Politiquemania

La base de données de la vie politique française

La vie politique américaine

Ce forum permet de réagir sur tous les évènements politiques qui ne concernent ni la France ni l'Europe. Exprimez-vous sur les élections, décisions ou nominations dans le reste du monde.

Re: La vie politique américaine

Messagede Corondar » Mar 21 Nov 2017 23:57

Petit point d'étape concernant les résultats de l'élection de la chambre basse de Virginie.
Les autorités de l'état ont pour l'heure annoncé et validé les résultats dans 96 des 100 circonscriptions, donnant pour l'heure 49 sièges démocrates et 47 sièges républicains. Les résultats n'ont pas encore été validés dans 4 circonscriptions : la 28e, la 40e, la 88e et 94e.
La 88e est à part : dans cette dernière l'avance du républicain est très nette, et les résultats auraient déjà du être validés. Mais les autorités de l'état se sont rendues compte que suite à une erreur administrative au moins 83 bulletins (peut-être un peu plus) de la 28e circonscription avaient été attribués par erreur à la 88e. Cela ne changera rien au résultat de cette dernière, mais cela a retardé la validation de ses résultats. On peut donc considérer que les républicains sont à 48 sièges.
Dans le 28e district, suite au premier décompte (qui ne tient donc pour l'heure pas compte de la centaine de bulletins attribués par erreur à la 88e), le républicain a pour le moment 82 votes d'avance sur le démocrate. On attend le 2e décompte avec les bulletins manquants et les éventuelles autres validations ou invalidations de bulletins.
Dans le 40e district, à l'issue du premier décompte, l'avance du républicain est de 106 votes, dans le 94e cette avance n'est que de 10 votes. Pour les 3 derniers districts on attend donc les résultats des deuxièmes décomptes et les éventuelles contestations des candidats. Si les républicains empochent les 3 ils gardent de justesse la majorité (51/49), si les démocrates en empochent 1, il y a égalité. Si ils en emportent 2 ou 3, la majorité bascule de peu. Pour rappel, au niveau de l'état, les démocrates ont remporté 55% des voix pour les élections à la chambre basse contre 45% pour le GOP.
https://www.washingtonpost.com/local/vi ... fafcbe87ae
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2346
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: La vie politique américaine

Messagede Corondar » Mer 22 Nov 2017 17:30

Après une longue période d'atermoiements ou de silence gênés, Trump a enfin donné sa position sur Moore : il le soutient pour l'élection de décembre. Trump avance que Moore nie les faits (à priori, ce genre d'arguments ne vaut que pour les républicains dans l'esprit du Donald...), que si ils étaient avérés ils remonteraient à près de 40 ans, et que rien ne serait pire pour l'Alabama qu'un sénateur démocrate (ce genre d'argument me laisse toujours perplexe...).
Les sondages indiquent toujours une course très serrée. On notera que Trump se met de nouveau en porte à faux avec les dirigeants du GOP et les élus républicains du Congrès (qui ont tous ou presque appelé Moore à se retirer), et sa propre fille également. L'intervention du Donald enterre définitivement toute tentative de candidat alternatif en write-in (même avant ça je n'y croyais pas trop personnellement). Si jamais Moore devait être élu, le GOP devra faire face à un choix impossible quant à son exclusion ou non du Sénat.
http://thehill.com/homenews/administrat ... n-the-seat
http://www.wbrc.com/story/36899832/excl ... stical-tie
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2346
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: La vie politique américaine

Messagede Eco92 » Dim 26 Nov 2017 23:29

C'est de la politique américaine, même si cela intéresse surtout les français (tout relativement je vous l'accorde): Louis Sarkozy, fils de Nicolas Sarkozy vivant aux USA, est devenu chroniqueur politique pour un site conservateur ultra-conservateur, le Washington Examiner

"Sa dernière chronique s'en prend ainsi aux jour­na­listes américains, dénonçant une "bulle de filtre gauchiste" faisant des médias de "véri­tables machines de propa­gande". Il regrette notamment le manque de journalistes pro-Trump au New York Times ou le faible nombre de soutiens du président américain invités sur CNN.

[...]
En exemple, Louis Sarkozy prend la défense de Milo Yiannopoulos, polémiste britannique banni de Twitter pour harcèlement et ancien contributeur de Breitbart News, le site ultraconservateur de Steve Bannon, l'ex-conseiller de Donald Trump. Milo Yiannopoulos a été "réduit au silence par Twitter en réaction à un supposé 'discours de haine'", assure ainsi Louis Sarkozy."

http://www.huffingtonpost.fr/2017/11/24/louis-sarkozy-signe-desormais-des-chroniques-tres-a-droite-pour-le-washington-examiner_a_23287622/
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4650
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique américaine

Messagede Corondar » Lun 27 Nov 2017 17:44

Même pendant le week-end de Thanksgiving, l'administration Trump sait entretenir la controverse et les tensions...
Vendredi dernier, Richard Cordray, le chef du bureau fédéral de protection des consommateurs de produits financiers (CFPB) a démissionné. Dans la foulée, et conformément à ses attributions (définies par la loi Dodd-Franck de 2010) il a nommé sa directrice de cabinet, Leandra English, comme directrice par intérim jusqu'à ce que l'administration nomme son remplaçant.
Mais Trump, dès samedi matin, a nommé Mick Mulvanney (directeur du Budget dans l'administration Trump) pour assurer cet intérim. Les experts judiciaires se battent donc pour savoir si Trump avait le droit ou non de nommer un remplaçant au détriment du choix de Cordray. Le CFPB se retrouve ce matin avec deux chefs potentiels, et English a contre attaqué en déposant un recours judiciaire contre la décision de Trump.
http://money.cnn.com/2017/11/24/news/cf ... index.html
http://edition.cnn.com/2017/11/26/polit ... index.html
Pour rappel, le Dodd-Franck act de 2010 est une loi votée par les démocrates et haïe par les républicains puisqu'elle instaure des barrières et des garde-fous au système bancaire et financier (suite à la crise de 2008). Ainsi, depuis sa création, le CFPB a obligé des services bancaires et financiers à rendre près de 12 milliards de dollars à des associations de consommateurs que la justice avait considéré lésés par de mauvaises pratiques. Pour les républicains cette loi est un frein à la liberté d'entreprendre et une loi destructrice d'emplois. Pour les démocrates c'est une loi visant à la défense des consommateurs face au lobby financier.
Evidemment les démocrates (l'aile gauche en tête) craignent que l'administration Trump ne nomme à sa tête un bourreau ayant comme feuille de route la suppression du CFPB (et Mulvanney répond bien à ce profil, il a déjà par le passé critiqué le CFPB et s'est prononcé publiquement pour sa disparition).Bref, une nouvelle bataille en perspective...

Sinon, cette semaine s'annonce sans doute décisive pour la réforme budgétaire, puisque les débats sénatoriaux commencent demain. Pour l'heure, entre une demie douzaine et une dizaine de sénateurs républicains se sont montrés indécis ou hostiles. Soit parce que certains trouvent cette réforme trop créatrice de déficit, soit parce qu'elle est trop généreuse avec le big business et les riches, soit parce que le caucus républicain retente sa chance sur l'obamacare via le budget.
Beaucoup craignent aussi que cette réforme budgétaire n'enterre tout projet futur pour une loi sur les infrastructures (le déficit budgétaire sera déjà largement explosé, et la réforme détruit une taxe que les états utilisaient habituellement pour financer ce genre de projets d'infrastructures).
http://thehill.com/policy/transportatio ... g-downside
Personnellement, d'un point de vue purement macro-économique, je trouve que ce projet de réforme budgétaire est une hérésie économique. Ce genre de plan budgétaire (réduction drastique des impôts sur les sociétés et les plus riches, réduction plus limitée pour les classes moyennes) est normalement un plan pour économie en récession, afin de relancer la machine. Mais l'économie US tourne déjà à plein régime depuis au moins 3 ou 4 ans. Tout cela, si c'est effectivement voté (je pense que ça le sera : les sénateurs républicains le reconnaissent à demi mot, les lobbyistes de wall street et les industriels qui les financent ne leur pardonneraient pas une reculade sur un tel plan, d'autant que la loi prévoit que les réductions pour les entreprises seraient définitives, contrairement à celles pour les contribuables, pour qui les réductions seraient temporaires) va surtout entretenir la surchauffe de la machine (entretien de la bulle boursière, élévation des dividendes, hausse de l'inflation et des taux d'intérêt). Le risque étant que lorsque l'économie US connaîtra son prochain cycle de crise économique, l'administration en charge à ce moment là (certains économistes pensent que ce sera l'actuelle) aura les mains liés par la réforme trumpienne et pourra difficilement relancer l'économie à ce moment là (à moins bien sur que l'économie US ne connaisse une embellie économique de plus de 20 ans, défiant tous les modèles économiques actuels).
En tout cas les sondages indiquent que le projet de réforme budgétaire républicain est très impopulaire auprès des Américains : c'est le second projet le plus impopulaire dans l'histoire US après la tentative de suppression de l'Obamacare de cette année.
http://thehill.com/homenews/house/35857 ... int-margin
https://www.theatlantic.com/business/ar ... ar/546668/
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2346
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: La vie politique américaine

Messagede ploumploum » Jeu 30 Nov 2017 18:39

Corondar a écrit:Personnellement, d'un point de vue purement macro-économique, je trouve que ce projet de réforme budgétaire est une hérésie économique. Ce genre de plan budgétaire (réduction drastique des impôts sur les sociétés et les plus riches, réduction plus limitée pour les classes moyennes) est normalement un plan pour économie en récession, afin de relancer la machine. Mais l'économie US tourne déjà à plein régime depuis au moins 3 ou 4 ans. Tout cela, si c'est effectivement voté (je pense que ça le sera : les sénateurs républicains le reconnaissent à demi mot, les lobbyistes de wall street et les industriels qui les financent ne leur pardonneraient pas une reculade sur un tel plan, d'autant que la loi prévoit que les réductions pour les entreprises seraient définitives, contrairement à celles pour les contribuables, pour qui les réductions seraient temporaires) va surtout entretenir la surchauffe de la machine (entretien de la bulle boursière, élévation des dividendes, hausse de l'inflation et des taux d'intérêt). Le risque étant que lorsque l'économie US connaîtra son prochain cycle de crise économique, l'administration en charge à ce moment là (certains économistes pensent que ce sera l'actuelle) aura les mains liés par la réforme trumpienne et pourra difficilement relancer l'économie à ce moment là (à moins bien sur que l'économie US ne connaisse une embellie économique de plus de 20 ans, défiant tous les modèles économiques actuels).
En tout cas les sondages indiquent que le projet de réforme budgétaire républicain est très impopulaire auprès des Américains : c'est le second projet le plus impopulaire dans l'histoire US après la tentative de suppression de l'Obamacare de cette année.


Deux autres problèmes à soulever dans ce plan :
-il repose sur la fameuse théorie du ruissellement dont l'efficacité reste à prouver
- il accentue le trou budgétaire et l'endettement. Vu l'embellie économique, les USA devraient normalement amorcer une phase de désendettement et d'un retour au vert sur le Budget. Ca leur permettrait d'avoir des marges de manœuvres pour de futurs crises...

ploumploum a écrit:Par curiosité, je me suis un peu penché sur la Fed. Et là encore, le Président Trump pourrait bénéficier d'une sorte d'alignement des astres pour atteindre son objectif de "laisser sa marque". A cause des difficultés passées pour les nominations bi-partisanes, 3 des 7 sièges du prestigieux Conseil des gouverneurs de la Fed sont vacants. L'un des postes est vacant depuis avril (démission de Daniel Tarullo), l'autre depuis le 13 octobre après la démission de S.Fischer. De plus, le Président Trump a déjà effectué une nomination : celle de Randal Quarles qui a pris ses fonctions le 13 octobre dernier pour terminer un mandat s'achevant ...le 31 janvier 2018. A priori, il devrait être reconduit pour un mandat complet (14 ans).


J.Yellen devrait quitter la Fed en 2018, après la fin de son mandat à la tête de la Banque centrale. Cela fera un poste de plus à pourvoir.
Concernant les postes déjà vacants, le Président Trump propose la nomination de Marvin Goodfriend, économiste et prof d'université.

Marvin Goodfriend, né en 1950, est professeur d’économie et de théorie monétaire à l’université Carnegie Mellon University à Pittsburg en Pennsylvanie et a déjà travaillé dans le système de Réserve fédérale à l’antenne régionale de Richmond en tant que directeur de recherche.

http://www.lemonde.fr/economie-mondiale ... 56941.html


Et la rumeur du départ de R.Tillerson du Secrétariat d’État, moins de 11 mois après sa nomination, refait surface. D'après le New-York Times, le remplaçant désigné serait Mike Pompeo, patron de la CIA depuis...janvier.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/ ... icaine.php
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 13662
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique américaine

Messagede jean24 » Jeu 30 Nov 2017 19:00

ploumploum a écrit:Et la rumeur du départ de R.Tillerson du Secrétariat d’État, moins de 11 mois après sa nomination, refait surface. D'après le New-York Times, le remplaçant désigné serait Mike Pompeo, patron de la CIA depuis...janvier.

Et Tom Cotton, actuel sénateur de l'Arkansas, remplacerait Pompeo à la CIA, ce qui devrait donner lieu à une élection partielle son mandat devant se terminer en 2020.
jean24
 
Messages: 557
Inscription: Mar 26 Aoû 2014 12:05

Re: La vie politique américaine

Messagede Eco92 » Ven 1 Déc 2017 17:41

Mueller annonce que Michael Flynn est mis en garde à vue et qu'il plaidera coupable pour parjure devant ls FBI. Selon abc news il serait pret à témoigner que Trump luk a directement ordonné de contacter les russes lors de la transition en leur promettant de remmettre en cause les sanctions infligées par obama, président en exercice. Si cela se confirme ce serait une bombe.

Sellin fqit une interessante comparaison historique. Un seul Ex conseillser à la sécurité nationale a déjà été inculpé de parjure : l'amiral Poindexter sous Reagan avec l'IranGate, il avait alors tout endossé seul.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4650
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique américaine

Messagede Corondar » Ven 1 Déc 2017 18:07

Eco92 a écrit:Mueller annonce que Michael Flynn est mis en garde à vue et qu'il plaidera coupable pour parjure devant ls FBI. Selon abc news il serait pret à témoigner que Trump luk a directement ordonné de contacter les russes lors de la transition en leur promettant de remmettre en cause les sanctions infligées par obama, président en exercice. Si cela se confirme ce serait une bombe.

Sellin fqit une interessante comparaison historique. Un seul Ex conseillser à la sécurité nationale a déjà été inculpé de parjure : l'amiral Poindexter sous Reagan avec l'IranGate, il avait alors tout endossé seul.


L'inculpation de Flynn était attendue. De tous les suspects dans l'enquête de Mueller c'est celui dont les carottes semblent les plus cuites. Les enquêtes ont révélé de nombreuses fraudes au sein de la petite entreprise familiale des Flynn (détournements de fonds, fraude fiscale...), et dans le dossier purement russe il est plus ou moins établi que Flynn a menti sur ses contacts avec l'administration russe (aussi bien au FBI qu'au Sénat). Depuis plusieurs jours les avocats de Flynn ne coopéraient plus avec ceux de Trump : ce qui ne pouvait dire qu'une seule chose, que Flynn allait sans doute passer un deal avec Mueller (surement pour essayer de sauver son fils de poursuites trop lourdes). Il faudra voir les suites judiciaires, mais le feuilleton ne fait que commencer.
http://edition.cnn.com/2017/12/01/polit ... index.html
Mais 2 des personnes inculpées qui plaident coupables c'est clairement pas un bon début pour l'administration Trump. Concernant les rumeurs de chaise musicale au niveau du secrétariat d'état, il y a d'autres rumeurs insistantes qui circulent depuis un moment, à savoir que de nombreux membres de l'administration attendraient l'anniversaire des un an de la prise de fonction pour tirer leur révérence en jouant la carte du privé plus verdoyant, sans trop mettre en avant l'aspect "courage fuyons". Je ne sais pas si ce sera le cas, on le saura d'ici un mois ou deux...
Quand même une bonne nouvelle pour l'administration Trump : MacCain a annoncé qu'il voterait la réforme fiscale, et MacConnell semble relativement confiant (encore une fois je vois mal le GOP ne pas faire plaisir à ses plus gros sponsors financiers sur ce coup là). Mais tout se jouera lors de la commission de conciliation entre les deux chambres, c'est à ce moment là qu'on saura vraiment à quoi ressemblera la réforme et si elle sera votée dans les mêmes termes par les deux assemblées.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2346
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: La vie politique américaine

Messagede Eco92 » Ven 1 Déc 2017 21:46

Selon le Washington Post c'est bien Jared Kushner, genre du président, qui aurait donné l'ordre direct à Flynn d'aller prévenir les russes que les sanctions ne tiendraient pas (et donc de mener une diplomatie parallèle, ce qui est interdit apparemment, j'en déduis que voir des députés aller à l'étranger à l'encontre de la diplomatie officielle comme en France c'est impossible ?).

https://www.washingtonpost.com/politics/michael-flynn-charged-with-making-false-statement-to-the-fbi/2017/12/01/e03a6c48-d6a2-11e7-9461-ba77d604373d_story.html
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4650
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique américaine

Messagede MiniM » Ven 1 Déc 2017 23:42

Eco92 a écrit:Selon le Washington Post c'est bien Jared Kushner, genre du président, qui aurait donné l'ordre direct à Flynn d'aller prévenir les russes que les sanctions ne tiendraient pas (et donc de mener une diplomatie parallèle, ce qui est interdit apparemment, j'en déduis que voir des députés aller à l'étranger à l'encontre de la diplomatie officielle comme en France c'est impossible ?).

https://www.washingtonpost.com/politics/michael-flynn-charged-with-making-false-statement-to-the-fbi/2017/12/01/e03a6c48-d6a2-11e7-9461-ba77d604373d_story.html


Non, le Logan Act interdit aux citoyens américains, sans la permission ou l'autorité du gouvernement, d'entrer en contact avec un gouvernement étranger ou ses agents pour influencer la conduite ou les mesures de ce gouvernement en rapport à une controverse ou une dispute interne aux États-Unis (la formulation est vieillotte, ayant été écrite suite à des échanges entre Logan, un député à la législature de la Pennsylvanie et Talleyrand et Merlin de Douai, membre du Directoire).
MiniM
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1134
Inscription: Ven 21 Jan 2011 23:16

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique dans le monde

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à l'enfance et à la jeunesse

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques en faveur de l'enfance et de la jeunesse : les acteurs et le contexte d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention. Il développe aussi une démarche d'élaboration et de mise en oeuvre de cette...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué aux travaux

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques communales de travaux et explique comment agir, quelles relations développer avec les acteurs et opérateurs, quels outils méthodologiques privilégier, quels rapports et coopérations bâtir...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités