Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Sondages sur l'exécutif Hollande-Valls

Forum général sur l'actualité politique du moment. Discutez ici de l'action de la Présidence, des décisions gouvernementales, des projets ou propositions de lois ainsi que de toutes les démarches de l'opposition.

Re: Sondages sur la présidentielle de 2017

Messagede Corondar » Mer 2 Nov 2016 18:25

Visiblement, il creuse encore...

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/ ... orique.php

11% de taux de confiance, plus bas historique pour un président. Plus grave, chez les seuls sympathisants PS il n'est plus qu'à 34% de confiance (contre 65%). Le total des "pas confiance" atteint 87%. La rumeur selon laquelle Hollande jetterait l'éponge en cas de victoire de Juppé à la primaire de la droite et du centre enfle en attendant. Je ne sais qu'en penser.
Dernière édition par ploumploum le Mer 2 Nov 2016 18:39, édité 1 fois.
Raison: Correction lien
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2186
Inscription: Mar 26 Jan 2010 02:57
Messages : 1 (détails)

Re: Sondages sur l'exécutif Hollande-Valls

Messagede cevenol30 » Mer 2 Nov 2016 23:38

Je disais donc, Valls lui est à 25 (+3) comme si sa stratégie de se poser discrètement en recours, pour l'immédiat et pour la suite éventuellement, fonctionnait à peu près correctement auprès des électeurs de centre-gauche.

Sur l'exécutif, Cazeneuve reste 19e (19%) et seule Ségolène Royal (24%, +2) s'en sort bien.

Mélenchon en cote d'avenir monte de 6 points (se retrouvant 3e derrière Juppé et Macron), 11 chez les sympathisants PS (une partie fuit Hollande pour lui, au moins en termes de popularité mais aussi près de l'élection ce n'est pas sans lien avec le vote - la différence étant qu'on peut apprécier plusieurs personnalités mais toutes ne candidatent pas et s'il y en a plusieurs qui y vont et qui nous plaisent, dans le système de vote actuel il faut en choisir une seule au premier tour)

http://www.lefigaro.fr/politique/2016/1 ... nerale.php
http://www.youscribe.com/catalogue/tous ... de-2767623

Dans le détail, la baisse de 2 points de la cote de Hollande est assez uniforme (pas comme la précédente concentrée sur CSP+/diplômés/fonctionnaires), il perd 7 points chez les sympathisants PS en arrivant à 34, 8 chez ceux du Modem (passant de 12 à 4: 2/3 de la sympathie restante brûlée en un mois...) mais en gagne 5 chez les sympathisants Front de Gauche (pas les plus proches je suppose, ou ceux qui n'aiment pas tirer sur l'ambulance, ou qui le préfèrent à Valls) remontant à 21 et 1 chez EELV. En termes de catégorie socio-pro, il baisse spécialement chez les personnes à leur compte (-6 à 4: énorme perte en relatif) et remonte chez les seuls salariés du public (+4) qui semble-t-il corrigent un brin le tir après la descente en piqué du mois précédent (et certains ont dû sentir l'effet modeste du rattrapage du point d'indice).
Quant à savoir si les premières sont Modem et les seconds FdG, ce serait hâtif de le dire mais il y a une petite corrélation :-) .
En termes de diplôme, c'est cette fois aux deux bouts qu'Hollande perd: chez les sans diplôme et les diplômés du supérieur, stabilité chez ceux qui ont fini leur cursus validé en lycée. C'est peut-être un effet d'alignement: toutes les catégories de diplôme le mettent maintenant à 10 ou 12, les scores supplémentaires ont fondu, justement aux deux bouts du spectre.
Bref, si des rebonds catégoriels sur le socle ou à côté sont possibles, Hollande continue bel et bien à creuser et a peu d'espoirs à nourrir.

La remontée de Valls (+3) ne se niche pas aux mêmes endroits: il remonte chez les professions intermédiaires (+13), au PS (+11 à 59) et au Modem (+6 à 44 soit 11 fois plus que le président!!), sympathisants qui en parallèle font descendre Hollande, le message semble assez clair; remontée aussi chez EELV (+10 à 25) et un brin au FdG (+1), moins que Hollande.
Par profession, il gagne chez les personnes à leur compte, les salariés du public, les chômeurs.
Par catégorie de revenu, c'est spectaculaire: -14 chez les plus aisés, +10 en classe moyenne supérieure, au point que la classe où il est à son record passe de la plus haute à la seconde et que le diagramme change de tête. Il doit y avoir une raison à un mouvement aussi significatif mais ma lanterne manque d'éclairages (baisses d'impôts annulées??).

Les personnalités qui montent côté PS hors gouvernement sont Martine Aubry (+5 à 27, 4e en tout, juste derrière Mélenchon: une partie de l'opinion (re)voit en elle un recours, lié à sa position centrale au PS) et Arnaud Montebourg (+4 à 21); Hamon monte aussi (+2 à 13 de cote d'avenir): les primaires se profilent bien (enfin, pas pour Hollande...).

A droite, l'ancien président se retrouve 2 points derrière son ancien ministre de l'Agriculture (+6 à 22, il est vrai que la question favorise les étoiles montantes par rapport aux personnalités usées) et à la moitié de son grand concurrent: même si les sondés se basent sur d'autres sondages, c'est une question de souhait et non de pronostic et ce n'est pas une situation favorable pour gagner à la fin de ce mois...

Chez EELV, Cécile Duflot malgré sa défaite à la primaire ne voit pas varier sa cote d'avenir. C'est un peu un feu vert pour continuer...
cevenol30
 
Messages: 2220
Inscription: Lun 16 Mar 2015 01:52

Re: Sondages sur l'exécutif Hollande-Valls

Messagede ligerien » Jeu 1 Déc 2016 21:13

Hollande pas candidat à la présidentielle, je prédis une remontée dans les sondages.
ligerien
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1397
Inscription: Mer 12 Jan 2011 17:54
Localisation: Loire
Messages : 2 (détails)

Re: Sondages sur l'exécutif Hollande-Valls

Messagede ploumploum » Lun 5 Déc 2016 19:35

ligerien a écrit:Hollande pas candidat à la présidentielle, je prédis une remontée dans les sondages.



Et hop + 13 pts dans la dernier Ifop-Fiducial pour Paris-Match et Sud Radio

Approuve l’action présidentielle : 29 % (+13 pts)
Désapprouve : 70 (-13)

S'il reste majoritairement impopulaire, François Hollande progresse fortement auprès de la gauche (+15) et singulièrement chez les sympathisants socialistes (+10). Même à droite, il décolle légèrement passant de 7 à 14% d'approbation de son action.


Un grand soulagement pour les électeurs (toutes tendances confondues) apparemment.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/ ... sortie.php
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12567
Inscription: Ven 11 Mar 2011 19:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Sondages sur l'exécutif Hollande-Valls

Messagede alamo » Lun 5 Déc 2016 20:11

ils approuvent donc l'action présidentielle ... de s'en aller
alamo
 
Messages: 2132
Inscription: Lun 16 Avr 2012 15:22

Re: Sondages sur l'exécutif Hollande-Valls

Messagede cevenol30 » Ven 9 Déc 2016 23:48

On peut tourner ça comme ça... ou dire qu'on apprécie différemment et plus indulgemment l'action d'un bientôt ex-président membre de droit du Conseil Constitutionnel, d'un homme d'Etat qui a eu la sagesse de se retirer (décision appréciée en effet)... que d'un futur candidat pour lequel on ne va pas voter, même à la primaire de son camp si on compte éventuellement y aller.

A noter que Valls est à 33% d'appréciations positives (-1), juste avant son départ semble-t-il. C'est surtout sur ce genre d'appréciation assez fragile (et sur les bourdes et défauts personnels de Hollande) qu'il pouvait se baser pour s'estimer mieux placé pour candidater.

Au fait, pour les derniers mois il va falloir renommer ce fil "Hollande-Cazeneuve", ce dernier allant bientôt entrer dans le palmarès de popularité (à quelle place, on verra) et rester comme un des (le?) Premiers Ministres les plus brièvement présents de la Ve République.

Un autre sondage (OpinonWay pour Le Figaro) donne des indications sur l'appréciation du bilan du quinquennat: bilan estimé négatif à 78%, promesses jugées non tenues à 81%.
Et aussi une appréciation plus en détail de l'appréciation des différentes grandes mesures. Ce qui est frappant, c'est que globalement plus elles sont tardives dans le quinquennat, moins elles sont appréciées.
Parce que non annoncées avant l'élection pour les dernières, parce que la popularité de l'exécutif au moment de leur réalisation a "déteint" un peu définitivement sur l'appréciation qu'on en retient même longtemps après...
Les moins populaires sont la loi travail et la réforme du collège. Tardives et non annoncées en détail dans le programme, ce sont aussi des réformes très marquées idéologiquement: ceux qui sont trop loin du centre-gauche social-libéral ne peuvent pas comprendre...
liens:
http://www.lefigaro.fr/politique/2016/1 ... entiel.php
http://www.youscribe.com/catalogue/tous ... de-2779727
cevenol30
 
Messages: 2220
Inscription: Lun 16 Mar 2015 01:52

Précédente

Retourner vers Débats politiques du moment

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité politique française.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à l'enfance et à la jeunesse

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques en faveur de l'enfance et de la jeunesse : les acteurs et le contexte d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention. Il développe aussi une démarche d'élaboration et de mise en oeuvre de cette...

Découvrir l'ouvrage

Droits des élus d'opposition

Joël Clérembaux

Le mode de scrutin des élections municipales assure la représentation des minorités au sein de l'assemblée délibérante communale. Les minorités constituent l'opposition, c'est-à-dire les conseillers qui n'appartiennent pas à la majorité et bénéficient...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité