Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les sénatoriales pour le Front national

Forum de discussion dédié aux élections sénatoriales de septembre 2017 et au renouvellement d'une moitié du Sénat français.

Les sénatoriales pour le Front national

Messagede Azertyuiop » Lun 19 Juin 2017 23:31

Le FN ne dispose d'aucun élu sortant dans la série 1. Il n'aura donc rien à y perdre mais certainement pas plus à gagner.

Pour que le FN dispose d'un élu dans un département, quatre conditions devraient être réunis :

- Que le scrutin soit proportionnel : il est inenvisageable de voir un sénateur FN élu au scrutin majoritaire.
- Qu'il est un nombre significatif d'élus ( présence dans un grand nombre de conseils municipaux ou détention de quelques mairies).
- Qu'il y ait de très nombreux grands électeurs sans étiquette, maires ruraux, dont les difficultés au quotidien dans la gestion de leur commune et le sentiment d'abandon peuvent amener à voter FN alors qu'ils ne sont pas élus sur cette étiquette.
-Que la département soit pourvoyeur d'un nombre assez important de sièges pour qu'un score modeste puisse permettre d'obtenir un siège.

Cela étant dit, des candidats d'ouverture soutenus par le FN pourraient rassembler quelques suffrages de grands électeurs étiquetés d'un bord opposé au FN : c'est ainsi que la transfuge de la droite et ancien maire du 2ème arrondissement de Paris Alain Dumait a pu obtenir six voix à Paris en 2011 alors même que le FN étant absent du Conseil régional.

Mais ce seul facteur ne permettra naturellement pas à lui seul l'obtention d'un siège et c'est pour cette raison que les deux seuls départements où l'élection d'un député FN est envisageable sont le Nord et le Pas-de-Calais, comme je l'ai déjà dit dans le fil "Pronostics".

Cependant, l'implantation locale du FN dans ces deux départements n'est pas exceptionnelle dans l'absolu : une seule mairie dans le 62, mais beaucoup de présence dans les conseils municipaux, et pas mal d'autres élus entre ses 4 députés, ses 12 conseillers départementaux et ses quelques dizaines d'élus régionaux. Cependant, avec "seulement" 7 sénateurs à élire, il faudrait obtenir près de 15% pour avoir un siège. Avec les effets d'arrondi, s'il y a beaucoup de petites listes vampirisant des voix aux autres grosses listes, 10% pourraient suffire pour décrocher un siège. En 2011, le PCF avait obtenu un élu avec seulement 11,31% des voix.

Très difficile toutefois. Le FN n'a qu'une petite centaine d'élus ici et il lui en faudrait pas loin de 400 pour avoir un siège et nécessiterait le vote de très nombreux maires ruraux. Pas impossible si on regarde les résultats de 2014 de la série 2 mais je ne pense pas que ça passera ici.

En 2014, le FN n'avait obtenu que 2,63% des inscrits. 101 voix mais avec comme seule base les maigres conseillers d'opposition d'Hénin-Beaumont et les tout aussi maigres conseillers régionaux. On était très loin de la centaine.

Dans le Nord, pas de mairie, pas de canton, un seul député, mais des conseillers municipaux et régionaux et 12 sénateurs à élire. En cas de présences de nombreuses listes, 6 à 7% pourraient suffire à obtenir un siège mais ça semble compliqué : le FN n'avait obtenu que 2,53% des voix en 2011 et malgré une progression dans l'ancrage locale, la barre indiquée est assez haute et pourrait très bien ne pas suffire si elle devait être atteinte (9% semble plus réaliste comme seuil d'éligibilité).
Azertyuiop
 
Messages: 1432
Inscription: Jeu 1 Jan 2015 13:46

Re: Les sénatoriales pour le Front national

Messagede Pullo » Mar 20 Juin 2017 11:29

A part le Pas-de-Calais, je ne vois pas de département où le FN peut faire élire un sénateur. Dans le Nord ou l'Oise, ça me parait très compliqué...
Pullo
 
Messages: 1185
Inscription: Ven 30 Mar 2012 20:25
Localisation: Paris
Avertissements: 2

Les élections sénatoriales pour le FN

Messagede Républicain67 » Dim 23 Juil 2017 17:13

En 2014, le Front national avait fait élire ses deux premiers sénateurs, David Rachline (maire de Fréjus) dans le Var et Stéphane Ravier (maire du 7ème secteur de Marseille, 13e-14e arrondissements) dans les Bouches-du-Rhône.

Qu'en sera-t-il cette année? Depuis 2012, le FN a considérablement progresser en termes de nombre d'élus, mais s'il dirige pour l'instant que quelques mairies, aucun département ou région. Autant dire que le parti frontiste ne dispose dans les départements renouvelables d'aucun sénateur sortant.

Contrairement à 2014, où plusieurs départements était favorables au FN, notamment en Provence (Bouches-du-Rhône, Var, Vaucluse...), les seules chances du FN sont dans le Nord et le Pas-de-Calais, où l'élection se joue à la proportionnelle. Dans le Pas-de-Calais, le FN a considérablement progresser depuis 2012: gain de la mairie d'Hénin-Beaumont (26 500 habitants), de six cantons aux départementales, quatre députés, seul département de France avec l'Aisne a avoir placé Marine Le Pen en tête lors du deuxième tour de la présidentielle... Le parti sera néanmoins difficile pour le FN d'obtenir des élus dans l'ancien région Nord-Pas-de-Calais, a moins de gagner l'appui d'élus ruraux sans étiquette...
Républicain67
 
Messages: 1821
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Les élections sénatoriales pour le FN

Messagede Républicain67 » Ven 1 Sep 2017 14:31

En dehors du Nord et du Pas-de-Calais (et même là ça sera difficile), je ne vois pas où le parti de Marine Le Pen pourrait avoir des espoirs de victoire. J'ai beau chercher, même dans l'Oise, ça semble perdu d'avance.
Républicain67
 
Messages: 1821
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Les sénatoriales pour le Front national

Messagede ploumploum » Lun 9 Oct 2017 18:35

Le collège électoral n'était pas favorable à l'obtention de nouveaux sièges mais les résultats du 24 septembre montrent des progressions plus limitées qu'espérées : il est possible que la dépression post-présidentielle, le départ fracassant de Philippot et les fuites d'élus municipaux depuis 2014 aient pu jouer.


Comparaison des résultats de 2017 par rapport à 2011
les comparaisons se font par rapport au 1er tour de 2011. Pour les départements ayant changé de mode de scrutin, la comparaison se fait par rapport au score du meilleur candidat (quand il y en a eu plusieurs)
Classement par score (%) décroissant :

> 4 %
Haute-Marne : l'unique candidat obtient 54 voix /6,89 % puis 48 voix / 6,54 % (+20 / +1,59 pt)
Pas-de-Calais : : 260 voix / 6,73 % (+159 / +4,10 pts)

Marne : 84 voix / 5,44 % (+31 / +1,87 pt)
Pyrénées-Orientales : l'unique candidat fait 56 voix / 4,86 % (+29 /+2,35 pt)
Meuse : l'unique candidate FN obtient 38 voix / 4,53 % puis 31 voix / 3,71 % (+6 / +0,87 pt)
Nord : 248 voix / 4,45 % (+107 / +1,92 pt)
Isère : 122 voix / 4,26 % (+77/ +2,59 pts)


Entre 2 et 4 %
Moselle : 110 voix / 3,91 % (+23/+0,78 pt)
Loire : 65 voix / 3,62 % (+16 / +0,77 pt)
Oise : 79 voix / 3,47 % (+13 / +0,46 pt)
Seine-et-Marne (soutien à liste EXD) : 107 voix / 3,46 % (+43 / +1,31 pt)
Essonne : 82 voix / 3,44 % (+64 / +2,67 pts)
Haute-Loire : 24 voix / 3,40 % (+7 / +0,97 pt)
Loir-et-Cher : l'unique candidat obtient 31 /3,27 % puis 22 voix /2,40 % (+19 /+1,87 pt)
Yvelines : 81 voix / 2,96 % (+28 / + 1 pt)
Val-d'Oise : 60 voix / 2,83 % (+15 / +0,72 pt)
Nièvre : l'unique candidat FN obtient 18 voix / 2,54 % puis 14 voix / 1,99 % (-11 / -1,36 pt)
Orne : l'unique candidat obtient 25 voix / 2,43 % (+7 / +0,66 pt)
Lot-et-Garonne l'unique candidat obtient 22 / 2,38 % puis 16 voix / 1,73 % (+10 /+1,12 pt)
Val-de-Marne : 48 voix / 2,37 % (+30 / +1,45 pt)
Jura : l'unique candidat obtient 22 / 2,30 % puis 24 voix /2,49 % (+13 / +1,35 pt)
Loiret : 37 voix / 2,28 % (-8 / -0,67 pt)
Meurthe-et-Moselle : : 43 voix / 2,21 % (=)
Indre-et-Loire : 32 voix /2,16 % (-11 voix / -0,88 pt )


Entre 1 et 2 %
Manche : 28 voix / 1,81 % (-28/-1,84 pt)
Mayenne: l'unique candidat obtient 13 voix / 1,52 % puis 7 voix / 0,85 % (+4 /+0,46 pt)
Maine-et-Loire : 29 voix / 1,49 % (+15 / +0,73 pt)
Loire-Atlantique : 40 voix / 1,45 % (+15 / +0,46 pt)
Landes : l'unique candidate obtient 16 voix / 1,45 % puis 11 voix / 0,99 % ( + 6/ +0,48 pt )
Hautes-Pyrénées : l'unique candidat FN obtient 12 voix / 1,45 % (+1 / + 0,11 pt)
Morbihan : 26 voix / 1,42 % (+11 / +0,55 pt)
Pyrénées-Atlantiques : 20 voix / 1,12 % (+2 / 0,05 pt)
Puy-de-Dôme : 18 voix / 1,06 % (+6 / +0,34 pt)


Entre 0 et 1 %
Hauts-de-Seine : 18 voix / 0,79 % (+12 / +0,50 pt)
Lot : l'unique candidat obtient 4 / 0,61 % puis 6 voix / 0,97 % (absence en 2011)
Seine-Saint-Denis : 16 voix / 0,73 % (-1 / -0,12 pt)
Lozère : le candidat obtient 1 voix /0,29 % aux deux tours (=)
Paris : 5 voix / 0,17 % (-1 / -0,08 pt)

Guadeloupe : pas de liste (idem en 2011)
Martinique : pas de candidat (idem en 2011)
La Réunion : pas de liste (idem en 2011)
Saint-Pierre-et-Miquelon : pas de candidat (idem en 2011)
Mayotte : pas de candidat (idem en 2011)
Nouvelle-Calédonie : pas de candidat (idem en 2011)
Français de l'étranger : pas de candidat (idem en 2011)


Évidemment, le FN enregistre ses meilleurs scores dans les départements du Nord-Pas-de-Calais et de Champagne-Ardenne. Il y dépasse les 4 %. Plus forte progression dans le Pas-de-Calais. A noter aussi le quasiment triplement du score en Isère.
Dans 5 départements (en rouge), il régresse par rapport à 2011. En Meurthe-et-Moselle et Lozère, il stagne.
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12594
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien


Retourner vers Elections sénatoriales de 2017

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué aux affaires scolaires et à l'action éducative

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques éducatives locales et de leurs champs d'intervention (construction, entretien et fonctionnement des écoles maternelles et élémentaires...

Découvrir l'ouvrage

Conseil municipal : mode d'emploi

Joël Clérembaux

Parce qu'on le pratique en permanence, on croit bien le connaître, le conseil municipal. Et pourtant... les habitudes ne sont pas un gage de la légalité ni d'un bon fonctionnement ! Ce guide rappelle l'ensemble des règles relatives à la préparation et à la tenue...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités