Politiquemania

La base de données de la vie politique française

La vie politique au Japon

Ce forum permet de réagir sur tous les évènements politiques qui ne concernent ni la France ni l'Europe. Exprimez-vous sur les élections, décisions ou nominations dans le reste du monde.

Re: La vie politique au Japon

Messagede ploumploum » Lun 17 Déc 2012 18:20

Relique a écrit:On voit aussi que, dans le scrutin proportionnel, le PLD et NK ne progressent pas tant que ça...

(Pour les 57 sièges, tu parlais peut-être du PLD ? )


Non, je parlais du PDJ. Mais j'avoue que mon message n'est peut-être pas assez clair. J'aurais dû écrire "Avec seulement 57 députés élus, le PDJ..."
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12758
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique au Japon

Messagede Relique » Lun 17 Déc 2012 18:42

Ah c'est ma faute! Je ne regardais que le scrutin proportionnel ! Au temps pour moi.
Relique
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2001
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 13:03

Re: La vie politique au Japon

Messagede Pullo » Lun 17 Déc 2012 22:25

La participation a été de 59,3% dimanche, une des plus basses depuis 1946. En ce qui concerne le nombre de votants et de voix par parti, les chiffres sont différents entre le Wikipedia japonais (dont les chiffres sont repris par la version allemande) et le Wikipedia anglophone. Mais on voit que le PLD doit son succès au vote au scrutin majoritaire (environ 43% des voix, 5 points de plus qu'en 2009), alors qu'au scrutin proportionnel, il ne gagne qu'un point par rapport à 2009. Le Komeito fait aussi du surplace, en gagnant quelques centièmes de voix.

Au centre gauche, le scrutin d'hier a tout bouleversé. Le PDJ a perdu près des 2/3 de ses voix et plus de 80% de ses sièges par rapport à 2009, à cause de l'abstention principalement. Plusieurs ministres et ténors du parti ont été battus au scrutin majoritaire (même Makiko Tanaka a été battue à Niigata, alors que son père Kakuei y avait toujours été facilement réélu, même quand le PLD était en petite forme) et les plus chanceux (Naoto Kan par exemple) ont été repêchés à la proportionnelle. De son côté, Yoshihiko Noda fait figure de miraculé en étant facilement réélu à Chiba, dans la banlieue de Tokyo. Avec moins de 10 élus, les dissidents du PDJ, qui ont rejoint le PFJ pour la plupart, n'ont pas atteint leur objectif, devenir la troisième force, alors qu'Ichiro Ozawa (réélu au scrutin majoritaire à Iwate), après son départ en juillet du PDJ, avait emmené avec lui une soixantaine de députés sortants, soit plus que le nombre actuel de députés PDJ et que le nombre de députés PRJ.

Plus au centre, Votre Parti double son nombre de voix et de sièges. Plus à gauche, le PCJ limite la casse en ne perdant qu'un siège.

A droite, le PRJ fait un carton, surtout au scrutin proportionnel, où il dépasse nettement (4 points d'écart au moins) le PDJ. Au scrutin majoritaire, la plupart de ses députés sont élus à Osaka, fief de son cofondateur Toru Hashimoto. Ce dernier et Shintaro Ishihara sont les vrais vainqueurs du scrutin, plus que le PLD et Shinzo Abe en tout cas...
Pullo
 
Messages: 1221
Inscription: Ven 30 Mar 2012 20:25
Localisation: Paris
Avertissements: 2

Re: La vie politique au Japon

Messagede Pullo » Mar 18 Déc 2012 13:07

Sur le web anglophone, il y a des analyses assez intéressantes sur le vote de dimanche. Tout le monde est d'accord pour dire qu'il a plus été une sanction du PDJ qu'un plébiscite pour le PLD, un vainqueur sans réél mandat. Certains émettent l'hypothèse selon laquelle Yoshihiko Noda, lucide sur la défaite annoncée du PDJ, a fait dissoudre la Chambre des Représentants pour au moins deux raisons :
1) limiter la progression du PRJ, qui avait créé une véritable dynamique sur son créneau national-populiste, malgré le caractère très localisé de ses bastions (Osaka en particulier) ;
2) faire une purge douce au PDJ en poussant les rivaux vers la sortie, et en laissant les boulets et les bras cassés se faire battre aux élections, pour redonner une crédibilité au parti.

D'autres, plus pessimistes, pensent que le scrutin de dimanche a été un vote pour rien, qui n'a pas permis de trancher les problèmes les plus urgents. Shinzo Abe est condamné à réussir...
Pullo
 
Messages: 1221
Inscription: Ven 30 Mar 2012 20:25
Localisation: Paris
Avertissements: 2

Re: La vie politique au Japon

Messagede ploumploum » Mar 18 Déc 2012 15:52

Pullo a écrit:Mais on voit que le PLD doit son succès au vote au scrutin majoritaire (environ 43% des voix, 5 points de plus qu'en 2009), alors qu'au scrutin proportionnel, il ne gagne qu'un point par rapport à 2009. Le Komeito fait aussi du surplace, en gagnant quelques centièmes de voix.

Au centre gauche, le scrutin d'hier a tout bouleversé. Le PDJ a perdu près des 2/3 de ses voix et plus de 80% de ses sièges par rapport à 2009, à cause de l'abstention principalement. Plusieurs ministres et ténors du parti ont été battus au scrutin majoritaire (même Makiko Tanaka a été battue à Niigata, alors que son père Kakuei y avait toujours été facilement réélu, même quand le PLD était en petite forme)



Tu veux plutôt dire "même quand le PDJ était en petite forme", non ?

En ce qui concerne le PLD, on constate (d'après les liens donnés par Pullo) que celui-ci perd 1,7 million de voix au scrutin majoritaire et 2,2 millions au scrutin proportionnel par rapport à 2009.
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12758
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique au Japon

Messagede Jean-Philippe » Mar 18 Déc 2012 19:56

ploumploum a écrit:
Pullo a écrit:Mais on voit que le PLD doit son succès au vote au scrutin majoritaire (environ 43% des voix, 5 points de plus qu'en 2009), alors qu'au scrutin proportionnel, il ne gagne qu'un point par rapport à 2009. Le Komeito fait aussi du surplace, en gagnant quelques centièmes de voix.

Au centre gauche, le scrutin d'hier a tout bouleversé. Le PDJ a perdu près des 2/3 de ses voix et plus de 80% de ses sièges par rapport à 2009, à cause de l'abstention principalement. Plusieurs ministres et ténors du parti ont été battus au scrutin majoritaire (même Makiko Tanaka a été battue à Niigata, alors que son père Kakuei y avait toujours été facilement réélu, même quand le PLD était en petite forme)



Tu veux plutôt dire "même quand le PDJ était en petite forme", non ?

En ce qui concerne le PLD, on constate (d'après les liens donnés par Pullo) que celui-ci perd 1,7 million de voix au scrutin majoritaire et 2,2 millions au scrutin proportionnel par rapport à 2009.


Pullo ne se trompe pas car la famille Tanaka était au PLD jusqu'à ce que la fille ne rejoigne le PDJ 15 jours avant sa victoire de 2009 en compagnie de son mari (source).
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8948
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique au Japon

Messagede Pullo » Mar 18 Déc 2012 23:01

D'après un article d'East Asia Forum, un groupe d'avocats essaie de faire annuler les élections, à cause de l'obsolescence du découpage électoral (dont j'avais parlé dans un précédent message) :
On top of all this, the election was conducted using electoral constituencies the Supreme Court has declared unconstitutional. While the Court was unwilling to block the election going forward, it will likely be less shy about challenges to the results. A crusading group of lawyers is ready to file lawsuits in 60 jurisdictions today, seeking to invalidate the election’s outcomes.
Pullo
 
Messages: 1221
Inscription: Ven 30 Mar 2012 20:25
Localisation: Paris
Avertissements: 2

Re: La vie politique au Japon

Messagede Pullo » Mer 19 Déc 2012 11:54

Un article du Yomiuri Shimbun confirme l'information donnée dans l'article d'East Asia Forum dont je parlais plus haut. Et il apporte des précisions sur les circonscriptions qui posent problème pour les juristes. On notera que la circonscription la plus peuplée, la 4e de Chiba, a pour élu un certain Yoshihiko Noda. Quant aux 4 circonscriptions les moins peuplées, toutes sauf une (la 5e de Miyagi, qui a un élu du PFJ) ont (ré)élu des candidats PLD avec une avance confortable voire écrasante...

Toujours dans le Yomiuri, un article s'intéresse à l'entourage de Shinzo Abe, dans l'optique de la constitution de son second gouvernement.
Pullo
 
Messages: 1221
Inscription: Ven 30 Mar 2012 20:25
Localisation: Paris
Avertissements: 2

Re: La vie politique au Japon

Messagede Pullo » Sam 22 Déc 2012 21:21

Le PLD et le Komeito essaient de rallier à eux le PRJ et Votre Parti afin de constituer une majorité à la Chambre des Conseillers, où plusieurs sièges sont vacants. Shinzo Abe continue travailler sur la constitution de son gouvernement (l'aîné des fils Ishihara fait partie des ministrables). En attendant, il a trouvé un candidat pour la présidence de la Chambre des Représentants : l'ancien secrétaire général du PLD, Bunmei Ibuki.
Pullo
 
Messages: 1221
Inscription: Ven 30 Mar 2012 20:25
Localisation: Paris
Avertissements: 2

Re: La vie politique au Japon

Messagede Jean-Philippe » Mer 26 Déc 2012 12:15

Le premier ministre Shinzo Abe a été officiellement élu aujourd'hui par 328 voix sur 478 votants.
Sa prise de fonctions interviendra après le vote du Sénat et sa nomination officielle par l'empereur Akihito. Même s'il n'obtenait pas la majorité à la Chambre haute après deux tours de scrutin, le vote des députés prévaudrait.


Notons que le nouveau ministre des finances, par ailleurs vice-Premier ministre, est Taro Aso, premier ministre de septembre 2008 à septembre 2009. Connu pour sa propension à dépenser sans compter et pour ne pas avoir sa langue dans sa poche.

Fumio Kishida, 55 ans et proche de Shinzo Abe, prend le portefeuille du ministère des affaires étrangères. Il a été plusieurs fois secrétaire d'Etat dans de précédents gouvernements PLD.
Itsuniro Onodera qui fut vice-ministre des Affaires étrangères d'un précédent gouvernement de Shinzo Abe en 2007, devient ministre de la défense.
Toshimitu Motegi, 57 ans, devient quant à lui ministre de l'économie, du commerce et de l'industrie.
Nobuteru Ishihara, 55 ans, l'un des fils de l'ex-gouverneur de Tokyo Shintaro Ishihara, se voit nommer ministre de l'environnement, chargé de la sureté nucléaire.

http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0202468935296-japon-shinzo-abe-elu-premier-ministre-523801.php
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8948
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique dans le monde

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué aux travaux

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques communales de travaux et explique comment agir, quelles relations développer avec les acteurs et opérateurs, quels outils méthodologiques privilégier, quels rapports et coopérations bâtir...

Découvrir l'ouvrage

Guide du conseil municipal - Règles, pièges et astuces

Eric Landot

Comment un conseil municipal fonctionne-t-il ? Quel est le statut de l'élu ? Quels sont les droits des élus minoritaires ? Quels pièges juridiques éviter lors des séances du conseil ? Quelles astuces faut-il maîtriser ? Quelles sont les premières mesures à prendre...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités