Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Quels candidats pour la présidence du Sénat ?

Forum de discussion dédié aux élections sénatoriales de septembre 2011 et au renouvellement pour la première fois d'une moitié du Sénat français.

Re: Quels candidats pour la présidence du Sénat ?

Messagede républicain » Dim 2 Oct 2011 22:08

Un sénat non-politisé? Non, cela n'existe pas. Ce que je veux dire, en affirmant que le sénat sera plus politisé , c'est que la discipline de groupe sera plus forte qu'auparavant, probablement au détriment de la liberté de vote des sénateurs. Un groupe tel que le groupe RDSE avec des sénateurs de gauche et de droite ne sera plus qu'un souvenir.
Le travail des sénateurs a toujours été plus important que leur étiquette politique. La majorité sénatoriale sortante n'a jamais pratiqué l'opposition systématique, et n'a jamais considéré le Sénat comme une simple chambre d'enregistrement.
Le Sénat est d'ailleurs la seule assemblée française (Parlement et collectivités locales confondues) pouvant fonctionner sans aucun problème sans majorité claire.
républicain
 
Messages: 169
Inscription: Sam 5 Fév 2011 16:17

Re: Quels candidats pour la présidence du Sénat ?

Messagede Denis » Dim 2 Oct 2011 22:39

Vous trouvez logique, quant à vous, que le numéro 3 dans le rang protocolaire "invite" le n°2 ? Grosse erreur de protocole (Fillon a un peu perdu la main semble-t-il). Bel pouvait être invité à venir à l'Elysée par à Matignon. En revanche Bel pouvait accueillir Fillon au Palais du Luxembourg. une autre solution étant d'aller déjeuner dans un restau sympa.
J'espère que Jean-Pierre Bel n'a pas déjà répondu !
Denis
 
Messages: 57
Inscription: Lun 28 Sep 2009 07:36

Re: Quels candidats pour la présidence du Sénat ?

Messagede vudeloin » Lun 3 Oct 2011 09:48

Zonka allé ché Ramulaud, tiens...
Ou alors, autrement, à la Brasserie Le Sénateur, arrêt Karl Marx du Tramway à Bobigny ;)
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Quels candidats pour la présidence du Sénat ?

Messagede vudeloin » Lun 3 Oct 2011 09:50

républicain a écrit:Le travail des sénateurs a toujours été plus important que leur étiquette politique. La majorité sénatoriale sortante n'a jamais pratiqué l'opposition systématique, et n'a jamais considéré le Sénat comme une simple chambre d'enregistrement.
Le Sénat est d'ailleurs la seule assemblée française (Parlement et collectivités locales confondues) pouvant fonctionner sans aucun problème sans majorité claire.


Alors, ça, c'est tout de même méconnaître le fonctionnement du Sénat...
Mais cela nous entraînerait sans doute trop loin :)
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Quels candidats pour la présidence du Sénat ?

Messagede pierrot » Lun 3 Oct 2011 14:50

républicain a écrit:Le Sénat est d'ailleurs la seule assemblée française (Parlement et collectivités locales confondues) pouvant fonctionner sans aucun problème sans majorité claire.


N'ayant pas la décision finale concernant les sujets sur lesquels il vote. En ce sens, il en est un peu de même du parlement Européen.

De là à dire que les étiquettes politique n'y ont pas d'importance...
pierrot
 
Messages: 1637
Inscription: Ven 7 Mai 2010 19:44
Messages : 3 (détails)

Re: Quels candidats pour la présidence du Sénat ?

Messagede Maximus » Lun 3 Oct 2011 16:53

Quand il est dans une majorité, on entend peu parler du Sénat.

Quand il est dans l’opposition, le Sénat peut être très politisé et très incisif.
Par exemple, le Sénat était à droite des années 1981 et a parfois fait de l’obstruction à la politique menée par la gauche.

L’attitude du Sénat dépendrait donc davantage de la configuration politique d’ensemble que de l’étiquette de son président.
Maximus
 
Messages: 79
Inscription: Ven 8 Juil 2011 10:25

Re: Quels candidats pour la présidence du Sénat ?

Messagede vudeloin » Lun 3 Oct 2011 17:20

Maximus a écrit:Quand il est dans une majorité, on entend peu parler du Sénat.


Et c'est bien dommage, parce que, voyez vous, sous un Gouvernement de droite, le Sénat a souvent fait passer quelques dispositions législatives assez " remarquables ", parfois au delà de l'attente du Gouvernement et de ce qui avait été fait à l'Assemblée...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Quels candidats pour la présidence du Sénat ?

Messagede Maximus » Lun 3 Oct 2011 17:47

Vous avez vu passer des choses intelligentes dans le mandat de Larcher ? Lesquelles ?
Maximus
 
Messages: 79
Inscription: Ven 8 Juil 2011 10:25

Re: Quels candidats pour la présidence du Sénat ?

Messagede Maximus » Dim 9 Oct 2011 10:31

Pardon d'avoir bloqué le sujet avec une question à laquelle il n’y a aucune réponse.

A droite, aucune analyse sérieuse n’a été faite de ce scrutin, ils ont tous déclaré qu’ils allaient le faire mais aucun n’a concrétisé. Comme d’habitude, ce sont des paroles et du vent.
Le gouvernement a-t-il été « renvoyé à l’étude » son projet lamentable de réforme territoriale ?
Larcher, c’est du passé.

Sur l’élection du président du Sénat, nous avons vu apparaître un différentiel de 7 suffrages, nous en concluons qu’il y a eu 7 défaillances pour la droite et le centre, 0 à gauche …
Nous n’étions pas dans l’isoloir, nous ne savons pas ce qui s’y est passé.
Cela peut être 7-0, 8-1 ou 9-2, je pencherais pour 8-1.

Quoi qu’il en soit, Jean-Pierre Bel a bel et bien été brillamment élu à la présidence du Sénat.

La gauche a vu que le 25 septembre 2011, elle avait réussi à rassembler bien au-delà de son camp.
Les pouvoirs du Sénat sont très limités, le Sénat de gauche doit pouvoir trouver rapidement son positionnement politique.
Il doit y avoir moyen de faire des choses astucieuses afin d’aider le pays et en évitant de tomber dans un extrême que serait l’idéologie délirante et inconsistante de Jean-Vincent Placé, le copinage avec des membres du gouvernement ou l’obstruction idiote et systématique sur un texte dont l’adoption est utile au pays.
Maximus
 
Messages: 79
Inscription: Ven 8 Juil 2011 10:25

Re: Quels candidats pour la présidence du Sénat ?

Messagede vudeloin » Dim 9 Oct 2011 10:43

Il ne s'agit pas spécialement de choses intelligentes ou non...
Mais de mesures idéologiquement marquées qui ont constitué la " patte " du Sénat dans certains débats.
Ne pas oublier, à ce stade, que le Sénat est l'auxiliaire de la majorité gouvernementale depuis 10 ans ( 2002 ) et qu'il a, entre autres, facilité, par ses votes, l'ensemble de la législation sur l'immigration introduite dans notre pays au fil des x lois portant sur le sujet ( belle réussite ! ) mais aussi des mesures ' parlantes " comme l'imposition des indemnités journalières des accidentés du travail, le statut des sociétés foncières dont le développement de la vente à la découpe de logements locatifs fut l'un des avatars, au même titre que la nouvelle poussée de fièvre spéculative immobilière, ou encore l'autoliquidation du bouclier fiscal.
Le Sénat fut aussi l'Assemblée où, sous la pression populaire, fut rédigée la proposition de loi conduisant à la disparition du Contrat Première Embauche qui avait été adopté par l'Assemblée nationale avec le 49 -3.
Et, de manière contradictoire, il est à la base d'une réforme pénitentiaire plutôt progressiste, affirmant notamment la nécessité de l'encellulement individuel et visant au développement des alternatives à l'incarcération, et, par sa mission sur le Médiator, a amené le Gouvernement à modifier certaines règles de contrôle de l'activité du marché des médicaments.
Comme quoi...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Précédente

Retourner vers Élections sénatoriales de 2011

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué aux sports

Patrick Bayeux

Aucune obligation n'incombe aux communes en matière de politique sportive. En effet, le sport a cette particularité de n'avoir fait l'objet d'une répartition de compétences ni dans les lois de décentralisation, ni même dans la loi sur le sport...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué au tourisme

Jean-Luc Boulin

Le tourisme représente un atout de plus en plus fort pour les collectivités locales : générateur d'emplois, facteur d'attractivité territoriale, créateur de lien social, il s'inscrit de façon transversale dans les politiques publiques. Comment, lorsqu'on est élu délégué...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités