Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Décès de J-François HORY ancien président du PRG

Annonces de décès et hommages aux personnes, qui bien que retirées, ont un jour marqué la vie politique française : élus, membres d'un gouvernement, responsables de parti politique,...

Décès de J-François HORY ancien président du PRG

Messagede SALVAT » Ven 29 Déc 2017 00:10

L’ex-député européen, et compagnon de route de Bernard Tapie, est décédé des suites d’un cancer

Jean-François Hory, président des radicaux de gauche dans les années 90, compagnon de route politique de Bernard Tapie et éphémère candidat à la présidentielle de 1995, est mort jeudi à 68 ans, indique l’ex-ministre Sylvia Pinel.

Cet ancien député européen est décédé dans la matinée en Bourgogne des suites d’un cancer, a précisé Sylvia Pinel, ministre du Logement de François Hollande et actuelle co-présidente du Mouvement radical.

Né le 15 mai 1949 à Neufchâteau (Vosges), Jean-François Hory a été élu en 1981 député de Mayotte dans la majorité présidentielle de François Mitterrand. Suscitant la méfiance des socialistes, qui lui soupçonnaient des accointances giscardiennes pour avoir été secrétaire général du conseil départemental de l’île, acquis à VGE, il avait rejoint le Mouvement des radicaux de gauche (MRG).

L’alliance de ce parti avec le PS lui a permis d’être élu député européen en 1989, puis de prendre la tête du parti en 1992.

En février 1993, il a réalisé un coup politique majeur en faisant adhérer au MRG le ministre de la Ville Bernard Tapie, auréolé d’un succès électoral l’année précédente lors des régionales en PACA.

L’attelage Hory-Tapie a connu son plus grand succès aux élections européennes de 1994, lorsque leur liste "Énergie radicale" a talonné celle du PS et permis à Jean-François Hory de conserver son siège d’eurodéputé.

Face à un PS divisé et marqué par une laborieuse primaire qui a désigné Lionel Jospin, Hory a déclaré sa candidature à la présidentielle en février 1995. Mais, sans le soutien de Tapie ni des anciens patrons du MRG, Emile Zuccarelli, Michel Crépeau ou Roger-Gérard Schwartzenberg, qui lui préféraient Jospin, il a été contraint à renoncer.

source : sud-ouest
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4202
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Décès de J-François HORY ancien président du PRG

Messagede pmf » Ven 29 Déc 2017 09:13

Merci, cher Bertrand, d'avoir, par cette contribution, rendu hommage à la mémoire de Jean-Francois Hory et par voie de conséquence au MRG de mes chers René Billières, Maurice Faure et Robert Fabre, dignes continuateurs d'illustres prédécesseurs parmi lesquels je citerai Maurice Violette qui fut Maire de Dreux et surtout le collaborateur de Jean Moulin à la Préfecture d'Eure et Loir.

L'article de journal, que tu nous rends accessible, emploie le qualificatif laborieuse pour la designation de Lionel Jospin comme candidat du Parti Socialiste à l'élection présidentielle de 1995 pour justifier l'intérêt de Jean-Francois Hory pour ce scrutin mais ce sont des dissensions internes aux radicaux de gauche qui inspiraient cette ambition et l'article l'indique en creux en faisant référence aux positions de l'Emile, de Michel de La Rochelle et de Roger Gérard, alias RGS.
pmf
 
Messages: 1460
Inscription: Mer 2 Déc 2015 18:56

Re: Décès de J-François HORY ancien président du PRG

Messagede SALVAT » Ven 29 Déc 2017 11:30

je n'ai fait que reprendre un article qui était assez complet mais d'autant plus que je savais un lecteur qui réagirait aussitôt en célébrant toutes les figures du radicalisme...
Un cadeau ...c'est la période ; et de bon coeur !
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4202
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Décès de J-François HORY ancien président du PRG

Messagede lindet » Ven 29 Déc 2017 12:25

Ah, je ne voudrais pas donner un tour trop cuistre à mon intervention ! mais pour Maurice Viollette, il s'agit plutôt d'un "républicain-socialiste" de la IIIe République, d'ailleurs USR quand il est ministre en 1936. Il est UDSR sous la 4e, peut-être pas jusqu'au bout ? il se droitise avec le grand âge et dit même qques horreurs sur PMF (le président du conseil, pas notre contributeur très apprécié !)... Il a dû sans doute siéger avec les radicaux ou leur être apparenté (RGR sous la 4e, mais à ma connaissance sans jamais vraiment appartenir au parti "de la rue de Valois"). Politiquement cela ne change pas grand chose, mais cela signifie des références intellectuelles légèrement différentes....
Je m'aperçois que la notice wikipedia est erronée, il faudra l'amender un peu : ma source est le colloque (1985) dirigé jadis par Françoise Gaspard, De Dreux à Alger Maurice Viollette 1870-1960, L'Harmattan 1991, avec entre autres des articles de Serge Berstein, Gilles Le Béguec qui sont de fortes références.
lindet
 
Messages: 308
Inscription: Lun 29 Aoû 2011 21:16

Re: Décès de J-François HORY ancien président du PRG

Messagede pmf » Ven 29 Déc 2017 14:15

J'ai apprécié votre contribution certainement plus exacte que mes propos élogieux concernant Maurice Violette.
Néanmoins, Maurice Violette a eu une image de Radical en Normandie sous la IV ème République et cette qualification politique s'est perpétuée dans l'Eure et Loir, département où perdure une implantation radicale de gauche à Nogent le Rotrou avec la dynastie des Huwart.
Pour avoir côtoyé Emile Vivier, Sénateur socialiste et Président du Conseil général d'Eure et Loir dans les années 1970, et, à la même époque, Maurice Le gendre, Maire de Vernouillet, ville limitrophe de Dreux, je puis témoigner de l'importance dans ce département du nom de Maurice Violette et du symbole de l'association de ce nom à celui de notre grand Jean Moulin.
pmf
 
Messages: 1460
Inscription: Mer 2 Déc 2015 18:56

Re: Décès de J-François HORY ancien président du PRG

Messagede lindet » Ven 29 Déc 2017 17:59

Certainement, et puis c'est le même monde d'une gauche républicaine, laïque, un peu sociale et rigoureuse à la fois, très "gestionnaire". J'ai vu qu'il restait un seul canton à gauche dans ce département : celui de Lucé, peut-être l'influence à long terme d'Edmond Desouches qui fut aussi député-maire et président du conseil général y est encore pour quelque chose... Cela nous éloigne un peu de Jean-François Hory... souhaitons longue vie aux présidents François Doubin et Roger-Gérard Schartzenberg qui rappellent aussi le souvenir d'un radicalisme encore présent au nord de la Loire...
lindet
 
Messages: 308
Inscription: Lun 29 Aoû 2011 21:16


Retourner vers Disparition d'anciennes figures politiques

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Les compétences du conseil municipal, du maire et des adjoints

Joël Clérembaux

Les communes ont des compétences multiples, dont certaines seulement sont clairement identifiées par le Code général des collectivités territoriales ; les lois de décentralisation et la...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à la participation, la démocratie locale et la citoyenneté

Jérôme Dupuis

Du budget participatif à la territorialisation des services municipaux et intercommunaux et aux panels des pratiques participatives, en passant par les repas de quartier, les comités d'engagement au...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités