Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Elections municipales 2020 - Marseille

Laissez votre imagination s'exprimer. Quel sera le futur de la vie politique en France ? Qui seront les gagnants ou les perdants ? A vous de le dire.

Elections municipales 2020 - Marseille

Messagede LCJR13 » Lun 19 Juin 2017 13:12

Avec la clôture de la séquence électorale hier soir, c’est un nouveau cycle qui s’ouvre avec pour objectif les municipales de 2020. A Marseille, les regards commencent à se tourner vers le siège de Jean-Claude Gaudin qui ne devrait pas rempiler cette fois-ci.

Alors qui pour mener la conquête de Bargemon ? Quelles alliances ?

J’imagine facilement une liste LREM, une liste d’union LR-UDI (sous réserve que l’UDI ne rejoigne pas Macron) et une liste FN. Concernant la gauche, je vois plusieurs possibilités. Soit une union large de la gauche qui regrouperait la France insoumise, le Parti communiste français, le Parti socialiste (ou ce qu’il en restera) et Europe Ecologie-Les Vets ; soit une liste FI-PCF d’un côté et une liste socialiste-écologiste de l’autre. J’irai même plus loin, qui sait si FI et PCF seraient capables de faire liste commune après ce qu’il s’est passé pour les législatives ?

A toutes ces listes, il faudrait un chef de file. Pour le FN, je ne pense pas que Stéphane Ravier sera contesté. Ensuite ça se complique ! Pour la droite, Yves Moraine et Dominique Tian voient leurs ambitions mises à mal par leur défaite législative. Valérie Boyer en étant réélue contre tous les pronostics prend de l’avance, mais Martine Vassal dispose également d’avance (il se dit cependant qu’elle préférerait la métropole). Se pose ensuite la question Renaud Muselier. Demandera-t-il l’investiture LR ou bien l’investiture LREM ? Chez LREM, les candidats potentiels sont déjà nombreux. En plus de Renaud Muselier, on peut ajouter Corinne Versini, la leader actuelle mais mise à mal par sa défaite, des politiques déjà implantés, Samia Ghali qui est macron-compatible, Christophe Masse même s’il a été mis dehors pour les législatives, Lisette Narducci qui a parrainé Macron, Karim Zéribi qui le soutient officiellement depuis un moment, mais aussi pourquoi pas les jeunes députés élus, Claire Pitollat, Alexandra Louis, Cathy Racon-Bouzon ou Saïd Ahamada, ou une nouvelle figure de la société civile. A gauche, Marie-Arlette Carlotti semble déjà tenter de se replacer comme la figure d’une nouvelle gauche. Mais au PS elle est contestée. Samia Ghali pourrait rester au PS et tenter de s’imposer comme leader locale. Il faudra aussi surveiller Benoît Payan qui est jeune et pourrait incarner le renouvellement de la gauche marseillaise. Il n’y a plus beaucoup d’autres figures. Au PCF, Jean-Marc Coppola restera le décideur. Pour la France insoumise, certains prêtent des ambitions municipales à Jean-Luc Mélenchon qui a réussi son parachutage, mais il les a démenties. Je vois sinon pour mener les insoumis l’une des femmes qui l’entourent : Sarah Soilihi, Marie Batoux et Sophie Camard, ou bien Hendrik Davi qui n’a pas loupé de peu l’entrée au palais Bourbon.
LCJR13
 
Messages: 60
Inscription: Mer 24 Aoû 2016 09:22

Re: Elections municipales 2020 - Marseille

Messagede LCJR13 » Lun 19 Juin 2017 13:40

Conquérir la mairie de Marseille, c’est avant tout conquérir les mairies de secteur, au nombre de 8. Petit aperçu des candidatures possibles à ce jour :

Premier secteur

Je ne vois personne à ce jour pour les Insoumis de très probable. Pour le PCF, Christian Pellicani ou bien Audrey Garino pour renouveler. Au PS, peut-être une implantation de Benoît Payan qui est conseiller départemental du 1er arrondissement. Pour LREM, je ne vois pas non plus à ce jour. Pour LR, je pense que la maire actuelle Sabine Bernasconi prendra la tête de liste. Je ne vois pas Dominique Tian retenter sa chance après la claque des législatives. Au FN, peut-être à nouveau Dominique Demeester.

Deuxième secteur

Si JLM doit être candidat, je miserais sur ce secteur-là. A défaut, je pense à Sophie Camard pour la FI. Au PCF, le responsable du secteur est Gilles Aspinas. Au PS, je pense qu’Eugène Caselli passera la main. Pourquoi pas à Benoît Payan qui pourrait vouloir s’implanter dans un secteur de gauche. Pour LREM, peut-être Corinne Versini mais sans aucune certitude. A voir si Lisette Narducci se représente et demande l’étiquette LREM. Pour LR, je pense que Solange Biaggi continuera à travailler sur ces arrondissements. Et au FN, Jeanne Marti.

Troisième secteur

Hendrik Davi est le candidat insoumis le plus probable à ce jour. Au PCF, c’est l’élue de secteur Isabelle Pasquet. Au PS, j’imagine MAC ou Payan, voire Nathalie Pigamo. Pour LREM, je ne saurais pas dire. Peut-être Cathy Racon-Bouzon mais le cumul n’est pas vraiment prôné chez LREM. Pour LR, ce sera un ticket Bruno Gilles-Marine Pustorino. Cette dernière devrait succéder au premier à la mairie du 4/5 en septembre. Pour le FN, Jean-François Luc.

Quatrième secteur

J’ai du mal à trouver un insoumis ici, peut-être Ariane Gil. Au PCF, Marie-Françoise Palloix ou Nathalie Teissier. Pour le PS, nous verrons si Annie Lévy-Mozziconacci rejoint LREM d’ici là. Sinon, je vois une candidature de Marion Pigamo. Pour LREM, peut-être Claire Pitollat ou ALM. Ou alors un nouveau visage. Pour LR, je pense qu’Yves Moraine sera tête de liste en tant que maire sortant. Et au FN, Caroline Sicard.

Cinquième secteur

Chez les insoumis, peut-être Annie Gal ou Mickaël Balmont, voire Jean-Marc Cavagnara, mais sans certitude. Au PCF, je dirais joker. Au PS, c’est joker aussi. Peut-être que Nathalie Pigamo voudra tenter sa chance, ou peut-être que le secteur sera offert à un allié dans le cadre d’un accord, comme c’est la tradition ici. Pour LREM, à voir si Eléonore Leprettre restera dans ce secteur ou s’ils tenteront de débusquer une nouvelle figure. Pour LR, le maire sortant Lionel Royer-Perreaut. Et au FN, Eléonore Bez.

Sixième secteur

Ici encore c’est difficile de savoir pour les insoumis. Peut-être Bernard Borgialli. Au PCF, Christine Didon ou Christian Barbe. Au PS, peut-être Gérard Oreggia ou Yannick Ohanessian. Chez LREM, Pascal Chamassian retenterait-il sa chance ? Pour LR, Valérie Boyer pourrait mener la liste, mais elle aura depuis un successeur à la mairie du 11/12 qu’elle doit quitter en raison du non-cumul. Et au FN, Franck Allisio.

Septième secteur

Ici, Sarah Soilihi sera sûrement n°1 des insoumis. Au PCF, Samy Johsua. Pour le PS, à voir si les Masse reste chez Macron ou reviennent au bercail. Sinon, Stéphane Mari ou Anne di Marino seront sûrement candidats. Pour LREM, Christophe Masse ou Alexandra Louis ? Chez LR, je pense que Richard Miron retentera une élection. Et au FN, le maire actuel Stéphane Ravier sera tête de liste à n’en point douter.

Huitième secteur

Chez FI, Ouali Brinis pourrait tenter sa chance ou bien Armelle Chevassu. Au PCF, ce sera Jean-Marc Coppola. Au PS, probablement Samia Ghali, sauf si elle rejoint LREM. A noter qu’on ne connaît toujours pas sa décision vis-à-vis du non-cumul : mairie ou sénat. Pour LREM, peut-être Samia Ghali donc, ou Saïd Ahamada, son adjoint actuel. Pour LR, je pense à l’UDI Arlette Fructus. Et au FN, Sophie Grech.
LCJR13
 
Messages: 60
Inscription: Mer 24 Aoû 2016 09:22

Re: Elections municipales 2020 - Marseille

Messagede manudu83 » Mar 20 Juin 2017 18:09

L'union à gauche me parait impossible et donc une victoire de plus pour la droite soit LREM, soit LR
manudu83
 
Messages: 3759
Inscription: Mer 8 Fév 2012 20:53
Localisation: le long de la grande bleu

Re: Elections municipales 2020 - Marseille

Messagede LCJR13 » Lun 26 Juin 2017 12:52

Première candidature annoncée officiellement : Lisette Narducci (PRG), maire des 2ème et 3ème arrondissements, est candidate à sa propre succession :
Moi ce que je peux vous dire c’est que pour les prochaines municipales j’ai bien l’intention de défendre ce territoire que je défends depuis tant d’années. Et je serai candidate à ma succession.


Source : http://www.go-met.com/politique-lisette-narducci-prg/
LCJR13
 
Messages: 60
Inscription: Mer 24 Aoû 2016 09:22

Re: Elections municipales 2020 - Marseille

Messagede LCJR13 » Mer 6 Sep 2017 09:09

La succession à Jean-Claude Gaudin commence à s'organiser un peu partout. Cet été une théorie a émergé dans les médias : une alliance entre Renaud Muselier (président de région LR) et Samia Ghali (sénatrice-maire PS du 15/16).
Cette hypothèse ne me paraît pas absurde. Je parlais déjà d'une possibilité qu'ils rejoignent tous les deux LREM, mais même en dehors de cette étiquette, l'idée d'une coalition d'intérêts locaux (et personnels) me paraît leur convenir tous deux.
http://www.20minutes.fr/marseille/21103 ... der-gaudin

Et la nouvelle du jour : Gaudin préparerait sa succession pour bientôt ! Il quitterait en effet la mairie et la métropole 15 mois avant les prochaines élections, au profit de Bruno Gilles (sénateur-maire LR du 4/5) à la mairie et de Martine Vassal (présidente du département LR) à la métropole.
Une hypothèse que Renaud Muselier n'envisage pas, indiquant qu'il s'agit d'une manoeuvre visant à tuer la droite et à faire élire Jean-Luc Mélenchon...
http://www.laprovence.com/article/polit ... illes.html
LCJR13
 
Messages: 60
Inscription: Mer 24 Aoû 2016 09:22

Re: Elections municipales 2020 - Marseille

Messagede stephed » Mer 6 Sep 2017 09:18

La difficulté pour la succession de Jean-Claude Gaudin vient aussi du fait que comme souvent après un long règne et avec un age "mur", les compagnons de route (ici Roland Blum, Guy Tessier etc) depuis de longues années sont souvent aussi âgés et élus depuis aussi longtemps pour incarner un renouvellement ou changement.

C'est ce qui s'est passé dans des villes comme Rouen, Limoges, Metz, Dijon..
stephed
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2008
Inscription: Mar 21 Sep 2010 09:47


Retourner vers Politique fiction

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué aux sports

Patrick Bayeux

Aucune obligation n'incombe aux communes en matière de politique sportive. En effet, le sport a cette particularité de n'avoir fait l'objet d'une répartition de compétences ni dans les lois de décentralisation, ni même dans la loi sur le sport...

Découvrir l'ouvrage

La première année du mandat municipal - Guide pratique

Eric Landot

Une nouvelle mandature municipale commence. Les ennuis aussi. Les défis à relever. Les points à maîtriser très vite. Ce guide pratique vise à répondre à toutes les questions simples mais urgentes que se pose toute nouvelle équipe municipale...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité