Politiquemania

La base de données de la vie politique française

La vie politique espagnole

Forum dédié à la vie politique sur le "vieux continent". Réagissez sur les institutions européennes, les élections ou les décisions politiques de nos voisins européens.

Re: La vie politique espagnole

Messagede manudu83 » Sam 4 Nov 2017 15:04

Montenegro et Kosovo ont l'euro comme monnaie (pas la macédoine).
manudu83
 
Messages: 3754
Inscription: Mer 8 Fév 2012 21:53
Localisation: le long de la grande bleu

Re: La vie politique espagnole

Messagede CARL » Sam 4 Nov 2017 15:06

Si j'ai bien compris (le catalan), ERC pose un préalable à l'Etat espagnol : la libération de tous les "prisonniers politiques".
Faute de quoi le parti ne participerait pas aux élections du 21D. J'ai bon ?

Dans ce cas, n'est-ce pas se tirer une balle dans le pied ?

source : https://www.vilaweb.cat/noticies/rovira ... -politics/
CARL
 
Messages: 276
Inscription: Mer 4 Avr 2012 11:32

Re: La vie politique espagnole

Messagede manudu83 » Sam 4 Nov 2017 15:12

pba a écrit:
manudu83 a écrit:Si vous voulez savoir à quoi ressemblera la politique de la généralité après le 21-10 si les indépendantistes gagnent, celà ressemblera aux indépendantistes au pouvoir jusqu'à maintenant, et ce à mon avis durant 18 mois qui me semblent la durée minimale pour assurer des négociations, et après retour aux clivages habituels.



Vous semblez, cher Manudu83, vouloir ignorer que :
-18 mois c'est long pour des industriels, des commerçants, des agents économiques .
Si long qu'il est facilement prévisible que beaucoup n'attendront pas pour "prendre leurs dispositions ": prévoir des investissements dans des zones moins incertaines, retraits importants voire massifs de comptes bancaires etc..
Ne jamais oublier que l'économie, la grande et la plus petite, a horreur de l'incertitude ....
Les négos Espagne/catalogne seront-elles si faciles et avantageuses pour la Catalogne ??
Et encore, au bout du bout, une Catalogne indépendante fera -t-elle partie de l'Union Européenne et si oui, à quelle condition ?
et avec l'euro ou avec un arrangement .
Tout celà aussi crée beaucoup de flottements et d'incertitudes propres à mettre sérieusement en difficulté grave l'économie catalane

-je me répète, diriger une région n'a pas grand'chose à faire avec gouverner un état encore plus en zone de turbulences ....

Et donc les coalitions de la direction d'une région et celles du gouvernement d'un état (dès la phase de transition) ne sont pas semblables, car pour le gouvernement , on doit prendre des décisions économiques, sociales, européennes qui ne relevaient pas précédemment de prérogatives régionales et des décisions éminemment politiques où le clivage droite-gauche a toute sa place et qui peut créer de graves frustrations sociales .Si l'économie catalane s'effondre, comment réagira la société ? (recherche de boucs émissaires ?? fuite en avant ??)
Ne pas intégrer cet état de fait ne ferait qu'aggraver les incertitudes exposées précédemment .

J'ose espérer (sans en être convaincu )que ces considérations ont été analysées par les indépendantistes .


Je le répète une dernière fois car vous ne semblez pas comprendre que tant que les négociations ne seront pas terminées, la politique économique et sociale de la Catalogne et de l'Espagne sera décidée suivant les prérogatives actuelles.
La situation ne sera pas moins stable que celle du Royaume Uni négociant le Brexit.

Enfin un dernier point
Rajoy n'est pas Franco
La CUP n'est pas le POUM
manudu83
 
Messages: 3754
Inscription: Mer 8 Fév 2012 21:53
Localisation: le long de la grande bleu

Re: La vie politique espagnole

Messagede manudu83 » Sam 4 Nov 2017 15:15

CARL a écrit:Si j'ai bien compris (le catalan), ERC pose un préalable à l'Etat espagnol : la libération de tous les "prisonniers politiques".
Faute de quoi le parti ne participerait pas aux élections du 21D. J'ai bon ?

Dans ce cas, n'est-ce pas se tirer une balle dans le pied ?

source : https://www.vilaweb.cat/noticies/rovira ... -politics/


il demande ce préalable tout en n'en faisant pas une condition sine qua non, si je comprend bien.
manudu83
 
Messages: 3754
Inscription: Mer 8 Fév 2012 21:53
Localisation: le long de la grande bleu

Re: La vie politique espagnole

Messagede Républicain67 » Sam 4 Nov 2017 15:25

Je pense que ma question n'a pas bien été compris. Est-ce que les anciennes monnaies nationales d'avant l'euro restent la propriété des banques centrales des pays?: franc, mark, lire, peseta... Qu'est-ce qui interdirait à une Catalogne indépendante d'adopter la peseta comme monnaie, si l'accès à l'euro lui était refusé? Est-ce que la peseta (monnaie n'ayant plus cours) reste propriété de l'Espagne?

Pour info, la République démocratique allemande a gardé le Reichsmark comme monnaie, renommé ensuite Deutsche Mark, puis Mark der Deutschen Notenbank et enfin Mark der Deutschen Demokratischen Republik. Le Reichsmark n'avait plus court en Allemagne de l'Ouest depuis 1948 (ce qui en représailles a entraîné le blocus de Berlin par les Soviétiques), avec la création du Deutsche Mark.
Républicain67
 
Messages: 1819
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 11:57
Avertissements: 1

Re: La vie politique espagnole

Messagede manudu83 » Sam 4 Nov 2017 15:37

Républicain67 a écrit:Je pense que ma question n'a pas bien été compris. Est-ce que les anciennes monnaies nationales d'avant l'euro restent la propriété des banques centrales des pays?: franc, mark, lire, peseta... Qu'est-ce qui interdirait à une Catalogne indépendante d'adopter la peseta comme monnaie, si l'accès à l'euro lui était refusé? Est-ce que la peseta (monnaie n'ayant plus cours) reste propriété de l'Espagne?

Pour info, la République démocratique allemande a gardé le Reichsmark comme monnaie, renommé ensuite Deutsche Mark, puis Mark der Deutschen Notenbank et enfin Mark der Deutschen Demokratischen Republik. Le Reichsmark n'avait plus court en Allemagne de l'Ouest depuis 1948 (ce qui en représailles a entraîné le blocus de Berlin par les Soviétiques), avec la création du Deutsche Mark.


Les monnaies ne sont pas la propriété des états... (le nom)
Si les catalans émettent des pesetas : ce seront des pesetas catalane, comme il existe des couronnes danoises, norvégiennes tchéques, il existe des francs CFA.
Si la question est peut on remettre en circulation une ancienne monnaie ?
il faudra la refrapper (il n'existe plus de stocks de Franc Français, ni de Deutsche Mark) et donc de facto, la monnaie sera ressemblante mais ce sera une nouvelle monnaie.
manudu83
 
Messages: 3754
Inscription: Mer 8 Fév 2012 21:53
Localisation: le long de la grande bleu

Re: La vie politique espagnole

Messagede Républicain67 » Sam 4 Nov 2017 15:48

Je vous remercie pour votre réponse. Je doute qu'une Catalogne indépendante n'ayant pas accès à l'euro reprendrait la peseta comme monnaie. Elle créerait plutôt une nouvelle monnaie. La Catalogne peut toujours adopter l'euro de manière unilatérale comme l'on fait certains pays des Balkans.

La question monétaire n'est qu'un aspect entre autre. La sécession d'un État conduit au partage des actifs et de la dette nationale, de la ZEE, des voies de communication, des bases militaires, des administrations... La République catalane devrait aussi se créer une nationalité nouvelle, une diplomatie, une armée...
Dernière édition par Républicain67 le Sam 4 Nov 2017 16:00, édité 1 fois.
Républicain67
 
Messages: 1819
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 11:57
Avertissements: 1

Re: La vie politique espagnole

Messagede pba » Sam 4 Nov 2017 15:58

manudu83 a écrit:Je le répète une dernière fois car vous ne semblez pas comprendre que tant que les négociations ne seront pas terminées, la politique économique et sociale de la Catalogne et de l'Espagne sera décidée suivant les prérogatives actuelles.


Je vous conseillerais de faire preuve de réalisme, car, au minimum, la situation économique et sociale ne pourra être la même, encore plus pendant 18 mois, notamment pour les raisons que j'ai posté précédemment .
Ne faites pas de parallèle avec la GB négociant le Brexit (acquis, soit dit en passant par un référendum indiscutable) car :
-la GB existe et existera comme état
-la GB ne fait pas partie de la zone euro
-un accord éventuel n'est pas encore acté et on verra ce qu'il en coûtera
vis à vis de l'UE
et terme de déstabilsation économique interne (en cours)
Il n'est pas juste, ni raisnnable, de tirer exemple du Brexit , car celui-ci n'a pas encore été opéré

par contre, une négo économique et sociétale (que deviendront les non-catalans en catalogne) ne sera pas de tout repos, vu que, contrairement aux sirènes indépendantistes, il existe une facture bien réelle à payer par la Catalogne comme "bon de sortie "de l'Espagne

Et, par ailleurs, une entrée de la catalogne dans l'UE n'a rien de garantie, même sous conditions. Or, vu l'impact ne serait ce que du tourisme, ceci est une grosse incertitude .

@republicain 67
OUi, sans doute que la peseta pourrait être la monnaie de la Catalogne, mais je crois pas que serait un symbôle bien choisi de prendre un repère espagnol au lendemain de son émancipation de l'Espagne ...
Par ailleurs, une monnaie en soi n'est rien sas sa parité avec .... l'euro (je n'imagine pas le dollar). Frapper monanaie, oui, mais une monnaie dévaluée ??
pba
 
Messages: 662
Inscription: Lun 8 Aoû 2011 15:26

Re: La vie politique espagnole

Messagede pba » Sam 4 Nov 2017 16:06

Un rappel de l'euroisation unilatérale du Monténégro montre les avantages et limites de cette situation :
http://www.cairn.info/resume.php?ID_REV ... E_065_0058

"Dans la majorité des cas, le choix en faveur de la dollarisation/euroisation unilatérale a pour objectifs de restaurer la crédibilité des autorités monétaires dans un contexte de forte instabilité des prix et de la monnaie et d’enclencher un processus de désinflation. Mais cette option a pour contrepartie de retirer à la Banque centrale sa fonction d’émission, ainsi que son rôle de prêteur en dernier ressort, et de priver les dirigeants de la possibilité de mettre l’instrument monétaire au service de leur politique économique. De plus, le caractère unilatéral de cette démarche fait que le pays concerné n’est pas associé à l’élaboration et à la conduite de la politique monétaire du pays/ zone dont il a adopté la monnaie.

......mais les taux d’intérêt demeurent plus élevés que dans la zone euro, car ils incorporent une prime de risque de défaut importante."
pba
 
Messages: 662
Inscription: Lun 8 Aoû 2011 15:26

Re: La vie politique espagnole

Messagede manudu83 » Sam 4 Nov 2017 16:34

pba a écrit:
manudu83 a écrit:Je le répète une dernière fois car vous ne semblez pas comprendre que tant que les négociations ne seront pas terminées, la politique économique et sociale de la Catalogne et de l'Espagne sera décidée suivant les prérogatives actuelles.


Je vous conseillerais de faire preuve de réalisme, car, au minimum, la situation économique et sociale ne pourra être la même, encore plus pendant 18 mois, notamment pour les raisons que j'ai posté précédemment .
Ne faites pas de parallèle avec la GB négociant le Brexit (acquis, soit dit en passant par un référendum indiscutable) car :
-la GB existe et existera comme état
-la GB ne fait pas partie de la zone euro
-un accord éventuel n'est pas encore acté et on verra ce qu'il en coûtera
vis à vis de l'UE
et terme de déstabilsation économique interne (en cours)
Il n'est pas juste, ni raisnnable, de tirer exemple du Brexit , car celui-ci n'a pas encore été opéré

par contre, une négo économique et sociétale (que deviendront les non-catalans en catalogne) ne sera pas de tout repos, vu que, contrairement aux sirènes indépendantistes, il existe une facture bien réelle à payer par la Catalogne comme "bon de sortie "de l'Espagne

Et, par ailleurs, une entrée de la catalogne dans l'UE n'a rien de garantie, même sous conditions. Or, vu l'impact ne serait ce que du tourisme, ceci est une grosse incertitude .


Manifestement vous ne voulez pas lire :
je ne parle que de la période qui s'ouvrira après le 21-12 pas de la situation post indépendance.
Post-indépendance comme post Brexit on ne sait absolument pas comment cela va se passer, par contre durant la période de négociation, on reste dans les cadres institutionnels actuels et même si les acteurs économiques prépareront leurs arbitrages (gouverner c'est prévoir) provoquant une instabilité, on sera dans une situation d'attente des deux côtés.

Pour la facture à payer, je suis d' accord, je ne crois pas qu'une Catalogne indépendante sera un chemin pavé de fleurs.

Logiquement la première partie d'une négociation d'indépendance devrait définir le corps électoral d'un futur référendum d'autodétermination (c'est ce qui coince actuellement pour la Nouvelle Calédonie). Et la deuxième est le devenir des citoyens espagnols en Catalogne* (même si cela ne vous plait pas je vais le comparer avec le Brexit, c'est l'un des gros morceau, la situation des expatriés).
* citoyens désirant rester espagnols.

Enfin, je ne vois pas le problème pour le tourisme, tant que la situation sécuritaire est assurée, et même à la limite une monnaie dévaluée est un avantage touristique (Espagne attirait les touristes dans les années 1970-80 car la peseta était faible et le coup de la vie aussi)

Je ne suis pas indépendantiste(pour la bonne raison que je ne suis pas catalan) pas plus qu'unioniste (je ne suis pas plus espagnol).
Je dis qu'une indépendance est possible mais ce n'est à mon avis pas la meilleure solution pour les deux parties, une plus grande autonomie serait la solution souhaitable pour résoudre la crise et les aspirations contradictoires des deux blocs.
manudu83
 
Messages: 3754
Inscription: Mer 8 Fév 2012 21:53
Localisation: le long de la grande bleu

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique en Europe

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité politique française.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué au budget

Joël Clérembaux

Ce guide, principalement destiné aux adjoints chargés des finances et du budget, constitue aussi un précieux instrument de travail pour celles et ceux qui ont vocation à le devenir. L'auteur présente d'abord le statut de l'adjoint chargé des finances et...

Découvrir l'ouvrage

Comprendre le nouveau paysage intercommunal après la loi NOTRe

Anne Gardàre

L'ouvrage constitue une présentation globale du paysage intercommunal français et de son fonctionnement au lendemain de la loi n° 2015-991 du 7 août 2015 portant nouvelle organisation...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités