Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Vie interne de l'UMP/Les Républicains

Partagez vos opinions sur l'actualité ou les évènements internes aux différents partis politiques français.

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

Messagede Corondar » Mer 27 Sep 2017 16:36

cevenol30 a écrit:Je sens une pointe d'animosité dans la comparaison avec E. Besson (le Canard titrait, quand il a publié son pamphlet en cours de campagne: "j'ai fait court... j'ai pas félon") mais dans les deux cas, il est vrai qu'ils ont quitté en cours de route des candidats s'avérant par certains côtés catastrophiques...
Passer de LR à LREM est cependant un saut moins grand que du PS à l'UMP en 2007, il me semble.
Mais c'est clairement et officiellement un changement de camp.

Reste à voir dans quelle mesure le mouvement sera suivi: que vont faire les élus et militants lemairistes? (par chez moi, Le Maire est le seul à avoir collé des affiches pour la primaire, il y a donc un peu d'effectif actif derrière...)
Peut-être certains, ceux qui ont déjà payé leur cotisation, vont-ils rester jusqu'au congrès de la fin d'année (tant qu'à avoir payé pour avoir le droit d'y voter, hein...) et aviser en fonction (i.e. rejoindre LREM si Wauquiez gagne...)


A titre indicatif, et pour ce que ça vaut, en tant que militant lemairiste de base :), je n'ai pas renouvelé ma cotisation à LR, je ne suis donc plus membre et ne voterai pas lors du prochain congrès. Je ne trouvais pas honnête de participer à un scrutin interne dont je n'étais pas prêt à accepter le verdict en cas de victoire de Wauquiez.
Quant à mon futur militant, je me laisse encore un peu de temps pour réfléchir. J'hésite entre l'UDI ou le parti radical (j'attends de voir ce que donne la réunification). Mais j'exclue de rejoindre LREM :je ne suis pas plus emballé que ça par Macron (je lui laisse le bénéfice du doute et jugerai sur pièce à la fin de son mandat), et ma sensibilité centre droit me pousse plus logiquement vers les partis défendant ce courant.
Sur ma circonscription, beaucoup de mes amis lemairistes n'ont pas renouvelé leurs cotisations (tous si je ne m'abuse), et certains sont passés chez LREM.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2188
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

Messagede Pullo » Mer 27 Sep 2017 22:20

La direction de LR a envoyé un questionnaire à ses adhérents. On apprend entre autres que le système des primaires ouvertes, associé à la double défaite à la présidentielle et aux législatives, est rejeté massivement :
http://www.liberation.fr/france/2017/09 ... es_1599327
Pullo
 
Messages: 1185
Inscription: Ven 30 Mar 2012 20:25
Localisation: Paris
Avertissements: 2

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

Messagede cevenol30 » Jeu 28 Sep 2017 00:19

Si l'on résume, les adhérents ne veulent plus de primaires ouvertes et les élus tendent à claquer la porte quand les investitures se font en très petit comité... La "gouvernance" des investitures est décidément un point sensible.
D'autant que par ailleurs, le fonctionnement en courants d'idées (associé à des votes pour des personnes représentant les courants) a été abandonné, ce qui implique que rien ne garantit que l'équilibre idéologique de la base soit correctement représenté plus haut.
Les primaires ouvertes ont l'inconvénient, pour les adhérents, de les déposséder de leur pouvoir de décision et d'une partie de la valeur de leur cotisation. Ainsi que celui, plus subjectif, de permettre le "vote infiltré" de sympathisants d'autres camps (et je connais des personnes qui ont voté aux deux primaires, LR et PS et parfois dans le but de décrédibiliser le processus).
Le plus simple en ce cas est/serait de faire voter les adhérents sur les candidatures... ce qui a l'inconvénient d'aboutir à une "primaire fermée" s'il y a plusieurs candidats.

Par ailleurs, on note que l'appel clair de Fillon à voter Macron au second tour est plutôt mal passé et semble considéré comme un des facteurs de la défaite LR aux législatives.

Merci Corondar de la réponse de terrain à ma question indirecte. Les lemairistes auraient donc plutôt déjà quitté le navire et fort partiellement rallié LREM, ce qui pourra s'accentuer chez ceux qui suivent le leader. Et d'un autre côté, je conçois bien que certains veuillent garder une étiquette d'un camp, les camps (droite et gauche) n'étant peut-être pas aussi "finis" qu'on veut bien le dire (surtout si l'effritement de la popularité du président affaiblit son parti, comme cela a généralement été le cas précédemment...).
cevenol30
 
Messages: 2220
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

Messagede stephed » Mer 4 Oct 2017 13:16

Cote d'Or: le 1er vice-président du conseil départemental François-Xavier Dugourd, exclu du parti pour 3 ans au mois de mai 2017 pour s’être présenté contre la candidate officiellement investie, indique dans un communiqué que sa sanction est levée et qu'il est rétabli dans ses fonctions de délégués de la 1ére circonscription.

http://www.bienpublic.com/edition-dijon ... s-suspendu
stephed
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2008
Inscription: Mar 21 Sep 2010 09:47

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

Messagede Nico » Mar 24 Oct 2017 21:04

Alain Lamassoure, député européen, ancien Ministre et ancien Président de la délégation française du groupe PPE annonce aujourd'hui qu'il quitte LR suite à l'exclusion d'Édouard Philippe de LR "qui fait les réformes dont LR et ses électeurs rêvaient."

https://alainlamassoure.eu/?p=8014
Nico
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3232
Inscription: Dim 3 Oct 2010 16:34
Localisation: Corrèze

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

Messagede pmf » Mar 24 Oct 2017 21:30

Ne pas parvenir à réunir un quorum au Bureau Politique des Républicains témoigne du peu d'appetence des responsables de ce parti à sanctionner des personnalités politiques républicaines qui participent à un Gouvernement mettant en oeuvre des décisions politiques figurant dans le projet présidentiel du candidat de cette formation politique à l'élection présidentielle.

Entendre des Députés Les Républicains déclarer qu'ils ne peuvent voter la suppression de l'ISF dans le projet de LFI parce qu'il reste un Impôt sur la Fortune Immobiliere ne peut que susciter l'hilarité tant la mauvaise argumentation resplendit.
Tartuffe reconnaîtra les siens.
pmf
 
Messages: 997
Inscription: Mer 2 Déc 2015 18:56

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

Messagede Eco92 » Mar 24 Oct 2017 22:22

Je me rend compte que j'avais posté ce commentaire dans le mauvais sujet :

Eco92 a écrit:Christine Ollivier (Le Figaro) a live twitté en direct le bureau politique, les infos principales :
- Le parti accorde 15000€ à chaque candidat à la présidence ;
- Estrosi appelait à exclure Sens commun mais pas les constructif ;
- Patrick Ollier craint une suite judiciaire (Lecornu a menacé de poursuivre devenant le tribunal administratif si exclut) ;
- Copé propose d'acter la "démission d'office" pour ne pas exclure ;
- Jacob en a marre et veut "sortir de 'lambiguité", comme Leonetti ;
- Devedjian rappelle que que Chirac n'a pas été exclu en 75 qd il a soutenu VGE contre Chaban-Delmas, ni Fillon quand il a créé le R-UMP (quel taquin) ;
- Wauquiez dit qu'il faut en finir avec le cinéma et exclure, Goasguen trouve que ce n'est pas ressembleur (et Raffarin fait coucou en tweet en disant "Que ceux qui souhaitent gouverner la Vem République n'oublient pas ce qui la fonde: Le rassemblement !") ;
- Accoyer passe donc au vote et sont donc exclus de LR Thierry Solère, Sébastien Lecornu, Franck Riester et Gérald Darmanin ;
- Sur ce ils se sont rendu compte qu'avec 45 présents sur 114 membres il n'y a pas le quorum. Un BP est convoquée la semaine prochaine pour valider les exclusions. Subtilité du droit si le quorum n'est pas atteint lors du second bureau le vote est valide s'il va dans le même sens ;
- Le départ d’Édouard Philippe est acté (en tous il n'y a eu à chaque fois que 7-8 contre et 3 abstention, l'exclusion est largement majoritaire) ;
- Pour Sens commun, le bureau politique condamne les propos du président et Accoyer va le recevoir pour s'expliquer. La question de l'exclusion n'est pas à l'ODJ (et de toute façon, pas de quorum).
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4307
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

Messagede pmf » Mer 1 Nov 2017 14:18

Le vaudeville des exclusions des Ministres du Gouvernement d'Edouard Philippe s'est poursuivi mardi 31 octobre dans l'après-midi avec l'exclusion, qualifiée de formelle, de Gérald Darmanin et de Sébastien Lecornu et le constat du départ du Parti Les Républicains d'Edouard Philippe.
J'ai cherché les raisons du sort particulier accordé à Édouard Philippe et ai relèvé que sa situation a été différenciée de celle de ses ministres pour des raisons juridiques et il est indiqué dans des articles de presse que ce serait parce qu'il ne s'est pas rendu à des auditions pré exclusion qu'il a bénéficié d'un sort particulier que, en tant qu'observateur politique, j'attribue plutôt à sa qualité de fondateur de l'UMP et de premier directeur administratif de cette formation politique, donc une mansuétude vis à vis d'un fondateur, beau moment d'humanité dans un Parti actuellement plutôt désincarné.

Concernant d'éventuelles contestations des exclusions, si les trois ministres ont bien rejoint de facto la Majorité La République en Marche et Modem, quid des Deputes Franck Riester et Thierry Solère. Si le Parti Les Républicains peut reprocher à Thierry Solère de s'être présenté à l'élection des Questeurs de l'Assemblée Nationale face à son candidat officiel, que mettre au débit de Franck Riester.
Il préside le groupe des Constructifs à l'Assemblée mais ce groupe se déclare dans l'opposition en ajoutant constructive et, de plus, souvenons nous de l'existence de deux groupes UMP après le vaudeville de l'élection contestée de Jean-Francois Copé à la Présidence du Parti. La création alors d'un groupe quelque peu dissident avait-elle valu à François Fillon, son Président, d'être exclu de l'UMP. Que nenni.
Alors, il existe une jurisprudence que Franck Riester pourrait invoquer en engageant une procédure contentieuse si il voulait ajouter de la confusion à la confusion.
Sacrebleu, le Parti de la rue de Vaugirard satisfait nos desirs de pantalonnades mais soyons objectifs il n'en aura pas le monopole car avant lui d'autres Partis nous ont remplis d'hilarité ces dernières années même si je pense qu'une Démocratie, digne de ce nom, ne saurait se passer de Partis Politiques qui rappelons le concourrent à l'expression des Citoyens selon notre Constitution.
pmf
 
Messages: 997
Inscription: Mer 2 Déc 2015 18:56

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

Messagede Etienne92 » Jeu 2 Nov 2017 10:24

Il est un peu abusif d'invoquer le précédent de 2012/2013 : cette création d'un groupe dissident s'inscrivait dans un conflit bien précis, et a pris fin dès que le conflit a été réglé. D'ailleurs si on ajoute la dimension temporelle, la comparaison ne tient plus : La création alors d'un groupe quelque peu dissident avait-elle valu à François Fillon, son Président, d'être exclu de l'UMP au bout de quatre mois ? Que nenni, pour la bonne raison que ce groupe avait été dissout bien avant ces quatre mois, ce qui n'est pas le cas pour Franck Riester.
Etienne92
 
Messages: 43
Inscription: Mer 8 Mar 2017 22:25

Re: Vie interne de l'UMP/Les Républicains

Messagede cevenol30 » Lun 6 Nov 2017 01:33

Autre départ, celui de Luc Chatel, ancien ministre de l'Education Nationale et actuellement président du Conseil National de LR après avoir été parfois dirigeant par intérim. Il arrête la politique, considérant que dorénavant "la politique à vie, c'est fini", va travailler dans un fonds d'investissement dans les PME (petite continuité recherchée quand même)

https://m6info.yahoo.com/luc-chatel-qui ... 12008.html
http://www.lepoint.fr/politique/luc-cha ... 015_20.php

Il reproche à la droite de maintenant d'être devenue "conservatrice et étriquée" avec potentiellement une "dérive à la polonaise" au lieu d'être "moderne et ouverte", ce qui selon lui est la condition pour gagner (en oubliant que la droite polonaise conservatrice a gagné...), taclant une pensée de droite qui "a perdu sa boussole", critiquant le non-soutien à des mesures identifiées comme de droite du gouvernement et accusant ses amis de courir après l'extrême gauche en tournant le dos à la mondialisation et défendant les emplois aidés...
cevenol30
 
Messages: 2220
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vie des partis

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Les discours de l'élu local

Pascale Pietta

Avec ce classeur, vous disposez d'un outil pratique et réactif face aux situations locales, des plus courantes aux plus exceptionnelles, et face à une actualité nationale de plus en plus mouvante. Pratique, car vous y trouverez des modèles de discours pour...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué au tourisme

Jean-Luc Boulin

Le tourisme représente un atout de plus en plus fort pour les collectivités locales : générateur d'emplois, facteur d'attractivité territoriale, créateur de lien social, il s'inscrit de façon transversale dans les politiques publiques. Comment, lorsqu'on est élu délégué...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités