Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Congrès des Républicains (décembre 2017)

Partagez vos opinions sur l'actualité ou les évènements internes aux différents partis politiques français.

Re: Congrès des Républicains (décembre 2017)

Messagede Fabien » Ven 13 Oct 2017 11:08

ligerien a écrit:Prendre le parti maintenant, bonne ou mauvaise idée ?

Macron mord à droite, les constructifs entre-deux, les élections intermédiaires ne seront pas faciles pour la droite, qui a des positions à tenir, surtout les grandes villes conquises récemment.
La prise du parti est à double-tranchant, bonnes élections intermédiaires oui, mais si elles sont mauvaises, il aura la tête du responsable-coupable.

Avant de se voir président, les républicains, un peu moins que le PS, auront aussi à s'assurer que la présidentielle 2022 ne soit pas une affaire à 3 : Macron / Insoumis / FN.


LREM, qui s'affirme de plus en plus comme un centre-droit libéral, a vocation à glisser sur le créneau de feu l'UDF. De l'autre côté, le FN, même affaibli de façon plus ou moins conjoncturelle, ne disparaitra certainement pas. Cela laisse à LR l'espace d'un RPR ancienne manière, celui qui existait avant que les Juppé et autres Balladur n'en fassent une UDF bis. Un peu juste a priori pour se glisser au second tour, mais tout reste ouvert.
Cette année, pour schématiser, on avait le candidat des cadres (Macron), la candidate des classes populaires, notamment rurales (Le Pen), le candidat des personnes âgées (Fillon), et un candidat à l'électorat moins caractérisé sociologiquement, si ce n'est par sa jeunesse (Mélenchon).
S'agissant de l'électorat des cadres, on peut penser que les 20% qui restent à LR sont un noyau dur irréductible. Wauquiez ne semble pas pour autant se faire d'illusion sur ses chances de reconquérir ceux qui ont été gagnés par le macronisme. Manifestement, il ambitionne plutôt de mordre sur l'électorat populaire de droite dominé par le FN. Reste à savoir les chances de succès de l'opération, et la réaction de l'électorat senior à ce positionnement crypto-lepéniste... Wauquiez considère sans doute que les électeurs du troisième âge n'ont guère d'alternative et sont peu enclins à se laisser séduire par le macronisme. L'impact de la hausse de la CSG pour les retraités peut le conforter en ce sens. Est-ce que cela suffira?
Fabien
 
Messages: 1433
Inscription: Lun 12 Oct 2009 08:49

Re: Congrès des Républicains (décembre 2017)

Messagede Pullo » Ven 13 Oct 2017 20:32

En plus de la question du positionnement entre les macronistes d'un côté et les lepénistes de l'autre, LR doit régler le problème posé par Sens Commun, le bras politique de La Manif Pour Tous. Le président de l'organisation, Christophe Billan, a donné une interview au magazine L'Incorrect, où une partie de la rédaction est composée de proches de Marion Maréchal Le Pen (un ancien collaborateur de l'ex députée y est directeur de la communication). Dans cette interview, dont Médiapart a publié certains extraits, le président de Sens Commun dit clairement qu'il est dans la logique de l'union des droites, sans exclusive vis-à-vis du FN, surtout si MMLP en devient la cheffe. MLP est trop gauchiste à son goût.

« Autant, il y a un an, c’était compliqué parce qu’on n’était pas encore passé par la phase de Macron, la phase de destruction de tous les appareils. Autant, là, tout s’est effondré et c’est une opportunité sans précédent. Ce n’est pas du tout une menace. (…) Le premier point très positif, c’est que c’est le bon moment »

« Je n’ai pas peur des idées qui ont mis en mouvement la droite vers le FN (…). Je suis à 100 % en ligne avec tout ça. Après, aussi bien chez les Républicains qu’au FN, je récuse l’appareil qui dénature ces points-là »

« À LR je leur reproche leur suivisme… Il faut être dans l’air du temps, sinon on a un problème. Et au FN je leur reproche d’être dans un étatisme de gauche »

« Ce parti [LR] arrive à un carrefour historique : si, dans quelques mois, nous nous apercevons que le vainqueur n’a pas mis en place un appareil assumant une doctrine de droite, renonçant au cynisme et au suivisme, Sens commun pourra décider de changer d’orientation. »

« L’idée, c’est de leur dire [aux dirigeants de LR] : vous avez devant vous quelques mois pour revoir doctrinalement ce qu’est la droite et mettre en place un nouvel appareil plutôt que de faire du suivisme et du cynisme. Si, au mois de février, de mars, on s’aperçoit que ces deux points ne sont pas pris en compte, alors Sens commun doit revoir son idée maîtresse originelle »,

« Entre aujourd’hui et décembre, ce qui sera fondamental, c’est de travailler à l’élaboration d’une plateforme avec toute cette droite qui est partie, y compris avec une Marion si elle est sortie de la lepénisation [comprendre des logiques d’appareils du parti – ndlr]. »

« Je suis à l’aise avec “chrétien” parce qu’on est soit chrétien spirituellement, soit chrétien culturellement mais on ne peut pas être français sans avoir les pieds dans un des deux »

« Le problème de la droite, c’est qu’elle est rentrée dans des appareils de gauche. (…) Il faut pouvoir faire émerger un appareil qui est presque féodal. D’ailleurs, on a besoin de féodalité »


Devant la polémique déclenchée par l'interview, Sens Commun a décidé de reporter sa Journée de la France silencieuse prévue le 15 octobre. Retailleau, Fasquelle et Wauquiez faisaient partie des personnalités politiques invitées au rassemblement. Ils ont (hypocritement) annulé leur participation, se déclarant scandalisés par les propos de Christophe Billan.
https://lincorrect.org/christophe-billan/
http://www.europe1.fr/politique/le-patr ... en-3460334
https://www.mediapart.fr/journal/france ... nglet=full
http://senscommun.fr/wp-content/uploads ... 2017-2.pdf
http://www.lemonde.fr/politique/article ... 23448.html
Pullo
 
Messages: 1184
Inscription: Ven 30 Mar 2012 21:25
Localisation: Paris
Avertissements: 2

Re: Congrès des Républicains (décembre 2017)

Messagede Eco92 » Mar 24 Oct 2017 19:40

Alors que plusieurs candidats à la direction (sans surprise Mael de Calan, mais aussi Daniel Fasquelle) demandent l'exclusion de Sens Commun de LR et la fin de l'accord faisant qu'une adhésion à SC = 1 adhésion à LR, le bureau politique réuni entre autre pour discuter de l'exclusion des "Constructif" ne peut les exclure puisque le quorum n'est pas atteint (source : https://twitter.com/ellensalvi/status/922878818267709441)
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4305
Inscription: Dim 12 Juin 2011 19:43
Localisation: Mayenne

Re: Congrès des Républicains (décembre 2017)

Messagede Eco92 » Jeu 26 Oct 2017 15:26

Selon Le Figaro, Daniel Fasquelle ne sera finalement pas candidat, la haute Autorité ayant invalidé de nombreux parrainages, il tombe sous le seuil minimum. Il me rappelle Gérard Filoche à la primaire PS tiens. Il n'y aurait donc que Laurent Wauquiez, Florence Portelli et Maël de Calan.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/10/26/97001-20171026FILWWW00205-fasquelle-ne-sera-pas-candidat-a-la-presidence-lr.php
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4305
Inscription: Dim 12 Juin 2011 19:43
Localisation: Mayenne

Re: Congrès des Républicains (décembre 2017)

Messagede cevenol30 » Lun 6 Nov 2017 17:37

Selon Le Point (qui au passage confirme que seuls sont candidats Wauquiez, Portelli et de Calan), Laurence Saillet, un temps candidate mais sans aller jusqu'au bout, apporte son soutien à Wauquiez, qu'elle trouve rassembleur et parce qu'il peut "porter un message de fermeté et de courage face à ceux qui menacent notre identité et la sécurité des Français".
Le message de départ de Luc Chatel n'a guère trouvé écho chez elle, il semble.
cevenol30
 
Messages: 2220
Inscription: Lun 16 Mar 2015 01:52

Re: Congrès des Républicains (décembre 2017)

Messagede SALVAT » Lun 6 Nov 2017 20:26

Il ne faut pas soudain encenser Luc CHATEL qui a trouvé des justificatifs à son retour au privé après avoir bien profité des honneurs de la politique. Quel a été son bilan de ministre ? et sur le plan local ? et au sein de la direction de l'UMP où il cautionna l'élection de COPE ?
Ce libéral-libertaire, champion du boniment qu'il pratiqua jadis dans un groupe de luxe..opportuniste sarkozien puis Filloniste.
ce dandy -d'origine giscardienne - n'a de leçon à donner à personne.
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3599
Inscription: Dim 8 Nov 2009 23:13
Messages : 1 (détails)

Re: Congrès des Républicains (décembre 2017)

Messagede cevenol30 » Dim 12 Nov 2017 23:24

Disons que la ligne libérale-libertaire de droite de Chatel avait à un moment parfaitement sa place dans ce parti et dans "son" gouvernement. (La tendance à l'interdisciplinarité et à l'autonomie des établissements s'est poursuivie et a été renforcée sous son ministère, avec notamment un oral de Brevet local aux collèges sur une matière sans horaire spécifique, l'histoire des arts)
Et que maintenant, ce n'est plus tellement le cas, l'espace politique se restreint.

Une bonne partie des personnalités, disons, pas trop éloignées du centre se rallient néanmoins à Wauquiez qui semble leur avoir apporté des garanties, mais lesquelles? au lieu de se rallier à M. de Calan notamment qui est plus proche d'elles sur le fond.
C'est le signe auto-réalisateur de la future victoire de Wauquiez mais aussi le signe que ce dernier sait parfois, au moins en privé, retrouver les accents du disciple de Jacques Barrot qu'il fut.
cevenol30
 
Messages: 2220
Inscription: Lun 16 Mar 2015 01:52

Précédente

Retourner vers Vie des partis

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité politique française.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à l'urbanisme

Eric Becet

Ce Dossier d'experts présente la réforme initiée par les dispositions de la loi n° 2010-788 portant engagement national pour l'environnement, votée le 12 juillet 2010, dite loi « Grenelle II ». Il ne s'agit pas d'une réforme complète du Code de...

Découvrir l'ouvrage

Droits des élus d'opposition

Joël Clérembaux

Le mode de scrutin des élections municipales assure la représentation des minorités au sein de l'assemblée délibérante communale. Les minorités constituent l'opposition, c'est-à-dire les conseillers qui n'appartiennent pas à la majorité et bénéficient...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités