gérald Darmanin, ministre des comptes publics (et toujours membre de LR comme les autres ministres venus de la droite) déclare : "Si je vois que le choix est entre Laurent Wauquiez et Daniel Fasquelle, j'ai plutôt envie de partir des Républicains". Fasquelle a salué cette décision en lui indiquant la porte. Il faut dire que ça fait tâche ce parti d'opposition avec des membres qui siègent au gouvernement (et une partie des députés siégeant avec la majorité).
http://www.lcp.fr/afp/si-la-presidence-lr-se-joue-entre-wauquiez-et-fasquelle-darmanin-prefere-partir
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4305
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Congrès des Républicains (décembre 2017)

Messagede Eco92 » Mer 30 Aoû 2017 09:27

Autre candidate, encore moins connue, Laurence Sailliet : Membre du Bureau Politique et du Comité des Finances Les Républicains, en charge de la rédaction d’un livre blanc : « Coopération franco-espagnole dans la lutte contre le terrorisme », dit-elle sur son site http://www.laurence-sailliet.com

Le Monde la qualifie comme "proche de Xavier Bertrand". Il y a fort peu d'articles sur elles, généralement elle est cité dans la liste des candidats dans les articles parlant de Portelli.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4305
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Congrès des Républicains (décembre 2017)

Messagede Pullo » Ven 1 Sep 2017 17:13

Le très probable président du parti, comme les second, troisième voire quatrième couteaux qui s'opposent à lui, veulent-ils ou peuvent-ils répondre à la question suivante : à quoi sert LR, et quelles sont ses idées ? La question n'est pas rhétorique. Quand on lit l'interview de Macron dans Le Point, on constate que sur l'essentiel, rien ne distingue vraiment LR des macronistes sur les questions socio-économiques. Juste des points de détail. Malgré l'impopularité de Macron, il n'y a pas beaucoup d'espace pour faire entendre sa différence. Reste le conservatisme et la question identitaire. Comment là aussi se faire entendre, sans donner l'impression d'être juste la version polie et bourgeoise du FN ?
Pullo
 
Messages: 1184
Inscription: Ven 30 Mar 2012 20:25
Localisation: Paris
Avertissements: 2

Re: Congrès des Républicains (décembre 2017)

Messagede Eco92 » Dim 3 Sep 2017 00:30

De articles faisant état de la séquence à La Baule aujourd'hui, je retiens que Bruno Retailleau semble hésiter à se lancer dans la course, pour le coup là ce ne serait pas la même chose. Président de région et du groupe au Sénat, lieutenant de Fillon, il pourrait avoir un gros soutien militant.

De son côté Valérie Pécresse a fait un relatif scandale en déclarant qu'en cas d'élection de Wauquiez il y avait des risques de divisions forts de la famille (enfin elle a dit en cas d'ancrage uniquement vers la droite du parti mais la cible était claire).
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4305
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Congrès des Républicains (décembre 2017)

Messagede Azertyuiop » Dim 3 Sep 2017 15:10

Eco92 a écrit:Autre candidate, encore moins connue, Laurence Sailliet

Oui, en effet, même moi je ne la connaissais pas : on est donc vraiment sur du quatrième couteau. Mais bon, je ne suis pas sûr que j'aurais davantage connu Florence Portelli si elle n'avait pas été maire d'une commune située à 20 minutes de chez moi.

L'asymétrie entre la notoriété des candidats est cela dit souvent très marquée dans les scrutions internes aux partis, avec une tête d'affiche nationale promise à des scores plus ou moins staliniens entourée d'illustres inconnus qui se contentent des miettes. C'est sans doute encore plus vrai à droite même si on a eu des contre-exemples : élection de J-C Lagarde à la tête de l'UDI en 2014 ou même celle de Michèle Alliot-Marie à la tête du RPR en 1999, sans parler de la lutte désormais épique Copé/Fillon...

Mais cette fois, pas de suspense : on sera sans doute même plus proche niveau "asymétrie" d'un match Juppé/Dupont-Aignan/Boutin en 2002 ou Sarkozy/Dupont-Aignan/Boutin de 2004 que d'un match Sarkozy/Le Maire/Mariton 2014, c'est dire...

Pullo a écrit:Le très probable président du parti, comme les second, troisième voire quatrième couteaux qui s'opposent à lui, veulent-ils ou peuvent-ils répondre à la question suivante : à quoi sert LR, et quelles sont ses idées ? La question n'est pas rhétorique. Quand on lit l'interview de Macron dans Le Point, on constate que sur l'essentiel, rien ne distingue vraiment LR des macronistes sur les questions socio-économiques. Juste des points de détail. Malgré l'impopularité de Macron, il n'y a pas beaucoup d'espace pour faire entendre sa différence. Reste le conservatisme et la question identitaire. Comment là aussi se faire entendre, sans donner l'impression d'être juste la version polie et bourgeoise du FN ?

Je ne vois pas en quoi cette proximité avec la REM sur les sujets économiques couplée avec le conservatisme et l'identitaire serait préjudiciable à LR. Au contraire, cela modèlera en bonne et due forme la quadripolarisation de la vie politique avec notamment :

- Un parti social-libertaire : la FI
- Un parti libéral-libertaire : la REM
- Un parti libéral-conservateur : LR
- Un parti social-conservateur : le FN

Tout en souhaitant bonne chance au PS dans son nouveau rôle de force d'appoint : qu'il n'ait de craintes, d'autres sont passés par là, et la place est très confortable...

Une quadripolarisation qui ne serait pas si parfaite que ça malgré tout. LREM et LR ne seraient pas totalement alignés sur les questions économiques. Idem en encore plus flagrant entre le FI et le FN, car même sur les questions économico-sociales, le second est loin d'être aussi à gauche que le premier. Mais c'est là qu'on voit que le monopole du FN sur le terrain du conservatisme lui permet d'attirer un électorat franchement libéral par manque d'une offre alternative. Reste à savoir si Wauquiez ira jusqu'au bout d'une telle transformation, d'autant plus qu'il va devoir passer par la très délicate étape du rassemblement de toute les sensibilités qui va rendre obligatoire le passage par un positionnement "centro-centriste" pour qu'il soit efficient. Il commence d'ailleurs de ce point de vue à recevoir des soutiens inattendus comme celui de Virginie Calmels, très proche de Juppé : http://www.20minutes.fr/bordeaux/212563 ... t-wauquiez

Un ralliement justifié selon elle par la nécessité du rassemblement et de la nécessité de s'entendre malgré les sensibilités différentes.

Niveau candidatures, une nouvelle pourrait voir le jour : celle du juppéiste Maël de Calan, conseiller départemental du Finistère et candidat malheureux aux législatives dans la quatrième circonscription du Finistère, battu au second tour par Sandrine Le Feur (REM)
http://www.letelegramme.fr/finistere/mo ... 644098.php
Azertyuiop
 
Messages: 1432
Inscription: Jeu 1 Jan 2015 13:46

Re: Congrès des Républicains (décembre 2017)

Messagede Eco92 » Dim 3 Sep 2017 17:19

Ha tiens, le député Julien Aubert se lance. Cet ex-proche de Guaino, sur la même ligne souverainiste, déclare être candidat pour en finir avec la machine à investiture et "ressusciter un esprit d’appartenance politique, remettre au goût du jour le compagnonnage. Le compagnonnage, c’est le moyen de rendre horizontal quelque chose qui est vertical. Aujourd’hui, il ne reste que le vertical." bon après il dit aussi "Je ne suis pas Guaino. Si j’y vais, ils vont le regretter".

http://lelab.europe1.fr/julien-aubert-est-candidat-a-la-presidence-de-les-republicains-3426242
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4305
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Congrès des Républicains (décembre 2017)

Messagede Herimene » Lun 4 Sep 2017 10:39

En tout cas les militants de Florence Portelli semblent y croire… un de ses aficionados m’a bloqué sur un célèbre réseau social pour avoir indiqué qu’il serait déjà bien qu’elle fasse 5% et que les gens qui lui ont fait croire qu’elle pouvait battre Wauquiez ont été malhonnêtes avec elle.

A côté de ça, évidemment les pro-Wauquiez ont été ravis de ma remarque…

Pourtant, même si j’ai un peu exagéré le trait (elle peut dépasser les 10% si peu de candidats se lancent, mais ça a l'air de se décanter), il s’agissait uniquement d’un constat objectif, n'ayant aucune sympathie particulière pour Wauquiez, bien au contraire.

Oui, elle peut arriver à rassembler quelques gens sur une tactique de vote purement anti-Wauquiez, mais honnêtement qui la connaît en dehors des cercles très politisés, et encore je suis gentil…

Pour Saillet, bien entendu c’est pire…

Pour moi Aubert devrait finir devant Portelli, malgré les réseaux fillonistes, et tout autre candidat un tant soit peu connu devrait sans souci s’assurer la deuxième place s’il se lance.

Sinon Azertyuiop, sur la notoriété de Portelli, je suis raccord avec vous, même s'il est vrai qu'elle a fait pas mal de médias pendant la campagne présidentielle pour faire la promotion de Fillon, surtout quand la campagne est entrée en mode "bord du gouffre", étant une fidèle jusqu'au boutiste... quand plus personne ne voulait se montrer, elle y allait encore volontiers... Mais, j'ai des doutes que ça lui serve, même au sein du parti... ne pas oublier que seuls les adhérents voteront et beaucoup sont très Sarkozystes et gardent probablement une grande (et double) rancœur envers Fillon... Et sur ce coup-là il faut d'ailleurs avouer que Wauquiez a été très malin... loin d'être un réel "pur Sarkozyste" et d'ailleurs d'avoir ménagé ses critiques envers lui il n'y a pas si longtemps, il a su se positionner au bon moment comme "fils spirituel" en grillant la politesse à tous les fidèles Sarkozystes et même à Sarkozy lui-même qui s'est presque vu forcer la main pour l'adouber implicitement...
Herimene
 
Messages: 1469
Inscription: Ven 6 Jan 2012 17:37
Localisation: Saône-et-Loire

Re: Congrès des Républicains (décembre 2017)

Messagede Winfred » Lun 4 Sep 2017 13:35

Alain Juppé annonce qu’il ne se mêlera pas de l’élection à la présidence de LR et ne parraine aucun candidat.
https://www.publicsenat.fr/article/poli ... e-lr-76851
Winfred
 
Messages: 150
Inscription: Jeu 16 Mar 2017 13:05

Re: Congrès des Républicains (décembre 2017)

Messagede cevenol30 » Mar 5 Sep 2017 14:12

Le juppéiste Maël de Calan, conseiller départemental du Finistère et ancien conseiller de Juppé (pour la primaire?) se déclare à son tour, sans grande surprise car on le voyait déjà venir.

Trop tard toutefois donc pour garder V. Calmels mais on conçoit que certains juppéistes, même sans l'assentiment officiel du grand chef, veuillent se rassembler.
Son équipe ne serait cependant pas un regroupement de juppéistes mais un rassemblement de toutes sensibilités, surtout de 30-50 ans. Au pire, cela peut permettre de prendre date voire, si la ligne "intransigeante" l'emporte trop largement sur sa ligne "ouverte", à aller voir ailleurs (cf. le destin de Le Maire) même si ce n'est pas l'idée du moment.

http://lelab.europe1.fr/le-juppeiste-ma ... lr-3427451
cevenol30
 
Messages: 2220
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: Congrès des Républicains (décembre 2017)

Messagede ploumploum » Mer 20 Sep 2017 11:25

Les Républicains ont publié la semaine dernière le guide électoral.

Le nombre d'inscrits s'élève à 234 908 : c'est 33 000 de moins qu'en 2014.

Calendrier
- du 11 au 26 septembre :
: diffusion sur la page dédiée « Congrès 2017 – Election du Président de « les Républicains » du site de « les Républicains » (https://www.republicains.fr/election2017) des noms et des déclarations d’intention des adhérents ayant l’intention d’être candidats au fur et à mesure de leur réception par la Haute-Autorité


- jusqu'au 11 octobre : réception des déclarations de candidatures accompagnées des parrainages.
Les candidats devront obtenir le soutien de 5 % des parlementaires (soit 13 parlementaires) et de 1 % des adhérents. (répartis sur au moins 15 fédérations)

-26 octobre : publication de la liste des candidats

- du 9 décembre (20 h) au 10 décembre (20 h)--> 1er tour

- du 16 décembre (20 h) au 17 décembre (20 h) --> 2nd tour


https://www.republicains.fr/election2017

https://www.republicains.fr/guide_elect ... ection2017

http://www.lefigaro.fr/politique/le-sca ... e-2010.php
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12583
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vie des partis

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Mémento du président du bureau de vote

Joël Clérembaux

Ce mémento a été conçu et réalisé pour permettre aux présidents des bureaux de vote de disposer d'outils pratiques à mettre en oeuvre avant, pendant et après le scrutin. Il expose les principales tâches qui incombent au président du bureau de vote pour...

Découvrir l'ouvrage

Le maire président de séance du conseil municipal

Joël Clérembaux

Le maire, en sa qualité d'exécutif du conseil municipal, se voit attribuer des compétences relatives aux réunions de l'assemblée délibérante. Administrer la séance du conseil municipal en assurant sa publicité et en tenant la présidence, diriger les...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Relique et 4 invités