Politiquemania

La base de données de la vie politique française

La vie politique du Parlement européen

Forum dédié à la vie politique sur le "vieux continent". Réagissez sur les institutions européennes, les élections ou les décisions politiques de nos voisins européens.

Re: La vie politique du Parlement européen

Messagede ploumploum » Jeu 29 Oct 2015 11:31

Tiens, je découvre le système concernant certains votes au Parlement Européen : l'utilisation d'une carte électronique.

Le Parlement Européen vient d'ouvrir une enquête concernant une possible fraude sur les votes de Marine Le Pen.

A plusieurs reprises, elle aurait voté alors qu'elle était absente de l'Hémicycle de Strasbourg, selon les dires d'une député suédoise (issue du Parti Populaire Européen, droite). En clair: un eurodéputé aurait utilisé sa carte pour voter à sa place (il faut introduire une carte personnelle dans une machine située au niveau de chaque siège du Parlement pour pouvoir voter dans certains cas). Une méthode strictement interdite.

Selon les images vidéo consultables sur le site web du Parlement, on voit Marine Le Pen quitter l'hémicycle strasbourgeois mercredi à 14h14, un peu avant la fin d'une très longue séance de votes qui avait démarré vers 12h, et à laquelle elle avait pris part jusque là, précise l'AFP. Or, le décompte électronique des suffrages, également consultable sur le site web du Parlement, atteste que la carte de vote de Marine Le Pen a été utilisée à au moins huit reprises entre 14h15 et 14h18.


Les soupçons se porteraient sur le néerlandais Marcel De Graaf (PVV), le coprésident du groupe ENL.


http://www.lexpress.fr/actualite/politi ... 30523.html

http://www.lemonde.fr/politique/article ... 23448.html
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12342
Inscription: Ven 11 Mar 2011 19:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique du Parlement européen

Messagede alamo » Jeu 29 Oct 2015 13:31

Le problème est qu'elle pourra assez facilement jouer les postures de victimes et fustiger "l'acharnement" d'une instance de cette Union Européenne vomie par une part de plus en plus importante de la population comme une négation de la démocratie (voir encore récemment le coup de force du Pdt constitutionnel au Portugal au nom de l'Eurogroupe)

pour le moment, plus on lui tape dessus (encore récemment le procès à la con sur ses déclarations sur les prières de rue), plus elle se renforce.
ils vont finir par la faire passer au premier tour dans le Nord...
alamo
 
Messages: 2126
Inscription: Lun 16 Avr 2012 15:22

Re: La vie politique du Parlement européen

Messagede ploumploum » Ven 30 Oct 2015 16:40

ploumploum a écrit:Tiens, je découvre le système concernant certains votes au Parlement Européen : l'utilisation d'une carte électronique.

Le Parlement Européen vient d'ouvrir une enquête concernant une possible fraude sur les votes de Marine Le Pen.

A plusieurs reprises, elle aurait voté alors qu'elle était absente de l'Hémicycle de Strasbourg, selon les dires d'une député suédoise (issue du Parti Populaire Européen, droite). En clair: un eurodéputé aurait utilisé sa carte pour voter à sa place (il faut introduire une carte personnelle dans une machine située au niveau de chaque siège du Parlement pour pouvoir voter dans certains cas). Une méthode strictement interdite.

Selon les images vidéo consultables sur le site web du Parlement, on voit Marine Le Pen quitter l'hémicycle strasbourgeois mercredi à 14h14, un peu avant la fin d'une très longue séance de votes qui avait démarré vers 12h, et à laquelle elle avait pris part jusque là, précise l'AFP. Or, le décompte électronique des suffrages, également consultable sur le site web du Parlement, atteste que la carte de vote de Marine Le Pen a été utilisée à au moins huit reprises entre 14h15 et 14h18.


Les soupçons se porteraient sur le néerlandais Marcel De Graaf (PVV), le coprésident du groupe ENL.


http://www.lexpress.fr/actualite/politi ... 30523.html

http://www.lemonde.fr/politique/article ... 23448.html


C'est bien Marcel de Graaff qui a voté à la place de Marine Le Pen. Il risque une exclusion temporaire du PE.

La pirouette de la présidente du FN pour ne pas critiquer son collègue :

e suis partie en laissant ma carte de vote, ce que font - et vous le savez bien - des dizaines de députés. [...] Mon collègue, monsieur De Graaff, dont je tiens à dire qu'il est l'exemple de la courtoisie et de l'éthique sans faille, a cru que j'étais partie quelques secondes ; il a effectivement effectué quatre votes en mon absence et sans mon autorisation. Je répète : et sans mon autorisation. Il a commis là une maladresse. Est-ce que ça justifie, encore une fois... Je vais vous dire, mes chers collègues : il a fait preuve de l'esprit chevaleresque dont vous feriez bien, de temps en temps, de vous inspirer.


http://www.lexpress.fr/actualite/politi ... 30878.html

http://lelab.europe1.fr/soupcons-de-fra ... on-2538791
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12342
Inscription: Ven 11 Mar 2011 19:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique du Parlement européen

Messagede Fabien » Ven 30 Oct 2015 18:36

Ce n'est pas pour excuser Marine Le Pen, perpétuelle donneuse de leçon qui devrait par cohérence se montrer exemplaire dans son respect des règles... mais tout de même, j'ai du mal à croire que les quelques 70 à 80% des eurodéputés annoncés comme votants en plénière sont vraiment scotchés à leur banc pendant toute des séquences de vote!

Le français moyen ne comprendra rien à cette polémique, et retiendra juste que MLP est attaquée, une fois de plus, par la "classe politique unanime". Contreproductif, mais quel journaliste ou politique aura le courage de faire le boulot nécessaire pour aller dénicher les votes de la dame contre l'abolition de la peine de mort, les droits de la femme, l'IVG et les régulations environnementales, entre autres joyeusetés...?

On notera par ailleurs que le parlement européen a adopté à quelques voix près un amendement de l'EFDD condamnant fermement l'austérité. La GUE-NGL a logiquement voté pour, tout comme les écolos. Le PSE qui n'en est pas à une contradiction près a aussi approuvé, de même que l'ENL (à l'exception du FPÖ et du KNP). La droite PPE-ALDE-ECR a sans surprise voté contre. Au sein de l'EFDD, l'UKIP a joint ses voix à celles du M5 étoiles pour approuver le texte, faisant basculer le vote. C'est plutôt une surprise, car les deux partis se prononcent rarement dans le même sens. Les europhobes britanniques, bien qu'étant clairement dans l'opposition à la majorité PPE-PSE-ALDE, ont en effet plutôt tendance à rester du côté conservateur (leur famille d'origine) ou à rester neutres, tandis que les disciples de Grillo votent le plus souvent avec la gauche, et plus précisément avec sa tendance eurosceptique.

Géographiquement, ce vote laisse apparaitre une nette division (on retrouve un peu la même sur Snowden) entre l'Europe de l'est et du nord, très libérale et très atlantiste, et l'Europe méditerranéenne qui payé pour connaitre les "vertus" de l'austérité chère à Bruxelles. Ironie du sort, une courte majorité d'eurodéputés allemands a approuvé l'amendement anti-austérité!

Ce vote, sans la moindre implication concrète, est encore loin d'annoncer un bouleversement de la ligne politique de l'UE qui fait encore largement primer les intérêts privés sur les conditions sociales et environnementales et s'aligne sur les positions de Washington. Mais ce parlement européen est un peu moins monolithique que son prédécesseur...
Fabien
 
Messages: 1416
Inscription: Lun 12 Oct 2009 08:49

Parlement Européen

Messagede Eco92 » Jeu 24 Nov 2016 18:13

Après un long suspens Martin Schulz a annoncé qu'il quitterait la présidence du Parlement Européen le 17 janvier, après deux mandats.

Élu depuis 1994, il a expliqué qu'il briguait une suite de carrière sur le plan national et se présenterait aux législatives de 2017 en Allemagne. Il n'a pas souhaité répondre aux questions sur une éventuelle prise de poste comme chef du SPD ou ministre des affaires étrangères.

On ne connaît pas encore son successeur, qui devrait être issu du PPE.

Sont sur les rangs :
- Le français Alain Lamassoure, très réputé au PE mais sans le soutien des Allemands et... de ses collègues LR (il est bien trop pro-européen) ;
- Manfred Weber, chef de file du PPE à Strasbourg, pas officiellement candidat mais le jeune élu CSU bavaroise naurait le soutien de son groupe ;
- L’Italien Antonio Tajani, ancien commissaire à l’industrie proche de Silvio Berlusconi, il fait lui campagne mais n'a aucun soutien affiché ;
- L’Irlandaise Mairead McGuinness, seule femme, est réputée mais considérée trop proche des intérêt britanniques alors que le Brexit approche.

En tous les cas sir le PPE prend le Parlement les rôles seront redistribués ailleurs car les conservateurs trusteraient les trois postes majeurs (présidence de la commission, du conseil, du parlement) ce qui ne colle pas à l'accord entre conservateurs et sociaux démocrates.

http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/11/24/martin-schulz-se-decide-a-quitter-la-presidence-du-parlement-europeen_5037002_3214.html
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4233
Inscription: Dim 12 Juin 2011 19:43
Localisation: Mayenne

Re: La vie politique du Parlement européen

Messagede ploumploum » Jeu 24 Nov 2016 18:44

Eco92 a écrit:Après un long suspens Martin Schulz a annoncé qu'il quitterait la présidence du Parlement Européen le 17 janvier, après deux mandats.

Élu depuis 1994, il a expliqué qu'il briguait une suite de carrière sur le plan national et se présenterait aux législatives de 2017 en Allemagne. Il n'a pas souhaité répondre aux questions sur une éventuelle prise de poste comme chef du SPD ou ministre des affaires étrangères.

On ne connaît pas encore son successeur, qui devrait être issu du PPE.

Sont sur les rangs :
- Le français Alain Lamassoure, très réputé au PE mais sans le soutien des Allemands et... de ses collègues LR (il est bien trop pro-européen) ;
- Manfred Weber, chef de file du PPE à Strasbourg, pas officiellement candidat mais le jeune élu CSU bavaroise naurait le soutien de son groupe ;
- L’Italien Antonio Tajani, ancien commissaire à l’industrie proche de Silvio Berlusconi, il fait lui campagne mais n'a aucun soutien affiché ;
- L’Irlandaise Mairead McGuinness, seule femme, est réputée mais considérée trop proche des intérêt britanniques alors que le Brexit approche.

En tous les cas sir le PPE prend le Parlement les rôles seront redistribués ailleurs car les conservateurs trusteraient les trois postes majeurs (présidence de la commission, du conseil, du parlement) ce qui ne colle pas à l'accord entre conservateurs et sociaux démocrates.

http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/11/24/martin-schulz-se-decide-a-quitter-la-presidence-du-parlement-europeen_5037002_3214.html


A Eco92 : j'ai fusionné le sujet créé avec un sujet existant.

Dans les candidatures possibles, on cite aussi le slovène Alojz Peterle et l’autrichien Othmar Karas. A noter que l'italien Antonio Tajani pourrait être plombé par le fait qu'il a été membre de la Commission Barroso (mal vue en ce moment) et qu'il est plus ou moins impliqué dans le dossier Volkswagen.
http://www.euractiv.fr/section/politiqu ... la-droite/
Autre candidat possible : l'ex-Premier Ministre belge et actuel leader du groupe ALDE Guy Verhofstadt.

A noter aussi qu'avec le renouvellement général des postes (car on est à mi-mandat), se pose la question de la place des élus britanniques. Le statu-quo semble privilégié car les principaux groupes ne souhaitent pas accorder plus de places au groupe de Le Pen.

Autre facteur, le système de répartition des postes clés au Parlement européen, le système D’hondt distribue équitablement les différents postes entre les groupes politiques en fonction du nombre respectif d’eurodéputés.

Le système est considéré comme une méthode équitable de répartition des postes, mais avait déjà connu quelques entorses en 2014 pour éviter de confier des postes clés au groupe politique de Nigel Farage.


Cette fois, le système de répartition des postes devra aussi compter avec le nouveau groupe de Marine Le Pen, créé en juin 2015, et qui pourrait de fait récupérer certains rôles décisionnels. Une situation qu’une majorité d’eurodéputés pro-européens cherchent absolument à éviter.

« Il y a un intérêt très fort de la part des eurodéputés pro-européens à éviter une situation qui pourrait donner plus de pouvoir au Front national. Sans ça, la demande pour examiner la situation des élus britannique serait peut-être plus forte » explique une source au Parlement.

http://www.euractiv.fr/section/politiqu ... parlement/
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12342
Inscription: Ven 11 Mar 2011 19:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique du Parlement européen

Messagede ploumploum » Jeu 15 Déc 2016 16:45

Présidence du Parlement européen (scrutin prévu pour la mi-janvier)

PPE : L'italien Antonio Tajani, ancien commissaire à l’industrie, remporte la primaire interne

M. Tajani s’est imposé largement, avec 94 voix, face aux trois autres candidats en lice chez les conservateurs. Le Français Alain Lamassoure, pourtant un vétéran de Strasbourg, ne récolte que 38 voix, l’Irlandaise Mairead McGuinness, 57 voix, et le Slovène Alojz Peterle, 18 voix.


http://www.lemonde.fr/europe/article/20 ... _3214.html

Les sociaux-démocrates menacent de rompre l'accord de 2014 : Gianni Pittella, président du groupe, est candidat à la présidence.

https://www.euractiv.fr/section/politiq ... -enterree/
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12342
Inscription: Ven 11 Mar 2011 19:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Groupes au Parlement Européen

Messagede jean24 » Dim 8 Jan 2017 17:18

Le M5s va peut être quitter l'EFDD, les militants sont invités à décider via un formulaire. Il pourrait rejoindre l'ALDE
Si le m5s quitte l'EFDD, ce dernier passera à 27 sièges et à 7 nationalités (autrement, dit, une nationalité de moins et c'est foutu), il deviendrait le plus petit groupe au parlement européen. L'ALDE passerait quand à elle à 85 députés et deviendrait le troisième groupe politique, devant l'ECR.
http://www.boursorama.com/actualites/gr ... ef4f27e1a3
jean24
 
Messages: 518
Inscription: Mar 26 Aoû 2014 13:05

Re: La vie politique du Parlement européen

Messagede ploumploum » Dim 8 Jan 2017 19:32

jean24 a écrit:Le M5s va peut être quitter l'EFDD, les militants sont invités à décider via un formulaire. Il pourrait rejoindre l'ALDE
Si le m5s quitte l'EFDD, ce dernier passera à 27 sièges et à 7 nationalités (autrement, dit, une nationalité de moins et c'est foutu), il deviendrait le plus petit groupe au parlement européen. L'ALDE passerait quand à elle à 85 députés et deviendrait le troisième groupe politique, devant l'ECR.
http://www.boursorama.com/actualites/gr ... ef4f27e1a3


Message transféré dans ce sujet. Cela me paraissait plus cohérent/pertinent alors que l'on va passer la mi-législature (le sous-forum européennes 2014 étant en théorie plus lié au scrutin en lui-même et aux premières conséquences/décisions post-élections)
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12342
Inscription: Ven 11 Mar 2011 19:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique du Parlement européen

Messagede ploumploum » Dim 8 Jan 2017 19:45

Pour le reste, il semble que l'incompréhension domine chez les eurodéputés du mouvement (prévenus tardivement de la consultation interne)

On sent chez Grillo la volonté de lisser l'image du parti dans le but de préparer la prochaine grande bataille électorale italienne mais de là à rejoindre le plus europhile des groupes avec à sa tête Guy Verhofstadt qui s'est fait une spécialité dans les diatribes "anti-populistes"...

http://www.repubblica.it/politica/2017/ ... 155609032/
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12342
Inscription: Ven 11 Mar 2011 19:24
Localisation: Séquano-Dionysien

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique en Europe

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité politique française.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à l'urbanisme

Eric Becet

Ce Dossier d'experts présente la réforme initiée par les dispositions de la loi n° 2010-788 portant engagement national pour l'environnement, votée le 12 juillet 2010, dite loi « Grenelle II ». Il ne s'agit pas d'une réforme complète du Code de...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à la culture

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques culturelles communales et intercommunales : les acteurs et le contexte d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention. Il développe aussi une démarche d'élaboration et de mise en oeuvre de ces...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités