Politiquemania

La base de données de la vie politique française

sondage avec les candidats

Espace de discussion entièrement dédié à l'actualité de l'élection présidentielle de 2012. Communiquez sur la campagne, les sondages, les candidats,...

Re: sondage avec les candidats

Messagede Emeric » Lun 29 Avr 2013 20:30

CSA pour BFM fait à son tour un sondage avec les candidats de la présidentielle :
http://www.bfmtv.com/politique/sondage- ... 04138.html

Les résultats sont cinglants pour François Hollande :
Sarkozy : 34%
Le Pen : 23%
Hollande : 19%
Mélenchon : 12%
Bayrou : 7%
Joly : 2%
Cheminade : 1%
Dupont-Aignan : 1%
Poutou : 1%
Arthaud : <1%
Emeric
 
Messages: 709
Inscription: Mar 22 Fév 2011 02:21
Avertissements: 3

Re: sondage avec les candidats

Messagede Vaulti » Lun 29 Avr 2013 21:36

Emeric a écrit:CSA pour BFM fait à son tour un sondage avec les candidats de la présidentielle :
http://www.bfmtv.com/politique/sondage- ... 04138.html

Les résultats sont cinglants pour François Hollande :
Sarkozy : 34%
Le Pen : 23%
Hollande : 19%
Mélenchon : 12%
Bayrou : 7%
Joly : 2%
Cheminade : 1%
Dupont-Aignan : 1%
Poutou : 1%
Arthaud : <1%

Je me méfie toujours des sondages par Internet. D'autant que CSA a toujours tendance à amplifier les tendances.
A noter le score de Bayrou en total contradiction avec celui enregistré par un autre institut de sondage récemment.
Vaulti
 
Messages: 458
Inscription: Mer 7 Mar 2012 18:05

Re: sondage avec les candidats

Messagede Vaulti » Mar 15 Avr 2014 20:43

Corondar a écrit:Un sondage d'OpinionWay pour le Figaro donne des résultats assez proches.

http://www.lefigaro.fr/politique/2013/0 ... -apres.php

28% pour Sarkozy, 23% pour Hollande et 21% pour LePen. Pour ce que ça vaut, à noter qu'on a aussi un sondage de second tour (53/47 en faveur de Sarkozy).

Un an après ce sondage, une nouvelle enquête OpinionWay avec les candidats de 2012 montre la chute continue de Hollande alors que le reste de la gauche ne semble pas en profiter. Plus surprenant, même Bayrou n'en profite pas ce qui me fait douter sur le choix du panel.

Premier tour: Sarkozy (29%;+1), Le Pen (25%;+4), Hollande (19%;-4), Mélenchon (11%;=), Bayrou (8%;-3)

Second tour: Sarkozy (67%), Le Pen (33%)

Source: http://www.lefigaro.fr/politique/2014/0 ... d-tour.php
Vaulti
 
Messages: 458
Inscription: Mer 7 Mar 2012 18:05

Re: sondage avec les candidats

Messagede Fabien » Mer 16 Avr 2014 15:04

Vaulti a écrit:
Corondar a écrit:Un sondage d'OpinionWay pour le Figaro donne des résultats assez proches.

http://www.lefigaro.fr/politique/2013/0 ... -apres.php

28% pour Sarkozy, 23% pour Hollande et 21% pour LePen. Pour ce que ça vaut, à noter qu'on a aussi un sondage de second tour (53/47 en faveur de Sarkozy).

Un an après ce sondage, une nouvelle enquête OpinionWay avec les candidats de 2012 montre la chute continue de Hollande alors que le reste de la gauche ne semble pas en profiter. Plus surprenant, même Bayrou n'en profite pas ce qui me fait douter sur le choix du panel.

Premier tour: Sarkozy (29%;+1), Le Pen (25%;+4), Hollande (19%;-4), Mélenchon (11%;=), Bayrou (8%;-3)

Second tour: Sarkozy (67%), Le Pen (33%)

Source: http://www.lefigaro.fr/politique/2014/0 ... d-tour.php


Avec un tel rapport de force, Hollande serait donc éliminé dès le premier tour. Ses électeurs se disperseraient dans toutes les directions: Mélenchon, Bayrou, abstention, Le Pen... La candidate du FN, pour sa part, arriverait à prendre des voix un peu partout. Mais surtout, et c'est une tendance qu'on retrouve dans toutes les enquêtes, elle fidéliserait de façon exceptionnelle son électorat. 90% de ses électeurs de 2012 seraient prêts à revoter pour elle (Sarkozy garderait lui 85% de son électorat, Jean-Luc Mélenchon 76% du sien, Bayrou 64% et Hollande 60%. Si malgré tout Hollande parvenait au 2e tour face à la droite, les reports de voix seraient calamiteux; 65% des électeurs de Mélenchon n'expriment pas d'intention de vote dans une telle hypothèse!

Alors, va-t-on vers un nouveau 21 avril, cette fois parfaitement anticipé? Ou vers une raclée historique pour le PS au 2e tour? Certes, il reste encore trois ans à Hollande pour redresser la barre. Sarkozy, lui aussi, avait une image calamiteuse, et des reports de voix catastrophiques étaient annoncés. Il a tout de même fini à 48% à défaut de l'emporter, ce qui était inespéré pour lui quelques mois encore avant le scrutin.

Mais le divorce de l'actuel président avec la gauche semble bien plus profond que celui de son prédécesseur avec le centre-droite et le FN... N'oublions pas que la majorité actuelle mène une politique économique et sociale bien plus proche de ce que défend la droite que des idées traditionnellement mises en avant par la gauche. Forcément, l'électorat est désorienté, d'autant que les résultats ne sont à l'évidence pas au rendez-vous.

Hollande pense que sa politique finira par payer, qu'après une phase d'impopularité massive l'électorat finira par le sauver in extremis. Il croit au scenario Schröder 2002. Il oublie au passage que c'est surtout sa gestion des inondations qui avait sauvé le chancelier, plus que l'adhésion de l'électorat à ses réformes libérales à la tronçonneuse (pour les sceptiques, regardez la courbe des votes pour le SPD, qui ne s'est jamais remis de l'agenda 2010: naguère ils pouvaient dépasser le 40%, aujourd'hui approcher les 30% est déjà miraculeux... ).

Je ne vois pour le PS qu'un seul scénario possible pour limiter la casse en 2017, et il me parait hautement improbable: la mise sous tutelle de ce boulet qu'est devenu Hollande pour son propre camp.
En voici le déroulé:
1/ menace d'un groupe de députés PS frondeurs de faire échouer un vote décisif
2/ désignation par Hollande contraint et forcé d'un nouveau premier ministre. Je verrais bien Martine Aubry, qui a su habilement se placer en réserve, plait à l'électorat de gauche, mais n'a pour autant jamais contesté les grandes orientations du président.
3/ programme pour la fin de quinquennat envoyant des signes à l'électorat de gauche sans rompre ouvertement avec Bruxelles
4/ approches du style " Ah M.Chassaigne que vous êtes populaire et que vous me semblez doué. Et que si votre charisme se rapporte à votre talent, vous feriez un très bon ministre de l'aménagement du territoire et l'espace rural..."
5/ entrée du PC et retour d'EELV au gouvernement " pour rassembler la gauche, seul moyen de faire barrage à Marine Le Pen"
6/ Hollande inaugure les chrysanthèmes pendant qu 'Aubry tente tant bien que mal d'appliquer le 3/
7/ Le président sortant fait le choix courageux et unanimement salué de ne pas se représenter

Mais pour cela , il faudrait beaucoup d'audace, ce que n'a guère manifesté jusqu'à maintenant la grande majorité des députés PS.

Autre hypothèse improbable, mais qu'on ne peut exclure complètement: la scission, après la probable raclée des européennes, entre un PS "solférinien" se rapprochant de l'UDI et des socialistes de gauche prenant langue avec le Front de Gauche (EELV aurait vocation à éclater ou à naviguer entre ces deux pôles). Un tel bouleversement représenterait cependant une prise de risque qui n'est guère dans les usages de la 5e République.

L'hypothèse la plus probable me parait cependant la poursuite de la politique actuelle avec un PS qui grogne mais ne rompt pas. Et là, deux hypothèses possibles:

- le scénario à la Polonaise: effondrement de la gauche, qui en plus, serait chez nous divisée entre deux blocs violemment opposés (FG , PS et alliés). En Pologne, la scène politique est dominée par l'affrontement entre d'un côté un parti ultra-conservateur, eurosceptique, très réactionnaire sur les sujets de sociétés, libéral mais sans plus en économie, et de l'autre un parti conservateur, réac mais sans plus sur les sujets de société, ultra-libéral à l'extrême, plutôt pro-européen.
Chez nous, ce serait plus compliqué. Le FN qui aurait plutôt vocation à jouer le rôle du PiS polonais est loin d'être unanimement acquis à la ligne "catholique réactionnaire", à en juger par le peu de zèle manifesté par Marine Le Pen dans son opposition au mariage pour tous. Cette ligne ne me parait d'ailleurs pas très porteuse dans un pays comme la France. Je verrais plutôt chez nous un clivage droite eurosceptique sécuritaire anti-immigration... et très divisée et floue sur l'économique et le social (FN, souverainistes et dissidents UMP) contre droite européiste libérale voire ultra-libérale (UDI, reste de l'UMP, socialistes opportunistes peu désireux de goûter aux joies de l'opposition pendant les trente prochaines années). Ce scénario me parait objectivement le moins improbable.

- le scénario à la Grecque: effondrement du PS, le FG prend le relais comme force dominante à gauche, l'extrême droite bien installée dans le paysage. Différence majeure avec la situation de nos amis héllènes: du fait du mode de scrutin en vigueur chez nous, la droite n'aurait sans doute nul besoin de l'appui du PS pour gouverner.

Bien entendu , tout cela n'est que spéculation. Vous avez parfaitement le droit d'imaginer Hollande triomphalement réélu par un peuple ému et enthousiaste se reprochant amèrement de n'avoir pas vu plutôt les qualités de ce grand visionnaire. Mais moi, allez savoir pourquoi, je n'y crois pas trop... ;-))
Fabien
 
Messages: 1433
Inscription: Lun 12 Oct 2009 08:49

Re: sondage avec les candidats

Messagede gerard24 » Mer 16 Avr 2014 15:41

Autre scenario possible : La dissolution de l'assemblée.
gerard24
 
Messages: 252
Inscription: Lun 28 Mai 2012 18:42

Re: sondage avec les candidats

Messagede Marco35 » Mer 16 Avr 2014 15:47

On pourrait transporter ce sujet dans le forum "Politique-Fiction".
Il y a une autre solution, celle se rapprochant de 1986. Une débâcle telle aux Européennes, qu'à l'automne Hollande se résout à dissoudre l'assemblée et nomme Juppé ou Coppé 1er Ministre pour une période de 2 ans de cohabitation avec pas plus de réussite pour la politique UMP que la politique PS actuelle et un second tour de la présidentielle entre Marine Le Pen et François Hollande.
Marco35
 
Messages: 764
Inscription: Sam 4 Mai 2013 18:36

Re: sondage avec les candidats

Messagede Corondar » Sam 19 Avr 2014 01:07

http://www.leparisien.fr/politique/sond ... 778811.php

Nouveaux mauvais sondages pour Hollande : tous les scenarii testés le placent en dehors du second tour.
Ce qui est intéressant ici c'est que le sondage teste d'autres noms que Sarkozy pour le candidat de droite.
Sarkozy : 31% Juppé : 30% Fillon : 22%
MLP : 24% MLP : 26% MLP : 29%
Hollande : 18% Hollande : 18% Hollande : 19%
Bayrou navigue entre 10 et 13% selon les configurations
Mélenchon obtient 9% dans les 3 cas
Joly est à 3%
Le reste se répartit entre DLR et l'extrême gauche.

Hollande est très bas, et cela ne profite pas aux autres candidats de gauche. A quand les premiers sondages avec Valls comme candidat du PS ? Avec les déclarations de Hollande à Clermont aujourd'hui, j'arrive à imaginer un autre candidat PS pour 2017 (même si je ne sais pas si ça changerait grand chose si le bilan reste catastrophique).
Marine Le Pen est très haute, tellement haute que je suis assez étonné que cela n'impacte pas plus que ça le score UMP (d'autant que Bayrou se maintient).
Mais bon, tout cela reste très hypothétique pour une élection prévue en 2017.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2185
Inscription: Mar 26 Jan 2010 02:57
Messages : 1 (détails)

Re: sondage avec les candidats

Messagede Natalya » Sam 19 Avr 2014 02:29

On peut comparer ces chiffres de l'Ifop avec ceux enregistrés il y a 1an et demi en octobre 2012 (http://www.ifop.com/?option=com_publica ... ll&id=2014) qui étaient : (entre parenthèse les gains ou pertes avec le dernier sondage selon les configurations)

Sarkozy 29,5% (+1,5)
Hollande 28% (-9 à -10)
Le Pen 19,5% (+4,5 à +9,5)
Mélenchon 10% (-1)
Bayrou 7% (+3 à +6)

Joly 2% (+1)
NDA 2% (= à +0,5)
Poutou 1,5% (=)
Arthaud 0,5% (=)

On voit que les plus fortes hausses reviennent à Le Pen (+4,5 à +9,5) et Bayrou (+3 à +6), puis à Sarkozy (+1,5).
Natalya
 
Messages: 80
Inscription: Dim 21 Avr 2013 22:39

Re: sondage avec les candidats

Messagede Corondar » Sam 19 Avr 2014 14:44

Dans ces derniers sondages (que je prends, encore une fois, avec toutes les précautions d'usage), il y a tout de même une grande différence entre le scrutin tel qu'il s'est déroulé en 2012, ou même l'image de fin 2012. A l'époque, Sarkozy occupait à lui tout seul l'espace du centre droit et de la droite (la concurrence de DLR étant à la limite désormais plus une concurrence pour le FN non ?). Bayrou occupait alors un espace nettement plus centre gauche (même fin 2012).
Là on a un candidat Alternative nettement plus recentré (la hausse de Bayrou est à mon avis à chercher du côté de l'UDI) et un candidat FN qui atteint des sommets (entre 24 et 29% c'est très élevé, Marine Le Pen peut-elle monter plus ?). Malgré cela, Sarkozy et Juppé flirtent avec la tranche supérieure des 30%. Bref, je serais curieux de voir la ventilation des pertes de Hollande et la mobilisation de l'électorat de droite dans ces dernières enquêtes. Pour en arriver à de tels résultats, on doit avoir une mobilisation massive du centre, de la droite et de l'extrême droite pour leurs chapelles respectives, et une hémorragie nette de l'électorat PS vers le FN et l'abstention.
Ce qui est inquiétant pour la gauche, c'est, qu'à l'heure actuelle, ses composantes non socialistes ne semblent pas tirer profit de l'effondrement du PS (l'ensemble de la gauche est à peine supérieur au score du candidat UMP seul !).
L'autre problème pour Hollande, c'est que Sarkozy avait du attendre les 1 ou 2 dernières années de son quinquennat pour être confronté à d'aussi mauvais sondages d'intentions de vote. Là c'est terriblement tôt pour Hollande, et on ne voit pas bien ce qui pourrait changer rapidement ça. Les sondages avec d'autres candidats PS que lui seront étudiés de près, et potentiellement très dangereux pour lui.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2185
Inscription: Mar 26 Jan 2010 02:57
Messages : 1 (détails)

Re: sondage avec les candidats

Messagede Natalya » Jeu 31 Juil 2014 18:04

Sondage IFOP pour Marianne si la présidentielle était dimanche:

Le Pen 26%
Sarkozy 25%
Hollande 17%
Bayrou 13%
Mélenchon 10%
Duflot 3%
Dupont-Aignan 3%
Arthaud 2%
Poutou 1%


Le Pen 26%
Sarkozy 25%
Valls 17%
Bayrou 12%
Mélenchon 11%
Duflot 3%
Dupont-Aignan 3%
Arthaud 2%
Poutou 1%

Le Pen 27%
Sarkozy 26%
Bayrou 16%
Mélenchon 11%
Montebourg 10%
Duflot 3%
Dupont-Aignan 3%
Arthaud 2%
Poutou 1%

http://www.marianne.net/Le-sondage-Mari ... 40405.html
Natalya
 
Messages: 80
Inscription: Dim 21 Avr 2013 22:39

Précédente

Retourner vers Élection présidentielle de 2012

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité politique française.

Voir toutes les vidéos

Comprendre les finances locales

Joël Clérembaux

Les finances locales sont une matière trop sérieuse pour être confiée aux seuls experts ! Les élus locaux, qui ont la lourde responsabilité de prendre les décisions en matière budgétaire, ne doivent pas s'en tenir...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué au budget

Joël Clérembaux

Ce guide, principalement destiné aux adjoints chargés des finances et du budget, constitue aussi un précieux instrument de travail pour celles et ceux qui ont vocation à le devenir. L'auteur présente d'abord le statut de l'adjoint chargé des finances et...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité