Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Quand le professeur Wauquiez se lâche...

Réagissez sur ce forum à toutes les interventions des hommes ou femmes politiques dans les médias. Une interview, une émission télé, un article, donnez votre avis.

Quand le professeur Wauquiez se lâche...

Messagede cevenol30 » Lun 19 Fév 2018 00:31

Laurent Wauquiez, président de région et de parti et ancien ministre, a donné des cours/conférences à l'Ecole de Management de Lyon en parlant "hors micro" aux quelques étudiants... le résultat a fuité dans la presse, certains présents ayant trouvé le contenu de leur enregistrement clandestin (!) trop surprenant ou croustillant pour le garder pour eux...

http://www.leparisien.fr/politique/les- ... 563894.php

Où l'on apprend notamment que quand il était ministre, le président de la République d'alors mettait tous les portables de son gouvernement sur écoute tant la confiance régnait présidait.
cevenol30
 
Messages: 2538
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: Quand le professeur Wauquiez se lâche...

Messagede Eco92 » Lun 19 Fév 2018 00:57

Plus grave il accuse quand même directement Macron d'avoir téléguidé un complot contre Fillon et Darmanin d'être un "Cahuzac puissance 1000" dont les affaires de harcèlement vont éclater.

Je n'ai pas de sympathie particulière pour Darmanin et ai plutôt tendance à croire les plaignantes, mais entendre un chef de parti écraser à ce point une procédure judiciaire dire clairement qu'en gros il sait très bien ce qu'il en est, c'est étonnant.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4738
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Quand le professeur Wauquiez se lâche...

Messagede SALVAT » Lun 19 Fév 2018 11:14

Je ne crois pas Laurent WAUQUIEZ idiot.
Ses confidences, précédées d'une mise en garde sur les portables, étaient bien destinées à être diffusées, à son corps défendant bien entendu....
il se dégage du sarkozysme en nous présentant l'ancien président comme mesquin, calculateur et finalement "^petit".
il règle son compte à DARMANIN et lui prédit de mauvais jours...mais le fait-il sans disposer de données appelées à sortir, se préparant à prendre à contre-pied, demain, ceux qui s'offusquent aujourd'hui et semblent soutenir le ministre ?
Plus, il y aura eu de bruit sur ses confidences, plus son smash sera efficace.
Au CR d'AURA, il agit en deux temps : des annonces générales, tonitruantes et provocatrices....les oppositions, démunies de renseignements précis, hurlent...et puis vient la proposition, en forme et étayée, souvent de portée moindre qu'annoncée, qui déstabilise et décrédibilise ses opposants vent debout.
Sommes-nous dans ce scénario ?
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4087
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Quand le professeur Wauquiez se lâche...

Messagede SALVAT » Mar 20 Fév 2018 21:17

cf. mon message précédent
"Au CR d'AURA, il agit en deux temps : des annonces générales, tonitruantes et provocatrices....les oppositions, démunies de renseignements précis, hurlent...et puis vient la proposition, en forme et étayée, souvent de portée moindre qu'annoncée....",
Ce soir, nous en avons eu une bonne démonstration !
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4087
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Quand le professeur Wauquiez se lâche...

Messagede Pullo » Jeu 22 Fév 2018 13:20

Franchement, j'ai du mal à voir le gain politique à moyen ou long terme de la sortie de Wauquiez. Je sais qu'il y a des stratégies de billard à plusieurs bandes derrière certaines déclarations tonitruantes et provocatrices, mais là... Quel gain y a t-il à cracher en même temps sur Sarkozy et Juppé, sachant que les supporters du premier l'ont aidé à prendre la direction de LR contre les partisans du second ? Wauquiez ne fait (une fois de plus) que rallonger la très (trop ?) longue liste de ses ennemis, sans gagner de soutiens, ni rassembler son camp. Tout se passe comme si Wauquiez n'avait pas tiré de leçons de l'échec de Sarkozy en 2012 et de celui de Fillon en 2017. La radicalisation et la provocation dans leurs campagne n'avaient pas réduit le fan-club de la famille Le Pen, et ne leur ont pas fait gagner l'élection présidentielle. Bien au contraire...

Je pense qu'on surestime l'intelligence politique de Wauquiez, entre autres à cause de sa formation dans les grandes écoles. S'il était question d'une autre personnalité politique, on ne se poserait pas la question du billard multibandes. On dirait tout de suite qu'il a fait une bêtise. Pour moi, Wauquiez est de ceux que l'ambition rend idiot, malgré (ou à cause de ?) son passage à l'ENS et à l'ENA. Cette ambition lui fait fait faire et dire des choses contraires aux intérêts à long terme de sa famille politique, et même des siens...
Pullo
 
Messages: 1326
Inscription: Ven 30 Mar 2012 20:25
Localisation: Paris
Avertissements: 2

Re: Quand le professeur Wauquiez se lâche...

Messagede Corondar » Jeu 22 Fév 2018 22:44

Tout comme Pullo je pense que Wauquiez pensait vraiment parler en off, et qu'il s'est lâché pour "faire plaisir" à son auditoire. Au mieux il a fait preuve de naïveté, au pire il a fait une connerie. Encore que, cela nous éclaire au moins sur sa pensée profonde, et comme en plus il assume ses propos (sauf ceux sur Sarkozy donc). Je pense qu'on est face à un moment de vérité. On est au moins éclairé sur la nature de ce "dirigeant" politique.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2373
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: Quand le professeur Wauquiez se lâche...

Messagede Azertyuiop » Ven 23 Fév 2018 21:08

Pullo a écrit:Franchement, j'ai du mal à voir le gain politique à moyen ou long terme de la sortie de Wauquiez. Je sais qu'il y a des stratégies de billard à plusieurs bandes derrière certaines déclarations tonitruantes et provocatrices, mais là... Quel gain y a t-il à cracher en même temps sur Sarkozy et Juppé, sachant que les supporters du premier l'ont aidé à prendre la direction de LR contre les partisans du second ?.

Pour séduire les militants, l'intérêt est sans doute limité car la plupart s'identifie sans doute à au moins l'une de ces anciennes figures. Sur les sympathisants, Sarkozy comme Juppé peuvent être rejetés l'un comme l'autre et Wauquiez souhaite probablement éviter à tout prix de n'être considéré que comme un rejeton de l'un des deux. Il n'y a pas trop de doutes concernant Juppé mais concernant Sarkozy.... Ce dernier est quand même très loin de faire l'unanimité même hors du centre-droit. Mais le véritable but de cette sortie semble n'être qu'un moyen d'exister médiatiquement et faire parler de lui, peu importe la façon dont on en parle.
Mais je pense que cette déclaration restera sans effet sur l'opinion que ce soit dans un sens ou dans l'autre : c'est typiquement le genre de sujet qui n'intéresse que la presse mais dont je galère pour en entendre parler autour de moi.
Le seul effet que l'on observera (et qu'on a déjà commencé à observer), ce sont les "seconds départs", c'est-à-dire des cadres du parti l'ayant déjà quitté une semaine avant les propos de Wauquiez et qui voient là une occasion de justifier leur départ d'une façon qui dissimulerait comment ils lorgnent les strapontins jupitériens. Manque de bol, une semaine de patience en plus et la combine marchait...
Azertyuiop
 
Messages: 1614
Inscription: Jeu 1 Jan 2015 13:46

Re: Quand le professeur Wauquiez se lâche...

Messagede Corondar » Lun 26 Fév 2018 20:15

Azertyuiop a écrit:
Pullo a écrit:Franchement, j'ai du mal à voir le gain politique à moyen ou long terme de la sortie de Wauquiez. Je sais qu'il y a des stratégies de billard à plusieurs bandes derrière certaines déclarations tonitruantes et provocatrices, mais là... Quel gain y a t-il à cracher en même temps sur Sarkozy et Juppé, sachant que les supporters du premier l'ont aidé à prendre la direction de LR contre les partisans du second ?.

Pour séduire les militants, l'intérêt est sans doute limité car la plupart s'identifie sans doute à au moins l'une de ces anciennes figures. Sur les sympathisants, Sarkozy comme Juppé peuvent être rejetés l'un comme l'autre et Wauquiez souhaite probablement éviter à tout prix de n'être considéré que comme un rejeton de l'un des deux. Il n'y a pas trop de doutes concernant Juppé mais concernant Sarkozy.... Ce dernier est quand même très loin de faire l'unanimité même hors du centre-droit. Mais le véritable but de cette sortie semble n'être qu'un moyen d'exister médiatiquement et faire parler de lui, peu importe la façon dont on en parle.
Mais je pense que cette déclaration restera sans effet sur l'opinion que ce soit dans un sens ou dans l'autre : c'est typiquement le genre de sujet qui n'intéresse que la presse mais dont je galère pour en entendre parler autour de moi.
Le seul effet que l'on observera (et qu'on a déjà commencé à observer), ce sont les "seconds départs", c'est-à-dire des cadres du parti l'ayant déjà quitté une semaine avant les propos de Wauquiez et qui voient là une occasion de justifier leur départ d'une façon qui dissimulerait comment ils lorgnent les strapontins jupitériens. Manque de bol, une semaine de patience en plus et la combine marchait...


Je suis d'accord avec vous sur le fait que cet épisode aura peu de conséquences, mais je ne suis toujours pas convaincu par l'aspect "intentionnel" de son auteur quant à sa révélation. Le fait que Wauquiez se soit senti obligé de renier ses propos sur Sarkozy montre bien qu'il ne souhaitait pas qu'on le perçoive comme critique de Sarkozy.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2373
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)


Retourner vers Vu dans les médias

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Abécédaire du conseil municipal

Joël Clérembaux

Avec 175 entrées et 100 articles avec développements encyclopédiques répondant aux exigences des spécialistes, cet ouvrage est conçu et organisé comme un dictionnaire afin d'en faciliter l'utilisation par le néophyte.

Découvrir l'ouvrage

Le maire président de séance du conseil municipal

Joël Clérembaux

Le maire, en sa qualité d'exécutif du conseil municipal, se voit attribuer des compétences relatives aux réunions de l'assemblée délibérante. Administrer la séance du conseil municipal en assurant sa publicité et en tenant la présidence, diriger les...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités