Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les cantonales dans le Puy-de-Dôme

Chambre de discussion sur les élections cantonales qui seront organisées en mars 2011 et visant au renouvellement de la moitié des conseillers généraux.

Re: Les cantonales dans le Puy-de-Dôme

Messagede SALVAT » Ven 1 Avr 2011 13:38

à gicroipas, ici, il ne s(agit pas de disserter sur ses "désirs" : il s'agit d'analyses. Une analyse peut être erronée, soit ! Mais de là à dire que tous les intervenants prendraient leurs désirs pour des réalités est excessif parce que leur prêtant, à tous, un comportement maligne.
Le vote des militants PS en faveur d'une candidate sortante n'est que très partiellement représentatif de la masse des électeurs sénatoriaux PS DVG et leurs alliés. Et même parmi ceux qui se sont prononcés, rien ne dit qu'ils ne changeront pas en cas de choix avec une autre candidate. N'y en aurait-il qu'une seule possible ?
Comme vudeloin, je pense qu'il y aura un renouvellement complet des sénateurs du 63.
Mais il faut en traiter dans l'autre rubrique.
Il est vrai qu'il y a eu des va et vient de certains conseillers : des pressions ont été exercées notamment par un appareil et un prétendant qui n'ont pas donné dans la modération. La méthode a été sanctionnée par le résultat final et, j'en connais qui ont souffert d'avoir du suivre la discipline de groupe : ce fut le soulagement, pour certains, lorsqu'il y a eu retrait de la candidature d'Alexandre POURCHON.
Nous verrons quels seront les vice présidents PS...si l'appareil leur donne le feu vert.
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3642
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Les cantonales dans le Puy-de-Dôme

Messagede vudeloin » Ven 1 Avr 2011 17:22

Au final, n'oublions tout de même pas que l'un des grands faits de ces cantonales est que la droite ne dispose plus du moindre conseiller général sur Clermont Ferrand ( je crois que cela n'était jamais arrivé ) et que sa présence dans l'agglomération clermontoise est de plus en plus réduite à Chamalières...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les cantonales dans le Puy-de-Dôme

Messagede gicroipas » Sam 2 Avr 2011 08:57

On ne peut pas dire que le PS est un parti d'élus et affirmer que ses militants ne sont pas représentatifs des grands électeurs !!
gicroipas
 
Messages: 4
Inscription: Ven 1 Avr 2011 09:23

Re: Les cantonales dans le Puy-de-Dôme

Messagede vudeloin » Sam 2 Avr 2011 17:50

Je ne crois pa s gicroipas que ce soit le cas...mais je ne suis pas certain que le gros millier de grands électeurs de gauche du Puy de Dôme soient tous acquis comme un seul homme derrière le PS solférinien...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les cantonales dans le Puy-de-Dôme

Messagede SALVAT » Sam 2 Avr 2011 21:15

Je crois qu'il faut revenir à la rubrique sénatoriales 2011 puy de dôme. Donc dernière réponse ici sur ce thème.
Bien sûr le PS est un parti d'élus mais dans le cas présent du département du 63, il y a eu une fracture, et une grande partie de ses élus ont choisi de ne pas recotiser en se solidarisant avec ceux que nous avons convenu de surnommer, par commodité, les "gouttebéliens", exclus du PS : ils sont hors parti et ils forment une majorité du corps électoral sénatorial : que pèsent, électoralement sur le plan sénatorial, ceux qui ont voté dans le cadre de la consultation interne du PS en vue des sénatoriales ? Moins de la moitié. Et les DVG et les PG et les communistes..? Ils existent, si on élargit l'analyse à l'ensemble des grands électeurs sénatoriaux: de fait, ces derniers, qui ne sont pas si peu nombreux que l'on pourrait croire (les élections cantonales ont été à cet égard un révélateur), n'avaient pas qualité pour s'exprimer dans le cadre de la consultation interne du PS.

Vudeloin, une analyse parue dans La Montagne d'aujourd'hui pose entre autres la question de l'avenir de la droite UMP à la suite de la berezina qu'elle vient de subir : Giscard fils est bien relevé comme n'ayant pas participé à la campagne départementale : replié sur Chamalières, il ne peut lui être imputé tout ou partie de l'échec UMP au niveau départemental. il est seul à sortir indemne et à se trouver en situation de construire ou reconstruire, non pas l'UMP, mais un droite auvergnate davantage héritière de l'UDF avec les fidèles de cette famille. Il a les mains libres.
Dans la rubrique régionales 2010 en Auvergne, j'avais souligné sa volontaire auto marginalisation et la mise en sommeil des réseaux de Monsieur son père : Brice HORTEFEUX éliminé, le jeune SERRE président de l'UMP 63 n'ayant pas opéré, ou pu opérer, le redressement de l'héritage calamiteux de son prédécesseur, Louis Joachim Giscard d'Estaing qui s'est démarqué de l'UMP peut bâtir un nouveau dispositif à sa convenance sans crainte d'être contesté, et pour moi, c'est évident, dans la perspective de 2014 (élections régionales) pour retrouver le siège de son père.

Précision sur la couleur des cantons de Clermont :
en 1945 ils étaient tous les 4 à gauche (2 SFIO, 1 PCF et un radical que l'on qualifierait aujourd'hui PRG),remplacé à sa mort par PRADAT
en 1947, il y eut 2 RPF
en 1951: un autre RPF est élu soit 3 sur 4, le dernier étant SFIO canton Est qui demeurera constamment à gauche
en 1955 Gabriel MONTPIED SFIO reprend le canton Nord et PRADAT radical le canton Sud Ouest
en 1961, 3 cantons sur 4 sont SFIO, le canton Sud demeurant UNR jusqu'en 1963
Dès lors les 4 cantons sont SFIO
en 1979 le canton Nord comprenant Chamalières échoit à un giscardien.donc 1 droite 3 PS
En 1982 Gaston DEFFERRE fait procéder à la division de Clermont en 8 cantons : 5 deviennent RPR /UDF +le canton Nord (non renouvelable) , donc 6 à droite sur 9
en 1985, le sortant de l'ex canton Nord délesté de Chamalières est regagné par le PS : donc 5 à droite sur 9
en 1988, la droite perd clermont centre donc 4 à droite sur 9
en 1993 l'UDF remporte le canton NW donc 5 à droite sur 9
en 1994 la droite reprend clermont centre donc 6 à droite sur 9
en 1998, le PS reprend et prend Clermont NW et W : il reste à la droite 4 sièges sur 9
en 2001 le PS reprend clermont centre et clermont sud : la droite n'a plus que 1 canton sur 9
en 2011 le PS prend le denier canton de droite sur clermont SW : le PS réussit le grand chelem 9 sur 9

On retiendra les périodes fastes du RPF (1947-55), du RPR/UDF (1982-85 et 1994-1998) où la droite est majoritaire en conseillers généraux sur Clermont et la chute par paliers successifs (1998, 2001) et son anéantissement en 2011.
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3642
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Les cantonales dans le Puy-de-Dôme

Messagede vudeloin » Sam 2 Avr 2011 21:20

SALVAT, je me trompe où le siège Centre est tenu par le PG ?
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les cantonales dans le Puy-de-Dôme

Messagede SALVAT » Sam 2 Avr 2011 21:48

Bonne question : j'ai pris droite et gauche puisque tu invitais à revoir leurs poids respectifs sur Clermont
Je n'ai pas voulu alourdir en disséquant à l'intérieur des deux blocs, tu vas comprendre pourquoi.
La conseillère générale de clermont centre est bien devenue PG comme Serge LESBRE (Clermont sud) qui me semble bien appartenir au même groupe.
Il y aura publication officielle des membres d chaque groupe : on a vu que certains ont évolué entre Groupe Gauche socialiste majoritaire et PS ou FG. A l'intérieur du groupe GSM, il y aurait un sous-groupe...donc attendons, à moins que d'autres intervenants aient le renseignement avant moi.
Amicalement
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3642
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Les cantonales dans le Puy-de-Dôme

Messagede vincent » Sam 2 Avr 2011 21:55

SALVAT a écrit:Je crois qu'il faut revenir à la rubrique sénatoriales 2011 puy de dôme.

Le forum n'a plus de secret pour les plus anciens ! ;) Pour ceux qui l'ignoreraient, Il existe, en effet, en effet un sujet lié aux sénatoriales dans le Puy-de-Dôme.
vincent
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 2683
Inscription: Ven 12 Déc 2008 21:37

Re: Les cantonales dans le Puy-de-Dôme

Messagede gicroipas » Dim 3 Avr 2011 10:14

Pour exercer son ou ses mandats en toute indépendance et probité, un élu doit remplir certaines conditions indispensables : clarté, transparence, honnêteté, loyauté, incorruptibilité, …

S’il est normal et un bien pour la démocratie, que les élus soient indemnisés à hauteur du temps et du travail effectué au service des autres, le système devient pernicieux dès lors que ceux-ci commencent à éprouver des craintes sur les conséquences d’une non réélection.

Prenons simplement l’exemple d’un cadre moyen dans une entreprise privée ou para-publique émargeant à 3000 euros mensuels avant tout mandat. Celui-ci, par l’intermédiaire des militants et de son parti a été choisi pour porter leurs couleurs à des élections locales dans une petite ville.
Grâce à son charisme, à ses convictions, à sa loyauté, il devient maire, conseiller général, vice-président de la communauté de communes ce qui lui permet de cumuler plus de 7000 euros mensuels d’indemnités.
Bien sûr, qui dit cumul d’indemnités signifie aussi double ou triple emploi du temps . Il est donc évidemment nécessaire de ne plus travailler qu’à temps très partiel sur son emploi d’origine. Quoi de plus normal ?

Où, on peut commencer à s’interroger, c’est qu’on s’habitue très rapidement à une différence de niveau de vie et de qualité de vie. Tout le monde adorerait faire ce qui lui plaît en étant largement indemnisé pour le faire…et c’est là où débutent les difficultés et les interrogations lors des renouvellements de mandats. Il devient vital de pouvoir conserver ceux-ci. Plus pour les citoyens, mais pour soi, son environnement, sa famille.

les promesses faites ? la fidélité aux valeurs initiales ? les compromissions de partis ? les doubles langages ? les majorités à géométrie variable ? une seule réponse : « je n’ai pas démérité, j’ai gagné en expérience, la situation a changé , il est indispensable de savoir s’adapter… »

Et si à tous ces élus, les citoyens, reconnaissant de tout ce qu’ils leur ont apporté leur rappelaient leurs promesses, les vrais valeurs et les renvoyaient à leur emploi d’origine voir s’ils sont encore capables de s’y réadapter ou à profiter de leurs retraites qui seront de toute façon plus confortables que celles d’origine ?
gicroipas
 
Messages: 4
Inscription: Ven 1 Avr 2011 09:23

Re: Les cantonales dans le Puy-de-Dôme

Messagede Oskial » Lun 4 Avr 2011 12:12

En préalable, je préfère dire que je ne suis pas un spécialiste du Puy-de-Dôme comme notre forum semble en regorger ;) .

Je voulais juste revenir sur la position pour le moins ambigüe du FG. Au risque de paraître pervers, je me demande si le FG 63, fort de ses succès et ralliements, n'a pas un intérêt tactique à jouer sur deux fronts :

1. En favorisant l'élection de Pourchon, il aurait contribuer à resserrer les rangs des socialistes et à amener progressivement les élus gouttebeliens à rentrer au bercail :evil: .
2. En favorisant Gouttebel, il positionne les gouttebéliens entre le PS et le FG et se donne un pouvoir d'influence beaucoup plus grand auprès du Président :roll: . Il prépare l'avenir car je pense que dans la tête des élus FG, les futures échéances sont très présentes 8-) .
3. En conservant un noyau dur "autonome orthodoxe", il soigne sa base militante et ne se cantonne pas au rôle de faiseur de roi :idea: .

Tout ça ma paraitrait presque pertinent pour peu que mon analyse soit fondée...
Oskial
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 336
Inscription: Mer 24 Fév 2010 15:40
Messages : 2 (détails)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Élections cantonales de 2011

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à l'enfance et à la jeunesse

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques en faveur de l'enfance et de la jeunesse : les acteurs et le contexte d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention. Il développe aussi une démarche d'élaboration et de mise en oeuvre de cette...

Découvrir l'ouvrage

La première année du mandat municipal - Guide pratique

Eric Landot

Une nouvelle mandature municipale commence. Les ennuis aussi. Les défis à relever. Les points à maîtriser très vite. Ce guide pratique vise à répondre à toutes les questions simples mais urgentes que se pose toute nouvelle équipe municipale...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités