Politiquemania

La base de données de la vie politique française

La vie politique américaine

Ce forum permet de réagir sur tous les évènements politiques qui ne concernent ni la France ni l'Europe. Exprimez-vous sur les élections, décisions ou nominations dans le reste du monde.

Re: La vie politique américaine

Messagede Hashemite » Ven 4 Fév 2011 21:39

Pennsylvanie
54.5% Obama en 2008
Gouverneur: Tom Corbett (R)
Sénateurs: 1 D, 1 R
Chambre: 12 R, 7 D
Chambre basse locale: 112 R, 91 D
Chambre haute locale: 30 R, 20 D

Image

Nous voici donc face a un état clé et super intéressant. La Pennsylvanie vote démocrate depuis 1992 et depuis 1960 elle penche plutôt pour les démocrates en général. John McCain espérait pouvoir prendre l'état en 2008, sans doute après l'énorme défaite d'Obama dans la primaire démocrate au printemps et d'autres facteurs qu'on verra. Finalement, il donnera une avance de 10.3% a Obama.

La ville de Philadelphie, avec sa très forte population noire, est un fief démocrate avec entre 75 et 85% des voix pour le parti en général. La banlieue, qui est en général plutôt riche, état autrefois solidement a droite, mais aussi encore on a eu un phénomène de 'démocratisation' des banlieues riches, avec leurs habitants éduquées et modérée qui abandonnent progressivement le parti. Obama a fait de très beaux gains dans la grande banlieue de 'Philly', qui compensent des pertes dans d'autres régions. Néanmoins, les démocrates avaient toujours une petite base dans le grand Philly, notamment dans des petites bourgades industrielles (aciéries) dans Buck County ou Coatesville (Chester Co) ou encore des vieilles villes ouvrières a forte population noire aujourd'hui en pleine décomposition économique (Chester). Mais en gros, la population éduquée et je crois plutôt jeune qui habitent la banlieue de Philly sont de plus en plus démocrate. Dans le sud-est de l'état, les démocrates trouvent des bases isolées dans les villes d'Harrisburg (capitale, avec forte population noire), Reading (hispanique) ou encore Lancaster et York. Par contre, Lancaster County, avec sa population hollandaise conservatrice (et Amish, mais ils ne votent pas, je crois), est très a droite.

Plus vers le nord-est de l'état, le Lehigh Valley avec ses grandes villes d'Allentown (forte population hispanique) et Bethlehem, est généralement une base démocrate de par son passé industriel avec l'industrie du fer a Bethlehem et la région en général. Les 'exurbs' grandissant de NYC touchent la vallée, qui résulte en un vote républicain plus fort depuis la fin des années 90.

Le bassin minier du nord-est autour de Scranton et Wilkes-Barre est un fief démocrate. Même si les mines et l'économie reste en plein décomposition, la tradition ouvrière irlandaise persiste dans la région.

On dira que la Pennsylvanie, c'est Philadelphia et Pittsburgh aux extrémités et l'Alabama entre les deux. C'est pas entièrement juste, mais la Pennsylvanie rurale entre les deux pôles urbains de l'est et l'ouest reste farouchement conservatrice et républicaine depuis toujours. On notera en regardant la carte en haut trois comtés de la Pennsylvanie rurale qui se démarquent en votant Obama. Il y a Centre County, qui contient l'université Penn State et qui est donc plus libérale que la région. Puis il y a Elk et Cambria counties, qui se démarquent de leurs voisins ultra-conservateurs seulement de par leur population majoritairement catholique.

Puis il y a Pittsburgh, métropole plutôt ouvrière de l'ouest de l'état avec une forte minorité noire et un tissu ouvrier catholique irlandais. Elle reste, évidemment, un fief démocrate qui tente de se renouveler économiquement. Tout comme le reste de la région des Alleghany, vieux bassin minier en plein décomposition. Autrefois un fief démocrate même au pic des années Reagan (en 1984, quand Reagan faisait 60% ou presque au niveau national - Pittsburgh a toujours été fief de résistance face a Reagan), le bassin minier avec une population ouvrière blanche, âgée et conservatrice devient de plus en plus républicain. Ce sont eux, qui selon Obama (lors de la primaire), se tournent vers leurs fusils et la religion. Ils n'ont évidemment pas trop apprécié, vu qu'ils ont voter contre Obama. C'est l'une des régions du pays qui entre 2004 et 2008 sont devenus plus républicaines. Mais c'est un changement plus profond, vu qu'en 2010, quand les démocrates ont pris 49% dans la course sénatoriale, le bassin minier votait républicain. Chose invraisemblable encore en 2000, mais sans doute la nouvelle norme maintenant.

Au nord, sur le lac Erie, la ville industrielle d'Erie reste un fief démocrate isolée dans une région plutôt conservatrice mais avec tout de même un fort tissu ouvrier.

Je mets ici la carte de l’élection de 1976 comme example des changement dont je parlais:
Image

Pour ceux qui cherchent sur une carte les comtés dont je parle, je vous recommande: http://uselectionatlas.org/RESULTS/index.html

Je continuerais avec le Maryland, puis j'aborderais le sud, région fort intéressante.
Dernière édition par Hashemite le Dim 6 Fév 2011 23:59, édité 1 fois.
Hashemite
 
Messages: 346
Inscription: Lun 7 Sep 2009 00:16

Re: La vie politique américaine

Messagede vudeloin » Sam 5 Fév 2011 01:40

Et en plus, dans la forêt de Monsieur Samuel Penn, nous avons quelques Quakers qui, paraît il, tremblent comme des feuilles...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: La vie politique américaine

Messagede Hashemite » Sam 5 Fév 2011 02:37

Maryland (10 GE)
61.9% Obama en 2008
Gouverneur: Martin O'Malley (D)
Sénateurs: 2 D
Chambre: 6 D, 2 R
Chambre basse locale: 98 D, 43 R
Chambre haute locale: 35 D, 12 R

Image

Le vote démocrate dans un état qui est de plus en plus démocrate est ultra concentré dans la partie de l'état qui compte le plus grand nombre d'habitants. En premier lieu il y a Baltimore, ville pauvre a forte majorité noire, qui donne 87% a Obama en 2008. La banlieue proche est solidement démocrate, surtout dans des endroits comme Woodlawn, Rosedale, Parkville avec des fortes populations noires. Les 'exurbs', encore, restent plutôt républicains. En suite il y a la banlieue bourgeoise (ou pourra dire 'bobo') de Washington DC, avec notamment Prince George County (a majorité noire, mais pas si pauvre que ca) et Montgomery County (très riche, et aussi très libéral). Prince George donnera 89% a Obama, et Montgomery 72%. A quelques exceptions près, le reste de l'état (les parties a faible population) reste républicain avec notamment l'Eastern Shore conservateur et l'ouest de l'état qui devient de plus en plus conservateur malgré la présence de vieilles bourgades ouvrières.

DC (3 GE)
92.5% Obama en 2008

Washington DC n'est pas un état, donc il n'a pas de représentation au congres (mais il paye des impôts, donc les plaques d'immatriculation de DC disent 'pas de taxation sans représentation', vieux slogan révolutionnaire de 1775...) mais depuis 1964 il bénéficie du droit de vote aux élections présidentielles. Et depuis 1964 il vote très solidement démocrate et n'a pas accordé plus de 10% des suffrages aux républicains depuis 1992. Même en 1972, McGovern faisait 78% a DC. La population noire est la principale raison pour la force démocrate, même si l'importante minorité blanche concentré dans l'ouest a Georgetown, accorde d'excellents scores aux démocrates aussi.

Virginie (13 GE)
52.6% Obama en 2008
Gouverneur: Bob McDonnell (R)
Sénateurs: 2 D
Chambre: 8 R, 3 D
Chambre basse locale: 59 R, 39 D, 2 I (avec les Rep.)
Chambre haute locale: 22 D, 18 R

Image

La Virginie a été en 2008 l'un des états clés dans la victoire d'Obama, car il votait républicain depuis 1964. Le vote démocrate d'aujourd'hui est totalement différent des votes démocrates qui dominaient l'état entre 1876 et 1928 et encore entre 1932 et 1952. En effet, la clé pour la victoire d'Obama en 2008 c'était la région de Virginie du nord, ou NoVA. Cette région, partie intégrale de la grande banlieue de Washington, a vu sa population augmentée avec l'arrivée de jeunes cadres éduquées et libéraux qui accordent leurs voix aux démocrates. En plus, la droitisation du GOP n'a certainement pas nuis au parti démocrate. Même les exurbs de NoVA ne sont plus des fiefs conservateurs.

A part NoVA, il y aussi l'électorat noir qui est d'importance. Les noirs ne sont pas en NoVA, ils sont plutôt dans les Hampton Roads et dans les villes de Norfolk, Newport News, Hampton, Petersburg et Richmond (vieille capitale des états confédérés). Bien entendu, toutes ces villes sont des fiefs démocrates (surtout Petersburg et Richmond). On notera aussi la forte présence noire dans l'extrémité nord du 'Black Belt' sur lequel on reviendra plus tard.

Il y aussi des bases démocrates dans les villes universitaires comme Williamsburg (William and Mary College), Charlottesville (UVA), Blacksburg (VA Tech) mais surtout pas Lynchburg (Liberty, université évangélique de Jerry Falwell); et dans une partie de la banlieue de Richmond (Henrico County). Sans oublier la ville ouvrière syndiquée de Roanoke...

Autrefois, la base démocrate était aussi dans le sudouest de l'état (près de la Virginie Occidentale), une région ouvrière dans le bassin minier des Appalaches qui votait encore un peu pour Kerry en 2004 mais pas du tout pour un certain Barack Hussein Obama; et aussi dans le sudest alentours du Black Belt. Ici, c'était un vote Dixiecrat (démocrat du Sud ou 'Dixie') conservateur qui est maintenant solidement républicain. La preuve dans la carte de 1968, ou on remarquera que George Wallace remportera plusieurs comtés du sudest. Aujourd'hui, la Virginie rurale avec notamment la vallée du Shenandoah est républicaine mis a part les centres urbains. Il y aussi une grosse 'ville' républicaine - Virginia Beach - avec une tradition militaire très forte (et donc beaucoup de vétérans). Certes, Virginia Beach c'est pas une ville traditionnelle, c'est plutôt une collection de quartiers style banlieue américaine le bord de la mer.

Pour plus d'info sur la Virginie electorale, rendez-vous sur: http://www.vpap.org/elections/maps?election=6246

J'apprécie vos commentaires et vos questions :)
Dernière édition par Hashemite le Dim 6 Fév 2011 23:58, édité 1 fois.
Hashemite
 
Messages: 346
Inscription: Lun 7 Sep 2009 00:16

Re: La vie politique américaine

Messagede Hashemite » Sam 5 Fév 2011 17:45

Virginie Occidentale (5 GE)
55.6% McCain en 2008
Gouverneur: Earl Ray Tomblin (R)
Sénateurs: 2 D
Chambre: 2 R, 1 D
Chambre basse locale: 65 D, 35 R
Chambre haute locale: 28 D, 6 R

Image

La Virginie Occidentale, ancien état traditionnellement démocrate, est maintenant de plus en plus républicain au moins au niveau présidentiel. La Virginie Occidentale votait démocrate de 1932 a 2000 avec l'exception de 1956, 1972 et 1984. Donc, même en 1988 et 1980 elle votait démocrate même si les démocrates perdaient gros au niveau national. Mais depuis 1996, le vote démocrate aux présidentielles est en chute libre de 51.5% en 1996 a 42.5% en 2008. Mis a part 1972, 42.5% est le pire score démocrate depuis 1928.

La VO était démocrate a cause du charbon, en effet elle est située au coeur du bassin minier des Appalaches et l'état a une forte tradition ouvrière syndiquée (le syndicat UMW) qui donnait une base solidement démocrate. Mais depuis 2000, l'emphase environnementale du parti démocrate plus des campagnes électorales républicaines sur des thèmes sociaux (les 'wedge issues', tel l’avortement ou les armes a feux) ont contribué a l’effondrement démocrate dans l'état. John Kerry en 2004 faisait un meilleur score qu'Obama, qui a toujours eu du mal avec les ouvriers blancs a la fois face a Clinton durant les primaires puis durant l'élection même. Les démocrates se renforcent un peu dans l’extrémité est de l'état (le panhandle), qui est en passe de devenir partie prenante de la grande banlieue de Washington. Mais dans le reste de l'état, surtout a l’extrémité sud, le coeur du bassin minier et fief démocrate de longue date, les démocrates sont en chute libre.

Les démocrates locaux restent conservateurs mais puissant, a l'image de l'actuel sénateur et ancien gouverneur Joe Manchin, qui a pu se faire élire ici en 2010 seulement en se présentant comme un conservateur d'opposition a la politique d'Obama. Ça incluait faire une publicité ou Manchin tirait au fusil sur une feuille représentant l’impopulaire politique du 'cap and trade'. Une élection partielle pour élire un gouverneur successeur a Manchin devra avoir lieu en octobre de cette année, et les démocrates restent favoris.

Pour l'histoire, la Virginie Occidentale est issu d'une sécession occidentale de la Virginie en 1861 par les comtés ruraux occidentaux qui refusaient la sécession. L'ouest de la Virginie, blanc, pauvre et sans plantations, était en opposition a l'élite blanche de l'est qui avait des plantations et des esclaves (et de l'argent). Certains comtés, comme Grant, gardent une forte tradition républicaine qui provient de cet épisode historique.
Dernière édition par Hashemite le Dim 6 Fév 2011 23:55, édité 1 fois.
Hashemite
 
Messages: 346
Inscription: Lun 7 Sep 2009 00:16

Re: La vie politique américaine

Messagede vincent » Sam 5 Fév 2011 23:27

A mon tour de te tirer mon chapeau Hashemite, très bonne initiative, tout cela est particulièrement intéressant.
vincent
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 2681
Inscription: Ven 12 Déc 2008 22:37

Re: La vie politique américaine

Messagede vudeloin » Dim 6 Fév 2011 13:32

Juste deux remarques pour ceux qui lisent ces éléments sur la vie politique US ( et j'avoue peu connaître des différences, parfois, entre les démoblicains et les répucrates ).
La première c'est que les couleurs choisies par notre ami canadien sont à l'inverse de celles en général retenues par les politologues cartographes US, qui colorent en rouge les fiefs républicains et en bleu ceux des démocrates...
La seconde, c'est que la Virginie est un bon exemple de l'opposition campagnes villes sur le vote présidentiel.
Obama ( et Jim Webb aussi je crois bien ) n'a gagné l'Etat en 2008 que grâce au vote des banlieues noires de Washington ( dont RIchmond fait quasiment partie ) en sa faveur... Le reste de l'Etat est tellement " dixie " que la Virgine est un parfait swing state...
Quant à West Virginia, dont on peut avoir une idée avec une nouvelle vision du film de CImino (one again) " The deer hunter ", mal traduit en France par " Retour vers l'enfer ", c'est effectivement un Etat démocrate conservateur ( plus qu'un simple BLue Dog, Gael ? ), qui vote républicain depuis des années aux présidentielles et élit donc des démocrates de droite au Sénat comme à la Chambre...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: La vie politique américaine

Messagede Hashemite » Dim 6 Fév 2011 16:18

La première c'est que les couleurs choisies par notre ami canadien sont à l'inverse de celles en général retenues par les politologues cartographes US, qui colorent en rouge les fiefs républicains et en bleu ceux des démocrates...


Juste une précision. Les cartes que j'utilisent proviennent d'un site américain qui en effet va a l'encontre de la règle traditionnelle. La tradition est plutôt récente, elle date seulement de 2000 ou 1996, et elle est plutôt bête.

Obama ( et Jim Webb aussi je crois bien ) n'a gagné l'Etat en 2008 que grâce au vote des banlieues noires de Washington ( dont RIchmond fait quasiment partie ) en sa faveur... Le reste de l'Etat est tellement " dixie " que la Virgine est un parfait swing state...


Comme tu l'a lu dans mon texte, les banlieues noire de Washington sont dans le Maryland, pas en Virginie. En outre, Richmond est a deux heures de Washington, donc ce n'est pas une banlieue. En plus, ce n'est pas seulement NoVA qui compte pour gagner. Il y a, comme t'a pu le voir, d'autres régions de l’état qui forment des bases pour les démocrates.

( plus qu'un simple BLue Dog, Gael ? )


Un Blue Dog est un démocrate conservateur. Il y a certes différentes couleurs de Blue Dog, car Mike Michaud du Maine n'est pas le même genre que Joe Manchin. Mais en référant a un Blue Dog, on réfère toujours aux démocrates conservateurs.
Hashemite
 
Messages: 346
Inscription: Lun 7 Sep 2009 00:16

Re: La vie politique américaine

Messagede Hashemite » Dim 6 Fév 2011 18:55

Caroline du Nord (15 GE)
49.7% pour Obama en 2008
Gouverneur: Bev Perdue (D)
Sénateurs: 1 D et 1 R
Chambre: 7 D, 6 R
Chambre basse locale: 67 R, 52 D, 1 I
Chambre haute locale: 31 R, 19 D

Image

Un autre des grands 'pickups' d'Obama en 2008, dans un état républicain depuis 1980 et qui élisait l'ultra-conservateur Jesse Helms au sénat entre 1973 et 2003 (ainsi que, pour un mandat, John Edwards, dont vous vous souvenez peut-être).

On remarque chez les démocrates une base dans les comtés noirs du Black Belt, visible ici aux extrémités nordest et sudest de l'état même si, pas visible ici, il y a une "ligne" ou bloc reliant les deux points forts de la communauté noire de l'état qui est constamment de 20 a 35% noire. La présence noire donne aux démocrates une base solide, et une sorte de plancher élevée qui garantit souvent 30-35% au moins pour les démocrates, sinon 40%.

Particularité du sud, le vote blanc est très solidement républicain (64% des blancs pour McCain en 2008). Mais en Caroline du Sud, plus qu'ailleurs, il y a une part importante du vote blanc (vous voyez, quand même 35%) qui se porte sur les démocrates. Surtout dans la région du Triangle (ou Research Triangle) qui regroupe les villes de Raleigh, Durham et Chapel Hill. Trois villes universitaires (NCSU, Duke, UNC Chapel Hill respectivement) en plus d'une industrie locale axée sur la haute technologie donne une population jeune éduquée et libérale qui se portent sur les démocrates. En plus, 36% de noir sur Durham c'est un plus pour les démocrates :) Dans les autres grandes villes de Greensboro, Winston-Salem et Charlotte, une forte minorité noire donne la victoire aux démocrates même si les blancs ici restent fidèles au parti de Lincoln. Sans oublier, dans les Blue Ridge, la petite bourgade agréable d'Asheville, plutôt libérale (université).

A quelques exceptions prêt, le reste de l'état est plutôt républicain. La cote atlantique, blanche et aisée ainsi qu'avec une forte présence militaire (Wilmington notamment), est républicaine. Plus vers l'ouest, les Blue Ridge et les Piedmonts forment une base traditionnellement conservatrice et républicaine. Une partie (je pense a Avery County) provient d'une vieille tradition unioniste qui date de 1861 (les paysans montagnards, sans esclaves, de l'ouest étaient plutôt contre le pouvoir de l'élite blanche des plaines littorales de l'est), et d'autre part l'évolution normale des vieux Dixiecrats vers les républicains. Autrefois dans ces régions, l'industrie textile et le tabac étaient d'une grande importance économique.

Sur la carte de 1960, on remarque une division est-ouest de l'état avec les démocrates très puissants sur la cote atlantique et sur la plaine côtière (surtout dans le Black Belt, ou les noirs ne votent pas encore) tandis que les républicains se concentrent plus vers l'ouest et dans les agglomérations. En 1968, la vieille base Dixiecrat de la plaine orientale se porte sur George Wallace (a l'exception de quelques comtés noirs, ou les noirs commencent a voter pour les démocrates) tandis que Nixon domine dans l'ouest de l'état.
Dernière édition par Hashemite le Dim 6 Fév 2011 23:53, édité 1 fois.
Hashemite
 
Messages: 346
Inscription: Lun 7 Sep 2009 00:16

Re: La vie politique américaine

Messagede Hashemite » Dim 6 Fév 2011 23:51

Caroline du Sud (8 GE)
53.9% McCain en 2008
Gouverneur: Nikki Haley (R)
Sénateurs: 2 R
Chambre: 5 R, 1 D
Chambre basse locale: 75 R, 48 D
Chambre haute locale: 27 R, 19 D

Image

Etat conservateur qui vote républicain au niveau présidentiel (et de plus en plus au niveau local), et ceci depuis 1980, et qui a suivi une évolution typiquement sudiste de fief démocrate a état républicain. L'état qui fut le premier a faire sécession en 1861 et qui auparavant faisait figure de leader du mouvement "states' rights" sudiste a en effet été un vrai château fort démocrate entre 1880 et environ 1948/1952. Comme dans le reste du sud, mais plus ici qu'ailleurs, la machine démocrate dominait absolument tout d'une manière qui faisait que l'état n'était pas un état démocratique. Les républicains ne dépassent pas les 10% a aucun scrutin présidentiel entre 1900 et 1952, et les démocrates prennent quasiment toujours environ 90-96% des voix même si le taux de participation réel était extrêmement bas. L'état votera pour son leader local, le célèbre sénateur (de 1954 a 2003, républicain depuis 1964) Strom Thurmond, figure emblématique de l'opposition raciste aux droits civils, en 1948. Thurmond se prononcera pour les républicains plus tard, ce qui explique le vote républicain déjà élevée en 1952, 1960 et certainement 1964 et 1968 (ou l'état votera Nixon et non Wallace).

Pas de surprise, chez les démocrates on retrouve les noirs (96% D en 2008), une population concentrée dans le centre de l'état formant encore une fois une sorte de ceinture. Pas de surprise que tout les comtés qui apparaissent ici en rouge vif sont au moins a 45% noir, souvent plus proche de 50-60% noir.

Et les blancs, ici il votaient a 73% pour McCain en 2008. La seule véritable concentration de blancs démocrate se retrouve a Charleston, ville côtière plutôt aisée ou les démocrates progressent dans les dernières années. En effet, Obama fut le premier démocrate a gagner sur Charleston depuis Carter en 1976 (et je crois qu'il gagne plus confortablement que Carter, qui avait quand même pris l'état avec 13% d'avance sur Ford quand Obama perdait l'état par 9%). Sans doute quelques blancs libéraux sur Columbia, capitale, qui contient l'université de Caroline du Sud. Ailleurs, le vote blanc est solidement républicain. Les banlieues de Charleston et surtout de Columbia sont extrêmement républicaines, tout comme les comtés ruraux du Piedmont. Le Piedmont est une région baptiste rurale et blanche, donc très conservatrice, et Greenville contient l'université conservatrice Bob Jones.

Quand a Myrtle Beach, lieu de villégiature prisée pour les retraités blancs, c'est un fief républicain mais aussi un des deux seuls comtés a ne pas voter pour Obama dans la primaire démocrate de 2008 (vous vous souviendrez peut-être, la retentissante victoire d'Obama qui le remis en scelle après des défaites amères au NV, NH...). Myrtle Beach ira pour Clinton, et l'autre, Oconee, a l’extrémité nordouest de l'état, se prononcera pour Edwards qui est natif du comté.

Je vais revenir sur mes autres fiches pour y inclure des informations sur le gouverneur, les sénateurs et représentants ainsi que les assemblées locales.
Hashemite
 
Messages: 346
Inscription: Lun 7 Sep 2009 00:16

Re: La vie politique américaine

Messagede vudeloin » Lun 7 Fév 2011 09:42

Ouais, bon, 160 km entre RIchmond et Washington, c'est pas la porte à côté mais, sans prendre les paris, je pense que des gens font le chemin pour aller travailler dans l'administration fédérale...

Ceci dit, so interesting ces fiches par Etat, même si on retrouve peu à peu les lignes qu'on pouvait déjà deviner : les villes, pas toujours très riches, qui votent plutôt pour l'âne et les campagnes ou les comtés plus ruraux qui ont tendance à choisir l'éléphant...

C'est sûr que, le soir de l'élection, quand j'ai vu qu'OBama avait gagné en Virginie, en Ohio et en Caroline du Nord, je me suis dit que son affaire était faite et que Mac Cain n'aurait pas la frite...
Il y a d'ailleurs un point, Gael, je ne sais pas si tu l'as beaucoup évoqué, qui est aussi intéressant : celui du syndicalisme américain, parfois largement corporatiste, et le fait que North Carolina constitue le premier Etat où il est souvent assez difficile de trouver des syndicats autorisés - je te laisse revenir sur les conditions de constitution des sections syndicales sauf pour ceux qui auraient vu le film de Martin Ritt, " Norma Rae " -...
Et bravo pour l'effort accompli jusqu'aux Congrès d'Etats dont les effectifs sont, chacun le verra, très variables...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique dans le monde

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité politique française.

Voir toutes les vidéos

Les marchés publics expliqués aux élus locaux

Patrice Cossalter

Le droit de la commande publique a été bouleversé début 2016. Il est d'autant plus indispensable d'intégrer ce droit nouveau que les élus ont un rôle juridique, stratégique et de management dans la commande publique...

Découvrir l'ouvrage

Conseil communautaire : mode d'emploi

Joël Clérembaux

Elaboré par un ancien directeur général des services, ce classeur est le fruit d'une double expérience : expérience de dirigeant à l'origine de la création d'une communauté de communes, expériences de DGS acquises au sein de communes intégrées...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités