Politiquemania

La base de données de la vie politique française

La vie politique en Belgique

Forum dédié à la vie politique sur le "vieux continent". Réagissez sur les institutions européennes, les élections ou les décisions politiques de nos voisins européens.

Re: La vie politique en Belgique

Messagede Républicain67 » Jeu 4 Jan 2018 11:13

Qu'est ce qui explique la marginalisation de l'extrême droite en Wallonie? Est-ce uniquement lié au retrait de la marque FN par Marine Le Pen en 2012? Démocratie nationale (ex-FN belge) ne pèse plus très lourd parmi l'électorat francophone, comme toutes ses dissidences: Fédération des nationalistes wallons, Front nouveau de Belgique, Wallonie d'abord... L'extrême droite n'a jamais pensé très lourd en Wallonie, contrairement à la Flandre, mais elle obtenait dans les années 2000 des scores honorables, notamment dans le Hainaut et la région de Charleroi. Aujourd'hui, l'extrême droite est devenue très faible en Belgique francophone et extrêmement divisée. Quelles sont les raisons à cela? Merci
Républicain67
 
Messages: 2155
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: La vie politique en Belgique

Messagede PhB » Jeu 4 Jan 2018 11:45

Corondar a écrit: Dans les scenarii fictions d'indépendance-annexion, j'avais vu passer un truc où Bruxelles serait détachée pour devenir un district-capitale de l'UE, administrée par le Conseil européen. C'était très utopique et fumeux.

Certes, mais ça rappelle le statut de Washington DC (District of Columbia) qui a été créé à l'issue de la guerre de Sécession, comme symbole unitaire à la frontière limite entre le Nord unioniste et le Sud sécessionniste.
Conceptuellement, ce n'est pas totalement absurde.
PhB
 
Messages: 788
Inscription: Ven 26 Aoû 2011 22:32
Localisation: Planète Terre

Re: La vie politique en Belgique

Messagede MiniM » Jeu 4 Jan 2018 12:01

Républicain67 a écrit:Qu'est ce qui explique la marginalisation de l'extrême droite en Wallonie? Est-ce uniquement lié au retrait de la marque FN par Marine Le Pen en 2012? Démocratie nationale (ex-FN belge) ne pèse plus très lourd parmi l'électorat francophone, comme toutes ses dissidences: Fédération des nationalistes wallons, Front nouveau de Belgique, Wallonie d'abord... L'extrême droite n'a jamais pensé très lourd en Wallonie, contrairement à la Flandre, mais elle obtenait dans les années 2000 des scores honorables, notamment dans le Hainaut et la région de Charleroi. Aujourd'hui, l'extrême droite est devenue très faible en Belgique francophone et extrêmement divisée. Quelles sont les raisons à cela? Merci


De ce que je comprends, l'extrême-droite et ses idées sont vues comme flamandes, ce qui n'aide pas auprès des gens avec des affinités nationalistes.
MiniM
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1174
Inscription: Ven 21 Jan 2011 23:16

Re: La vie politique en Belgique

Messagede Républicain67 » Mer 7 Fév 2018 18:40

Où en est actuellement l'extrême droite en Belgique francophone? Le FN en Belgique a été interdit en 2012, suite à une décision de Marine Le Pen de ne plus autoriser les frontistes belges d'utiliser le nom, sigle du FN, ainsi que la flamme tricolore. Ça n'avait pas empêché les purs et durs du FN belge à présenter des listes aux élections communales de la même année à Charleroi et environs sous l'étiquette LEPEN ou FN Belge. En tout seul six conseillers d'extrême droite avait été élus côté francophone: quatre pour le FN belge "canal historique", deux à Charleroi, un à Fleurus et un à Châtelet, un pour Wallonie d'abord à Dison, près de Verviers et un pour la Fédération des nationalistes wallons à La Louvière. Tous les conseillers provinciaux d'extrême droite avait été perdu en Wallonie. Aux élections législatives fédérales, régionales et européennes de 2014, le FN n'avait pas pu se présenter suite à l'action de Marine Le Pen. L'aventure solitaire des complotistes de Debout les Belges de l'ancien député fédéral ex Parti populaire Laurent Louis (proche de Dieudonné) avait été un flop. Louis avait échoué de se faire réélire à la Chambre. Le Parti populaire, formation de droite populiste francophone n'a pas profité des problèmes du FN belge. Début 2017, les frontistes "canal historique" autour du conseiller communal Salvatore Nicotra (élu à Fleurus, proche de Charleroi, le lieu de la célèbre victoire française de 1794) a annoncé par tous les moyens vouloir relancer le FN belge, en faisant appel des décisions des avocats de Marine Le Pen et présenter des listes pour les élections provinciales et communales de 2018 et les législatives de 2019. Je n'arrive pas à trouver des informations actuelles sur le sujet.

Est-ce que quelqu'un saurait où en est actuellement l'extrême droite francophone? Elle paraissait bien moribonde il y a quelques années. Les prochaines élections communales vont être cruciales pour les ex frontistes belges. Ils pourraient être tout simplement rayés de la carte électorale, même dans leur bastion de la région de Charleroi, où il ont toujours été bien plus fort que dans le reste de la Wallonie.
Républicain67
 
Messages: 2155
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: La vie politique en Belgique

Messagede Républicain67 » Mer 7 Fév 2018 19:01

Autre question. Pourquoi est-ce que Charleroi et sa région sont historiquement le bastion de l'extrême droite wallonne? En dehors de l'arrondissement de Charleroi, l'extrême droite a toujours été faible en Wallonie. Est-ce uniquement lié à la mauvaise santé économique du secteur? Merci bien
Républicain67
 
Messages: 2155
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: La vie politique en Belgique

Messagede Corondar » Dim 11 Fév 2018 12:27

Républicain67 a écrit:Autre question. Pourquoi est-ce que Charleroi et sa région sont historiquement le bastion de l'extrême droite wallonne? En dehors de l'arrondissement de Charleroi, l'extrême droite a toujours été faible en Wallonie. Est-ce uniquement lié à la mauvaise santé économique du secteur? Merci bien


Si la mauvaise situation économique et sociale de Charleroi a bien évidemment joué un rôle déterminant, les ennuis juridiques de plusieurs élus PS de la région ont joué aussi : de nombreux élus du PS local sont tombés pour corruption.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaires_ ... %A9giennes
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2602
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: La vie politique en Belgique

Messagede Républicain67 » Dim 18 Fév 2018 10:04

Connaissez-vous la vie politique en Communauté germanophone? Pourquoi est-ce que le parti libéral Vivant y fait-il de bons scores, alors qu'il a presque disparu dans le reste de la Belgique? Est-ce que le ptb existe dans les Cantons de l'Est? Pas de candidatures du Parti du travail aux élections législatives et régionales de 2014 dans la Communauté germanophone. Merci
Républicain67
 
Messages: 2155
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: La vie politique en Belgique

Messagede cevenol30 » Mer 5 Déc 2018 23:37

La signature du "pacte de Marrakech" onusien sur les migrations a donné lieu à un pataquès fragilisant la coalition belge incluant la N-VA. Ce parti nationaliste flamand a voté contre la signature du pacte tout en restant au gouvernement, le Vlaams Belang a voté contre aussi, les autres partis de gouvernement et 4 partis d'opposition (la plupart des élus d'opposition probablement; l'article ne précise pas lesquels) ayant voté pour la ratification.

https://www.lemonde.fr/international/ar ... _3210.html
cevenol30
 
Messages: 2761
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: La vie politique en Belgique

Messagede ploumploum » Jeu 6 Déc 2018 11:18

cevenol30 a écrit:La signature du "pacte de Marrakech" onusien sur les migrations a donné lieu à un pataquès fragilisant la coalition belge incluant la N-VA. Ce parti nationaliste flamand a voté contre la signature du pacte tout en restant au gouvernement, le Vlaams Belang a voté contre aussi, les autres partis de gouvernement et 4 partis d'opposition (la plupart des élus d'opposition probablement; l'article ne précise pas lesquels) ayant voté pour la ratification.

https://www.lemonde.fr/international/ar ... _3210.html


La N-VA a tout simplement commencé sa campagne électorale pour les élections législatives qui se tiendront dans seulement 5 mois et demi et alors qu'il semble en recul dans les dernières enquêtes (autour de 25-26 % en Flandre contre 32,4 en 2014)
Pas sûr cependant que cette tentative de dynamitage soit réellement appréciée vu la proximité de l’échéance électorale.

les autres partis de gouvernement et 4 partis d'opposition (la plupart des élus d'opposition probablement; l'article ne précise pas lesquels) ayant voté pour la ratification.


Parfois, il suffit de chercher (un petit peu)...
Ont voté en faveur de la résolution soutenant le pacte (vote en commission) :
Libéraux (MR et OpenVLD) et chrétiens-démocrates néerlandophones (CD&V), membres de la coalition
- CdH, écolos (Groen et Ecolo) et SP.A (socialistes néerlandophones)

Le PS wallon n'a pas voté en faveur de la résolution mais soutient également le pacte. DéFI et PTB (2 députés chacun) pourraient soutenir le texte en plénière. (vote ce jeudi)
https://www.lesoir.be/193986/article/20 ... ns-la-n-va
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 14888
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique en Belgique

Messagede ploumploum » Dim 9 Déc 2018 11:06

ploumploum a écrit:
cevenol30 a écrit:La signature du "pacte de Marrakech" onusien sur les migrations a donné lieu à un pataquès fragilisant la coalition belge incluant la N-VA. Ce parti nationaliste flamand a voté contre la signature du pacte tout en restant au gouvernement, le Vlaams Belang a voté contre aussi, les autres partis de gouvernement et 4 partis d'opposition (la plupart des élus d'opposition probablement; l'article ne précise pas lesquels) ayant voté pour la ratification.

https://www.lemonde.fr/international/ar ... _3210.html


La N-VA a tout simplement commencé sa campagne électorale pour les élections législatives qui se tiendront dans seulement 5 mois et demi et alors qu'il semble en recul dans les dernières enquêtes (autour de 25-26 % en Flandre contre 32,4 en 2014)
Pas sûr cependant que cette tentative de dynamitage soit réellement appréciée vu la proximité de l’échéance électorale.

les autres partis de gouvernement et 4 partis d'opposition (la plupart des élus d'opposition probablement; l'article ne précise pas lesquels) ayant voté pour la ratification.


Parfois, il suffit de chercher (un petit peu)...
Ont voté en faveur de la résolution soutenant le pacte (vote en commission) :
Libéraux (MR et OpenVLD) et chrétiens-démocrates néerlandophones (CD&V), membres de la coalition
- CdH, écolos (Groen et Ecolo) et SP.A (socialistes néerlandophones)

Le PS wallon n'a pas voté en faveur de la résolution mais soutient également le pacte. DéFI et PTB (2 députés chacun) pourraient soutenir le texte en plénière. (vote ce jeudi)
https://www.lesoir.be/193986/article/20 ... ns-la-n-va



Après l'approbation de la résolution par la Chambre (107 pour/36 contre), la N-VA a annoncé son départ de la coalition gouvernementale provoquant ainsi une crise politique. Le Premier Ministre Charles Michel ne compte pas démissionner et souhaite maintenir son Gvt (désormais minoritaire) jusqu'au prochain scrutin.

https://www.lesoir.be/194585/article/20 ... -coalition

http://live.lesoir.be/Event/Crise_dans_ ... irect=true

https://www.lemonde.fr/international/ar ... _3210.html
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 14888
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique en Europe

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à l'animation, à la vie associative et à la vie des quartiers

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques locales d'animation, de vie associative et de vie des quartiers : les acteurs et le contexte d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention...

Découvrir l'ouvrage

Le maire président de séance du conseil municipal

Joël Clérembaux

Le maire, en sa qualité d'exécutif du conseil municipal, se voit attribuer des compétences relatives aux réunions de l'assemblée délibérante. Administrer la séance du conseil municipal en assurant sa publicité et en tenant la présidence, diriger les...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités