Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Un conflit d'intérêts dans le public...

Réagissez sur ce forum à toutes les interventions des hommes ou femmes politiques dans les médias. Une interview, une émission télé, un article, donnez votre avis.

Un conflit d'intérêts dans le public...

Messagede cevenol30 » Lun 15 Jan 2018 01:10

https://www.marianne.net/politique/comm ... -conflit-d
La ministre de la Santé Agnès Buzyn a cette particularité que son mari est directeur de l'Inserm, éminent institut de recherche dépendant du ministère de la... Santé!
Déjà, il n'est pas interdit de trouver saugrenu d'avoir nommé ministre la femme du directeur de l'Inserm à ce ministère-là comme s'il n'était pas possible de faire autrement, sans porter forcément atteinte à sa carrière ou à la parité pour autant.
Un décret interdit cependant à la ministre de s'occuper de l'institut sous sa tutelle. On appréciera toutefois la cohérence.
Mais elle s'en mêle "indirectement" en défavorisant des structures en voie d'apparition qui concurrencent le grand institut... dirigé par son mari, donc.
Matignon se dépêche de déminer la question en affirmant que rien n'est tranché.
Dans toute cette histoire, l'intérêt général et la défense des prés carrés carrés personnels s'emmêlent un peu trop...
cevenol30
 
Messages: 2675
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

BUZYN : quelle lenteur pour atteindre l'exemplarité !

Messagede SALVAT » Lun 30 Juil 2018 19:40

"Le médecin et scientifique Yves Lévy, mari de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, a retiré sa candidature pour un nouveau mandat à la tête de l’Inserm, organisme public de recherche médicale, a annoncé lundi Matignon.

M. Lévy, patron de l’organisme depuis 2014, "reste en charge de l’interim à la tête de l’Inserm", ont souligné dans un communiqué les services du Premier ministre, en précisant que "le processus de recrutement du PDG de l’Inserm sera relancé dans les prochaines semaines".

"Le maintien d'Yves Lévy à la tête de cet organisme public de recherche médicale ont valu des critiques à la ministre de la Santé et au gouvernement, en raison de potentiels conflits d'intérêts".
source : l'yonne républicaine

Désespérant : combien de mois faudra-il pour remplacer cet éminent scientifique ? La France en serait-elle tant dépourvue ?
Bertrand SALVAT
Dernière édition par ploumploum le Mar 31 Juil 2018 09:21, édité 1 fois.
Raison: Fusion des sujets.
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4288
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Un conflit d'intérêts dans le public...

Messagede ploumploum » Jeu 11 Oct 2018 17:48

Recasage

Yves Lévy, président sortant de l'Inserm et mari de la ministre de la Santé, a été nommé "conseiller d’État en service extraordinaire" lors du conseil des ministres du 10 octobre
https://www.gouvernement.fr/conseil-des ... individuel

Et la consolante est particulièrement douce pour Yves Levy : à ce poste, le médecin de 61 ans touchera pendant cinq ans une somme fixe garantie de 1.558 euros brut mensuels, à laquelle s'ajoutera une part variable pouvant atteindre quelque 4.583 euros brut mensuels en fonction du nombre de réunions auxquelles il participera, selon un arrêté du 27 février 2018. Soit jusqu'à plus de 6.100 euros tous les mois. Ajoutez à cela que ce professeur d'université pourra par ailleurs continuer son activité professionnelle de médecin et d'enseignant, s'il le souhaite. La belle vie !

Yves Levy obtient ainsi un poste très convoité, puisque le quota de conseillers d'Etat non-juristes s'élève à douze maximum. Parmi les heureux élus, on compte aujourd'hui deux préfets, quatre énarques, un avocat d'affaires, deux ingénieurs, un militaire et un universitaire en sciences de l'éducation. A cette place, le médecin est invité à exercer des "fonctions consultatives" pour le Conseil d'Etat, c'est-à-dire conseiller juridique du gouvernement. Concrètement, les conseillers d'Etat réunis en formation consultative livrent une appréciation sur la conformité de chaque projet de loi de l'exécutif au droit de l'Union européenne et à la Constitution française. Voilà comment un ponte de la médecine s'improvise cador du droit.
[...]


https://www.marianne.net/politique/le-m ... uvernement
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 14557
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Un conflit d'intérêts dans le public...

Messagede stephed » Ven 12 Oct 2018 08:46

Le médecin Yves Lévy obtient en tout cas un poste très convoité : le quota de conseillers d’État non-juristes s’élève à douze postes seulement. Leur rôle est cependant lié à des compétences juridiques fortes puisqu’il s’agit de vérifier la conformité des projets de loi portés par le gouvernement avec la Constitution française et le droit de l’Union européenne.

En tant que membre du Conseil d’État, l’institution judiciaire administrative suprême, il devra donc étudier les textes proposés le gouvernement et notamment ceux défendus.....par son épouse Agnès Buzyn

https://brignoles.maville.com/actu/actu ... 1_actu.Htm
stephed
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2396
Inscription: Mar 21 Sep 2010 09:47

Re: Un conflit d'intérêts dans le public...

Messagede cevenol30 » Dim 14 Oct 2018 21:19

Joli recasage, en effet.
Il sera plus compétent sur les projets liés à la santé... le conflit d'intérêts n'est décidément pas fini.
Les indemnités seront liées au nombre de réunions où il sera venu... même s'il n'y dit rien d'intéressant, surtout au début où il faudra apprendre divers usages et coutumes. Ceci dit, c'est vrai à beaucoup d'endroits.
Concernant le cumul possible avec des fonctions universitaires, cela peut vite limiter le présentéisme aux réunions du Conseil d'Etat.
cevenol30
 
Messages: 2675
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52


Retourner vers Vu dans les médias

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Conseil communautaire : mode d'emploi

Joël Clérembaux

Elaboré par un ancien directeur général des services, ce classeur est le fruit d'une double expérience : expérience de dirigeant à l'origine de la création d'une communauté de communes, expériences de DGS acquises au sein de communes intégrées...

Découvrir l'ouvrage

Petit guide du protocole local

Fabrice Jobard

Ce « Petit guide du protocole local » s'appuie sur les formations animées depuis plus de dix ans par Fabrice Jobard, qui est reconnu comme un des plus grands spécialistes français des questions protocolaires. Accessible et opérationnel, l'ouvrage...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités