Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Elections communales et provinciales belges de 2018

Forum dédié à la vie politique sur le "vieux continent". Réagissez sur les institutions européennes, les élections ou les décisions politiques de nos voisins européens.

Elections communales et provinciales belges de 2018

Messagede Républicain67 » Mar 30 Jan 2018 11:58

Les élections communales (municipales) et provinciales se tiendront en Belgique le 14 octobre 2018. Il s'agit d'élire les représentants des provinces et des communes. La Belgique compte dix provinces, cinq en Région flamande et cinq en Région wallone. La Région de Bruxelles-Capitale ne compte pas de provinces. Le pays en outre divisé en 591 communes, 308 en Flandre, 262 en Wallonie et 19 à Bruxelle-Capitale (dont la ville de Bruxelles, capitale de la Belgique). Ces élections locales seront le premier grand test politique dans le "Plat pays" avant les élections législatives fédérales, régionales et européennes de 2019.
Républicain67
 
Messages: 2103
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Elections communales et provinciales belges de 2018

Messagede Républicain67 » Mar 27 Mar 2018 13:29

Pour rappel voici les résultats des élections communales de 2012 dans les neuf villes wallonnes de plus de 50 000 habitants.

Charleroi (Hainaut), 201 256 habitants (1er janvier 2017)

51 sièges à pourvoir

PS: 47,7% (30 sièges), MR: 16,3% (9 sièges), CDH: 10,6% (6 sièges) , Ecolo: 7,4% (3 sièges), FN-belge: 5,8% (2 sièges), PTB+: 3,4% (1 siège), FNW: 2% (0 sièges), FDF: 1,8% (0 siège), Nation: 1,2% (0 siège), Wallonie d'abord!: 1,1% (0 siège), RW: 0,9% (0 siège), Front de gauche: 0,9% (0 siège), NWA: 0,5% (0 siège), DN: 0,5% (0 siège)

Majorité: PS-MR-CDH

Bourgmestre: Paul Magnette (PS)

Liège (Liège), 197 885 habitants (1er janvier 2017)

49 sièges à pourvoir

PS: 38% (22 sièges), MR: 21,2% (11 sièges), CDH: 14% (7 sièges), Ecolo: 12,2% (6 sièges), PTB+: 6,4% (2 sièges), VEGA: 3,6% (1 siège), Parti des pensionnés: 2,4% (0 siège), PP: 2,2% (0 siège)

Majorité: PS-CDH

Bourgmestre: Willy Demeyer (PS)

Namur (Namur), 110 628 habitants (1er janvier 2017)

47 sièges à pourvoir

CDH: 31,8% (16 sièges), PS: 28,4% (15 sièges), MR: 19,5% (10 sièges), Ecolo: 14,1% (6 sièges), PTB+: 2,8% (0 siège), Wallonie d'abord!: 2,3% (0 siège), Nouvel Elan wallon (droite populiste): 1,1% (0 siège)

Majorité: CDH-MR-Ecolo

Bourgmestre: Maxime Prévot (CDH)

Mons (Hainaut), 95 220 habitants ( 1er janvier 2017)

45 sièges à pourvoir

PS: 55,2% (29 sièges), MR: 17,9% (8 sièges), Ecolo: 8,8% (3 sièges), CDH: 8,7% (3 sièges), Citoyen: 4,3% (1 siège), PTB+: 3,6% (1 siège), Parti atomique: 1,5% (0 siège)

Majorité: PS

Bourgmestre: Elio Di Rupo (PS)

[url]La Louvière[/url] (Hainaut), 80 719 habitants (1er janvier 2017)

41 sièges à pourvoir

PS: 50,1% (25 sièges), MR: 15,1% (6 sièges), CDH: 12,2% (5 sièges), Ecolo: 7,6% (3 sièges), PTB+: 4,9% (1 siège), FNW: 4,1% (1 siège), Parti pirate: 2,1% (0 siège), Parti wallon: 2,1% (0 siège), Front de gauche: 1,7% (0 siège), DLC: 0,3% (0 siège)

Majorité: PS-MR

Bourgmestre: Jacques Gobert (PS)

Tournai (Hainaut), 69 493 habitants (1er janvier 2017)

39 sièges à pourvoir

PS: 42,2% (18 sièges), MR: 30,1% (12 sièges), CDH: 11,1% (4 sièges), Ecolo: 10,2% (3 sièges), Tournai Plus: 6,5% (2 sièges)

Majorité: PS-MR

Bourgmestre: Rudy Demotte (PS)

Seraing (Liège), 64 157 habitants (1er janvier 2017)

39 sièges à pourvoir

PS: 50,4% (24 sièges), PTB+: 14,1% (5 sièges), MR-IC: 13,2% (5 sièges), Ecolo: 11,1% (4 sièges), CDH: 5,8% (1 siège), Wallonie d'abord! : 3,1% (0 siège), FDF: 2,4% (0 siège)

Majorité: PS

Bourgmestre: Alain Mathot (PS)

Mouscron (Hainaut), 57 773 habitants (1er janvier 2017)

37 sièges à pourvoir

CDH: 45,5% (19 sièges), PS: 26,7% (10 sièges), MR: 14,4% (5 sièges), Ecolo: 10,4% (3 sièges), Ambition 2000 (ADM): 3% (0 sièges)

Majorité: CDH-MR

Bourgmestre: Brigitte Aubert (CDH)


Verviers (Liège), 55 194 habitants (1er janvier 2017)

37 sièges à pourvoir

PS: 28,8% (12 sièges), CDH: 27,4% (11 sièges), MR: 23,8% (10 sièges), Ecolo: 9,9% (3 sièges), PP: 6% (1 siège), PTB+: 2% (0 sièges), Nouvel Elan wallon: 1,5% (0 siège), MLD: 0,6% (0 siège)

Majorité: PS-CDH

Bourgmestre: Muriel Targnion (PS)



PS: Parti socialiste: social-démocratie
MR: Mouvement réformateur: centre droit, libéralisme
CDH: Centre démocrate humaniste: centrisme, humanisme, démocratie chrétienne
Ecolo: gauche, écologie politique
PTB: Parti du travail de Belgique: communisme, socialisme, marxisme
FDF: Front démocratique des francophones, aujourd'hui DéFi (Démocrate, fédéraliste, indépendant) social-libéralisme, défense des francophones
PP: Parti populaire, libéralisme-conservatisme, populisme de droite
FN-belge: extrême droite: tendance "canal historique" de feu l'ancien Front national belge, interdit en 2012 sous la demande de Marine Le Pen. En procès avec le FN français autour de la marque "FN" en Belgique francophone. A présenté une liste FN-belge à Charleroi et des listes LEPEN (par provocation) dans trois autres communes. S'appelle désormais "Agir", très affaibli par rapport aux années 1990-2000
FNW: Fédération des nationalistes wallons, un des nombreux successeur du FN belge interdit en 2012. N'existe plus si je ne me trompe pas.
Wallonie d'abord!: issu de la mouvance FN, extrême droite régionaliste wallonne
RW: Rassemblement wallon: régionaliste, de gauche

Sources: http://electionslocales.wallonie.be/201 ... 63079.html
https://www.cairn.info/revue-courrier-h ... page-5.htm
wikipédia
Républicain67
 
Messages: 2103
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Elections communales et provinciales belges de 2018

Messagede Républicain67 » Mar 27 Mar 2018 16:06

Pour autant la situation politique a totalement changé en Belgique depuis 2012, avec la percée de la NVA en Flandre et du PTB en Wallonie. Surtout avec la constitution de la coalition "suédoise" au niveau fédéral.
Républicain67
 
Messages: 2103
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Elections communales et provinciales belges de 2018

Messagede Républicain67 » Mar 26 Juin 2018 16:10

Les principaux partis flamands ont désigné leur tête de liste pour le scrutin communal à Anvers.

- N-VA (nationalistes flamands, libéraux-conservateurs): Bart De Wever (48 ans), bourgmestre sortant, président de la N-VA,
77 732 voix de préférence en 2012

- Groen (écologistes): Wouter Van Besien (47 ans): député flamand, conseiller communal, 3 311 voix de préférence en 2012

- SP.A (sociaux-démocrates): Jinnih Beels (40 ans): indépendante soutenue par le SP.A, ex-commissaire de la zone de police de Malines-Willbroek, non candidate en 2012

- CD&V (démocrates-chrétiens): Kris Peeters (56 ans): vice-premier ministre fédéral et ministre de l'emploi, de l'économie et des consommateurs, non candidat en 2012

- PTB-PVDA (marxistes, parti national, unitaire): Peter Mertens (48 ans): président du PTB, conseiller communal, 8 976 voix de préférence en 2012

- OPEN VLD (libéraux): Philippe De Backer (39 ans): secrétaire d'Etat à la lutte contre la fraude sociale, à la protection de la vie privée et à la Mer du Nord, non candidat en 2012

- Vlaams Belang (extrême droite, nationalistes flamands, indépendantistes): Filip Dewinter (55 ans): député fédéral et conseiller communal, 17 085 voix de préférence en 2012

https://www.rtbf.be/info/dossier/elections2018/vu-d-anvers/detail_vu-d-anvers-qui-sont-les-tetes-de-liste-pour-les-elections-communales-de-2018?id=9908694

Elections communales de 2012

N-VA: 37,7%: 23 sièges, Bart De Wever: 77 732 voix de préférence
SP.A–CD&V Stadslijst: 28,6%, 17 sièges, Patrick Janssens (SP.A), bourgmestre sortant: 49 858 voix de préférence
VB: 10,2%, 5 sièges, Filip Dewinter: 17 085 voix de préférence
PVDA+: 8%, 4 sièges, Peter Mertens: 8 976 voix de préférence
Groen: 7,9%, 4 sièges, Wouter Van Besien: 3 311 voix de préférence
Open VLD: 5,5%, 2 sièges, Annemie Turtelboom: 5 685 voix de préférence

Coalition communale sortante (30 sièges/55): N-VA (23 sièges), CD&V (5 sièges), OPEN VLD (2 sièges)

Bourgmestre sortant: Bart De Wever (N-VA)

https://www.cairn.info/revue-courrier-hebdomadaire-du-crisp-2013-29-page-5.htm

Sondage: avril 2018, VTM-Het Laatste Nieuws, 800 personnes:

- N-VA: 35%
- Groen: 16%
- SP.A: 10%
- PVDA-PTB: 8%
- Vlaams Belang: 8%
- OPEN VLD: 7%
- CD&V: 2%

https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_elections-communales-2018-un-sondage-n-accorde-que-2-au-cd-v-a-anvers?id=9898138
Républicain67
 
Messages: 2103
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Elections communales et provinciales belges de 2018

Messagede Républicain67 » Mer 27 Juin 2018 09:45

Le Parti du travail de Belgique (PTB, Partij van de Arbeid van België PVDA en Flandre) qui a le vent en poupe en Wallonie d'après plusieurs sondages, devrait présenter bien plus de listes qu'en 2012.

Dans la province de Liège, dix listes PTB sont annoncées: à Liège, Herstal, Seraing, Visé, Oupeye, Grâce-Hollogne, Flémalle, Saint-Nicolas, Huy, Verviers.

https://www.rtbf.be/info/regions/liege/detail_le-ptb-dans-dix-communes-en-province-de-liege-aux-elections-communales-2018?id=9744385

Sept dans la région de Bruxelles-Capitale (listes billingues PTB-PVDA): à Bruxelles, Molenbeek-Saint-Jean, Schaerbeek, Anderlecht, Saint-Gilles, Ixelles, Forest.

http://www.dhnet.be/regions/bruxelles/elections-communales-des-listes-ptb-dans-sept-communes-bruxelloises-59c96251cd70be70bca4945c

D'autres listes sont déjà annoncées à Anvers, Charleroi, Namur...

Pour rappel le PTB-PVDA avait obtenu 31 conseillers communaux lors des élections communales de 2012, ainsi que 17 conseillers de districts à Anvers.

Conseillers communaux

Région flamande (listes PVDA+)

Province d'Anvers

Anvers: 4 sièges (8% des voix)

Province de Flandre-Orientale

Zelzate: 6 sièges (22%)

Province de Limbourg

Genk: 3 sièges (8,8%)

Lommel: liste AKTIEF: 5,2%: 1 siège (PVDA)

Région de Bruxelles-Capitale (listes PTB-PVDA+)

Molenbeek-Saint-Jean: 1 siège (4,52%)

Schaerbeek: 1 siège (3,25%)

Région wallonne (listes PTB+)

Province de Hainaut

Charleroi: 1 siège (3,42%)

La Louvière: 1 siège (4,86%)

Mons: 1 siège (3,61%)

Province de Liège

Flémalle: 1 siège (6,32%)

Herstal: 4 sièges (13,99%)

Liège: 2 sièges (6,41%)

Seraing: 5 sièges (14,07%)

Conseillers de districts à Anvers

District d'Anvers: 3 sièges (9,05%)

District de Berchem: 1 siège (6,11%)

District de Borgerhout: 4 sièges (17,06%)

District de Deurne: 3 sièges (9,75%)

District de Hoboken: 4 sièges (16,40%)

District de Merksem: 1 siège (4,68%)

District de Wilrijk: 1 siège (5,67%)

Le PTB-PVDA a obtenu un siège d'échevin , (adjoint au maire, bourgmestre en Belgique) dans le district anversois de Borgerhout en la personne de Zohra Othman.

Le PTB-PVDA a bien entendu présenté bien plus de listes en 2012. Je n'ai mis ici que les communes et districts où il a obtenu des élus.

Au niveau provincial, le PTB avait fait élire quatre conseillers, deux dans la province d'Anvers (3,4% des voix) et deux dans la province de Liège (4,7%).

On peut remarquer que le PTB a en 2012 renforcé sa présence dans les communes où il comptait déjà des élus et a percé dans les grandes villes (Anvers, Liège, Charleroi...). Il obtient ses meilleurs scores dans des communes ouvrières où il bien implanté, notamment grâce à un actif travail de terrain et la présence de maisons de Médecine pour le peuple, un organisme du PTB qui propose des soins gratuits aux personnes dans le besoin: Zelzate près de Gand, Herstal près de Liège... Le parti de Raoul Hedebouw et Peter Mertens forme le premier groupe d'opposition dans les conseils communaux de Zelzate, Herstal et Seraing. En 2012, le PTB devrait largement progresser en terme de voix et de sièges dans l'ensemble du pays, bien entendu en Wallonie, mais aussi en région bruxelloise et à moindre mesure en Flandre.

Les élections communales seront intéressante notamment à Charleroi, première ville de Wallonie. Le PTB arrivera-t-il a capter un électorat protestataire qui s'était en 2006 et 2012 porté sur l'extrême droite dans une ville marquée par d'importantes difficultés socio-économiques. Plus de 11% pour les six listes d'extrême droite en 2012, dont 5,78% pour le FN belge. Le Front national a depuis été interdit en Belgique à la demande de Marine Le Pen et l'extrême droite est devenue groupusculaire. Le Parti populaire (PP), de droite radicale ne semble pour l'instant pas en profiter. L'extrême droite francophone devrait quasiment disparaître en Wallonie lors du scrutin communal de 2018, notamment en Hainaut et le pays de Charleroi.
Républicain67
 
Messages: 2103
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Elections communales et provinciales belges de 2018

Messagede Républicain67 » Jeu 12 Juil 2018 11:26

Le Parti du travail de Belgique (PTB-PVDA) présente des listes dans 64 communes pour les élections communales d'octobre. Il est le seul grand parti à se présenter dans l'ensemble de la Belgique. Il vise prioritairement 33 villes grandes et moyennes. https://ptb.be/articles/le-ptb-la-conquete-des-villes

Certaines têtes de listes sont déjà connues:

- Bruxelles (Bruxelles-Capitale): Mathilde El Bakri
- Anvers (Anvers) : Peter Mertens (président du parti)
- Liège (Liège): Sophie Lecron
- Charleroi (Hainaut): Sofie Merckx
- Mons (Hainaut): John Beugnies
- Louvain (Brabant flamand): Line De Witte
- Genk (Limbourg): Gaby Colebunders...

https://ptb.be/articles/le-ptb-la-conquete-des-villes https://solidair.org/artikels/gaby-colebunders-lijsttrekker-pvda-genk-mensen-zien-zoeken-de-vuilnisbakken-dat-doet-pijn http://www.lanouvellegazette.be/247412/article/2018-06-25/charleroi-le-ptb-veut-des-transports-en-commun-gratuits
Républicain67
 
Messages: 2103
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Elections communales et provinciales belges de 2018

Messagede Républicain67 » Sam 1 Sep 2018 14:05

La N-VA (nationalistes flamands) présente des listes dans douze communes de la région bruxelloise: Ville de Bruxelles, Anderlecht, Auderghem, Schaerbeek, Molenbeek-Saint-Jean, Evere, Ganshoren, Koekelberg, Ixelles, Jette, Uccle, Berchem-Sainte-Agathe.

https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_elections-2018-la-n-va-presentera-egalement-une-liste-a-ixelles?id=9950995

La N-VA détient actuellement six sièges de conseillers communaux dans la région de Bruxelles-Capitale: deux à Anderlecht, un à Berchem-Sainte-Agathe, Bruxelles, Jette et Molenbeek-Saint-Jean. https://www.cairn.info/revue-courrier-hebdomadaire-du-crisp-2013-28-page-5.htm#pa53 Aux élections de 2006, la N-VA s'était présentée dans dix communes bruxelloise, essentiellement dans la partie nord où les néerlandophones sont plus nombreux.
Républicain67
 
Messages: 2103
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Elections communales et provinciales belges de 2018

Messagede Républicain67 » Dim 2 Sep 2018 17:40

J'ai essayé de résumer la situation dans les communes de + de 50 000 habitants. Pour les communes flamandes, le nom est donné en français et en néerlandais, comme pour les communes de la région bruxelloise, bilingues français-néerlandais, ainsi que pour la commune wallonne (francophone) de Mouscron, où il existe des facilités linguistiques pour la minorité néerlandophones. Bruxelles présente un cas très particulier par rapport aux autres capitales. La ville de Bruxelles reste une petite ville de moins de 200 000 habitants, soit deux fois que la population d'Anvers, commune la plus peuplée du pays. Anvers, Gand, Charleroi et Liège sont plus peuplées que la ville de Bruxelles. Si la capitale de la Belgique reste du point de vue de la population communale, elle s'intègre dans un ensemble bien plus vaste, la Région de Bruxelles-Capitale, qui ne recouvre toutefois qu'une partie de l'agglomération bruxelloise qui s'étend également en Flandre et en Wallonie. La région bruxelloise comprends outre Bruxelles-Ville deux autres communes de plus de 100 000 habitants, Schaerbeek et Anderlecht. Molenbeek-Saint-Jean frôle les 100 000 habitants. La situation n'est pas du tout comparable avec celle de l'agglomération parisienne, où Paris écrase par sa population communale (certes faibles par rapport à des villes comme Londres, Berlin ou Rome) les autres villes qui tournent autour de 100 000 habitants telles que Boulogne-Billancourt, Saint-Denis, Montreuil ou Nanterre.

Communes les plus peuplées de Belgique

+ de 50 000 habitants (chiffres au 1er janvier 2018)

- Anvers/Antwerpen (Anvers): 523 248 habitants, Bourgmestre sortant : Bart De Wever (N-VA), Majorité sortante : N-VA-CD&V-Open VLD. Conseil communal sortant (55 sièges) : N-VA : 23, SP.A : 12, CD&V : 5, VB : 5, PVDA : 4, Groen: 4, Open VLD : 2

- Gand/Gent (Flandre-Orientale): 260 341 habitants, Bourgmestre sortant : Daniël Termont (SP.A), Majorité sortante : SP.A-Groen-Open VLD. Conseil communal sortant (51 sièges) : SP .A-Groen : 26, N-VA : 9, Open VLD : 9, CD&V : 4, VB : 3.

- Charleroi (Hainaut) : 201 816 habitants, Bourgmestre sortant : Paul Magnette (PS), Majorité sortante : PS- MR-CDH. Conseil communal sortant (51 sièges) : PS : 30, MR : 9, CDH : 6, Ecolo : 3, FN-Belge (aujourd'hui AGIR) : 2, PTB : 1.

- Liège (Liège): 197 355 habitants, Bourgmestre sortant : Willy Demeyer (PS), Majorité sortante : PS-CDH. Conseil communal sortant (49 sièges) : PS : 22, MR : 11, CDH : 7, Ecolo : 6, PTB : 2, VEGA : 1.

- Ville de Bruxelles/stad Brussel (Bruxelles-Capitale): 179 277 habitants, Bourgmestre sortant : Philippe Close (PS), Majorité sortante : PS-MR-Open VLD. Conseil communal sortant (49 sièges) : PS-SP.A : 18, CDH-CD&V : 10, MR-Open VLD : 10, Ecolo-Groen : 7, DéFI : 3, N-VA : 1.

- Schaerbeek/Schaarbeek (Bruxelles-Capitale): 133 010 habitants, Bourgmestre sortant : Bernard Clerfayt (DéFI), Majorité sortante : LB (liste du bourgmestre)-Ecolo-CDH. Conseil communal sortant (47 sièges) : LB (DéFI) : 18, PS : 13, Ecolo : 7, CDH : 4, MR : 4, PTB : 1.

- Anderlecht (Bruxelles-Capitale): 118 382 habitant, Bourgmestre sortant : Eric Tomas (PS), Majorité sortante : PS-SP.A-CDH-MR-Open VLD. Conseil communal sortant (47 sièges) : PS-SP.A-CDH : 21, MR-Open VLD : 12, Ecolo-Groen : 5, DéFI : 3, N-VA : 2, VB : 1, Islam : 1.

- Bruges/Brugge (Flandre-Occidentale): 118 284 habitants, Bourgmestre sortant : Renaat Landuyt (SP.A), Majorité sortie : SP.A-CD&V. Conseil communal sortant : SP.A : 14, CD&V : 13, N-VA : 10, Open VLD : 5, Groen : 3, VB : 2.

- Namur (Namur) : 110 939 habitants, Bourgmestre sortant : Maxime Prévot (CDH), Majorité sortie : CDH-MR-Ecolo. Conseil communal sortant (47 sièges) : CDH : 18, PS : 12, MR : 9, Ecolo : 6, Indépendants : 2.

- Louvain/Leuven (Brabant flamand): 101 396 habitants, Bourgmestre sortant: Louis Tobback (SP.A) , Majorité sortante : SP.A-CD&V. Conseil communal sortant (45 sièges) : SP.A : 16, N-VA : 9, CD&V : 9, Groen : 7, Open VLD/LEUVEN+ : 3, VB : 1.

- Molenbeek-Saint-Jean/Sint-Jans-Molenbeek (Bruxelles-Capitale): 97 005 habitants, Bourgmestre sortante : Françoise Schepmans (MR), Majorité sortante : MR-CDH-CD&V-Ecolo-Groen. Conseil communal sortant (45 sièges) : MR : 15, PS : 13, CDH/CD&V : 5, Ecolo-Groen : 4, SP.A : 3, Intérêt Communal-Gemeentebelangen : 2 , PTB:PVDA : 1, DéFI : 1, Islam : 1.

- Mons (Hainaut): 95 299 habitants, Bourgmestre sortant : Elio Di Rupo (PS), Majorité sortante : PS. Conseil communal sortant (45 sièges) : PS : 27, MR : 7, CDH : 5 , Ecolo : 3.

- Alost/Aalst (Flandre-Orientale): 85 715 habitants, Bourgmestre sortant : Christoph D'Haese (N-VA), Majorité : N-VA-CD&V-SP.A. Conseil communal sortant (43 sièges) : N-VA : 15, CD&V : 8, Open VLD : 7, SP.A : 7, VB : 4, Groen : 4.

- Ixelles/Elsene (Bruxelles-Capitale) : 86 513 habitants, Bourgmestre sortant : Dominique Dufourny (MR), Majorité sortante : PS-SP.A-MR. Conseil communal sortant (43 sièges) : MR : 15, Ecolo : 11, PS-SP.A : 8, CDH : 4, de Clippele-DéFI : 5.

- Malines/ Mechelen (Anvers): 86 304 habitant, Bourgmestre : Bart Somers (Open VLD), Majorité sortante : Open VLD-Groen-m+-N-VA- CD&V. Conseil communal sortant (43 ans) : Open VLD-Groen-m+ : 16, N-VA : 11, SP.A : 8, CD&V : 5, VB : 3.

- Uccle/Ukkel (Bruxelles-Capitale): 82 275 habitants, Bourgmestre sortant : Boris Dilliès (MR), Majorité sortante : MR-DéFI-CDH. Conseil communal sortant (41 sièges) : MR : 21, Ecolo : 7, PS : 5, DéFI : 5, CDH : 3.

- La Louvière (Hainaut): 80 637 habitants, Bourgmestre sortant : Jacques Gobert (PS), Majorité sortante : PS-MR. Conseil communal sortant (41 sièges) : PS : 24, MR : 6, CDH : 5, Ecolo : 3, Indépendants : 2, PTB : 1.

- Hasselt (Limbourg) : 77 651 habitants, Bourgmestre sortante : Hilde Claes (SP.A), Majorité sortante : Helemaal Hasselt (SP.A-Groen)-CD&V. Conseil communal sortant (41 sièges) : Helemaal Hasselt : 15, N-VA : 11, CD&V : 10, Open VLD : 4, VB : 1.

- Saint-Nicolas/Sint-Niklaas (Flandre-Orientale): 76 756 habitants, Bourgmestre sortant : Lieven Dehandschutter (N-VA), Majorité sortante : N-VA-SP.A-Groen. Conseil communal sortant (41 sièges) : N-VA : 13, SP.A-Groen : 12, CD&V : 7, VB : 5, Open VLD : 2, SOS2012 : 2.

- Courtrai/Kortrijk (Flandre-Occidentale): 76 265 habitants, Bourgmestre sortant : Vincent Van Quickenborne (Open VLD), Majorité sortante : Open VLD-SP.A-N-VA. Conseil communal sortant (41 sièges) : CD&V : 15, Open VLD : 9, N-VA : 7, SP.A : 6, Groen : 2, VB : 2.

- Ostende/Oostende (Flandre-Occidentale): 71 332 habitants, Bourgmestre sortant : Johan Vande Lanotte (SP.A), Majorité sortante : SP.A-CD&V-Open VLD. Conseil communal sortant (41 sièges) : SP.A : 15, N-VA : 10, Open VLD : 6, Groen : 4, Cd&V : 3, VB : 3.

- Tournai (Hainaut) : 69 554 habitants, Bourgmestre sortant : Rudy Demotte (PS), Majorité sortante : PS-MR. Conseil communal sortant (39 sièges) : PS : 18, MR : 12, CDH : 4, Ecolo: 3, Tournai plus : 2.

- Genk (Limbourg) : 66 110 habitants, Bourgmestre sortant : Wim Dries (Cd&V), Majorité sortante : Cd&V, Pro Genk. Conseil communal sortant (39 sièges) : CD&V : 18, N-VA : 7, Pro Genk : 7, VB : 3, PVDA : 3, Open VLD  : 1.
Seraing (Liège) : 64 270 habitants, Bourgmestre sortant : vacant, Majorité sortante : PS. Conseil communal sortant (39 sièges) : PS : 24, PTB : 5, MR-IC : 5, Ecolo : 4, CDH : 1.

- Roulers/Roeselare (Flandre-Occidentale): 62 301 habitants, Bourgmestre sortant : Kris Declercq (CD&V), Majorité sortante : CD&V-SP.A-Groen. Conseil communal sortant (37 sièges) : N-VA : 12, CD&V : 12, SP.A : 5, VB : 3, Groen : 3, Open VLD : 2.

- Mouscron/Moeskroen (Hainaut): 58 234 habitants, Bourgmestre sortante : Brigitte Aubert (CDH), Majorité sortante : CDH-MR. Conseil communal sortant (37 sièges) : CDH : 19, PS : 10, MR : 5, Ecolo : 3.

- Woluwe-Saint-Lambert/Sint-Lambrechts-Woluw (Bruxelles-Capitale): 56 303 habitants, Bourgmestre sortant : Olivier Maingain(DéFI), Majorité sortante : DéFI-CDH. Conseil communal sortant (37 sièges) : DéFI : 24, MR : 6, Ecolo : 3, CDH : 2, CD&V : 1, PS : 1.

- Forest/Vorst (Bruxelles-Capitale) : 56 008 habitants, Bourgmestre sortant : Marc-Jean Ghyssels (PS), Majorité sortante : PS-Ecolo-DéFI. Conseil communal sortant (37 sièges) : PS : 14, MR : 10, Ecolo : 7, DéFI : 3, CDH : 3.

- Verviers (Liège) : 55 198 habitants, Bourgmestre sortante : Muriel Targnion (PS), Majorité sortante : PS-CDH. Conseil communal sortant (37 sièges) : PS : 12, CDH : 11, MR : 10, Ecolo : 3, PP : 1.

- Jette (Bruxelles-Capitale) : 52 201 habitants, Bourgmestre sortant : Hervé Doyen (LBJette-CDH), Majorité sortante : LBJette, MR-Open VLD-Ecolo-DéFI. Conseil communal sortant (35 sièges) : LBJette : 13, PS : 6, MR-Open VLD : 5, Ecolo : 4, SP.A : 3, DéFI : 2, N-VA : 1, Les Libéraux : 1.

- Saint-Gilles/Sint-Gillis (Bruxelles-Capitales) : 50 002 habitants, Bourgmestre sortant : Charles Picqué (PS), Majorité sortante : LB PS-MR. Conseil communal sortant (35 sièges) : LB : 18, Ecolo : 7, MR-Open VLD : 6, CDH-CD&V : 4.
Républicain67
 
Messages: 2103
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Elections communales et provinciales belges de 2018

Messagede myckilem » Lun 3 Sep 2018 17:10

C'est un scrutin avec beaucoup d'enjeux. En Flandre, il y a 4 gros enjeux. Quel va être le score de la N-VA ? Après 4 ans au gouvernement, elle risque de sortir affaiblie de ce scrutin et ce ne serait pas un bon signe pour elle. Il faut prendre en compte que le scrutin de 2012 n'avait été qu'une réussite partielle pour le N-VA. L'ironie de l'histoire c'est qu'elle pourrait réussir à progresser a Bruxelles et régresser en Flandre à cause des francophones sympathisants de Théo Francken.

En corollaire, on peut se demander si cela va permettre au VB de reprendre du poil de la bête après trois scrutins catastrophiques (2010, 2012, 2014). Ce serait surprenant car le parti reste sérieusement affaibli. Son ancrage local est loin d'être celui des années 2000. On pourrait peut-être voir ce phénomène dans les grandes villes.

Après, il y a la capacité de résistance du CD&V dans les campagnes et du SP.A dans les grandes villes. Cela va être difficile pour le SP.A qui est concurrencé par Groen et le PvdA dans les grands espaces urbains. Le CD&V est plus dans un fauteuil. La question reste quand même ouverte a son sujet. C'est très important car le CD&V en 2012 avait réussi a rester premier dans deux provinces flamandes. En cas d'affaiblissement de la N-VA, pourrait-il redevenir le première parti de Flandre grâce à son ancrage loca l? C'est peut-être le plus gros enjeux du scrutin.

En Wallonie, les enjeux sont vraiment multiples. Les premiers touchent Défi et le PTB. Défi tente de s'implanter ce qui s’avère assez difficile. Le parti a difficilement complété ses listes et trouvé des têtes de liste valables. Il sera présent des les grandes villes, mais dans les campagnes, cela reste une présence très épisodique. Les villes à surveiller pour Défi sont Namur, Huy, Liège et Ans. Le reste risque d'être très marginal. Le PTB joue quant à lui sa crédibilité. Entre 2012 et 2014, il n'a pas beaucoup progressé dans ses bastions (Seraing, Herstal, Liège). Les progressions à Charleroi et Mons n'ont pas non plus été fantastiques. En fait, ils ont surtout fait des voix là où il n'avait pas de liste en 2012. Les sondages lui donnent de bon résultats au niveau régional, mais au niveau communal, il faut des leaders locaux pour prendre les voix. Malheureusement pour lui, c'est rarement le cas en dehors des foyers historiques du parti. Les scores du PTB à Seraing et Liège seront particulièrement scrutés. Seraing pourrait être la seule ville où le PTB a la capacité de faire basculer la majorité absolue socialiste. A Liège, il pourrait asseoir les socialistes au pouvoir si PTB + PS = majorité.

Il y a aussi la question de la survie du cdH. Le parti a fait le choix de lancer un maximum de listes d'ouverture (Mons, Charleroi, Bastogne, etc.). Il y a quand même 3 villes à surveiller. Il y a Namur où Maxime Prevôt potentiel président de parti après 2019 joue son mandat de bourgmestre. Ensuite, il y a Verviers où le cdH pour reprendre la ville. Enfin, il y a Liège où le parti a décidé de renouveler profondément sa liste après 30 ans de majorité avec les socialistes tout en gardant le nom cdH. Il joue gros la-bas.

Le MR et le PS n'ont pas trop à perdre. La question principale va être de savoir combien de majorité les deux partis vont composer après les élections. La rivalité entre le PS et le MR sur Mons rythmera un peu la campagne, mais ce sera tout.

Au niveau des villes à suivre au général : Du côté francophone, c'est Liège qui est vraiment importante. Il est assez improbable que les socialistes perdent leur majorité absolue à Mons et Charleroi. La majorité à Namur devrait être reconduite sans trop de problème. Liège est vraiment ouverte en ce sens que le PS pourrait un peu perdre à cause du PTB et que la majorité actuelle pourrait être privée de majorité si le cdH perd un ou deux élus. Après, il reste improbable que le PS perde la ville. Il faudrait pour cela qu'une majorité MR-cdH-ECOLO soit possible mathématique et politiquement. L'un et l'autre risque d'être un vrai casse tête.

Côté néerlandophone, Anvers va rester le centre du monde avec un duel probable entre la N-VA de Bart de Wever et Groen de Wouter van Besien avec le CD&V au milieu pour servir d'arbitre.
Dernière édition par ploumploum le Mar 4 Sep 2018 10:18, édité 1 fois.
Raison: Corrections diverses (MERCI DE SE RELIRE AVANT DE POSTER)
myckilem
 
Messages: 7
Inscription: Lun 3 Sep 2018 16:37

Re: Elections communales et provinciales belges de 2018

Messagede Républicain67 » Jeu 13 Sep 2018 19:22

Sondage Liège

Sondage sur les intentions de vote aux élections communales sur la Liège. Butterfly Research pour RCF (26 juin-7 août). 49 sièges à pourvoir. majorité: 25.

PS: 34,0% (communales de 2012: 37,9%, -3,9%): 19 sièges (communales de 2012: 22, -3)
MR: 18,3% (21,2%, -2,9%): 10 sièges (11, -1)
Vert Ardent (mouvement initié par Ecolo): 17,8% (Ecolo: 12,2%, + 5,6): 9 sièges (6, +3)
CDH: 11,8% (14,0%, -2,2%): 6 sièges (7, -1)
PTB: 10,1% (6,4%, +3,7%): 5 sièges (2, +3)
VEGA: 2,0% (3,6%, -1,6%): 0 sièges (1, -1)
Pensionnés: 0% (2,4%, -2,4%): 0 sièges (0, -0)
PP: 1,8% (2,2%, -0,4%): 0 sièges (0, -0)
La Droite: 1,3% (0%, +1,3%): : 0 sièges (0, -0)
DéFI: 1,2% (0%, +1,2%): : 0 sièges (0, -0)
ISLAM: 1,1% (0%, +1,1%): : 0 sièges (0, -0)
Parti Pirate: 0,4% (0%, +0,4%): : 0 sièges (0, -0)
FN: 0,2% (0%, +0,2%): : 0 sièges (0, -0)
Autres: 0% (0%, -0,1%): : 0 sièges (0, -0)

Le PS, le MR et le CDH perdent des voix comparé à 2012. Le PTB, que les observateurs donnaient très fort sur Liège, progresse, mais de manière moins forte qu'attendu. Peut être que le retrait de Raoul Hedebouw comme tête de liste (dernier sur la liste) y est pour quelque chose. Les écologistes de Vert Ardent progressent assez fortement, alors que les écosocialistes de VEGA devrait quitter le conseil communal liégeois. On remarque que ni la droite populiste, ni les sociaux-libéraux pro-francophones de DéFI, ni les islamistes controversés d'ISLAM n'arrivent à bousculer les équilibres politiques de la "Cité ardente).

http://rcf.be/liege-cat/sondage-politique-liege
Républicain67
 
Messages: 2103
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Suivante

Retourner vers Politique en Europe

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Conseil communautaire : mode d'emploi

Joël Clérembaux

Elaboré par un ancien directeur général des services, ce classeur est le fruit d'une double expérience : expérience de dirigeant à l'origine de la création d'une communauté de communes, expériences de DGS acquises au sein de communes intégrées...

Découvrir l'ouvrage

Comprendre les finances locales

Joël Clérembaux

Les finances locales sont une matière trop sérieuse pour être confiée aux seuls experts ! Les élus locaux, qui ont la lourde responsabilité de prendre les décisions en matière budgétaire, ne doivent pas s'en tenir...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité