Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Elections législatives de 2017 aux Pays-Bas

Forum dédié à la vie politique sur le "vieux continent". Réagissez sur les institutions européennes, les élections ou les décisions politiques de nos voisins européens.

Re: Elections législatives de 2017 aux Pays-Bas

Messagede manudu83 » Mer 15 Mar 2017 22:56

Fabien a écrit:Le SP serait le seul parti à ne pas profiter de l'effondrement de la majorité sortante. Quelqu'un aurait une explication de ce phénomène?


Le positionnement sur l'UE du SP imprime peu dans l'opinion de gauche.
manudu83
 
Messages: 3754
Inscription: Mer 8 Fév 2012 21:53
Localisation: le long de la grande bleu

Re: Elections législatives de 2017 aux Pays-Bas

Messagede pop03 » Jeu 16 Mar 2017 00:17

Le lien du site NOS pour le suivi des résultats:

https://lfverkiezingen.appspot.com/nos/widget/main.html
pop03
 
Messages: 1063
Inscription: Jeu 26 Fév 2015 02:04

Re: Elections législatives de 2017 aux Pays-Bas

Messagede Pullo » Jeu 16 Mar 2017 00:19

ploumploum a écrit:
ploumploum a écrit:Admirons le score des travaillistes : 6 % ! ....


De l'art de la pasokisation : un score divisé par plus de 4 en 4 ans et demi (24,8 en 2012). Évidemment, c'est le pire score de leur histoire (le plus bas était jusqu'à présent 15,1 % en 2002)

Rappelons que le président de l'Eurogroupe lors des négociations sur la dette souveraine grecque, Jeroen Dijsselbloem, est un membre du PvdA. Son parti n'a même pas profité de sa sévérité (euphémisme) à l'endroit des Grecs...

Moralité : quand un parti de gauche trahit ses électeurs, il le paie cash. Les électeurs ne perdent pas de temps pour présenter la note.
Pullo
 
Messages: 1184
Inscription: Ven 30 Mar 2012 21:25
Localisation: Paris
Avertissements: 2

Re: Elections législatives de 2017 aux Pays-Bas

Messagede jean24 » Jeu 16 Mar 2017 00:27

Site intéressant pour ceux qui sont tentés de suivre le décompte en direct :
https://lfverkiezingen.appspot.com/nos/widget/main.html
jean24
 
Messages: 519
Inscription: Mar 26 Aoû 2014 13:05

Re: Elections législatives de 2017 aux Pays-Bas

Messagede manudu83 » Jeu 16 Mar 2017 00:36

Klaver, le patron de GL, a fait un discours dans une ambiance de victoire, parmi toutes les interventions c'est apparemment le parti le plus satisfait de son résultat.
manudu83
 
Messages: 3754
Inscription: Mer 8 Fév 2012 21:53
Localisation: le long de la grande bleu

Re: Elections législatives de 2017 aux Pays-Bas

Messagede Herimene » Jeu 16 Mar 2017 04:19

La victoire du VVD est tout de même bien plus forte que prévue, c'est une réelle victoire personnelle pour Mark Rutte qui devrait sans trop de mal réussir à former une nouvelle coalition. De nombreuses options s'offrent à lui : a priori la coalition sera quadripartite sauf s'il prend le pari d'un gouvernement minoritaire, en tous les cas la coalition devrait associer le VVD, le CDA et D66... un gouvernement minoritaire assemblant les 3 est donc possible (car la minorité serait plus solide que prévu par les sondages), mais il peut aussi choisir de s'associer en plus de ses 3 partis soit à GL soit au PvdA soit à la CU. Dans le dernier cas, selon les projections le gouvernement rassemblerait tout juste 75 sièges... dans les 2 autres la majorité absolue serait assurée.

Sinon, la carte électorale n'est pour le moment que partielle mais le VVD réussit le tour de force de pointer en tête dans une forte majorité des communes du pays, que celles-ci soient rurales ou de petites villes ou de bien plus grandes villes, profitant ainsi de la très forte baisse du PvdA qui traditionnellement est largement dominant dans les principales villes du pays. Il est notamment en tête à Alkmaar (avec 22,2%), La Haye (avec 20,6%), à Tilburg (avec 20%) à Eindhoven (avec 18,8%) et même Rotterdam (avec 16,4%) et Leeuwarden (avec 15,2%) grâce à la forte division de la gauche et au total effondrement du PvdA dans ses villes qu'il surdominait en 2012. Là où il est le plus fort c'est toutefois dans les petites villes et les villes moyennes ainsi que les banlieues des grandes villes.

Le CDA fait d'importants gains en zone rurale et reconquiert une partie de ses anciens fiefs historiques. C'est tout particulièrement notable dans le Nord-Est du pays (provinces de Frise et de l'Overijssel) où il est de nouveau dominant. Toutefois dans l'Ouest du pays, et notamment dans les deux provinces de Hollande, il reste bien en deça du VVD et semble durablement marginalisé à droite dans la région. Bien qu'il effectue des gains partout par rapport à 2012, le CDA est dorénavant un parti à forte dominante rurale et est loin du peloton de tête dans toutes les villes d'importance.

Comme d'habitude, les deux partis à très forte dominante chrétienne la CU et surtout le SGP sont dominants dans les communes les plus religieuses du pays, faisant partie de la "Bible Belt". Ils sont pourtant très faibles partout ailleurs (ce qui vaut tout particulièrement pour le SGP), et particularité néerlandaise entre deux communes voisines le vote pour ses deux partis peut passer de plus de 40% à moins de 1%...

Le PVV bien qu'arrivant en tête dans davantage de communes qu'en 2012 est en net recul territorial par rapport à son score historique de 2010. Pour le moment, il n'est en tête qu'essentiellement dans des communes frontalières avec l'Allemagne, dans d'anciennes terres social-démocrates (province de Groningue) ou dans le Limbourg qui est son bastion historique. Il est d'ailleurs symboliquement en tête à Maastricht avec 18,3%. Ailleurs, c'est un peu plus compliqué, même s'il est toutefois en tête à Schiedam, dans la banlieue de Rotterdam (avec 19,7%). A noter que contrairement à la plupart des partis d'extrême-droite, il réalise des performances très correctes dans les grandes villes, hormis Amsterdam... il est ainsi en tête à Almelo (avec 18%) et arrive d'un cheveu en seconde position à Rotterdam (avec 16,1%, derrière le VVD).

Le SP arrive à reprendre quelques terres historiquement social-démocrates, dans la province de Groningue, notamment la ville portuaire de Delfzijl (avec 16,6%). Ailleurs c'est plus compliqué malgré le maintien d'un bastion aux confins du Brabant septentrional et du Limbourg, près de la frontière allemande.

Le PvdA s'effondre véritablement partout... son électorat est repris par GL et dans une moindre mesure D66 en zones urbaines, un peu par Denk (le parti pro-Erdogan) sans doute aussi... mais dans les plus petites villes et dans son ex château-fort de la province de Groningue, le SP en profite également. Le parti ne pointe en tête pour le moment nulle part et même dans ses plus forts bastions comme Amsterdam ou Groningue, le parti dépasse péniblement 8%...

On en vient aux deux partis qui enregistrent les principaux gains... GL et dans une moindre mesure D66... ces deux partis au profil libéral de gauche, écologiste pour l'un et social-libéral pour l'autre carburent tout particulièrement dans les grands centres urbains de tradition social-démocrate. GL est ainsi en tête à Nimègue (avec 20,1%) et Amsterdam (avec 19,3%) quand D66 prend la première position dans les grandes villes étudiantes d'Utrecht (avec 22,2%) et de Leyde (avec 20,9%), à Delft (avec 20,3%), Groningue (avec 19,9%) ainsi que dans la commune de son leader, Wageningue (avec 23,2%). Dans ces villes, le trio de tête est toujours le même : D66, GL et VVD avec les deux premiers quasi toujours aux deux premières places, sauf à Delft (où le VVD arrive second et GL troisième).

Juste un petit mot pour parler de Denk. Le parti pro-Erdogan réalise un faible score au niveau national mais se défend plutôt bien dans les grandes agglomérations, notamment à Rotterdam où avec 8,1% il devance le PvdA et le CDA et à Amsterdam où il finit tout juste derrière le PvdA avec 7,5% et devant le PVV et le SP (ainsi que le CDA notamment, très faible dans la ville). Il semble avoir repris une partie importante de l'électorat social-démocrate issu de l'immigration.



Je termine en évoquant une possible explication du résultat décevant du PVV. Les scores du parti sont tout à fait corrects en zones urbaines par rapport à ses homologues européens d'extrême-droite mais par contre on remarque que dans les petites villes et dans les zones rurales l'électorat conservateur reste très fidèle aux partis traditionnels et la "digue morale" contre le PVV tient particulièrement bien. Les partis de droite classiques arrivent ainsi à conserver une domination extrêmement importante dans ces territoires-là et le PVV a du mal à s'y implanter. On est ainsi très loin du cas de LR en France fortement concurrencé sur ses fiefs historiques non urbains par le FN ou celui de l'ÖVP qui est aussi fortement basculé dans ses bastions par le FPÖ en Autriche. Or la société néerlandaise est historiquement basée sur la pilarisation entre parties de la société très distinctes avec pour chacune d'entre-elles un parti, un syndicat, un journal... qui défend ses intérêts propres, ainsi que la résolution des conflits par un compromis permanent entre toutes les composantes de la société... et cet ordre-là tient encore pas mal aujourd'hui, tout particulièrement en dehors des grands centres urbains... ça explique aussi pourquoi les deux partis fondamentalement chrétiens conservent encore aujourd'hui un électorat aussi fidèle... Or le PVV n'arrive pas véritablement à ébranler cela... le vote des électeurs conservateurs en zone rurale et dans les petites villes semble comme c'était déjà le cas il y a plus de cinquante ans se répartir entre le SGP pour les plus religieux, le CDA pour les personnes de culture religieuse mais moins pratiquants et le VVD pour les plus sécularisés. Et Le PVV, quant à lui, ne semble pas véritablement réussir à se construire un électorat suffisamment fidèle dans ses territoires-là... Or, aux Pays-Bas comme partout ailleurs en Europe ce n'est pas dans les villes qu'un parti d'extrême-droite va construire une majorité électorale... tout juste pourra-t-il ici ou là y 'limiter la casse"... cette élection marque surtout je pense l'échec du PVV à incarner le vote conservateur... et dans un pays comme les Pays-Bas où il existe des secteurs très progressistes particulièrement puissants qu'il faut donc contrebalancer... c'est presque irrémédiable pour espérer gouverner quand on est pas un parti de gauche...
Herimene
 
Messages: 1469
Inscription: Ven 6 Jan 2012 18:37
Localisation: Saône-et-Loire

Re: Elections législatives de 2017 aux Pays-Bas

Messagede manudu83 » Jeu 16 Mar 2017 09:17

Résultats quasi définitif en siège :

VVD: 33 sièges
PVV : 20 sièges
CDA : 19 sièges
D66 : 19 sièges
GL : 14 sièges
SP : 14 sièges
PvdA : 9 sièges
CU : 5 sièges
PvdD : 5 sièges
50+ : 4 sièges
SGP : 3 sièges
Denk : 3 sièges
FvD : 2 sièges

Le VVD aura pas mal de possibilité pour une coalition :
VVD-CDA-D66-GL : 85 sièges
VVD-CDA-D66-PvDA : 80 sièges
VVD-D66-GL-PvDA : 75 sièges (ce n'est pas la majorité et ça penche à gauche, peu vraissemblable)
VVD-CDA-D66-CU : 76 sièges
manudu83
 
Messages: 3754
Inscription: Mer 8 Fév 2012 21:53
Localisation: le long de la grande bleu

Re: Elections législatives de 2017 aux Pays-Bas

Messagede Eco92 » Jeu 16 Mar 2017 09:26

Zut, les GL baissent.

A noter, Wilders propose une coalition à Rutte, en sachant que ça ne sera pas possible mais marque cette volonté « Si cela est possible, j’aimerais co-gouverner, mais si cela ne marche pas… nous supporterons le gouvernement où cela est nécessaire, sur les questions qui nous sont chères ».

http://www.lemonde.fr/europe/article/2017/03/16/geert-wilders-veut-participer-au-gouvernement-neerlandais_5095169_3214.html
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4305
Inscription: Dim 12 Juin 2011 19:43
Localisation: Mayenne

Re: Elections législatives de 2017 aux Pays-Bas

Messagede spinto » Jeu 16 Mar 2017 10:55

Je ne résiste pas à chaque élection néerlandaise à aller voir les résultats de la petite commune d'Urk (18 000 habitants tout de même), longtemps une île isolée, aujourd'hui rattachée au continent par la création des grands polders qui forment la province du Flevoland. Malgré se rattachement, Urk se caractérise toujours par un isolement très fort de sa population, extrêmement religieuse (protestante), ce qui se traduit par un vote quasi unique en Europe de l'Ouest (les Pays-Bas se caractérisant déjà, en tant que tel, par le maintien de deux partis protestants, dont un particulièrement rigoriste, le SGP, qui prône l'instauration d'une théocratie appliquant à la lettre la Bible, ce qui se traduit notamment par le refus de présenter des femmes aux élections).

Ainsi cette année, Urk a voté comme suit :

SGP : 56,1 % (51,2 % en 2012)
CDA : 14,2 % (12,7 % en 2012)
CU : 11,6 % (18,0 % en 2012)
Soit 67,7 % pour les deux partis ouvertement protestants.
PVV : 11,0 % (8,8 % en 2012)
VVD : 1,8 % (8,2 % en 2012)
SP (1er parti de gauche) : 0,7 % (0,8 %)
Le PvdA n'arrive qu'en 11ème position avec 0,2 %.

Au-delà du clivage droite/gauche, ce sont les partis trop libéraux (que ce soit sur les questions économiques ou sociétales) qui peinent énormément à Urk : VVD à droite, D66 au centre et PvDA et GL au centre-gauche.
spinto
 
Messages: 629
Inscription: Jeu 26 Nov 2009 01:54

Re: Elections législatives de 2017 aux Pays-Bas

Messagede ploumploum » Jeu 16 Mar 2017 13:44

Résultats quasi-définitifs % + sièges (385/388 municipalités)

VVD : 21,3 % (-5,3 pts par rapport à 2012) / 33 sièges (-8)
PVV : 13,1 % (+3 pts) / 20 sièges (+5)
CDA : 12,5 % (+4 pts) / 19 sièges (+6)
D66 : 12,0 % (+4,0 pts) / 19 sièges (+7)
SP : 9,2 % (-0,5 pt) / 14 sièges (-1)
GL : 8,9 % (+6,6 pts) / 14 sièges (+10)
PvdA : 5,7 % (-19,1 pts) / 9 sièges (-29)
CU : 3,4 % (+0,3 pt) / 5 sièges (=)
PvdD : 3,2 % (+1,3 pt) / 5 sièges (+3)
50+ : 3,1 % (+1,2 pt) 4 sièges (+2)
SGP : 2,1 % (=) / 3 sièges (=)
Denk : 2,0 % / 3 sièges (+3)
FvD : 1,8 % / 2 sièges (+2)


La participation s'élève à 80,4 %, soit 5,8 pts de plus qu'en 2012. C'est le meilleur taux depuis 2006 (80,4 % aussi à l'époque)

13 partis obtiennent des sièges contre 11 en 2012. Outre le parti Denk, notons l'arrivée du FvD, parti d'extrême-droite fondé en 2015 qui a été le principal initiateur du référendum sur l'accord Ukraine-UE d'avril 2016.

Les libéraux, qui devraient perdre 1/5ème de ses sièges restent néanmoins au dessus des 30 sièges et du score de 2010 (20,5 et 31 députés)
La CDA remonte mais reste à un niveau très bas : 12,4 % et 19 sièges constituent le 2nd plus mauvais score de leur histoire.
Pour D66, c'est leur meilleur score depuis 23 ans.
Notons que pour l'instant, les socialistes constituent la 1ère force à gauche.

manudu83 a écrit:

Le VVD aura pas mal de possibilité pour une coalition :
VVD-CDA-D66-GL : 85 sièges
VVD-CDA-D66-PvDA : 80 sièges
VVD-D66-GL-PvDA : 75 sièges (ce n'est pas la majorité et ça penche à gauche, peu vraissemblable)
VVD-CDA-D66-CU : 76 sièges



A titre indicatif, même au Sénat (75 sièges), la coalition tripartite VVD-CDA-D66 ne serait pas majoritaire.
- VVD (13) + CDA (12) + D66 (10) : 35 sièges (< 38)
- VVD+CDA + D66 + PvDA (8) : 43 (>38 ---> OK)
- VVD (13) + D66 (10) + GL (4)+ PvDA (+8) ---> 35 (< 38)
- VVD (13) + CDA (12) + D66 (10) + CU (3) : 38 (OK)
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12566
Inscription: Ven 11 Mar 2011 19:24
Localisation: Séquano-Dionysien

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique en Europe

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité politique française.

Voir toutes les vidéos

L'acte III de la décentralisation - Une nouvelle donne pour les territoires

Chrystelle Audoit, Aurélie Aveline, Mounia Idrissi et Laurent Roturier

À vouloir répondre à tous les enjeux territoriaux à la fois, tout en s'exonérant d'une réforme constitutionnelle, la nouvelle réforme territoriale...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à l'économie et à l'emploi

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse des leviers d'action au service de l'économie et de l'emploi communaux, sans oublier les articulations avec l'intercommunalité, acteur désormais essentiel du domaine. Il s'attache aussi à répondre aux questions suivantes...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités