Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Etats-Unis : Les Midterm elections de 2018

Ce forum permet de réagir sur tous les évènements politiques qui ne concernent ni la France ni l'Europe. Exprimez-vous sur les élections, décisions ou nominations dans le reste du monde.

Re: La vie politique américaine

Messagede Corondar » Ven 9 Mar 2018 01:21

jean24 a écrit:https://www.axios.com/axios-surveymonkey-big-warning-signs-senate-democrats-09986026-50aa-46df-8094-574cfe5065a3.html
Voila c'est cadeau ! Dix sondages qui ne servent pratiquement à rien !
Dix sondages dans dix Etats que Trump a gagné et dont le sénateur est démocrate. Six n'ont aucun candidat républicain contre eux, juste un "generic republican" et très souvent, un candidat idnetifié fait toujours moins bien que le generic. On y apprend que Hawley battrait McCaskill (de loin l'info la plus intéressante de cette série bien que ce score surprend) mais que Scott a moins d'avance sur Nelson que Barletta sur Casey ou que Renacci sur Brown (autrement dit c'est peu crédible).

Plus sérieusement, un sondage de Tarrance Group, donne Cramer à 49% contre 44 pour Heitkamp.

Je voulais savoir, dans l’hypothèse où Eric Greitens démissionne, qui le remplace ? Son lieutenant gouverneur Mike Parson ? Est ce que, comme en Oregon en 2016, à la suite de la démission de John Kitzhaber et son remplacement par Kate Brown, une nouvelle élection doit avoir lieu en novembre ?


En effet, sur ces sondages, tout cela m'a l'air un peu fumeux. Manchin me parait très bas et Nelson très haut par exemple. Et nous sommes d'accord : sans connaitre l'identité d'autant des candidats républicains, ça n'a aucun intérêt.
Pour le gouverneur du Missouri, si il démissionne c'est en effet son lieutenant-gouverneur qui le remplace. A priori, on est sur une constitution très proche de celle de l'état fédéral : si je ne me trompe pas il terminerait le mandat de Greitens sans passer par une case élection (mais je peux me tromper, j'ai pas d'exemplaire de la constitution du Missouri sous la main :) ).

---

Extrait d'un message du 17 mars :
politique-monde-f26/vie-politique-americaine-t918-740.html#p122600
Au rayon politique, un sondage est sorti concernant l'élection générale pour le poste de sénateur du New Jersey en novembre. Le sortant démocrate, Menendez, aurait 17 points d'avance sur son challenger républicain. Encore certainement un siège sénatorial que l'on peut retirer de la colonne "à surveiller".
https://www.realclearpolitics.com/epoll ... -6506.html
Au Nevada, une bonne nouvelle pour le sénateur républicain sortant Heller : son opposant interne pour les primaires républicaines, Tarkanian, issu de l'aile droite du parti, jette l'éponge. Heller ne devra pas dépenser de l'argent et de l'énergie pour conserver l'investiture au prix d'une droitisation de sa part. Cela reste néanmoins pas gagné pour lui : la générale face à la démocrate Jacky Rosen s'annonçant comme l'une des courses les plus serrées de novembre.
https://www.politico.com/story/2018/03/ ... 1?lo=ap_b1

---

Extrait d'un message posté le 20 mars
politique-monde-f26/vie-politique-americaine-t918-740.html#p122829
Aujourd'hui ont lieu les primaires en Illinois pour les élections de novembre.
http://www.videtteonline.com/news/meet- ... 333da.html
https://www.politico.com/story/2018/03/ ... ump-469753
Côté démocrates on continue à jouer au plus anti-Trump que moi tu meurs.
Un nouveau sondage concernant la sénatoriale de Floride de novembre, et il ressemble furieusement aux précédents : le sortant démocrate Nelson aurait 4 points d'avance sur le gouverneur républicain Scott (toujours pas officiellement candidat).
Un sondage qui teste également d'autres élections pour l'état (gouverneurs, votes pour le Congrès...) et qui là aussi donne quelques espoirs aux démocrates (mais Floride oblige, on est toujours dans la marge d'erreur). Trump aurait 41% d'opinions favorables contre 48% de défavorables dans le sunshine state.
https://fr.scribd.com/document/37439918 ... orida-Poll
Dernière édition par ploumploum le Mer 16 Mai 2018 10:21, édité 1 fois.
Raison: Message déplacé (via politique aux USA) + ajout d'extraits de messages
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2373
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: La vie politique américaine

Messagede Tirnam » Mer 21 Mar 2018 10:35

Résultat des primaires de l'Illinois hier :
- du côté du gouverneur le sortant républicain Rauner survit à une primaire très serrée (il gagne avec 51,5%) contre une extrémiste (Ives). Le candidat démocrate sera le milliardaire J.B. Pritzker qui l'emporte avec 20 points d'avance sur le second (un sénateur d'Etat progressiste) et un Kennedy. Pour Rauner il survit à l'humiliation d'une défaite à la primaire, mais survivre à la défaite annoncée de novembre s'annonce plus compliqué.
- Côté démocrate on avait également une primaire intéressante dans la 3e circonscription où le sortant Dan Lipinsk, membre de l'aile droite du parti, était concurrencé par une progressiste. Lipinsk l'emporte de justesse avec 51% des voix. C'est quand même le signe d'une grande division au sein du parti démocrate.

Globalement la participation favorise les démocrates (1,2 million de participants à la primaire démocrate pour le gouverneur, 600 000 républicains), par exemple dans la 12e circonscription (siège détenu par un républicain, cible officielle des démocrates) la participation démocrate est supérieure à la participation républicaine.
Tirnam
 
Messages: 201
Inscription: Mer 18 Jan 2017 12:52

Re: La vie politique américaine

Messagede Corondar » Mer 21 Mar 2018 17:44

Tirnam a écrit:Résultat des primaires de l'Illinois hier :
- du côté du gouverneur le sortant républicain Rauner survit à une primaire très serrée (il gagne avec 51,5%) contre une extrémiste (Ives). Le candidat démocrate sera le milliardaire J.B. Pritzker qui l'emporte avec 20 points d'avance sur le second (un sénateur d'Etat progressiste) et un Kennedy. Pour Rauner il survit à l'humiliation d'une défaite à la primaire, mais survivre à la défaite annoncée de novembre s'annonce plus compliqué.
- Côté démocrate on avait également une primaire intéressante dans la 3e circonscription où le sortant Dan Lipinsk, membre de l'aile droite du parti, était concurrencé par une progressiste. Lipinsk l'emporte de justesse avec 51% des voix. C'est quand même le signe d'une grande division au sein du parti démocrate.

Globalement la participation favorise les démocrates (1,2 million de participants à la primaire démocrate pour le gouverneur, 600 000 républicains), par exemple dans la 12e circonscription (siège détenu par un républicain, cible officielle des démocrates) la participation démocrate est supérieure à la participation républicaine.


L'Illinois fait parti de ces états bleus où je vois les républicains enregistrer une sévère défaite en novembre (et, clairement le différentiel de taux de participation aux primaires entre républicains et démocrates plaident grandement en ce sens, le comparatif avec les primaires de 2014 encore plus).
Concernant le poste de gouverneur, le sortant républicain a un taux de popularité franchement mauvais (un petit 30% aux dernières nouvelles). Son gros avantage était sa fortune personnelle qui lui permettait un financement quasi illimité de sa campagne (il avait construit son élection précédente là dessus). Le problème est que le candidat démocrate est lui aussi un milliardaire qui va pouvoir répondre million pour million (le coût de la campagne pour le poste de gouverneur de l'Illinois s'annonce déjà dantesque). Et le résultat très serré des primaires républicaines où le sortant peine à battre une candidate très à droite ne plaide guère pour la cause du sortant. Ici je mets clairement le candidat démocrate comme favori, malgré le sortant républicain.
Concernant les districts de la Chambre, l'Illinois est plus contrasté : comme d'habitude les grandes villes sont très démocrates (avec la mégalopole de Chicago), mais entourées par un océan de campagnes rouges. Les républicains ont donc quelques districts safe, mais je pense que les démocrates devraient réussir quelques bascules (surtout dans les districts de banlieues).
Concernant les luttes modérés/libéraux côté démocrates, c'est un classique que l'on retrouve dans pas mal de districts pour ces primaires (cela concerne généralement quelques districts dans chaque état), et c'est en effet une lutte vivace qui reproduit (dans les grandes lignes) le duel Clinton/Sanders. Après, contrairement à une idée tenace, quand on étudie attentivement les résultats de Clinton à la générale de 2016, ce ne sont pas tellement les électeurs de Sanders qui semblent lui avoir fait défaut (au niveau des jeunes et des étudiants, Clinton fait des scores tout à fait corrects). C'est plutôt du côté des minorités et des femmes (ses deux points forts lors des primaires démocrates pourtant) où elle a subi quelques pertes fatales (elle perd le Michigan et le Wisconsin pour une poignée de voix à cause d'une sous-mobilisation des Afro-Américains plutôt).
Les républicains espèrent grandement que dans les districts où ce genre de lutte se produira, les candidats démocrates subiront les contrecoups des primaires. Déjà, c'est oublier un peu vite que les républicains ont aussi ce genre de problèmes dans pas mal de primaires (modérés/conservateurs). Mais surtout, je pense que l'exacerbation extrême des clivages sous Trump fait que les électeurs démocrates les plus libéraux auront moins de scrupules à voter pour un démocrate modéré si cela permet de se payer un élu républicain, et par ricochet le Donald. Alors que j'ai quand même le sentiment (je peux me tromper lourdement) que l'aile modérée du GOP est certainement un peu plus en déshérence à l'heure trumpienne. Et je ne suis pas certain que les électeurs de cette mouvance là aient forcément très envie de soutenir des candidats estampillés pro-Trump (en tout cas, dans les élections en Virginie, en Alabama et en Pennsylvanie récemment, les républicains modérés ont plutôt été tentés par un vote démocrate ou une abstention).
Ce qui est intéressant par contre, c'est que les ailes les plus extrêmes des deux principaux partis voient clairement leur poids se renforcer au détriment des ailes modérés. Certains commentateurs n'excluent pas l'émergence d'une sorte de tea party version libérale du côté des démocrates.
https://fivethirtyeight.com/features/ar ... tea-party/
Côté démocrates, je pense que les prochaines primaires pour la présidentielle de 2020 vont être très éclairantes à cet égard.
Mais il est évident que le curseur médian du parti démocrate s'est très nettement déplacé vers la gauche (selon les critères US et sur les questions de société en tout cas c'est indiscutable, mais même sur certains aspects économiques et sociaux).
Tout comme le curseur républicain s'est très nettement déplacé vers la droite (voire l'extrême droite). Les électeurs modérés (républicains et démocrates) et les indépendants doivent déprimer un petit peu :). Dans ce tableau on pourrait parler de l'éternelle arlésienne avec l'émergence d'un tiers parti, mais je n'y crois guère. Le système politique US encourage par trop le bipartisme.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2373
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: La vie politique américaine

Messagede Tirnam » Mer 21 Mar 2018 22:17

5 très bons sondages pour les démocrates au Sénat :
- Au Tennessee Bredensen a une avance de 5 points sur Blackburn
- Dans le Nevada Rosen a également une avance de 5 points sur le sortant Heller
- En Arizona, toujours 5 points d'avance pour Sinema sur McSally
- En Pennsylvanie le sortant Casey a 18 points d'avance sur son probable adversaire républicain
- Dans le Wisconsin la sortante Baldwin l'emporterait facilement (entre 12 et 13 points d'avance selon l'adversaire).

Quelques précautions quand même : sondages réalisés par l'institut PPP (globalement fiable, mais ouvertement pro-démocrate) pour un groupe de pression favorable à l'Obamacare.
Tirnam
 
Messages: 201
Inscription: Mer 18 Jan 2017 12:52

Re: La vie politique américaine

Messagede jean24 » Mer 21 Mar 2018 22:34

Tirnam a écrit:5 très bons sondages pour les démocrates au Sénat :
- Au Tennessee Bredensen a une avance de 5 points sur Blackburn
- Dans le Nevada Rosen a également une avance de 5 points sur le sortant Heller
- En Arizona, toujours 5 points d'avance pour Sinema sur McSally
- En Pennsylvanie le sortant Casey a 18 points d'avance sur son probable adversaire républicain
- Dans le Wisconsin la sortante Baldwin l'emporterait facilement (entre 12 et 13 points d'avance selon l'adversaire).

Quelques précautions quand même : sondages réalisés par l'institut PPP (globalement fiable, mais ouvertement pro-démocrate) pour un groupe de pression favorable à l'Obamacare.

Je les ai vu, ils me paraissent peu crédibles. Sinema et Mcsally avec les mêmes scores que Bredensen et Blackburn, je veux bien que Bredessen soit mieux implanté au Tennessee que Sinema en Arizona, mais de là à faire les mêmes scores...

Sinon le retrait de Tarkanian au Nevada n'est pas un retrait complet de toutes les élections qui se passeront en novembre, il se présente dans le troisième district du Nevada pour une deuxième tentative, la première était en 2016 où il a perdu pour deux petits points un district que Trump gagnait d'un point. De manière générale ça n'est pas un bon candidat, il a perdu cinq élections et n'en a gagné que deux : des primaires (qui se sont toutes soldées par des défaites à la générale).

Edit : Phil Bryant le gouverneur du Mississippi a nommé le remplaçant de Thad Cochran, il s'agira de Cindy Hyde-Smith, l'actuel commissaire à l'agriculture et au commerce de cet Etat.
jean24
 
Messages: 564
Inscription: Mar 26 Aoû 2014 12:05

Re: La vie politique américaine

Messagede Corondar » Jeu 22 Mar 2018 00:40

jean24 a écrit:
Tirnam a écrit:5 très bons sondages pour les démocrates au Sénat :
- Au Tennessee Bredensen a une avance de 5 points sur Blackburn
- Dans le Nevada Rosen a également une avance de 5 points sur le sortant Heller
- En Arizona, toujours 5 points d'avance pour Sinema sur McSally
- En Pennsylvanie le sortant Casey a 18 points d'avance sur son probable adversaire républicain
- Dans le Wisconsin la sortante Baldwin l'emporterait facilement (entre 12 et 13 points d'avance selon l'adversaire).

Quelques précautions quand même : sondages réalisés par l'institut PPP (globalement fiable, mais ouvertement pro-démocrate) pour un groupe de pression favorable à l'Obamacare.

Je les ai vu, ils me paraissent peu crédibles. Sinema et Mcsally avec les mêmes scores que Bredensen et Blackburn, je veux bien que Bredessen soit mieux implanté au Tennessee que Sinema en Arizona, mais de là à faire les mêmes scores...

Sinon le retrait de Tarkanian au Nevada n'est pas un retrait complet de toutes les élections qui se passeront en novembre, il se présente dans le troisième district du Nevada pour une deuxième tentative, la première était en 2016 où il a perdu pour deux petits points un district que Trump gagnait d'un point. De manière générale ça n'est pas un bon candidat, il a perdu cinq élections et n'en a gagné que deux : des primaires (qui se sont toutes soldées par des défaites à la générale).

Edit : Phil Bryant le gouverneur du Mississippi a nommé le remplaçant de Thad Cochran, il s'agira de Cindy Hyde-Smith, l'actuel commissaire à l'agriculture et au commerce de cet Etat.


Concernant la Pennsylvanie et le Wisconsin, ça me parait loin d'être aberrant. Pour les 3 autres états je suis moi aussi plus perplexe. Pour l'Arizona de toute façon, les primaires y sont fort tardives, et la situation est trop incertaine côté républicain pour avoir une image plus précise de la générale. Pour le Nevada, je donne personnellement un petit avantage à Rosen à l'heure actuelle. Pour le Tennessee, je suis beaucoup plus réservé. La campagne sera déterminante je pense pour cet état.

---

Extrait d'un message posté le 27 mars :
politique-monde-f26/vie-politique-americaine-t918-750.html#p123044
Ryan Costello, représentant républicain du 6e district de Pennsylvanie auprès de la Chambre du Congrès jette l'éponge et ne se représentera pas. Avec l'ancien découpage, son district avait un PVI à D+1, avec le nouveau le PVI sera à D+9. Il dit clairement qu'il pense que dans le contexte sa défaite est assurée et il ne préfère donc pas briguer un nouveau mandat . C'est le 5e sortant républicain à jeter l'éponge en Pennsylvanie.
https://www.cnn.com/2018/03/24/politics ... index.html
Dernière édition par ploumploum le Mer 16 Mai 2018 10:29, édité 1 fois.
Raison: Message déplacé (via politique aux USA) + ajout d'un extrait de message
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2373
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: La vie politique américaine

Messagede Tirnam » Mer 28 Mar 2018 19:57

Je me permets de poster deux articles du NYT qui récapitulent de manière assez complète la situation dans chacune des deux chambres, avec l'aide d'infographies.

Chambre
Sénat
Tirnam
 
Messages: 201
Inscription: Mer 18 Jan 2017 12:52

Re: La vie politique américaine

Messagede Corondar » Ven 30 Mar 2018 17:33

On a eu des sondages concernant les élections de novembre en Pennsylvanie. Le sénateur démocrate sortant aurait 18 points d'avance sur son challenger républicain. Le gouverneur démocrate sortant de l'état (l'un des rares élus dans ce cas dans un état remporté par Trump) aurait quant à lui entre 17 et 29 points d'avance sur ses challengers républicains (les primaires sont toujours en cours de ce côté là).
https://www.fandm.edu/uploads/files/708 ... h-2018.pdf
Éléments inquiétants pour le GOP dans cet état : 60% des électeurs démocrates déclarent être très intéressés par les élections de novembre contre à peine 40% côté républicains, et Trump est perçu positivement par à peine 30% des électeurs de l'état.
Personnellement je laisse passer l'été avant de me prononcer, mais je pense que dans beaucoup d'états (Pennsylvanie, Ohio, Wisconsin, Michigan, Minnesota...), les sénateurs démocrates sortants qui auraient pu être menacés dans un autre contexte ne le seront surement pas. Il faut rappeler qu'en ce qui concerne les sénateurs, le statut de sortant est très souvent un bouclier efficace, et le fait que le poste de sénateur soit le seul office politique américain ayant un mandat long leur offre une stabilité et une aura indéniables dans leurs états.
Quant au gouverneur républicain du Wisconsin il a du céder face aux injonctions judiciaires : les deux élections spéciales (une pour la chambre basse de l'état, l'autre pour la chambre haute) auront lieu le 12 juin. Les primaires auront lieu le 15 mai, et les postulants auront jusqu'au 17 avril pour s'inscrire. Les deux élections se tiennent dans des districts très républicains, mais comme en début d'année les démocrates ont déjà réussi à faire basculer un district rouge dans cet état, ces élections spéciales seront très suivies et très investies par les deux partis à priori.
https://www.jsonline.com/story/news/pol ... 469000002/
Si les démocrates arrivent à obtenir de bons scores dans ces deux districts, alors ils verraient leurs chances de récupérer la majorité dans toute ou partie des assemblées locales de l'état en novembre augmenter sensiblement. Plus grave pour Scott, si les démocrates confirmaient leur poussé en juin, sa réélection en tant que gouverneur de l'état serait loin d'être acquise (ce qui paraissait difficilement envisageable il y a encore quelques mois).
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2373
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: La vie politique américaine

Messagede Corondar » Mer 4 Avr 2018 17:00

Tirnam a écrit:Encore une élection qui va profondément inquiéter les républicains, cette fois-ci dans le Wisconsin. Il s'agit d'une élection pour un poste de juge à la Cour suprême de l'Etat. C'est officiellement une élection non-partisane mais l'orientation politique des candidats n'est un secret pour personne, un candidat libéral/progressiste affronte un candidat conservateur.

Alors que cet Etat avait voté pour Trump (une des surprises de 2016) la candidate progressiste l'emporte par près de 12 points d'écart (55,7% contre 44,3%).

Du coup le gouverneur républicain, Scott Walker, figure de proue des conservateurs (même s'il a été un peu humilié lors des primaires présidentielles) et candidat à sa réélection, s'inquiète publiquement d'une vague bleue dans le Wisconsin en novembre.
https://twitter.com/ScottWalker/status/ ... 2768445441


Petites précisions concernant cette élection :
1) c'est la première fois en 23 ans dans cet état qu'un candidat libéral est élu directement à ce poste sans être sortant.
2) on a eu près d'un million de votants, c'est énorme selon les standards américains pour une élection spéciale de ce genre, et c'est d'autant plus remarquable que le Wisconsin affronte une tempête de neige importante.
3) le rapport de force à la cour suprême de l'état passe donc de 5/2 en faveur des républicains à 4/3, toujours en faveur des républicains, mais cela rend du coup des votes serrés plus accessibles aux démocrates (il suffira de faire basculer un juge conservateur plus centriste sur certaines questions). Sachant que le Wisconsin est l'état le plus en pointe de l'Union pour le gerrymandering et la législation électorale (avec des stratégies évidentes pour réduire la participation des électeurs démocrates), c'est donc une bonne nouvelle pour les démocrates.
Précisons également que de tous les états des Grands Lacs, le Wisconsin est incontestablement le plus conservateur. Si les démocrates arrivent à mobiliser leur base ici au point de menacer Scott et la majorité républicaine dans les deux assemblées, c'est que la situation républicaine dans des états comme le Michigan ou le Minnesota sera pire encore. On aura une vision plus précise de la situation politique du Wisconsin avec les deux élections spéciales de juin (qui ont lieu dans deux districts pourtant très républicains).
Toujours dans la thématique "les démocrates se mobilisent", le candidat démocrate pour la sénatoriale du Texas,Beto O'Rourke, a confirmé ses excellents chiffres de levées de fonds. Sur le premier semestre de 2018 il a récolté près de 7 millions de dollars. Même selon les standards texans (un état très riche), c'est un chiffre exceptionnel (la campagne d'O'Rourke parle d('environ 150 000 donateurs). Il aurait collecté à peu près 3 fois plus d'argent que le sortant républicain, Ted Cruz.
https://edition.cnn.com/2018/04/03/poli ... index.html
Je continue à parier sur une petite victoire de Cruz en novembre, mais ça reste à surveiller je pense (le seul sondage sorti pour cette élection donnait 8 points d'avance à Cruz, avec près de 20% d'électeurs indécis).
Mais il n'y pas de secret : si les républicains veulent éviter un désastre en novembre il va falloir que leur base mobilise nettement plus. Depuis plus d'un an la clef des victoires démocrates est là : leur base se mobilise comme jamais, et les indépendants qui se déplacent penchent plutôt en leur faveur. Pour l'heure, l'enthousiasme qualitatif que le trumpisme diffuse auprès de la base républicaine ne se matérialise pas du tout en terme quantitatif (les républicains qui vont voter sont de plus en plus ardemment pro-Trump, mais la base républicaine a tendance à stagner ou à se réduire). Par contre, Trump continue de jouer à plein le rôle du boogeyman pour les démocrates.
Quant à la Chine, elle vient de confirmer qu'elle rendrait coup pour coup aux tarifs trumpiens : après les hausses des taxes de plusieurs produits agricoles américains, elle confirme également son intention d'augmenter les taxes sur les avions et les voitures. Airbus et les industries automobiles européennes salivent déjà...
http://money.cnn.com/2018/04/03/news/ec ... index.html
https://www.washingtonpost.com/business ... fe6e13479e
https://www.washingtonpost.com/world/as ... b8f9a64541
On notera le parallélisme avec les taxes trumpiennes : les cibles chinoises concerneront également entre 50 et 60 milliards de produits importés US, et les taxes seront aussi augmentées de 25%.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2373
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: La vie politique américaine

Messagede ploumploum » Mer 11 Avr 2018 17:59

Paul Ryan (GOP/48 ans), Speaker de la Chambre depuis octobre 2015, annonce qu'il ne se représentera pas en novembre prochain.
https://www.politico.com/story/2018/04/ ... ear-514543

https://www.nytimes.com/2018/04/11/us/p ... v=top-news
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 13880
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique dans le monde

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Comprendre le nouveau paysage intercommunal après la loi NOTRe

Anne Gardàre

L'ouvrage constitue une présentation globale du paysage intercommunal français et de son fonctionnement au lendemain de la loi n° 2015-991 du 7 août 2015 portant nouvelle organisation...

Découvrir l'ouvrage

Les compétences du conseil municipal, du maire et des adjoints

Joël Clérembaux

Les communes ont des compétences multiples, dont certaines seulement sont clairement identifiées par le Code général des collectivités territoriales ; les lois de décentralisation et la...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités