Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Intervention d'Hervé Poher devant le groupe socialiste

Forum dédié à la vie parlementaire en France : débats, votes, composition des groupes et commissions,...

Intervention d'Hervé Poher devant le groupe socialiste

Messagede politique62 » Mer 9 Mar 2016 16:15

Lisez, vous comprendrez la démarche d'Hervé Poher

Lettre envoyée le 3 mars au sénateur Didier Guillaume, président du groupe Socialiste et Républicain.

Monsieur le Président, Cher Didier

Suite à notre entretien téléphonique et dans « la foulée » de ma demande de détachement administratif du groupe Socialiste et Républicain, je pense nécessaire et honnête de ma part de vous donner quelques explications sur cette décision.
J’ai effectué cette démarche pour plusieurs raisons.

Première raison : Je suis un « apatride politique » et cela depuis 4 ans. Exclu du parti, pour diverses raisons trop longues à rappeler (mais qui sur la forme et sur le fond m’ont profondément meurtri), je ne l’ai jamais réintégré simplement parce que « … j’ai mauvais caractère et que j’ai l’échine un peu raide… ».

De fait, si je suis resté intellectuellement et profondément attaché à une démarche et à des camarades, je suis, de temps en temps, mal à l’aise dans les discussions concernant le parti… Parce que je n’en ai plus la légitimité… Parce que la « stratégie politique » n’a jamais été, contrairement à ce que d’aucuns croient, ma pratique préférée… Parce que, quand on n’est plus membre d’une famille, on la perçoit différemment.

Deuxième raison : Je suis un « élu à obsolescence programmée. » C’est-à-dire qu’en septembre 2017, je terminerai mon parcours politique. C’est un peu tôt, sans doute, mais c’est le résultat d’options plus ou moins hasardeuses que j’ai prises tout au long de ma vie et que j’assume totalement. Contrairement aux échecs, les pièces du jeu ne sont pas en bois… Du coup, on fait parfois des erreurs !

Il me reste 18 mois à fréquenter le Palais du Luxembourg : Autant que ces 18 mois puissent servir à « quelque chose » ; autant que ces 18 mois puissent être utiles… Et en apportant un petit coup de pouce à nos amis « écolos », je serai sans doute plus utile qu’à rester observateur chez mes amis socialistes… Et en plus, cela me fera intellectuellement plaisir.

Troisième raison : Je serai personnellement choqué par la disparition du groupe écologiste. Je sais qu’en politique, il faut savoir tuer ou laisser mourir mais, j’ai beau être médecin, il y a des pratiques, en politique du moins, qui sont exclues de mon imagination et de ma gestuelle.

Et le groupe écologiste ne mérite pas de mourir. Bien sûr, il a ses défauts, ses excès, ses «personnalités»… Mais je ne peux m’empêcher de reconnaitre que certaines d’entre elles sont porteuses d’une « conviction respectable » (ce n’est plus le cas partout…), d’une « motivation mobilisatrice » (denrée devenue extrêmement rare), « d’une utopie rafraichissante » (et utopie n’est pas un gros mot) et, qu’en plus, certains de leurs messages seront, un jour, nos vérités, nous le savons bien. C’est pourquoi, ils doivent continuer à exister en tant que groupe.

Dernière raison : Les élections de décembre. Et je suis d’une région qui peut en parler… Le vote FN n’a pas été un vote d’adhésion mais un vote contre : contre le monde politique, contre les hommes politiques et contre les mœurs politiques. Un remaniement mal fait, un article assassin dans le Monde et les spasmes gouvernementaux montrent simplement que les mœurs sont restés les mêmes… Et la disparition du groupe écologiste ne ferait qu’aggraver cette impression tout en faisant porter le chapeau au groupe socialiste et républicain.

Voilà toutes les raisons qui font que j’ai demandé à être administrativement rattaché au groupe écologiste… Même si mon cheminement, mon affection et mes souvenirs restent attachés au socialisme. Mais comme je l’ai dit dans d’autres lieux : « C’est bien difficile d’écrire une page mais c’est encore plus difficile de la tourner. »

J’ai demandé à Marie-Christine Blandin de vous contacter afin qu’il n’y ait aucune ambiguïté ou malentendu sur ma démarche.

En attendant de vous revoir, recevez, Monsieur le Président, l’expression de ma considération respectueuse.

Amicalement
Hervé Poher



Mardi 8 mars 2016, devant le groupe sénatorial Socialiste et Républicain.

Mes chers camarades.

Je vais essayer de vous expliquer ma démarche… Avec moins d’arguments que ceux que j’ai donnés, par lettre, à notre président Didier Guillaume… Mais je dois vous expliquer.

Tout d’abord, je tiens à réaffirmer que ceci est une démarche personnelle. Depuis 20 ans que je suis impliqué dans la vie publique, j’ai occupé beaucoup de responsabilités, de hautes responsabilités, qui avaient toujours rapport avec l’environnement : au Conseil Général, à l’Agence de l’Eau, dans un Parc Naturel et même dans la démarche de classement d’un Grand Site National.

Eh bien, figurez-vous qu’à la longue, j’ai subi une mutation génétique… Que j’assume : j’ai maintenant le cœur « socialo mais j’ai le cerveau écolo »

Seconde raison : J’ai été choqué… Et je trouvais cela injuste, anormal et illogique que les écologistes n’aient plus de moyens, de logistique et de temps de parole.

Qu’on les aime ou qu’on ne les aime pas… Et je parle des militants, pas du parti écologique ! La plupart du temps, ils sont porteurs, dans leurs discours, d’une sincérité, de philosophie et porteurs d’utopies ! Toutes ces choses qui ont étrangement disparu dans les autres partis.

Enfin, je vous donne l’occasion d’innover. En faisant un trait d’union entre les socialistes et les écologistes ; en créant, au Sénat, un nouveau mode de fonctionnement entre ces 2 groupes ; en essayant, pourquoi pas, de mettre un peu d’environnement dans la tête des socialistes et un peu de pragmatisme dans la tête des écologistes… On peut toujours essayer.

En conclusion, trois choses.

Tout d’abord : je suis un apatride politique depuis 4 ans. Je vous propose de créer le statut de binational politique : un peu de rose avec un peu de vert.

Ensuite, vous ne risquez pas grand-chose : je suis un élu à obsolescence programmée, c’est-à-dire que dans 18 mois, si l’expérience n’a pas été concluante, vous reprenez vos billes. Et moi, dans tous les cas, je repars m’occuper de mes petits-enfants, de mes poules et de mon jardin.

Enfin, je crois comprendre, et je sais, qu’en faisant cela, je vous rends service… Ce qui prouve qu’on peut demander son rattachement administratif au groupe écologiste en gardant le cœur socialo… Même si on n’est plus dans la famille.

Hervé POHER

Conclusion de la réunion :

- Rattachement HP au groupe écologiste accepté
- HP pourra assister aux réunions du groupe socialiste et/ou écologiste.
- Il reste dans la commission Développement Durable.
- Moyens logistiques, siège… inchangés.
- Bulletin de vote chez les écologistes mais liberté de vote totale.
- Le groupe écologiste du Sénat est maintenu.
politique62
 
Messages: 1
Inscription: Mer 9 Mar 2016 15:29

Re: Intervention d'Hervé Poher devant le groupe socialiste

Messagede cevenol30 » Mer 30 Mar 2016 22:46

Démarche à demi surprenante (mais à demi seulement) mais l'essentiel de l'histoire est probablement le maintien du groupe écolo. Il ne doit pas être le seul socialiste à cerveau vert.
Après tout, un Poher de gauche au Sénat c'était déjà surprenant (référence à Alain Poher, président de droite du Sénat pendant très longtemps).
cevenol30
 
Messages: 2220
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52


Retourner vers Vie parlementaire

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Ecrire un discours

Alexandra Fresse

Le discours est un exercice récurrent, voire quotidien, des élus. De l'inauguration au discours de campagne, écrire un discours demande à la fois rigueur et imagination. De la rigueur dans la forme, de l'imagination dans l'art de toucher l'auditoire...

Découvrir l'ouvrage

Conseil municipal : mode d'emploi

Joël Clérembaux

Parce qu'on le pratique en permanence, on croit bien le connaître, le conseil municipal. Et pourtant... les habitudes ne sont pas un gage de la légalité ni d'un bon fonctionnement ! Ce guide rappelle l'ensemble des règles relatives à la préparation et à la tenue...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités