Politiquemania

La base de données de la vie politique française

De « l'art » de la gifle en matière politique

Forum général sur l'actualité politique du moment. Discutez ici de l'action de la Présidence, des décisions gouvernementales, des projets ou propositions de lois ainsi que de toutes les démarches de l'opposition.

De « l'art » de la gifle en matière politique

Messagede Profil supprimé » Mer 18 Jan 2017 13:09

La gifle (généralement dénommée "claque" en langage courant et "baffe" en langue argotique), c'est le fait de porter un coup avec le plat ou le revers de la main, ou, dans certains cas, conséquemment, les deux à la fois, ce geste recevant, dés lors, le titre "d'aller retour".

Donner une gifle, c'est un acte de violence directe qui peut se mesurer en trois degrés :
1 - Cela peut être un acte toujours violent mais à but non agressif qui permet de ranimer une personne sans connaissance. On agit cependant avec prudence et circonspection, l'excès pouvant être dangereux comme certains humoristes ont pu en détourner l'approche (le plus connu étant dans une scène du film américain "Y-a-t-il un pilote dans l'avion" où tout le monde s'acharne sur une pauvre femme en crise d'hystérie...
2 - Cela peut être, là encore, un acte violent, mais non prémédité, lié à la peur, à la colère, voire la frustation et qui est souvent considéré comme la plus rapide et la plus expéditive méthode de punition. François Bayrou et sa fameuse claque, suite à un fouillage en poche effectué par un gamin en est l'exemple le plus connu. C'est la fameuse "méthode Bayrou" décrite par certains humoriste dont Eric Massot...
3 - Cela peut-être enfin, toujours dans la violence, un acte réellement prémédité, très souvent théâtralisé, dans le sens d'un défi, d'une provocation, voire d'une forme d'insulte non verbale. Dans ce dernier cas, historiquement, c'est un soufflet signifiant un défi à but vengeur comme il existait autrefois avec bien évidemment combat par les armes, la personne insultée demandant réparation. La IIIème République était une époque bien habituée à ce genre d'événements, bien qu'il arrivât qu'un politicien puisse être giflé en public sans qu'aucun duel ne soit organisé comme dans l'affaire des fiches durant laquelle le Minsitre Louis André fut giflé en pleine chambre des députés par un député de droite.
http://passerelle-production.u-bourgogn ... 3/mem2.pdf

Aujourd'hui (17/01/2017), avec l'acte inqualifiable effectué à l'encontre Monsieur Valls, qu'en est il ? Que peut être le signification d'une gifle donné par un quidam à un autre quidam hors des tous les contextes précédemment cités, surtout lorsque la victime détient en elle une forme d'autorité, de responsabilité ? Un acte dit "nationaliste" pour braver l'autorité ? La personne (bien jeune) a giflé l'ancien chef du Gouvernement sous ce prétexte bien fallacieux...

Pourrait on mieux lui pardonner si le jeune homme avait un proche parent victime d'un crime et dont le coupable bénéficierait à ses yeux d'un laxisme coupable ou si ce jeune homme avait des parents au chômage subissant une faillite personnelle et poursuivi par le Trésor Public ou toute autre galère du même genre ? Je n'en suis pas du tout convaincu, même si ce n'est pas pas le cas : la "raison" de ce petit jeune homme de 19 ans, c'est qu'il est en Bretagne et la Bretagne est aux bretons ! Quoiqu'il en soit, ce geste que l'on pourrait, au premier abord, qualifier de désespéré, n'en est pas un... C'est un acte fou commis par quelqu'un qui donne l'image d'en être un. Les gens vraiment malheureux, miséreux, victimes éclatées d'une société égoïste et bourgeoise n"agiront jamais ainsi parce que c'est un acte inutile, vide de sens, dangereux à tout point de vue, et totalement hors du schéma habituel du cri de rébellion. La vrai gifle aux personnalités politiques, c'est quand ces gens ne vont pas voter pour un candidat, voire ne pas voter du tout, par exemple... et dans ce cas là précis pour Monsieur Valls, la gifle risque d''être monumentale et ce sera le seul cas de gifle non violente (et autorisée). Comme quoi...
Profil supprimé
 

Retourner vers Débats politiques du moment

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide des usages, du protocole et des relations publiques

Collectif

Les questions protocolaires sont généralement source d'un grand stress dans les collectivités locales. Comment composer une table d'honneur ? Comment aligner les drapeaux devant un bâtiment public ? Quel est l'ordre des discours lors d'une inauguration ?...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à l'économie et à l'emploi

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse des leviers d'action au service de l'économie et de l'emploi communaux, sans oublier les articulations avec l'intercommunalité, acteur désormais essentiel du domaine. Il s'attache aussi à répondre aux questions suivantes...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité