Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Régionales de 2015 en Auvergne / Rhône-Alpes

Chambre de discussion sur les élections régionales qui seront organisées en décembre 2015. Retrouvez toute l'actualité de cette échéance électorale.

Re: Régionales de 2015 en Auvergne / Rhône-Alpes

Messagede Tatu » Mer 6 Jan 2016 15:47

Ploumploum,

Attendons la fin de la composition de l'exécutif avec la nomination des CRD et CRS lors de la prochaine session
Tatu
 
Messages: 115
Inscription: Mar 26 Mai 2015 15:29
Localisation: Lyon

Sclérose par-ci, renouvellement par-là pour Wauquiez and Co

Messagede Genaro Flores » Jeu 7 Jan 2016 23:21

Comme prévu, Les Républicains se taillent la part du lion dans le nouvel exécutif. Ils poussent même assez loin leur avantage en n’octroyant que trois vice-présidences aux centristes (deux UDI et un MoDem) qui en réclamaient cinq. Malgré tout, ceux-ci sont satisfaits, à l’image d’Eric Fournier, maire UDI de Chamonix, qui souligne que « deux élus non encartés émanant de la société civile sont proches de nous » (1).
Quant à l’équilibre entre départements, l’Ardèche, et l’Allier sont les grands perdants, aucun des deux n’intégrant l’exécutif. De même, l’Isère, deuxième département le plus peuplé de la région avec plus d’1,2 million de résidents, ne récolte qu’une seule vice-présidence, contrairement à l’Ain, la Savoie et la Haute-Savoie qui en accaparent deux chacun alors qu’ils sont sensiblement moins habités. Le président Laurent Wauquiez a atténué la déception des représentants ardéchois et isérois en nommant deux « conseillers spéciaux » et une conseillère déléguée, tous issus de leurs rangs, tout en promettant des commissions « musclées » qui ne seront divulguées qu’à la fin du mois.

L’Auvergne, parent pauvre
Une nouvelle fois, on ne peut passer sous silence la malheureuse dénomination attribuée à la vice-présidence détenue par le natif de Neuilly-sur-Seine, Brice Hortefeux : aménagement du territoire et solidarité avec les territoires auvergnats. Comme l’ont mis en avant Salvat et « l’Aindien », cette appellation rabaisse complètement l’Auvergne en la plaçant sous perfusion rhônalpine. Dans ces conditions, personne ne sera étonné de remarquer la présence de seulement deux vice-présidents auvergnats contre treize provenant de Rhône-Alpes. En outre, l’Allier, ancienne terre communiste qui pourtant s’ancre de plus en plus à droite, est l’unique département exclu à la fois de l’exécutif et des trois postes de conseillers. Comme lot de consolation, il obtient la présidence de la commission de l’économie qui échoit à Daniel Dugléry, maire de Montluçon. Drôle d’équité, n’est-ce pas ?
Autre incongruité, l’absence de la montagne au sein des vice-présidences alors que la nouvelle entité se targue à satiété d’être la première région montagnarde d’Europe ! In fine, elle sera du ressort d’une commission dévolue à l’Isérois Gilles Chabert, président du Syndicat national des moniteurs de ski français, épaulé par le Savoyard Fabrice Pannecoucke, premier magistrat à Moûtiers, capitale de la Tarentaise. Député de la 13ème circonscription du Rhône, Philippe Meunier, réputé pour ses incessantes provocations (2), se retrouve à la tête d’une incroyable vice-présidence fourre-tout, agrégeant, tenez-vous bien, la sécurité (priorité numéro 1 de Wauquiez), les partenariats internationaux, la chasse et la pêche. Comprenne qui pourra…

Du sang neuf
En revanche, et on ne peut que s’en féliciter, on mettra en exergue un opportun et rafraîchissant renouvellement comme en témoignent par exemple les deux vice-présidents savoyards.
Brillant chef de file du MoDem à l’échelle régionale, président de Métropole Savoie et maire de La Ravoire (3), Patrick Mignola, âgé de 44 ans, se voit confier le poste stratégique des transports, avec en particulier la lourde tâche de rénover les lignes ferroviaires obsolètes. Après avoir hésité à faire bande à part en raison du positionnement très droitier de Wauquiez, ce chef d’entreprise dans le BTP s’est résolument rangé derrière lui le 24 juillet dernier. Ce qui n’a pas manqué de troubler un certain nombre de militants de sa formation, aiguillonnés par le Lyonnais Eric Lafond, exclu du MoDem en 2013 et montant sa propre liste intitulée « 100% Citoyen » qui se contentera de miettes, totalisant seulement 1,56%.
Préférant renier ses idées sur le plan social, pourtant aux antipodes de celles de Wauquiez, et ce pour un strapontin au conseil régional, Mignola a finalement été récompensé en retour pour son soutien quand certaines mauvaises langues y verront de la servilité.
Une autre personnalité, accourue également de Savoie et prenant sous sa responsabilité l’agriculture, si capitale dans ces départements en grande partie ruraux, pourrait bien apporter un sacré bol d’air. Il s’agit d’Emilie Bonnivard, qui a soufflé l’an passé ses 35 bougies. Profondément enracinée dans sa Maurienne natale qui l’a vue grandir à La Chambre, cette énergique chargée de développement économique à la Caisse des dépôts et consignations baigne dans le milieu politique depuis plus de cinq ans. Attachée parlementaire entre novembre 2010 et juillet 2012 de Michel Bouvard, alors député de la 3ème circonscription de la Savoie, elle affronte le suffrage universel pour la première fois en février 2012 à l’occasion de la cantonale partielle de La Chambre, disputée dans un climat tendu. Endossant le costume de suppléante, elle échoue en compagnie de Christian Rochette (UMP), conseiller régional et maire de Saint-Rémy-de-Maurienne, devant le Front de gauche. En mars 2014, à la suite des municipales, elle devient 2ème adjointe à Montaimont, village de montagne de 160 habitants localisé à quelques encablures de la station de Saint-François-Longchamp où elle est monitrice de ski.

Vétérans et cumulards
Hormis ce rajeunissement, le slogan de la campagne de Wauquiez, « un nouveau souffle », est mis à mal avec la nomination aux deux premières vice-présidences de fieffés conservateurs qui ont fait leur temps, même s’ils ne manqueront pas d’apporter toute leur expérience au côté des jeunes pousses. Outre le député européen Hortefeux, 57 ans, numéro 3 de la nouvelle escouade, c’est un milloniste de la première heure qui devient le bras droit de Wauquiez en la personne d’Etienne Blanc. Agé de 61 ans, le maire de Divonne-les-Bains, père de l’intercommunalité dans le Pays de Gex, est le député de la 3ème circonscription de l’Ain, fief de Charles Million entre 1988 et 1995. Au conseil régional, il tiendra les cordons de la bourse et devra dénicher les moyens pour faire de drastiques économies, voisines de 19 millions d’euros sur l’ensemble de la mandature.
De même, en s’accrochant à 70 ans à son fauteuil de président qu’il occupait depuis 2004, le leader socialiste Jean-Jack Queyranne aura contribué, du moins pour partie, à la défaite de son camp. Dommage pour cet élu d’une grande probité de ne pas avoir compris qu’il fallait cette fois-ci passer la main ! A sa décharge, les sempiternelles divisions de la gauche n’ont rien arrangé, illustrées une énième fois le 4 janvier lors de l’investiture de Wauquiez lorsqu’elle a présenté pas moins de... trois candidats à la présidence de région (4).
Autre constat, allant à contre-courant des desiderata de l’immense majorité des Français, bon nombre d’édiles écument allègrement les mandats, électifs ou non, à l’instar bien sûr de Wauquiez, député-maire du Puy-en-Velay mais aussi numéro 2 des Républicains en tant que vice-président délégué. Celui qui veut donner l’exemple dans moult domaines, en assénant des leçons à tout bout de champ, le fera-t-il dans celui du cumul des mandats (5) ? Rien n’est moins sûr tant l’homme semble dévorer par ses ambitions personnelles…

G.F.

(1) Les propos tenus par Eric Fournier ont été recueillis par Georges Bourquard pour le compte du « Dauphiné Libéré », en date du mardi 5 janvier 2016.
(2) Philippe Meunier est notamment connu pour avoir proposé d’armer les parlementaires.
(3) Avec 8000 âmes, La Ravoire est la troisième commune la plus importante de Chambéry Métropole.
(4) Les trois candidats de gauche qui ont postulé, le 4 janvier, à la présidence de la région étaient :
- Jean-François Debat (Parti socialiste), maire de Bourg-en-Bresse, qui a engrangé 42 voix.
- Jean-Charles Kohlhass (Europe Ecologie Les Verts, soutenu par le Parti de gauche), qui a engrangé 8 voix.
- Cécile Cukierman (Parti communiste français), sénatrice de la Loire, qui a engrangé 7 voix.
(5) En raison de la loi sur le cumul qui interdit deux mandats exécutifs locaux, Laurent Wauquiez devra démissionner de son poste de maire du Puy-en-Velay dans les 30 jours qui suivent son avènement à la présidence d’Auvergne - Rhône-Alpes. En revanche, il avait annoncé, le 24 novembre dernier, qu’il ne renoncerait pas à sa fonction de député comme l’ont pourtant fait Xavier Bertrand, Christian Estrosi ou Valérie Pécresse qui, eux, ont décidé de se consacrer principalement à leur région.
Toutefois, il sera contraint de choisir en 2017 entre la présidence de région et la députation, la nouvelle loi sur le cumul qui proscrit un poste d’exécutif local avec un mandat parlementaire entrant en fonction. Parallèlement, il avait exprimé, ce même 24 novembre 2015, son refus d’être ministre en cas de victoire de son camp.


Article du « Dauphiné Libéré » :
En date du mardi 5 janvier 2016, ce papier rédigé par Georges Bourquard relate l’élection de Laurent Wauquiez à la présidence de la nouvelle région Auvergne – Rhône-Alpes :
http://www.ledauphine.com/politique/201 ... maintenant

Le président de l’exécutif :
- Laurent Wauquiez
(LR/Haute-Loire).

Les 15 vice-présidents de l’exécutif :
- Etienne Blanc (LR/Ain) : 1er vice-président aux finances, à l’administration générale, aux économies budgétaires et aux politiques transfrontalières.
- Brice Hortefeux (LR/Puy-de-Dôme) : 2ème vice-président à l’aménagement du territoire et à la solidarité avec les territoires auvergnats.
- Béatrice Berthoux (LR/Rhône) : 3ème vice-président aux lycées.
- Eric Fournier (UDI/Haute-Savoie) : 4ème vice-président à l’environnement, au développement durable, à l’énergie et aux parcs naturels régionaux.
- Juliette Jarry (divers droite/métropole de Lyon) : 5ème vice-président à l’économie de proximité, au commerce, à l’artisanat, aux professions libérales et au numérique.
- Martial Saddier (LR/Haute-Savoie) : 6ème vice-président aux entreprises, à l’emploi, et au développement économique.
- Patrick Mignola (MoDem/Savoie) : 7ème vice-président aux transports.
- Emilie Bonnivard (divers droite/Savoie) : 8ème vice-président à l’agriculture, à la ruralité, à la viticulture et aux productions du terroir et forêt.
- Philippe Meunier (LR/métropole de Lyon) : 9ème vice-président à la sécurité, aux partenariats internationaux, à la chasse et à la pêche.
- Martine Guibert (UDI/Cantal) : 10ème vice-président aux politiques sociales, à la santé et à la famille.
- Yannick Neuder (LR/Isère) : 11ème vice-président à l’enseignement supérieur, à la recherche et à l’innovation.
- Stéphanie Pernod-Beaudon (LR/Ain) : 12ème vice-président à la formation professionnelle et à l’apprentissage.
- Nicolas Daragon (LR/Drôme) : 13ème vice-président au tourisme et au thermalisme.
- Florence Verney-Carron (divers droite/métropole de Lyon) : 14ème vice-président à la culture et au patrimoine.
- Marie-Camille Rey (LR/Loire) : 15ème vice-président à la jeunesse, aux sports et à la vie associative.

Les 2 conseillers municipaux :
- Olivier Armane (LR/Ardèche) : ruralité et innovation dans les territoires.
- Carole Montillet (société civile/Isère) : sports.

La conseillère déléguée :
- Isabelle Masseboeuf (UDI/Ardèche) : autonomie des aînés.

Les présidences des commissions déjà attribuées :
- Raymond Vial (divers droite/Loire) : agriculture.
- Jacques Blanchet (divers droite/Loire) : apprentissage.
- Marlène Mourier (LR/Drôme) : culture.
- Daniel Dugléry (LR/Allier) : économie.
- Xavier Breton (LR/Ain) : jeunesse et sports.
- Gilles Chabert (LR/Isère) : montagne.
- Alain Marleix (LR/Cantal) : relations internationales et négociation sur les exportations agricoles.
- Annabel André-Laurent (LR/Haute-Savoie) : tourisme.
- Jean-Pierre Taite (LR/Loire) : transports et infrastructures.
Dernière édition par ploumploum le Ven 8 Jan 2016 17:07, édité 1 fois.
Raison: Modification du Titre (abus de majuscules)
Genaro Flores
 
Messages: 61
Inscription: Mar 3 Jan 2012 19:54
Localisation: Au Pays de la rébellion indienne

Re: Régionales de 2015 en Auvergne / Rhône-Alpes

Messagede Zanas » Mer 20 Jan 2016 20:06

6 hommes sur les 8 premières places de l'exécutif, 7 hommes présidents de commissions sur 9 : un bel exemple d'équipe machiste ! Venant de Wauquiez, ça n'étonnera personne...
Zanas
 
Messages: 555
Inscription: Ven 31 Jan 2014 16:10
Localisation: Paris

Re: Régionales de 2015 en Auvergne / Rhône-Alpes

Messagede Tatu » Dim 7 Fév 2016 22:53

Suite et fin de la composition de l'exécutif :

les Conseillers Spéciaux :

Dino Cinieri (LR) Loire : Auprès du Président

Louis Giscard d’Estaing (UDI) Puys-de-Dôme : Promotion internationale de la Région.

Olivier Amrane (LR) Ardèche : A la ruralité et à l’innovation dans les territoires.

Carole Montillet (Soc Civ) Isère : Sport.

Jacques Blanchet (DVD) Loire Apprentissage.

Les Conseillers Délégués :

Sandrine Chaix (UDI) Isère : Au handicap

Dominique Despras (LR) Rhône : Agriculture bio
Tatu
 
Messages: 115
Inscription: Mar 26 Mai 2015 15:29
Localisation: Lyon

Re: Régionales de 2015 en Auvergne / Rhône-Alpes

Messagede ploumploum » Dim 7 Fév 2016 23:35

ploumploum a écrit:Il y a une chose étonnante dans la liste des vice-présidents. En général, les présidents de CR essayent d'assurer la représentation de chaque département dans l'exécutif. Là, pas d'élu(e)s de l'Ardèche et de l'Allier dans l'exécutif

Les 15 vice-présidents :

-Étienne Blanc (Ain/LR)
-Brice Hortefeux (Puy-de-Dôme/LR)
-Béatrice Berthoux (Rhône/LR)
-Eric Fournier (Haute-Savoie/ UDI)
-Juliette Jarry (Métropole de Lyon / DVD)
-Martial Saddier (Haute-Savoie/LR)
-Patrick Mignola (Savoie / MoDem)
-Emilie Bonnivard (Savoie / DVD)
-Philippe Meunier (Métropole de Lyon/LR)
-Martine Guibert (Cantal/UDI)
-Yannick Neuder (Isère/LR)
-Stéphanie Pernod-Beaudon (Ain/LR)
-Nicolas Daragon (Drôme/LR)
-Florence Verney-Carron (Métropole de Lyon / DVD)
-Marie-Camille Rey (Loire/LR)


Sur les 16 membres de l'exécutif :
10 LR / 3 DVD / 2 UDI/ 1 MoDem

3 de la Métropole / 2 de Savoie /2 de Haute-Savoie / 2 de l'Ain / 1 de la Drôme / 1 de la Loire / 1 de Haute-Loire (Wauquiez) /1 du Cantal / 1 de l'Isère / 1 du Rhône / 1 du Puy-de-Dôme / 0 de l'Allier / 0 de l'Ardèche

---> d'où des déséquilibres : le Cantal dispose d'une vice-présidence alors qu'il y a seulement 3 élus de droite
L'Allier et l'Ardèche ont chacun 5 élus de droite mais 0 VP
La Savoie, qui a 6 élus de droite, a deux vice-présidents.
Isère et Métropole ont chacun 16 élus de droite mais seulement 1 vice-présidence pour l'Isère contre 3 pour la Métropole



Tatu a écrit:Ploumploum,

Attendons la fin de la composition de l'exécutif avec la nomination des CRD et CRS lors de la prochaine session



Tatu a écrit:Suite et fin de la composition de l'exécutif :

les Conseillers Spéciaux :

Dino Cinieri (LR) Loire : Auprès du Président

Louis Giscard d’Estaing (UDI) Puys-de-Dôme : Promotion internationale de la Région.

Olivier Amrane (LR) Ardèche : A la ruralité et à l’innovation dans les territoires.

Carole Montillet (Soc Civ) Isère : Sport.

Jacques Blanchet (DVD) Loire Apprentissage.

Les Conseillers Délégués :

Sandrine Chaix (UDI) Isère : Au handicap

Dominique Despras (LR) Rhône : Agriculture bio



On est rassuré pour l'Ardèche !...

J'ai attendu et vu la composition de l'exécutif élargi, je maintiens mes propos de début janvier. Allier et l'Ardèche sont sous-représentés :
1 conseiller spécial pour l'Ardèche. L'Allier se contentera d'une présidence de commission apparemment.

(Sur les 23 membres de l'exécutif élargi :
3 de la Métropole / 2 de Savoie /2 de Haute-Savoie / 2 de l'Ain / 1 de la Drôme / 3 de la Loire / 1 de Haute-Loire (Wauquiez) /1 du Cantal / 3 de l'Isère / 2 du Rhône / 2 du Puy-de-Dôme / 1 de l'Ardèche / 0 pour l'Allier)
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12565
Inscription: Ven 11 Mar 2011 19:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Régionales de 2015 en Auvergne / Rhône-Alpes

Messagede Tatu » Mer 17 Fév 2016 17:11

Les Commissions Thématiques (18) :

Action sociale, politique de la ville et logement : Jérôme Moroge (LR) Métropole de Lyon
Affaires culturelles : Marlène Mourier (LR) Drôme
Agriculture, ruralité, viticulture et alimentation : Jean-Pierre Vigier (LR) Haute-Loire
Économie de proximité, commerce, artisanat et professions libérales : Alain Berlioz-Curlet (DVD) Métropole de Lyon
Enseignement supérieur et recherche : Pierre Berat (LR) Métropole de Lyon
Entreprise, économie et emploi : Daniel Duglery (LR) Allier
Environnement, développement durable et énergie : Michèle Cedrin (Modem) Isère
Finances, administration générale : Thierry Kovacs (LR) Isère
Formation continue et apprentissage : Lionel Filippi (UDI) Isère
Formation initiale et lycées : Claude Aurias (UDI) Drôme
Montagne : Gilles Chabert (DVD) Isère
Numérique : Samy kefi-Jerome (Modem) Loire
Relations internationales et accords agricoles : Alain Marleix (LR) Cantal
Santé, famille, politique en faveur des personnes handicapées : Isabelle Masseboeuf (UDI) Ardèche
Sécurité : Yves-Marie Uhlrich (UDI) Métropole de Lyon
Tourisme et thermalisme : Annabel André-Laurent (LR) Haute Savoie
Transports, aménagement du territoire et infrastructures : Jean-Pierre Taite (LR) Loire
Vie associative, sport et jeunesse : Xavier Breton (LR) Ain

ploumploum : Le 03 et 07 ont une prdce
Tatu
 
Messages: 115
Inscription: Mar 26 Mai 2015 15:29
Localisation: Lyon

Re: Régionales de 2015 en Auvergne / Rhône-Alpes

Messagede Tatu » Lun 9 Mai 2016 16:39

Et les 17 Questeurs :

2 PRG : Ali Benmedjahed Ain et Bernard Chaverot Rhône.

3 LRDVDSC : Etienne Blanc Ain, Nathalie Beranger Isère et Gilles Gascon Métropole.

2 Centre et Ind : Michele Cedrin Isère et Samy Kefi-Jerome Loire.

2 UDI : Michel Chapuis Haute-Loire et Isabelle Massebeuf Ardèche.

2 SDEA : Anne-Sophie Condemine Métropole et Philippe Reynaud Isère.

2 RCES : Monique Cosson Métropole et Jean-Charles Kohlhaas Rhône.

2 PCF-FdG : Raphael Debu Métropole et François Jacquart Ardèche.

2 FN : Bruno Desies Isère et Sophie Robert Loire.

L'Assemblée compte 8 Groupes : Centre et Indépendants : 9 élus Michel Fanguet Puy de Dome
Front National : 34 élus Christophe Boudot Métropole
L'Humain d'abord - PCF - Front de Gauche : 7 élus Cécile Cukierman Isère
Les Républicains, Divers Droite et Société Civile : 82 élus Patrice Verchère Rhône
Parti Radical de Gauche : 5 élus Sarah Boukaala Isère
Rassemblement Citoyens, Ecologistes, Solidaires : 8 élus Monique Cosson Métropole
Socialistes, Démocrates, Ecologistes et Apparentés : 37 élus Jean-François Debat Ain
Union des Démocrates et Indépendants : 22 élus Sylvie Goy-Chavent Ain
Tatu
 
Messages: 115
Inscription: Mar 26 Mai 2015 15:29
Localisation: Lyon

Précédente

Retourner vers Elections régionales de 2015

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité politique française.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à l'action sociale et à la solidarité

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques sociales locales : les acteurs et contextes d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention (l'enfance et la famille, les personnes âgées, les handicapés, la lutte contre l'exclusion, la santé...)...

Découvrir l'ouvrage

Les compétences du conseil municipal, du maire et des adjoints

Joël Clérembaux

Les communes ont des compétences multiples, dont certaines seulement sont clairement identifiées par le Code général des collectivités territoriales ; les lois de décentralisation et la...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité