Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Sondages sur l'exécutif Macron-Philippe

Forum général sur l'actualité politique du moment. Discutez ici de l'action de la Présidence, des décisions gouvernementales, des projets ou propositions de lois ainsi que de toutes les démarches de l'opposition.

Re: Sondages sur l'exécutif Macron-Philippe

Messagede SALVAT » Lun 5 Fév 2018 21:11

Ton message, cher pmf, m'a retiré un peu de l'amertume et de l'abattement que m'a causés la décision du président MACRON.
Si celui qui t'a fait quelque confidence fait partie de ceux qui vont relancer le débat, alors, ce soir, je suis réjoui.
Il y a un fil de discussion dédié à NDDL : nous pourrons nous y retrouver !
Très cordialement
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4202
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Sondages sur l'exécutif Macron-Philippe

Messagede Estagel66 » Mer 14 Fév 2018 17:28

https://actu.orange.fr/politique/trou-d ... YdnvC.html

Selon IPSO SGame Changers, Macron baisse de 5 points et Philippe de 1.
Macron perd 13 points chez les sympathisants LR. Je pense que la hausse de la CSG passe mal dans cet électorat plutôt aisé qui avait apprécié certaines réformes engagées depuis le début du quinquenat.

Avec 35% d'opinions favorables, il fait moins bien que Hollande qui était à 36%.
Les élections législatives partielles à venir devraient confirmer ce désamour des français envers le président de la République.
Estagel66
 
Messages: 417
Inscription: Sam 28 Déc 2013 23:42

Re: Sondages sur l'exécutif Macron-Philippe

Messagede pop03 » Mer 14 Fév 2018 19:10

Estagel66 a écrit:https://actu.orange.fr/politique/trou-d-air-pour-macron-en-baisse-de-5-points-CNT000000YdnvC.html

Selon IPSO SGame Changers, Macron baisse de 5 points et Philippe de 1.
Macron perd 13 points chez les sympathisants LR. Je pense que la hausse de la CSG passe mal dans cet électorat plutôt aisé qui avait apprécié certaines réformes engagées depuis le début du quinquenat.

Avec 35% d'opinions favorables, il fait moins bien que Hollande qui était à 36%.
Les élections législatives partielles à venir devraient confirmer ce désamour des français envers le président de la République.

Image
Sondage Ipsos.
pop03
 
Messages: 1392
Inscription: Jeu 26 Fév 2015 01:04

Re: Sondages sur l'exécutif Macron-Philippe

Messagede cevenol30 » Sam 17 Fév 2018 00:15

Frappé au portefeuille, l'électorat âgé peut effectivement se sentir une bienveillance plus limitée envers l'exécutif. Pas tant d'ailleurs les retraités vraiment aisés que ceux qu'on pourrait qualifier de classe moyenne, frappés à partir d'une retraite de 1.200 euros.
L'effet NDDL joue plutôt négativement, cela se voyait davantage dans le sondage Odoxa/Les Echos de la fin janvier: https://actu.orange.fr/politique/popula ... Wn917.html
Ceci dit, s'il avait tranché dans l'autre sens, il y aurait aussi des problèmes...
cevenol30
 
Messages: 2567
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: Sondages sur l'exécutif Macron-Philippe

Messagede Estagel66 » Dim 18 Fév 2018 09:22

https://actu.orange.fr/politique/poupul ... Yr3qm.html

Pour le sondage mensuel de l'IFOP pour le Journal du dimanche, Macron perd 6 points et Edouard Philippe 3.
La baisse de popularité, pour le mois de février, est une constante. Que sera mars ?
Les élections législatives partielles à venir ne seront pas faciles pour les candidats de la majorité présidentielle, surtout que ceux sont des circonscriptions perdues (de peu) en juin 2017.
Estagel66
 
Messages: 417
Inscription: Sam 28 Déc 2013 23:42

Re: Sondages sur l'exécutif Macron-Philippe

Messagede pop03 » Dim 18 Fév 2018 10:49

Sur ce lien, en bas vous avez l'ensemble des courbes des différents instituts de sondage:
http://www.lejdd.fr/politique/popularit ... ts-3577484

Entre janvier et février, tous les sondages sont en baisse concernant Macron sauf Kantar-TNS.
Ipsos 35% (-5) / Elabe 38% (-4) / Ifop Paris Match 48% (-5) / Ifop jdd 44% (-6) /Kantar-TNS 44% (=).

Pour Ifop jdd: Avec 44% d'opinions favorables, Emmanuel Macron a de la marge face à Nicolas Sarkozy, qui, février 2008, était à 38% de popularité. François Hollande, au même moment en 2013, était déjà à 37%.
pop03
 
Messages: 1392
Inscription: Jeu 26 Fév 2015 01:04

Re: Sondages sur l'exécutif Macron-Philippe

Messagede ploumploum » Lun 19 Fév 2018 17:12

cevenol30 a écrit:Frappé au portefeuille, l'électorat âgé peut effectivement se sentir une bienveillance plus limitée envers l'exécutif. Pas tant d'ailleurs les retraités vraiment aisés que ceux qu'on pourrait qualifier de classe moyenne, frappés à partir d'une retraite de 1.200 euros.



En réalité, même une partie de la classe populaire est concernée par le traitement de choc sur la CSG, d'où la chute sévère de l'exécutif dans la catégorie "retraités"*. Parce que comme le rappelle Marianne.fr, le seuil des 1200 euros n'est pas la vraie valeur de référence :
1/les 1200 euros, c'est sur le brut pas sur le net or :
- pour les gens ce qui importe c'est le montant perçu sur le compte en banque
- et la différence entre brut et net pour le régime de base avant la hausse était de l'ordre de 7,4 % (6,6 % de CSG au tarif normal + 0,5 de CRDS et 0,3 de Casa)

2/ les 1200 indiqués ne concernent que les ...célibataires ou veufs ! Or pour les couples, largement majoritaires, le seuil est beaucoup plus bas. La hausse de 1,7 pt s'applique dès un revenu fiscal de référence (annuel) supérieur à 22096 euros.

Autrement dit et pour illustrer :
- prenons un couple de retraités sans enfant/étudiant à charge
- il ne perçoit que des pensions de retraite comme revenus
- il a un RFR de 22 100 euros soit avant abattement des 10 % un revenu brut déclaré de 24555. Donc en moyenne, ça donne par conjoint et par mois environ 1023 euros bruts. Appliquez les prélèvements obligatoires (avant hausse), et ça donne une pension nette à moins de 950 euros
Et ce n'est qu'une moyenne car évidemment un retraité ou une retraitée à 700-800 nets est aussi concerné(e) si son (sa) conjoint(e) reçoit une retraite "mirobolante"...(plus de 1100 euros...)
https://www.marianne.net/societe/augmen ... e-sont-pas



* il y perd plus de 8 pts dans le dernier Ipsos (réalisé les 9 et 10 février), 10 pts dans le dernier Elabe (réalisé les 30 et 31 janvier)
Vu le timing de réalisation des différentes enquêtes, il y a encore du potentiel de chute dans cette catégorie surtout si la baisse de revenus est au delà de ce qui était attendue à cause de ce que j'ai expliqué ci-dessus (la première prestation concernée par la hausse de la CSG pour le régime de base est celle qui a été perçue autour du 10 février mais une partie des retraités a pu avoir un petit aperçu avec le versement des complémentaires réduites début janvier...)

https://www.ipsos.com/fr-fr/barometre-p ... -net-recul
Dernière édition par ploumploum le Mar 20 Fév 2018 14:35, édité 3 fois.
Raison: Corrections
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 14093
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Sondages sur l'exécutif Macron-Philippe

Messagede cevenol30 » Mar 20 Fév 2018 14:43

ploumploum a écrit:- il a un RFR de 22 100 euros soit avant abattement des 10 % un revenu brut déclaré de 24555. Donc en moyenne, ça donne par conjoint et par mois environ 1023 euros. Appliquez les prélèvements obligatoires (avant hausse), et ça donne une pension nette à moins de 950 euros

J'émets un doute sur la fin de ce calcul: un revenu imposable est (plutôt) un revenu net donc il faut augmenter pour passer au brut... et appliquer la hausse de CSG au brut, ça oui.

En regardant en détail le résultat IPSOS:
Macron est plus populaire chez les hommes que chez les femmes: j'y verrais le poids des inégalités salariales voire de statut (probablement plus d'employées et d' "inactives" or ces catégories ont un gros problème avec Macron).
Par âge, son minimum de popularité est chez les 45-59 ans à 29,5% et le maximum chez les plus de 70 ans à 42%, ce qui fait un fort gradient et vient d'ailleurs contredire un peu la thèse de la sanction de la hausse de CSG: en valeur absolue, c'est encore la tranche la plus concernée qui apprécie le plus le président (mais gare à la chute).
Par catégorie d'agglomération, le gradient est moins net qu'auparavant, la région parisienne notamment ayant vu son pic s'affadir fortement au point de se faire doubler en jupitérophilie par les grandes villes de province (pourtant, je ne cois pas tellement ce qui a pu froisser spécifiquement les franciliens... ?).
Par profession, les cadres supérieurs et exploitants agricoles aiment le plus le Président, les employés et pire encore les "inactifs" l'appréciant le moins, surtout ces derniers.
Le record situé chez les "inactifs" (et plus encore chez les personnes dont le chef de famille l'est) serait à creuser: je dirais que la tendance à la stagnation voire la baisse des aides familiales ainsi que l'idéologie de cadre sup' de Macron les prennent à rebrousse-poil.
Dernière édition par ploumploum le Jeu 22 Fév 2018 16:58, édité 2 fois.
Raison: Correction de la citation : ""ploumploum" et non "pmf"
cevenol30
 
Messages: 2567
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: Sondages sur l'exécutif Macron-Philippe

Messagede ploumploum » Jeu 22 Fév 2018 19:10

cevenol30 a écrit:
pmf a écrit:- il a un RFR de 22 100 euros soit avant abattement des 10 % un revenu brut déclaré de 24555. Donc en moyenne, ça donne par conjoint et par mois environ 1023 euros. Appliquez les prélèvements obligatoires (avant hausse), et ça donne une pension nette à moins de 950 euros

J'émets un doute sur la fin de ce calcul: un revenu imposable est (plutôt) un revenu net donc il faut augmenter pour passer au brut... et appliquer la hausse de CSG au brut, ça oui.


Oui, je me suis emmêlé dans les calculs (j'ai eu la main lourde à cause de la déductibilité de la CSG), en les refaisant, j'arrive à ce qu'un couple de retraités, sans autres revenus que les pensions de retraite et qui tournerait chacun à 1100 euros nets, serait concernée par la hausse.

Et donc bien sûr, si dans un couple l'un est à 700 nets (souvent l'épouse...) et l'autre à 1500, chacun des deux aura une pension réduite. C'est ce que dit en substance Marianne.fr et c'est ce que j'ai pu entendre au marché...


cevenol30 a écrit:Par âge, son minimum de popularité est chez les 45-59 ans à 29,5% et le maximum chez les plus de 70 ans à 42%, ce qui fait un fort gradient et vient d'ailleurs contredire un peu la thèse de la sanction de la hausse de CSG: en valeur absolue, c'est encore la tranche la plus concernée qui apprécie le plus le président (mais gare à la chute).


Je ne vois pas en quoi les 42 % de satisfaits chez les plus de 70 ans contrediraient la thèse de la sanction due à la hausse de la CSG. Regardez les deux dernières colonnes (grisées) de la page 15 et vous pourrez constater que par rapport à janvier, le bloc "favorable" a baissé :
- de plus de 7 pts chez les + de 70 ans (bloc défavorable : + 11 pts, la différence entre les 2 étant les NSP=
- de près de 5 pts chez les 60-69 ans (bloc défavorable : + 8 pts)
- de plus de 6 pts chez 45-59 ans (ceux qui sont donc dans leur deuxième moitié de carrière ou s'approche de la retraite)
https://www.ipsos.com/sites/default/fil ... r_2018.pdf

cevenol30 a écrit:Par catégorie d'agglomération, le gradient est moins net qu'auparavant, la région parisienne notamment ayant vu son pic s'affadir fortement au point de se faire doubler en jupitérophilie par les grandes villes de province (pourtant, je ne cois pas tellement ce qui a pu froisser spécifiquement les franciliens... ?).


Bah, je dirais la gestion de la "crise" due aux épisodes de neige.
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 14093
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Sondages sur l'exécutif Macron-Philippe

Messagede cevenol30 » Ven 23 Fév 2018 18:19

Merci pour cet écho.

Sur la région parisienne (pour prendre dans le désordre ^^): ça se peut fort que la (non?)gestion de l'épisode neigeux y soit pour quelque chose. On peut y rajouter la question des personnes à la rue, plus visible là qu'ailleurs (et encore plus petitement gérée). Cependant, je sens que cela dépasse l'épiphénomène saisonnier.

Les évolutions m'étaient cachées du fait que je "zoomais" pour un minimum de lisibilité!
Sur les plus de 70 ans, tout en restant un des meilleurs bastions de droite popularité de Macron, la baisse est effectivement de plus de 7 points: un peu comme pour l'agglomération parisienne (-8,4) il y a de la perte sur un coeur de bastion.
Ceci dit, en termes de classe d'âge, la baisse la plus sensible est sur les 35-44 ans (-8,8) et là, je doute que la hausse de CSG soit la seule raison. Les 18-24 ans, inversement, voient une minuscule hausse (+2,6%).
Les baisses les plus fortes sont parmi les agriculteurs exploitants, les employés et les inactifs et enfin les retraités. Evolutions généralement encore amplifiées chez les personnes dont le chef de foyer est d'une des susdites catégories:
-39,9 chez les foyers d'agriculteurs expoitants pour arriver à un encore potable 34,1 (ce qui veut dire qu'on partait d'un stratosphérique 74%, peut-être lié aux Etats Généraux de l'Alimentation?) (-19,5 chez les agriculteurs exploitants et +34,3 d'opinions défavorables )
-24,3 chez les foyers "inactifs" (2 parents au foyers, parents célibataires, étudiants: au total plus nombreux que les foyers d'agriculteurs exploitants ou de professions indépendantes, dont on parle pourtant plutôt davantage) où on atteint d'un coup le niveau du cresson ( ;-) ) avec 19,7% en partant d'un potable 44%. (-11,2 chez les inactifs)
-10,5 chez les foyers d'employés (-7,4 chez les employés)
-8,2 chez les foyers de retraités et -9,6 chez les retraités

La baisse ne vient dans pas seulement des retraités et probablement de le seule hausse de CSG non compensée pour beaucoup de ceux-ci: les employés, inactifs et agriculteurs exploitants ont certainement leurs propres raisons (probablement différentes).

Dans les autres catégories: professions indépendantes (surtout leurs foyers), ouvriers, professions intermédiaires, cadres supérieurs, le président s'en sort plutôt mieux, même pas toujours positivement d'ailleurs mais pas de quoi contrebalancer les rapides descentes citées précédemment.
cevenol30
 
Messages: 2567
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

PrécédenteSuivante

Retourner vers Débats politiques du moment

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide des usages, du protocole et des relations publiques

Collectif

Les questions protocolaires sont généralement source d'un grand stress dans les collectivités locales. Comment composer une table d'honneur ? Comment aligner les drapeaux devant un bâtiment public ? Quel est l'ordre des discours lors d'une inauguration ?...

Découvrir l'ouvrage

Les marchés publics expliqués aux élus locaux

Patrice Cossalter

Le droit de la commande publique a été bouleversé début 2016. Il est d'autant plus indispensable d'intégrer ce droit nouveau que les élus ont un rôle juridique, stratégique et de management dans la commande publique...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités