Politiquemania

La base de données de la vie politique française

La vie politique espagnole

Forum dédié à la vie politique sur le "vieux continent". Réagissez sur les institutions européennes, les élections ou les décisions politiques de nos voisins européens.

Re: La vie politique espagnole

Messagede pba » Sam 4 Nov 2017 16:34

On se rejoins finalement, pourvu que le processus soit légal: la démocratie est une des valeurs des pays de l'UE et l'Espagne est un pays démocratique

"Pour la facture à payer, je suis d' accord, je ne crois pas qu'une Catalogne indépendante sera un chemin pavé de fleurs."
"Je dis qu'une indépendance est possible mais ce n'est à mon avis pas la meilleure solution pour les deux parties, une plus grande autonomie serait la solution souhaitable pour résoudre la crise et les aspirations contradictoires des deux blocs."

Bon week end à vous
Pba
pba
 
Messages: 667
Inscription: Lun 8 Aoû 2011 14:26

Re: La vie politique espagnole

Messagede Républicain67 » Sam 4 Nov 2017 17:14

Je vous rejoins sur ce point. Je suis partisan de l'autodétermination des peuples, mais uniquement dans le cadre de la démocratie et du dialogue.
Républicain67
 
Messages: 1821
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: La vie politique espagnole

Messagede ploumploum » Sam 4 Nov 2017 17:36

metre3 a écrit:Bonjour

La détérioration des relationsentre les 2 parties est elle si forte qu'il serait inenvisageable en cas de victoire du pôle autonomiste/indépendantiste de voir revenir en négociation le statut d'autonomie renforcée de 2006 (je crois) annulé par la cour constitutionnelle de Madrid. Bien sûr un tel retour necessite un aménagement de la constitution espagnole mais serais de nature me semble-t-il à couper l'herbe sous les pieds des plus indépendantistes compte tenu des incertitudes liées à une indépendance et à satisfaire une large majorité tant à Barcelone qu'à Madrid. Mais pour cela il faut aussi que le gouvernement central change, non ?

Bonne journée

Philippe


Attention, contrairement à une idée répandue, le statut de 2006 s'applique bien, le Tribunal Constitutionnel espagnol ayant juste procédé à une censure partielle. (une quinzaine d'articles supprimés sur les 200 et quelques).
Là où ça relève du n'importe quoi et je suis d'accord avec le fait que Rajoy a une grande responsabilité :
- outre le fait d'avoir été le seul opposant, le PP a contesté des mesures déjà présentes dans d'autres régions (mais pas contestées). Volonté "d'emmerder" (excusez-moi pour le mot) les catalans ?
- la longueur de la procédure : 4 ans pour que le TC se décide

Mais pour cela il faut aussi que le gouvernement central change, non ?

Au minimum oui, mais en réalité il faudrait plus que cela : un Parlement où PP et Ciudadanos (les plus farouches opposants au processus) soient nettement minoritaires pour empêcher tout blocage de réforme constitutionnelle qui serait "trop favorable" aux indépendatistes. Vu les sondages, on en est loin.


Concernant le scrutin, ERC est favorable à une liste unitaire de toutes les forces indépendantistes, ce qui inclurait la CUP et la frange pro-indépendance de Podem.
http://www.lavanguardia.com/politica/20 ... resos.html

Quant à la présence de la CUP au scrutin, ce sera décidé le 12 novembre.
http://www.lavanguardia.com/politica/20 ... l-21d.html
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12600
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique espagnole

Messagede metre3 » Sam 4 Nov 2017 21:20

Attention, contrairement à une idée répandue, le statut de 2006 s'applique bien, le Tribunal Constitutionnel espagnol ayant juste procédé à une censure partielle. (une quinzaine d'articles supprimées sur les 200 et quelques).
Là où ça relève du n'importe quoi et je suis d'accord avec le fait que Rajoy a une grande responsabilité :
- outre le fait d'avoir été le seul opposant, le PP a contesté des mesures déjà présentes dans d'autres régions (mais pas contestées). Volonté "d'emmerder" (excusez-moi pour le mot) les catalans ?
- la longueur de la procédure : 4 ans pour que le TC se décide


En fait, est ce que sans la censure du TC sur ces 15 articles, y aurait-il eu une crise catalane plutôt que la relative tranquillité du pays basque ?
metre3
 
Messages: 20
Inscription: Dim 21 Mai 2017 09:16

Re: La vie politique espagnole

Messagede Estagel66 » Sam 4 Nov 2017 23:36

Pour répondre à metre3
Sans cette censure, il n'y aurait pas eu de crise institutionnelle.
Le gros problème dans cette crise c'est l'absence d'un parti de centre droit modéré et autonomiste.
Ces partis existaient ils s'appelaient Convergencia Democratic de Catalunya (CDC) et Union Democratic de Catalunya (UDC). Pendant plus de 30 ans ces partis partaient aux élections ensemble sous la bannière "CiU".
Aujourd'hui, CDC est devenu le Partit Democratic de Catalunya, un parti indépendantiste et l'UDC a été dissout en 2016.

C'est mon opinion personnelle : Rajoy, chef de l'opposition en 2006, a saisi le Tribunal Constitutionnel pour contester les 15 articles. En prenant cette décision, il a enclenché une crise majeure pour l'Espagne .qui perdurera tant qu'il sera premier ministre.
Les incarcérations des "2 Jordis" et des 8 membres du Govern ne sont pas de nature à favoriser une solution à court et moyen terme de la crise constitutionnelle en cours.
Estagel66
 
Messages: 293
Inscription: Sam 28 Déc 2013 23:42

Re: La vie politique espagnole

Messagede ligerien » Dim 5 Nov 2017 07:22

pba a écrit:Un rappel de l'euroisation unilatérale du Monténégro montre les avantages et limites de cette situation :
http://www.cairn.info/resume.php?ID_REV ... E_065_0058

"Dans la majorité des cas, le choix en faveur de la dollarisation/euroisation unilatérale a pour objectifs de restaurer la crédibilité des autorités monétaires dans un contexte de forte instabilité des prix et de la monnaie et d’enclencher un processus de désinflation. Mais cette option a pour contrepartie de retirer à la Banque centrale sa fonction d’émission, ainsi que son rôle de prêteur en dernier ressort, et de priver les dirigeants de la possibilité de mettre l’instrument monétaire au service de leur politique économique. De plus, le caractère unilatéral de cette démarche fait que le pays concerné n’est pas associé à l’élaboration et à la conduite de la politique monétaire du pays/ zone dont il a adopté la monnaie.

......mais les taux d’intérêt demeurent plus élevés que dans la zone euro, car ils incorporent une prime de risque de défaut importante."


Je ne vois pas une grande différence avec l'adoption pleine et entière de l'Euro par l'Espagne, le Portugal, la Grèce,...
Certes ils sont à l'Eurogroupe, mais loin d'être décisionnaires.
ligerien
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1397
Inscription: Mer 12 Jan 2011 16:54
Localisation: Loire
Messages : 2 (détails)

Re: La vie politique espagnole

Messagede ploumploum » Dim 5 Nov 2017 12:19

Le Parquet belge annonce la détention d'ici quelques heures des 5 ex-membres de l'exécutif catalan ayant fuit l'Espagne
La stratégie de l'internationalisation du conflit prend un gros coup. Ou alors la justice belge est également "franquiste"...
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12600
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique espagnole

Messagede Estagel66 » Dim 5 Nov 2017 12:37

https://www.gad3.com/single-post/2017/1 ... Vanguardia.
Vous avez aussi, en annexe, les baromètres précédant

http://www.lavanguardia.com/politica/20 ... emont.html

Dans le 2ème lien, 69.3% des personnes interrogées jugent que l'emprisonnement des 8 élus du Govern va favoriser les partis indépendantistes et sont majoritairement opposés aux décisions judiciaires ayant conduit à l'emprisonnement des élus et des "2 Jordis".

Hier, il y a eu 1 manifestation de soutien aux élus emprisonnés au pays basque où 13 communes sont appelés à se prononcer sur l'existence ou non d'un état basque par une association indépendantiste.
La crise catalane s'invite au pays basque où la gauche abertzale (basque) demande au PNV de rompre avec le PP et le PSE.
Aujourd'hui, c'est à Madrid qu'a lieu une manifestation de soutien à ces mêmes élus.

La grande manifestation prévue à Barcelone, par les associations indépendantistes le 12 a été avancée au 11/11.

Les indépendantistes, font fi de leurs différences idéologiques, pour constituer une liste unique alors que l'on envisageait 3 listes indépendantistes en début de semaine. L'emprisonnement des élus du Govern a totalement changé la donne.
Estagel66
 
Messages: 293
Inscription: Sam 28 Déc 2013 23:42

Re: La vie politique espagnole

Messagede ploumploum » Dim 5 Nov 2017 14:18

Des sondages favorables aux "indépendantistes". L'obtention d'une majorité absolue n'est cependant pas encore garantie.

Sondage SocioMétrica pour EL ESPAÑOL (27-31 octobre)

Bloc indépendantiste : 68 sièges
ERC : 31,2 % / 48 sièges
PdeCat :10,1 % / 13 sièges
CUP : 5,7 % / 7 sièges

CSQP : 10 % / 13 sièges

Bloc constitutionnaliste : 54 sièges
C's : 18,3 % / 26 sièges
PSC : 12,2 % / 16 sièges
PP : 9 % / 12 sièges
https://www.elespanol.com/espana/201711 ... 920_0.html


Sondage GAD3 pour la Vanguardia (30 octobre-3 novembre)

Bloc indépendantiste : 66-69 sièges
ERC : 29,3 % / 45-46 sièges
PdeCat :10,4 % / 14-15 sièges
CUP : 6,3 % / 7 -8 sièges

CSQP : 8,3 % / 9-10 sièges

Bloc constitutionnaliste : 56 à 60 sièges
C's : 20,6 % / 27-28 sièges
PSC : 14,6 % / 19-20 sièges
PP : 8,7 % / 10-12 sièges

http://www.lavanguardia.com/politica/20 ... lunya.html

Sondage NC Report pour la Razon (30 octobre-3 novembre)

Bloc indépendantiste : 65 sièges
ERC : 26,3 % / 42 sièges
PdeCat :10,7 % / 17 sièges
CUP : 6,3 % / 6 sièges

CSQP : 10,4 / 13 sièges

Bloc constitutionnaliste : 57 sièges
C's : 19,6 % / 27 sièges
PSC : 13,6 % / 17 sièges
PP : 10,5 % / 13 sièges

http://www.larazon.es/espana/encuesta-2 ... EN16822350
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12600
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: La vie politique espagnole

Messagede ploumploum » Dim 5 Nov 2017 19:53

Catalunya en comú, parti catalan né fin 2016 sous l'impulsion d'Ada Colau*, maire de Barcelone, rejette l'alliance avec les indépendantistes et propose que son chef de file pour le scrutin régional du 21 décembre soit Xavier Domènech, chef de file d'UP-En Comu au Congrès des députés. (les militants valideront ou non le choix)
Le mouvement propose par ailleurs à Podem (fédération catalane de Podemos) de former une nouvelle coalition.
(la votation des militants Podem est en cours et elle est ouverte jusqu'au 7 novembre)

https://elpais.com/ccaa/2017/11/05/cata ... 03735.html


* via fusion de du mouvement local Barcelone en Commun, d'ICV, IU-Catalogne. Equo. Podemos a un temps participé à la fondation avant de s'en éloigner pour garder sa propre structure (Podem Catalunya)
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12600
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique en Europe

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Petit guide du protocole local

Fabrice Jobard

Ce « Petit guide du protocole local » s'appuie sur les formations animées depuis plus de dix ans par Fabrice Jobard, qui est reconnu comme un des plus grands spécialistes français des questions protocolaires. Accessible et opérationnel, l'ouvrage...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué aux sports

Patrick Bayeux

Aucune obligation n'incombe aux communes en matière de politique sportive. En effet, le sport a cette particularité de n'avoir fait l'objet d'une répartition de compétences ni dans les lois de décentralisation, ni même dans la loi sur le sport...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité