Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Elections municipales 2014 - Paris

PARIS

Election présidentielle 2012 :

1er tour (Participation : 80,15%)

Hollande
34,83%
Sarkozy
32,19%
Mélenchon
11,09%
Bayrou
9,34%
Le Pen
6,20%
Joly
4,18%
Dupont-Aignan
1,00%
Poutou
0,67%
Arthaud
0,27%
Cheminade
0,23%

2e tour (Participation : 83,02%)

Hollande
55,60%
Sarkozy
44,40%

Elections municipales 2008 :

Elections dans 20 arrondissements

(Loi PML / 82-1169 du 31 décembre 1982)

Maires d'arrondissements :

Candidats déclarés :

Charles Beigbeder (DVD)
Wallerand de Saint-Just (FN)
Anne Hidalgo (PS)
Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP)
Christophe Najdovski (EELV)
Danielle Simonnet (PG)

Informations sur la ville

Département : Paris

Région : Ile-de-France

Population : 2 234 105 habitants

Municipalité sortante :

Maire : Bertrand Delanoë

Elu depuis : 2001 Etiquette :

Se représente : non

Indice : 0,49
Votants : 1143

Présentation

Lors du dernier renouvellement, en 2008, la gauche confirmait sa victoire de 2001 dans la capitale en s'imposant dans 12 arrondissements. Depuis, Bertrand Delanoë, maire de Paris a annoncé qu'il ne briquerait pas de troisième mandat. Une page va donc se tourner et la majorité actuelle sera menée par la première adjointe Anne Hidalgo. Dans le camp adverse, le grand chelem réalisé dans les 20 arrondissements par les listes RPR-UDF, sous l’égide de Jacques Chirac en 1989, semble bien loin... Le 3 juin 2013, Nathalie Kosciusko-Morizet remporte les primaires de l'UMP (p 17) après une campagne disputée et le 5 décembre elle conclut un accord de premier tour avec l'UDI et le MoDem (p 34). Cependant, des dissidences sont prévues dans plusieurs arrondissements (récapitulatif p 47). A noter que la répartition par arrondissement des conseillers de Paris a été modifiée pour ce scrutin (voir p 47). L'ensemble des listes déposées est visible page 57.

Forum de discussion consacré aux élections municipales qui seront organisées en France en mars 2014.

Re: Elections municipales 2014 - Paris

Messagede Corondar » Lun 7 Avr 2014 16:19

N ayant pas vu de tableau résumant tous les résultats sur l ensemble de la ville, et ayant lu un article du Figaro dans lequel NKM affirmait que les listes d Hidalgo étaient minoritaires en voix (mais sans citer de chiffres précis), j ai sorti ma calculatrice pour voir ce qu'il en était réellement.
Petites précisions méthodologiques :
1) Dans les arrondissements pourvus dès le premier tour j ai cumulé les résultats des listes d Union de la Gauche avec ceux des listes EELV. Même si ce genre de cumul à 100% est toujours criticable, il est ce qui se rapproche le plus des alliances entre les blocs.
2) Pour les pourcentages globaux, j ai cumulé les exprimés des 20 arrondissements (4 premiers tours, 16 seconds).
3) Les DVD représentent les 2 listes de droite dissidentes maintenues au second tour (dans le VIIe et le VIIIe), et le PG représente la seule liste maintenue dans le XXe.
4) Les divers représentent les différentes listes présentes dans les 4 arrondissements pourvus au premier tour (Ie, VIe, XVIe et XVIIe). Essentiellement des DVD, FN et un peu d extrême gauche.

Exprimés : 691 867
Union de la Gauche : 336 169 (48,6%)
Union de la Droite : 320 358 (46,3%)
PG : 7732 (1,1%)
DVD : 7235 (1%)
Divers : 20 373 (3%)

La nouvelle majorité est bien minoritaire en voix (il lui manque 9 765 voix). Si je m attendais à ce résultat là, j ai été par contre surpris par le faible écart entre l UG et l UD (15 811 voix).
Au final, la majorité se joue dans 5 arrondissements clefs :
1) Le IVe, avec 55 voix d avance pour la gauche.
2) Le Ve, avec 593 voix d avance pour la droite.
3) Le IXe, avec 159 voix d avance pour la droite.
4) Le XIIe, avec 3162 voix d avance pour la gauche.
5) Le XIVe, où NKM a 3093 voix de retard sur sa concurrente (à comparer aux 21 591 voix de retard d Hidalgo sur Goujon dans le XVe, où sa chute est vertigineuse par rapport au score de 2008, 8 916 voix de moins).

Pour résumer, on peut dire que Paris a bien connu une vague bleue, insuffisante pour contrebalancer l avantage sociologique et électoral que la gauche y a acquis depuis les 20 dernières années. En tout cas NKM peut nourrir quelques regrets : avec moins de divisions à droite, et surtout une meilleure campagne, je pense que l exploit était possible.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2188
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: Elections municipales 2014 - Paris

Messagede Jean-Philippe » Sam 12 Avr 2014 22:42

Jean-Philippe a écrit:L'article de Métronews, très complet, mis en lien par Alamo indique qu'Hidalgo souhaite passer de 37 à 20 adjoints, avec des délégations plus larges. Sur ces 20 postes, 4 sont pour EELV (la santé, les Transports), 3 au PCF, peut-être 1 au PRG (Jean-Bernard Bros est l'adjoint sortant au Tourisme). Soit 12 postes qui restent pour le contingent PS.

Outre Julliard, les promus seraient Myriam El Khomri (sécurité et politique de la ville), Jean-Louis Missika (urbanisme, l’économie et l’innovation), Julien Bargenton (sortant aux transports, il deviendrait adjoint aux finances).
Il y aurait des postes d'adjoints pour des non encartés : Jean-François Martins (sortant ex MoDem) aurait le tourisme et le sport. Les têtes de liste battues dans le Ve et le IXe auront peut-être un poste, afin de les préparer pour 2020.

Le codirecteur de campagne Rémi Féraud prendrait la tête du groupe au conseil de Paris.


Au final, il y a 21 adjoints (au lieu de 36), avec une moyenne d'âge de 44 ans et une majorité de femmes (11 contre 10) : les 1e, 2e, 3e, 4e, 6e, 7e, 8e, 16e n'ont pas de représentant dans l'exécutif. On compte 3 PCF, 4 EELV, 4 non encartés proches du PS (dont deux venant de la droite) parmi les adjoints. Il y a 15 nouveaux sur 26 adjoints et conseillers délégués.

Bruno Julliard, PS, élu du 13e arrondissement, 33 ans, premier adjoint chargé de la culture, du patrimoine, des métiers d'arts, des relations avec les arrondissements et de la nuit.

Julien Bargeton, PS, élu du 20e, 41 ans, adjoint chargé des finances, des sociétés d'économie mixte, des marchés publics et des concessions.

Célia Blauel, EELV, élue du 14e, 32 ans, adjointe chargée de l'environnement, du développement durable et de l'eau

Hélène Bidard, PCF, élue du 11e, 33 ans, adjointe chargée de l'égalité femmes-hommes, de la lutte contre les discriminations et des droits de l'homme.

Ian Brossat, PCF, élu du 18e, 33 ans, adjoint chargée du logement et de l'hébergement d'urgence.

Colombe Brossel, PS, élue du 19e, 37 ans, espaces verts, nature, préservation de la biodiversité et des affaires funéraires.

Alexandra Cordebard, PS, élue du 10e, 47 ans, adjointe chargée des affaires scolaires, de la réussite éducative et des rythmes scolaires.

Myriam El Khomri, PS, élue du 18e, 36 ans, adjointe chargée de la sécurité, de la prévention, de la politique de la ville et de l'intégration.

Emmanuel Grégoire, PS, élu du 12e, 36 ans, ressources humaines, services publics, modernisation de l'administration.

Antoinette Guhl, EELV, élue du 20e, 43 ans, économie sociale et solidaire, innovation sociale et économie circulaire.

Bernard Jomier, EELV, élu du 19e, 50 ans, santé et handicap.

Patrick Klugman, PS, élu du 17e, 36 ans, relations internationales et francophonie.

Marie-Christine Lemardeley, PS d'ouverture, élue du 5e, 61 ans, vie étudiante et recherche.

Jean-François Martins, PS d'ouverture, élu du 11e, 32 ans, sport et tourisme.

Jean-Louis Missika, PS d'ouverture, élu du 12e, 63 ans, urbanisme, architecture, projets du Grand Paris, développement économique et attractivité.

Christophe Najdovski, EELV, élu du 12e, 44 ans, transports, voirie, déplacements et espace public.

Mao Peninou, PS, élu du 19e, 46 ans, propreté, assainissement, organisation et fonctionnement du Conseil de Paris.

Olivia Polski, PS, élue du 14e, 38 ans, commerce et artisanat.

Pauline Véron, PS, élue du 9e, 40 ans, démocratie locale, participation citoyenne, vie associative, jeunesse et emploi.

Dominique Versini, PS d'ouverture, élue du 15e, 59 ans, solidarité, familles, petite enfance, protection de l'enfance, lutte contre les exclusions, personnes âgées.

Catherine Vieu-Charier, PCF, élue du 12e, 57 ans, mémoire, anciens combattants, correspondante Défense.


Il y a également cinq conseillers délégués : Laurence Goldgrab (PRG, 18e) aux entreprises culturelles, Frédéric Hocquard (PS, 20e) à la nuit, Jacques Baudrier (PCF, 20e) à l'architecture et aux grands projets de renouvellement urbain, Nawel Oumer (PS, 11e) à la petite enfance et à la protection de l'enfance, Hermano Sanchez (PS, 14e) à l'Europe.

Source

Pour les présidents de groupe, voici les noms :
Rémi Féraud pour le PS, Nathalie Kosciusko-Morizet pour l'UMP, Eric Azière pour l'UDI et le MoDem, Anne Sourys pour EELV, Nicolas Bonnet pour le PCF.

Le PS perd 21 conseillers de Paris, passant de 77 à 56, un de plus que l'UMP. Les Verts retrouvent le rôle charnière de la première mandature de Bertrand Delanoë en 2001 avec 16 conseillers de Paris, au lieu de 13. Le PCF en compte 13, soit trois de plus que le Front de gauche de l'ancienne mandature.

Danielle Simmonet siège en non inscrit et s'est abstenue pour l'élection d'Hidalgo (source).
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Elections municipales 2014 - Paris

Messagede alamo » Dim 13 Avr 2014 08:08

Bruno Julliard, PS, élu du 13e arrondissement, 33 ans, premier adjoint chargé de la culture, du patrimoine, des métiers d'arts, des relations avec les arrondissements et de la nuit.

Frédéric Hocquard (PS, 20e) conseiller délégué à la nuit

je suppose qu'il ne s'agit pas de la nuit pendant laquelle tous ceux qui bossent, parmi lesquels, horreur !, des banlieusards (*), se reposent pour pouvoir retourner gagner leur pitance le lendemain matin... (ah le langage bobo festif, il faut arriver à s'y faire !)

il n'y a pas de maire adjoint ni même de conseiller délégué à la journée, c'est une grave discrimination qui mériterait d'être signalée au défenseur des droits.

[(*) ceux-là, C. Najdowski va s'en occuper...]
alamo
 
Messages: 2132
Inscription: Lun 16 Avr 2012 14:22

Re: Elections municipales 2014 - Paris

Messagede Sommar » Lun 14 Avr 2014 11:01

Corondar a écrit:N ayant pas vu de tableau résumant tous les résultats sur l ensemble de la ville, et ayant lu un article du Figaro dans lequel NKM affirmait que les listes d Hidalgo étaient minoritaires en voix (mais sans citer de chiffres précis), j ai sorti ma calculatrice pour voir ce qu'il en était réellement.
Petites précisions méthodologiques :
1) Dans les arrondissements pourvus dès le premier tour j ai cumulé les résultats des listes d Union de la Gauche avec ceux des listes EELV. Même si ce genre de cumul à 100% est toujours criticable, il est ce qui se rapproche le plus des alliances entre les blocs.
2) Pour les pourcentages globaux, j ai cumulé les exprimés des 20 arrondissements (4 premiers tours, 16 seconds).
3) Les DVD représentent les 2 listes de droite dissidentes maintenues au second tour (dans le VIIe et le VIIIe), et le PG représente la seule liste maintenue dans le XXe.
4) Les divers représentent les différentes listes présentes dans les 4 arrondissements pourvus au premier tour (Ie, VIe, XVIe et XVIIe). Essentiellement des DVD, FN et un peu d extrême gauche.

Exprimés : 691 867
Union de la Gauche : 336 169 (48,6%)
Union de la Droite : 320 358 (46,3%)
PG : 7732 (1,1%)
DVD : 7235 (1%)
Divers : 20 373 (3%)

Pour résumer, on peut dire que Paris a bien connu une vague bleue, insuffisante pour contrebalancer l avantage sociologique et électoral que la gauche y a acquis depuis les 20 dernières années.



En fait, la droite a nettement mieux mobilisé son électorat dans l'ouest et la gauche subit une déperdition de voix. La différence par rapport à 2001, c'est que l'UD reste derrière la gauche. J'ai la faiblesse de penser que les rapports de force sont à 50/50. Peut-être même qu'on est aux résultats de 2007 avec une droite majoritaire de quelques milliers de vois, mais minoritaire en nombres d'arrondissement.

Les résultats confirment bien que si la droite veut regagner Paris, elle doit aller à 53/54 % sur l'ensemble de la capitale, la loi PLM privilégiant la domination spatiale.


Corondar a écrit:En tout cas NKM peut nourrir quelques regrets : avec moins de divisions à droite, et surtout une meilleure campagne, je pense que l exploit était possible.


Dans ce cas, est-ce qu'un autre candidat de droite aurait pu faire mieux que NKM ? Peut-être que oui/non... Le seule chose que je retiens, c'est que la reconquête de Paris pour la droite n'est pas une mince affaire.
Sommar
 
Messages: 66
Inscription: Dim 7 Mar 2010 18:18

Re: Elections municipales 2014 - Paris

Messagede Nico » Lun 14 Sep 2015 13:02

Suspendue du Groupe Les Républicains au Conseil de Paris, Rachida Dati a décidé de quitter le groupe.
http://www.lefigaro.fr/politique/le-sca ... -paris.php
Nico
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3232
Inscription: Dim 3 Oct 2010 16:34
Localisation: Corrèze

Précédente

Retourner vers Elections municipales de 2014

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Le maire président de séance du conseil municipal

Joël Clérembaux

Le maire, en sa qualité d'exécutif du conseil municipal, se voit attribuer des compétences relatives aux réunions de l'assemblée délibérante. Administrer la séance du conseil municipal en assurant sa publicité et en tenant la présidence, diriger les...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué aux travaux

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques communales de travaux et explique comment agir, quelles relations développer avec les acteurs et opérateurs, quels outils méthodologiques privilégier, quels rapports et coopérations bâtir...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités