Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Quand Roland Dumas se vante d'avoir sauvé la République...

Réagissez sur ce forum à toutes les interventions des hommes ou femmes politiques dans les médias. Une interview, une émission télé, un article, donnez votre avis.

Re: Quand Roland Dumas se vante d'avoir sauvé la République...

Messagede PhB » Ven 1 Mai 2015 22:00

ploumploum a écrit:Dans un entretien accordé au Figaro (article payant), l'ancien Président du Conseil Constitutionnel nous explique la République courait un danger si le Conseil avait osé prendre la (bonne) décision de rejeter les comptes de campagne manifestement douteux de Balladur et Chirac.

Cela n'a pas empêché le même Conseil de rejeter le compte de campagne de Cheminade. Mais bon comme on dit, deux poids, deux mesures...


http://www.lemonde.fr/societe/article/2 ... _3224.html

"Mitterrand a deux avocats : Badinter pour le droit, Dumas pour le tordu".

Cette phrase lapidaire, prêtée à Roger-Patrice Pelat, semble assez bien résumer l'action de ces deux éminents avocats, tour à tour présidents du Conseil Constitutionnel...
PhB
 
Messages: 568
Inscription: Ven 26 Aoû 2011 22:32
Localisation: Planète Terre

Re: Quand Roland Dumas se vante d'avoir sauvé la République...

Messagede Res Publica » Sam 2 Mai 2015 13:17

Roland Dumas a ete, voire est encore, un excellent avocat plaidant avec beaucoup de brio et ayant defendu des causes nobles ainsi que des causes lucratives.
Concernant la decision controversee du Conseil constitutionnel, il faut raison garder car elle a ete adoptee par cinq voix contre quatre ce qui signifie que les quatres autres votants la validation des comptes de Sa Courtoise suffisance peuvent en revendiquer autant la paternite, Roland le flamboyant ayant imprime sa patte sur la redaction. Etait-ce une patte de velours ou une patte croche, l'Histoire le dira vraisemblablement en un temps donne, celui du veritable passage a la posterite.
Sacre Roland, ton livre de memoires est un plat de resistances qui se digere remarquablement bien. Chapeau l'artiste.
Res Publica
 
Messages: 220
Inscription: Ven 4 Mar 2011 11:24

Re: Quand Roland Dumas se vante d'avoir sauvé la République...

Messagede jean24 » Sam 2 Mai 2015 17:57

Res Publica a écrit:Roland Dumas est encore, un excellent avocat plaidant avec beaucoup de brio et ayant defendu des causes nobles.

http://www.huffingtonpost.fr/2015/03/27 ... 54990.html

http://france3-regions.francetvinfo.fr/ ... 56461.html

C'est la Respublique qui continue ! Après avoir justifié la christianophobie le voici qui accepte l'antisémitisme !
jean24
 
Messages: 519
Inscription: Mar 26 Aoû 2014 12:05

Re: Quand Roland Dumas se vante d'avoir sauvé la République...

Messagede Res Publica » Sam 2 Mai 2015 18:08

Il ne m'etonne pas que la defense des passeurs de valises du FLN vous indispose pour que vous en arriviez a tronquer des ecrits.
Je ne doute pas que Roland Dumas se ferait un plaisir de plaider a votre encontre.
Res Publica
 
Messages: 220
Inscription: Ven 4 Mar 2011 11:24

Re: Quand Roland Dumas se vante d'avoir sauvé la République...

Messagede ploumploum » Sam 2 Mai 2015 19:51

Herimene a écrit:Roland Dumas n'a pas à s'en vanter. Maintenant, je pense qu'il a pris la bonne décision, d'autant qu'à l'époque la possibilité de non-validation des comptes de campagne n'était pas une pratique connue du grand public et aurait probablement beaucoup choqué à droite. L'impartialité de Roland Dumas, ancien ministre socialiste, aurait été remise en cause. Et puis cela aurait complètement bouleversé le résultat de l'élection, en disqualifiant 2 des principaux candidats. Même si les candidats concernés avaient largement dépassé le seuil de frais de campagne, invalider leurs comptes aurait en pratique conduit à une annulation de l'élection et à une négation du choix des électeurs.


"Annulation" par démission de Chirac et non par décision du Conseil Constitutionnel qui ne peut annuler les résultats du scrutin après la proclamation.


Res Publica a écrit:Roland Dumas a ete, voire est encore, un excellent avocat plaidant avec beaucoup de brio et ayant defendu des causes nobles ainsi que des causes lucratives.
Concernant la decision controversee du Conseil constitutionnel, il faut raison garder car elle a ete adoptee par cinq voix contre quatre ce qui signifie que les quatres autres votants la validation des comptes de Sa Courtoise suffisance peuvent en revendiquer autant la paternite, Roland le flamboyant ayant imprime sa patte sur la redaction. Etait-ce une patte de velours ou une patte croche, l'Histoire le dira vraisemblablement en un temps donne, celui du veritable passage a la posterite.
Sacre Roland, ton livre de memoires est un plat de resistances qui se digere remarquablement bien. Chapeau l'artiste.



"L'excellent avocat" qui a quelques tâches sombres dans son CV :
- contraint de quitter le Conseil Constitutionnel (acquitté en appel mais condamné en première instance dans l'affaire Elf)
- condamné pour complicité d'abus de confiance dans le cadre de la succession du sculpteur Alberto Giacometti)
- "la belle initiative" Dumas-Vergès pour défendre Laurent Gbagbo


@ Res Publica, je vous invite à (re)lire comment "l'excellent avocat" a permis de faire valider les comptes de Chirac et Balladur

En lien, l'entretien accordé au Parisien par Jacques Robert, témoin privilégié de ce qu'il qualifie de "belle entourloupe"

Nous étions tous très ennuyés. Roland Dumas, président du Conseil, a alors pris la parole. « Nous ne sommes pas là pour flanquer la pagaille, a-t-il dit. Les Français ne comprendraient pas qu'on annule l'élection pour une affaire de dépassement de crédits. Il faut trouver une solution. » Il s'est tourné vers les rapporteurs (issus du Conseil d'Etat et de la Cour des Comptes) . « Des postes ont peut-être été majorés? Si vous baissiez cette somme, ce serait pas mal… » La séance a été suspendue. Les trois rapporteurs se sont retirés pour travailler. Au bout de cinq ou six heures, quand ils sont revenus, le montant avait été réduit, mais les comptes étaient encore largement dépassés. Roland Dumas leur a demandé de faire un effort supplémentaire. Les rapporteurs se sont retirés à nouveau. Ils ont fini par présenter des comptes exacts… à 1 franc près. Sans doute pour montrer qu'ils n'appréciaient pas d'être pris pour des imbéciles.

[...]
Nous nous sommes dispersés sans un mot, avec le sentiment que la raison d'Etat l'avait emporté sur le droit.



Dumas, homme de droit, a ici défendu l'indéfendable.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/j ... 747309.php
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12584
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Quand Roland Dumas se vante d'avoir sauvé la République...

Messagede Res Publica » Sam 2 Mai 2015 20:43

Et ce temoin privilegie a acquiesce sous une forme ou sous une autre a la decision du Conseil constitutionnel.
Est il qualifie pour donner des lecons apres etre sorti de fonctions ?
Il est un principe dont il s'est affranchi, celui du secret des deliberations pour lequel il avait prete serment par-devant le President de la Republique.
Res Publica
 
Messages: 220
Inscription: Ven 4 Mar 2011 11:24

Re: Quand Roland Dumas se vante d'avoir sauvé la République...

Messagede ploumploum » Sam 2 Mai 2015 21:08

Res Publica a écrit:Est il qualifie pour donner des lecons apres etre sorti de fonctions ?
Il est un principe dont il s'est affranchi, celui du secret des deliberations pour lequel il avait prete serment par-devant le President de la Republique.



Des propos qui peuvent aussi concerner Roland Dumas : oser dire "qu'il a sauvé la République" en racontant une partie des délibérations de l'époque...
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12584
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Quand Roland Dumas se vante d'avoir sauvé la République...

Messagede jean24 » Sam 2 Mai 2015 21:56

Res Publica a écrit:Il ne m'etonne pas que la defense des passeurs de valises du FLN vous indispose pour que vous en arriviez a tronquer des ecrits.
Je ne doute pas que Roland Dumas se ferait un plaisir de plaider a votre encontre.

J'ai rien tronqué vous avez bien dit "est encore" ! Dommage pour vous ! Si vous considérez aussi "qu'il a été" je vous encourage à aller voir les photos où il pose avec des gens comme Soral, Dieudonné ou encore Gollnisch, je vous encourage aussi à aller voir les affaires des frégates de Taiwan et les affaires Elf, c'est vrai qu'il a été brillant dessus, mais je doute que ce soit des causes justes, c'est peut être ça votre définition de respublique ?! Des affaires louches et des antisémites !
jean24
 
Messages: 519
Inscription: Mar 26 Aoû 2014 12:05

Re: Quand Roland Dumas se vante d'avoir sauvé la République...

Messagede Res Publica » Dim 3 Mai 2015 08:52

Ami ploumploum,
Je vous concède que le brio du ténor du barreau Roland Dumas n'a pas eu de suite à la présidence du Conseil constitutionnel.
Si tant est qu'il ait prétendu avoir sauvé la République, il devrait, à tout le moins, admettre qu'il n'était pas le seul membre du Conseil constitutionnel à statuer sur les comptes de campagne de la présidentielle de 1995.
Je ne pense pas que la République eusse été en danger en cas de rejet des comptes de Sa Courtoise Suffisance et de ce bon président Chirac. Comme vous l'avez écrit, le Conseil constitutionnel ne dispose pas du pouvoir de révoquer le Chef de l'Etat et c'est heureux pour éviter que nous en arrivions à un gouvernement des juges.
Une contradiction peut exister entre la validation par le juge constitutionnel des opérations électorales de la présidentielle et un rejet des comptes du candidat élu si celui-ci a commis des infractions financières ayant altéré la sincérité du scrutin.
Faisons observer qu'il n'existe aucune possibilité pour un électeur quel qu'il soit, fut-il candidat, de contester le résultat de ladite élection alors qu'un électeur x ou y est fondé à contester une élection législative par-devant le Conseil constitutionnel.
On me rétorquera que si l'électeur pouvait contester les résultats de l'élection présidentielle nous assisterions à une pluie de recours ce qui est exact mais pourquoi ne pas autoriser les candidats battus à contester les résultats et donc à pouvoir assurer une contradiction par-devant le Conseil constitutionnel.
Enfin, est-il de bonne justice constitutionnelle, que des anciens élus, de surcroît anciens ministres, siègent au Conseil constitutionnel. La situation s'est compliquée depuis l'introduction, bienvenue au plan du droit notamment de la défense, des questions prioritaires de constitutionnalité. Comment un membre du Conseil constitutionnel peut-il connaître en toute impartialité de la constitutionnalité d'une loi dont il a pu être le promoteur en tant que ministre. Nous avons connu un exemple récent où le Président Jean-Louis Debré s'est à juste titre déporté de la présidence pour ne pas siéger dans l'examen d'une QPC se rapportant à une loi dont il avait été un artisan majeur lorsqu'il était ministre.
Res Publica
 
Messages: 220
Inscription: Ven 4 Mar 2011 11:24

Re: Quand Roland Dumas se vante d'avoir sauvé la République...

Messagede ploumploum » Ven 12 Juin 2015 16:35

Tiens, le "sauveur de la République" va être jugé pour « recel de détournements de fonds publics » :


L’affaire porte sur une étude sur la vidéosurveillance et un système de lecture automatique de plaques d’immatriculation. La justice soupçonne que cette étude sur la vidéosurveillance, qui avait été commandée à M. Dumas par Gilbert Baumet lorsqu’il était maire de Pont-Saint-Esprit (Gard), ait en réalité servi à payer une partie des honoraires d’avocat de M. Dumas dans une autre affaire où il conseillait M. Baumet.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/societe/article/2 ... HisAucI.99
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12584
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Précédente

Retourner vers Vu dans les médias

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Comprendre les finances locales

Joël Clérembaux

Les finances locales sont une matière trop sérieuse pour être confiée aux seuls experts ! Les élus locaux, qui ont la lourde responsabilité de prendre les décisions en matière budgétaire, ne doivent pas s'en tenir...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à l'action sociale et à la solidarité

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques sociales locales : les acteurs et contextes d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention (l'enfance et la famille, les personnes âgées, les handicapés, la lutte contre l'exclusion, la santé...)...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité