Politiquemania

La base de données de la vie politique française

La vie politique américaine

Ce forum permet de réagir sur tous les évènements politiques qui ne concernent ni la France ni l'Europe. Exprimez-vous sur les élections, décisions ou nominations dans le reste du monde.

Re: La vie politique américaine

Messagede Tirnam » Ven 9 Fév 2018 06:37

Et finalement, en raison notamment de l'obstruction parlementaire de Rand Paul, le Sénat n'a pas voté à temps sur le compromis budgétaire et le gouvernement américain est à nouveau en shutdown.

Rand Paul s'oppose à ce compromis parce qu'il mène à des hausses de dépenses et de déficits, chose qu'il a toujours combattu (il a d'ailleurs évoqué l'hypocrisie des républicains qui, sous Obama, s'opposaient à toute dépense supplémentaire et qui aujourd'hui approuvent des dépenses colossales).
Si au Sénat il semble toujours y avoir les voix nécessaires pour faire passer le compromis, la chose est moins certaine à la Chambre. Les démocrates y sont assez opposés (à l'image du discours fleuve de Pelosi hier) à cause de l'absence de débat sur l'immigration, et certains républicains (notamment ceux du Freedom Caucus) pourraient être revigorés par l'opposition de Paul et suivre son exemple.

(Et évidemment cette nouvelle ne devrait pas faire bondir de joie les marchés financiers)

http://www.lemonde.fr/donald-trump/arti ... 53715.html
Tirnam
 
Messages: 171
Inscription: Mer 18 Jan 2017 12:52

Re: La vie politique américaine

Messagede ploumploum » Ven 9 Fév 2018 11:30

Le shutdown pourrait ne durer que quelques heures puisque après l'obstruction de R.Paul, le Sénat a finalement pu voter sur l'accord conclu quelques heures auparavant :

71 pour
28 contre (17 GOP et 11 démocrates dont E.Warren et B.Sanders)
1 absent (McCain)

https://www.senate.gov/legislative/LIS/ ... 1#position

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/ ... -voter.php
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 13112
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique américaine

Messagede Tirnam » Ven 9 Fév 2018 11:48

Et finalement la Chambre a voté l'accord 240-186 (environ 70 républicains ont voté contre, 70 démocrates ont voté pour)

Le shutdown aura duré moins de 6 heures.
Tirnam
 
Messages: 171
Inscription: Mer 18 Jan 2017 12:52

Re: La vie politique américaine

Messagede Corondar » Ven 9 Fév 2018 12:36

Sans les voix démocrates, le texte n'aurait pas été voté : les démocrates ont choisi de la jouer responsables sur une ligne de parti de gouvernement. Trump ne verra pas son souhait d'un shutdown pour cause de DACA se produire...
MacConnell a décidé de tenir sa parole : le Sénat commencera à débattre du DACA et de l'immigration lundi. A la Chambre c'est nettement plus incertain, et le vote de ce matin doit créer quelques sueurs froides à Ryan : environ 70 membres de son caucus n'ont pas voté le texte, c'est beaucoup. Ce qu'un vote sur le DACA pourrait donner à la Chambre reste un mystère...
https://www.cnn.com/2018/02/09/politics ... index.html
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2260
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: La vie politique américaine

Messagede guillaume44 » Ven 9 Fév 2018 19:01

Les démocrates comme les républicains semblent gagnant de ce nouveau budget. De ce que j'ai compris l'ensemble des dépenses augmentent de manières proportionnelles aux alentours de 3% :
- les dépenses militaires
- les dépenses sociales
- les dépenses pour la lutte contre les opioïdes
- les dépenses pour les zones dévastées par les ouragans (Texas, Floride, Puerto Rico)

On objectera tout de même que les démocrates semblent plus responsables que leurs homologues républicains sur le budget et les conséquences du shutdown. Ces derniers n'avaient pas hésité à provoquer un shutdown en 2013 pour un obscurs plafond de la dette et rejeter en bloc un plan d'infrastructure et un plan sur la rénovation des écoles d'Obama car cela créait trop de déficit.

Là les républicains viennent de voter sans ciller une réforme fiscale représentant un gros manque à gagner pour l'état et une forte augmentation de l'ensemble des postes de dépenses.

De ce point de vue, Rand Paul a bien raison de critiquer l'hypocrisie des républicains.

Ce lundi, Donald Trump annoncera son plan sur les infrastructures. Celui-ci est passé d'un trillon à 1.5 trillon de dollars mais la part de l'état fédéral resterait inchangé à hauteur de 200 milliards de dollars. A charge aux Etats et aux mairies de prendre le relais. La taxe sur la consommation de gaz pour financer ce plan serait confirmé.
De manière assez étonnante, les partenariats privés-public ne seraient pas la tasse de thé de Donald Trump. Il les critiquait du temps ou il était chef d'entreprise et ce genre de partenariat est à la fois critiqué par le GOP et le parti démocrate.

https://www.nbcnews.com/politics/donald ... mp-n846086
guillaume44
 
Messages: 157
Inscription: Mar 1 Mar 2016 20:40

Re: La vie politique américaine

Messagede Corondar » Ven 9 Fév 2018 19:15

guillaume44 a écrit:Les démocrates comme les républicains semblent gagnant de ce nouveau budget. De ce que j'ai compris l'ensemble des dépenses augmentent de manières proportionnelles aux alentours de 3% :
- les dépenses militaires
- les dépenses sociales
- les dépenses pour la lutte contre les opioïdes
- les dépenses pour les zones dévastées par les ouragans (Texas, Floride, Puerto Rico)

On objectera tout de même que les démocrates semblent plus responsables que leurs homologues républicains sur le budget et les conséquences du shutdown. Ces derniers n'avaient pas hésité à provoquer un shutdown en 2013 pour un obscurs plafond de la dette et rejeter en bloc un plan d'infrastructure et un plan sur la rénovation des écoles d'Obama car cela créait trop de déficit.

Là les républicains viennent de voter sans ciller une réforme fiscale représentant un gros manque à gagner pour l'état et une forte augmentation de l'ensemble des postes de dépenses.

De ce point de vue, Rand Paul a bien raison de critiquer l'hypocrisie des républicains.


Sans ciller, pour l'aspect dépense, j'irais pas jusque là quand même : 17 sénateurs républicains et environ 70 représentants républicains de la Chambre n'ont pas voté le budget, c'est beaucoup (dans les deux chambres, il y a eu plus de républicains pour rejeter le texte que de démocrates qui l'ont accepté). Et je suis pas certain que les faucons budgétaires républicains (de la Chambre et du Sénat) laissent passer une telle trahison de leur doxa. Il est un peu tôt pour savoir quelles conséquences de long terme tout cela aura sur le GOP. A mon avis ça enterre encore un peu plus la possibilité d'un future plan d'infrastructures ou le mur.
Quant à l'hypocrisie républicaine, cela ne concerne pas que le budget et c'est pas nouveau : pour le parti qui est censé se draper dans les valeurs morales et religieuses, ça fait déjà un moment qu'ils font des entorses à leurs principes sur tout un tas de sujet...
Concernant le DACA, Ryan et le caucus républicain craignent d'ailleurs grandement un bis repetita : qu'un texte passe avec l'aval des démocrates et l'apport des républicains modérés. Et comme on est toujours pas certain de ce que Trump est prêt à signer ou non sur le sujet...Et puis maintenant l'argument du "pas de budget, pas de DACA" ne tient plus.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2260
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: La vie politique américaine

Messagede Vaulti » Mer 14 Fév 2018 07:47

Une certaine routine s'est installée au niveau des élections partielles. Les républicains perdent encore un siège gagné par Trump en 2016 avec un sortant républicain, cette fois-ci en Floride (72eme de la chambre).

Les midterms s'annoncent de plus en plus périlleuses pour ceux-ci.
Un sondage interne sur la sénatoriale du Tennessee donne la grande favorite de la primaire républicaine Marsha Blackburn devancée par l'ancien gouverneur démocrate Phil Bredesen avec un score de 47/45. Avance probablement bien plus importante vu la surmobilisation démocrate entrevue lors des partielles et le fait que l'échantillon choisi soit beaucoup plus républicain que ne l'est l'Etat.
En conséquence, certains ténors républicains demandent au sénateur sortant Bob Corker de se représenter pour éviter la déroute. Seul problème, il n'a aucune chance de passer la primaire républicaine sans le soutien de Trump.

En tout cas, la "toxicité" de Blackburn est réelle hors du cercle restreint des républicains conservateurs, un candidat républicain générique l'emporterait assez largement avec le même échantillon face au candidat démocrate. On se retrouve dans le même cas de figure que l'Alabama voisin avec une radicalisation de la base (de plus en plus restreinte) républicaine.

Source : https://www.politico.com/story/2018/02/ ... ate-405971
Vaulti
 
Messages: 468
Inscription: Mer 7 Mar 2012 17:05

Re: La vie politique américaine

Messagede Corondar » Mer 14 Fév 2018 19:44

Vaulti a écrit:Une certaine routine s'est installée au niveau des élections partielles. Les républicains perdent encore un siège gagné par Trump en 2016 avec un sortant républicain, cette fois-ci en Floride (72eme de la chambre).

Les midterms s'annoncent de plus en plus périlleuses pour ceux-ci.
Un sondage interne sur la sénatoriale du Tennessee donne la grande favorite de la primaire républicaine Marsha Blackburn devancée par l'ancien gouverneur démocrate Phil Bredesen avec un score de 47/45. Avance probablement bien plus importante vu la surmobilisation démocrate entrevue lors des partielles et le fait que l'échantillon choisi soit beaucoup plus républicain que ne l'est l'Etat.
En conséquence, certains ténors républicains demandent au sénateur sortant Bob Corker de se représenter pour éviter la déroute. Seul problème, il n'a aucune chance de passer la primaire républicaine sans le soutien de Trump.

En tout cas, la "toxicité" de Blackburn est réelle hors du cercle restreint des républicains conservateurs, un candidat républicain générique l'emporterait assez largement avec le même échantillon face au candidat démocrate. On se retrouve dans le même cas de figure que l'Alabama voisin avec une radicalisation de la base (de plus en plus restreinte) républicaine.

Source : https://www.politico.com/story/2018/02/ ... ate-405971


Dans le cas de la Floride, c'est la troisième élection locale depuis l'élection de Trump, et, en effet, on peut parler de routine.
En septembre 2017, les démocrates avaient déjà fait basculer un siège au sénat local (dans un district à tendance républicaine : le 40e de Floride). En novembre de la même année, le maire démocrate de Saint-Petersbourg (une station un peu bourgeoise de la côte ouest de Floride, rien à voir avec la Russie :) ), avait été réélu. Et donc cette fois, c'est le district 72 au sénat local qui bascule : une circonscription où les électeurs républicains enregistrés sont 10% plus nombreux que les électeurs démocrates (c'est la région de Sarasota, là aussi un coin assez aisé), et que Trump avait remporté de 5 points en 2016. L'élément très inquiétant c'est que le sortant républicain était un élu très bien implanté, héritier d'une famille politique très connue en Floride, les Buchanan. Et le point commun de ces trois élections, c'est que les candidats démocrates ont mené des campagnes clairement anti-Trump.
https://www.politico.com/states/florida ... iaz-114732
https://www.bizjournals.com/tampabay/ne ... yoral.html
https://www.politico.com/states/florida ... ave-251975
Un petit bilan des 70 élections de 2017 :
https://docs.google.com/spreadsheets/d/ ... edit#gid=0
Les démocrates améliorent en moyenne les scores de Clinton de 10 points, et ceux d'Obama de 2012 de 7 points.
Si on prend les 12 élections de 2018 (tenues dans des zones plutôt marquées républicaines) c'est encore plus impressionnant : 23 points de mieux que Clinton et 8 points de mieux qu'Obama 2012. Alors certes, il est peu probable que lors des midterms les démocrates parviennent à maintenir ce genre de progression partout (le poids des sortants républicains devrait réduire l'avantage normalement, enfin, c'est à espérer pour le GOP si il ne veut pas subir une défaite historique), mais ils n'ont pas besoin de progresser de manière aussi forte pour faire basculer la Chambre ou les assemblées locales.
Quant au problème des candidats qui gagnent les primaires car très à droite, mais qui perdent les générales pour la même raison, c'est un problème assez ancien pour le GOP : depuis l'émergence du tea party, quelques démocrates se sont retrouvés élus sénateurs dans des états assez improbables grâce (ou à cause...) à des candidats républicains beaucoup trop clivants (Missouri et Indiana notamment). L'ère trumpienne ne semble qu'accentuer ce problème en fait.
Concernant les midterms, ce que je pronostique déjà personnellement ce sont de sévères défaites républicaines dans les états très bleus (Californie, New-York, côte nord-est...). En Californie notamment, je pense que le GOP va être balayé.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2260
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: La vie politique américaine

Messagede cevenol30 » Jeu 15 Fév 2018 11:40

La récente nouvelle fusillade dans un lycée américain pourrait relancer la polémique sur les armes à feu. Un sujet en réalité plus favorable aux républicains dans la mesure où la constitution penche dans leur sens.

Concernant aussi des jeunes mais plus amusant/intéressant: au Kansas, il n'y a pas de limite d'âge à la candidature au poste de gouverneur et des jeunes n'ayant pas encore le droit de vote (et d'autres légèrement plus âgés) se présentent à cette élection:
https://www.nytimes.com/2018/02/08/us/k ... pe=article
Ils sont de diverses sensibilités. A noter, le jeune républicain déplore que son parti de coeur se fiche un peu des jeunes.
cevenol30
 
Messages: 2356
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: La vie politique américaine

Messagede Jean-Philippe » Jeu 15 Fév 2018 12:09

Je viens de découvrir une mine d'information, à savoir l'équivalent du wikipedia américain de la vie politique, régulièrement mis à jour : https://ballotpedia.org/Main_Page
Pour les fans de politique américaine qui ne le connaitraient pas, je pense que cela peut les intéresser (une maîtrise moyenne de l'anglais suffit pour s'y retrouver).
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8953
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique dans le monde

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à l'économie et à l'emploi

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse des leviers d'action au service de l'économie et de l'emploi communaux, sans oublier les articulations avec l'intercommunalité, acteur désormais essentiel du domaine. Il s'attache aussi à répondre aux questions suivantes...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à l'animation, à la vie associative et à la vie des quartiers

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques locales d'animation, de vie associative et de vie des quartiers : les acteurs et le contexte d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité