Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Chirac et la Corrèze

Comme il n'y a pas que la politique dans la vie, ce forum vous permet d'échanger sur tout autre sujet que vous jugez intéressant.

Chirac et la Corrèze

Messagede LeysinNight » Mer 9 Déc 2015 13:12

L'autre jour, je regardais l'émission "Chirac et la Corrèze" qui raconte l'ascension de Jacques Chirac dans ce département radical socialiste. Comment Chirac élu député en 1967 dans un département à l'époque anti-gaulliste et très à gauche à pu chiraquiser ce département rural. Comment une ville de gauche comme Tulle (fief du président actuel) à toujours donné la majorité à Chirac en 1981 au premier tour, en 1988 au premier et non au second et enfin 1995 et 2002.

La question est surtout : Chirac à t'il chiraquiser la Corrèze ou plutôt la Corrèze est telle tombé amoureuse de Chirac?
LeysinNight
 
Messages: 252
Inscription: Ven 17 Mai 2013 18:16

Re: Chirac et la Corrèze

Messagede stephed » Mer 9 Déc 2015 13:41

Vaste sujet: pour bien comprendre l'influence de Jacques chirac en correze pendant plus de 30 ans, il faut à l'origine de se placer à ce qu'était la Haute-Corrèze (sa terre élective) dans les années 1960 et ce que le conseiller ministériel puis ministre à l'époque des trentes glorieuses et de l'état centralisé a amné à ce territoire.
stephed
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2044
Inscription: Mar 21 Sep 2010 09:47

Re: Chirac et la Corrèze

Messagede LeysinNight » Mer 9 Déc 2015 19:40

C'est évident que par ses responsabilités, Jacques Chirac avait de sérieux atouts à faire valoir mais comment expliquer que des hommes comme Charles Spinasse (ancien ministre de Blum) et des communistes (plus tard devenu Chiraquien) lui ont facilité la tâche. Sans oublier l'action d'Henri Belcour (a qui Jacques Chirac doit tant) sur Ussel et sa région puis la Haute Corrèze sous François Var (député de 58 à 67) était connue pour ses gros problèmes d'équipements. Puis il faut pas oublier que la Corrèze à re-basculer à droite en mars dernier!

La nostalgie Chirac?
LeysinNight
 
Messages: 252
Inscription: Ven 17 Mai 2013 18:16

Re: Chirac et la Corrèze

Messagede SALVAT » Mer 9 Déc 2015 23:00

Pour Charles SPINASSE, la chose est simple
Il fut ministre de Léon BLUM, certes, mais, comme une bonne partie des socialistes, applaudissant le maréchal en 1940 puis fervent pétainiste et même au-delà.
Exclu de la politique locale après guerre, la SFIO ne voulant plus entendre parler de lui et honni par le PCF qui estimait qu'il s'en était trop bien tiré en 1945, il n'a retrouvé ses mandats de conseiller général d'Egletons qu'en 1961 et de maire qu'en 1965...
Sa candidature comme "socialiste indépendant aux législatives de 1958 n'avait pas prospéré.....(5344 voix sur 36000 exprimées)
Voulant rentrer dans le jeu, à qui se raccrocher, sinon à un nouveau venu qu'il "conseillera".

Jacques Chirac s'inspirera de ce qu'avait fait Charles SPINASSE pour sa ville d'Egletons (Ecole du Bâtiment aujourd'hui Eco;le Supérieure d'où sortent nombre d'ingénieurs...): le film les retrace et puis il y eu le grand projet de l'autoroute dite "des Présidents"
Bordeaux-(Chaban), Périgueux (Guéna) Brive (Charbonnel) Clermont ( détournée et allongée pour éviter de gêner le repos de l'hôte de Chanonat allergique au bruit qu'aurait généré l'ouvrage)- Lyon (Barre).

J'ai cité Jean Charbonnel : un appui de premier ordre dans l'installation de son "compagnon" en Haute Correze...

Enfin, il faut imaginer - mais c'est difficile pour les jeunes générations actuelles - la haine que se vouaient socialistes et communistes.
Le PCF toujours arrivé en tête au 1er tour se voyait battu au second par le socialiste pour lequel tous les autres candidats s'étaient désistés.(élections de 1958 et de 1962)

Le retrait de François VAR SFIO était leur chance en 1967: or, d'un tour sur l'autre, les voix de gauche se sont dégonflées de 2000 voix et le candidat CHIRAC, sans réserve de voix au premier tour, en a gagné miraculeusement 3200....
Victoire fragile de 600 voix... député puis aussitôt Secrétaire d'Etat, le nouvel élu s'est mis au travail...et survinrent les évenements de 1968 et la dissolution = réélection brillante dès le premier tour et consolidation de l'implantation...

Sur Tulle, qui connut un maire CNIP soutenu par la SFIO contre les communistes ( comme GAUDIN+DEFERRE à Marseille à la même époque) , l'alliance dite de "troisième force" n'a pas tenu suite aux accords électoraux au-delà de 1962 et si la SFIO en bénéficia en 1967 et 1968 elle échouera, devenue PS, face à un PCF qui profita de l'effacement de la haute figure qu'était Jean MONTALAT.
Dès lors, c'était comme à Brive , "nous ou les communistes" comme l'on disait dans les milieux gaullistes, avec des alternances, jusqu'à l'arrivée en 1988 d'un nouveau venu, François Hollande qui, à 190 voix près, supplanta le député sortant PCF. Un sursaut gaulliste en 1993 n'ouvrit qu'une brève parenthèse, le PS s'imposant désormais face à un PCF déclinant de façon inexorable.

Je ne vais pas allonger...mais à disposition...et avec émotion.... me rappelant le temps des hivers neigeux d'USSEL où mon père a enseigné toute une génération notamment un certain Henri BELCOURT au Collège municipal (de la 6eme à la Terminale) réfugié dans un château (le château du Teil, en dehors de la ville) puisque l'établissement scolaire avait été incendié par les Allemands et que sa reconstruction s'étala sur une bonne dizaine d'années.

Bertrand SALVAT

PS : j'ai évoqué déjà, lors de rubriques concernant les élections en CORREZE, l'histoire politique de ce département. Ici j'ai "creusé" ce qui n'y avait été qu'effleuré.
Ayant fréquenté Jean CHARBONNEL, qui m'avait "affranchi" sur certains points de sa "collaboration" suivie d'une forte ndéception avec Jacques CHIRAC, j'étais intervenu sur ce forum lors de son décès qui suivait, de peu, une autre rubrique (les municipales de 2014) où je m'étais étonné de son ralliement à la liste SarKozyste de Brive....mais ceci expliquait cela
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3639
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Chirac et la Corrèze

Messagede LeysinNight » Mer 9 Déc 2015 23:34

Bertrand Salvat,
Votre connaissance politique n'étonnera toujours (fabuleux!) et je vois que vous connaissez très bien cette fameuse implantation de J. Chirac en Haute-Corrèze. Vous mentionner aussi Jean Charbonnel qui à laisser une grande trace à Brive et à qui Chirac doit beaucoup mais à qui aussi il fera plusieurs fois une Giscard comme lors des législatives de 1978, 1981 et 1993 ainsi que lors des municipales de 1995. La guerre Charbonnel-Chirac, je pense fut plus dure que celle contre VGE...
LeysinNight
 
Messages: 252
Inscription: Ven 17 Mai 2013 18:16

Re: Chirac et la Corrèze

Messagede SALVAT » Jeu 10 Déc 2015 00:50

je pourrais même vous dire chez qui Jacques CHIRAC a débarqué à Ussel et chez qui il a passé la soirée.....
la guerre Charbonnel-Chirac n'a pas donné lieu à un spectacle public : elle fut souterraine et douloureuse pour le premier ce qui ensuite l'a conduit à toujours aller contre Chirac et les chiraquiens,
Des comparses s'en sont mêlés dont un odieux rédacteur local du journal La Montagne, hypocrite au possible qui a abattu Jean CHARBONNEL sur le plan électoral naturellement !
Dans un post je rétablissais un peu les choses et Jean CHARBONNEL m'a destiné un courrier pour m'en remercier .

La puissance du PCF sur USSEL résidait dans l'implantation d'un important dépôt de machines de la SNCF qui irriguaient toute la zone (les 141TA bien connues des ferroviphiles) de même que sur Brive le milieu cheminot imposait une présence lourde du PCF.
Emon était son candidat sur Ussel et était cheminot...son prédécesseur DELPY ?
La disparition de la vapeur au profit du diesel (années 69-71) et les restrictions de postes consécutives ont entamé le potentiel électoral communiste.
D'autres villes ont connu cette évolution , chez moi AULNAT, Peschadoires, St GERMAIN des FOSSES...et chez vous le TEIL et La Voulte, chomérac du temps du réseau ardéchois...mais vous connaissez cela mieux que moi.

A d'autres échanges !
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3639
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Chirac et la Corrèze

Messagede Jean-Philippe » Mar 15 Déc 2015 00:09

SALVAT a écrit:Sur Tulle, qui connut un maire CNIP soutenu par la SFIO contre les communistes ( comme GAUDIN+DEFERRE à Marseille à la même époque) , l'alliance dite de "troisième force" n'a pas tenu suite aux accords électoraux au-delà de 1962 et si la SFIO en bénéficia en 1967 et 1968 elle échouera, devenue PS, face à un PCF qui profita de l'effacement de la haute figure qu'était Jean MONTALAT.


Détail : on parle ici de Jean Massoulier ? Je l'avais noté radical en regardant le Monde de 1964, à la suite des cantonales où il ne s'était pas représenté. A-t-il changé de parti ? Le Monde s'est-il trompé ?
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8948
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Chirac et la Corrèze

Messagede SALVAT » Mer 16 Déc 2015 22:55

Jean MASSOULIER était assurément radical ( 3eme de la liste QUEUILLE aux législatives de 1956 et candidat radical en 1958).
Je faisais allusion à BORIE -- faisant partie de la liste comprenant les partis de 3 ème force--- qui était CNIP et s'est présenté aux législatives de 1958 (6259 voix), comme MASSOULIER d'ailleurs (9387 voix) .

Il était mentionné, à l'époque, comme maire par un journal local : adjoint, aurait-il été promu maire suite à une erreur du journaliste ou y a-t-il eu une phase d'intérim ?

Je vais essayer d'en savoir plus.
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3639
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Chirac et la Corrèze

Messagede Jean-Philippe » Jeu 17 Déc 2015 17:37

Il y a bien un Léon Borie, mais c'était à la fin du XIXe qu'il a été brièvement maire.

Sur les listes aux législatives de 1956, il pourrait être intéressant de créer un sujet sur ce scrutin (le dernier national gagné par la gauche avant 1981).
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8948
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Chirac et la Corrèze

Messagede SALVAT » Ven 18 Déc 2015 09:14

je parlais bien du Borie de la fin des années 50 (cf. éléments précis cités)
bien évidemment, pas de confusion avec un aîeul du siècle précédent...la note de wikipedia aurait du être mentionnée dans mon message ... pour faire remarquer une antériorité familiale datant d'un siècle...
Bertrand SALVAT

ps : pour ce qui est de la composition des listes en 1956, j'en ai quelques-unes dans le massif central
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3639
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)


Retourner vers Café Politiquemania

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Comprendre les finances locales

Joël Clérembaux

Les finances locales sont une matière trop sérieuse pour être confiée aux seuls experts ! Les élus locaux, qui ont la lourde responsabilité de prendre les décisions en matière budgétaire, ne doivent pas s'en tenir...

Découvrir l'ouvrage

Comprendre la TVA et ses évolutions pour maîtriser son impact et sécuriser sa récupération

Jean-Claude Chocque et Anne Lise Rodier

L'ouvrage expose les différentes catégories d'EPCI à fiscalité propre et de structures syndicales, les procédures de fusion et de modification de périmètre des EPCI à fiscalité propre et des...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités