Politiquemania

La base de données de la vie politique française

L'affaire Bygmalion

Réagissez sur ce forum à toutes les interventions des hommes ou femmes politiques dans les médias. Une interview, une émission télé, un article, donnez votre avis.

Re: Une affaire Copé ?

Messagede Eco92 » Jeu 15 Mai 2014 12:19

Cette phrase est assez magique, elle ressemble d'ailleurs à un début d'aveu... Elle risque de rester je pense...
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4305
Inscription: Dim 12 Juin 2011 19:43
Localisation: Mayenne

Re: Une affaire Copé ?

Messagede Marco35 » Lun 26 Mai 2014 18:28

Après-midi chargé pour l'UMP :
Maitre Maisonneuve avocat de la société Bygmalion a fait des déclarations en direct sur les chaines d'information en continu.
En gros Bygmalion reconnait avoir émis des fausses factures à l'UMP correspondant à des vrais frais d'organisation de meeting du candidat Sarkozy et cela dans le but de ne pas dépasser les plafonds des frais de campagne. Il estime à environ 10.000.000 € le montant total de ces fausses facturations.

On apprend que la police vient d'arriver au siège de l'UMP pour y réaliser une perquisition.
Marco35
 
Messages: 764
Inscription: Sam 4 Mai 2013 18:36

Re: Une affaire Copé ?

Messagede ploumploum » Lun 26 Mai 2014 20:41

Et Lavrilleux qui reconnait des "dérapages financiers"

L'avocat de Bygmalion a réussi l'exploit de faire oublier momentanément la déroute du PS aux européennes.

Le bureau politique de l'UMP demain risque d'être sanglant...
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12568
Inscription: Ven 11 Mar 2011 19:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Une affaire Copé ?

Messagede Nico78 » Lun 26 Mai 2014 21:40

ploumploum a écrit:Et Lavrilleux qui reconnait des "dérapages financiers"

L'avocat de Bygmalion a réussi l'exploit de faire oublier momentanément la déroute du PS aux européennes.

Le bureau politique de l'UMP demain risque d'être sanglant...

assez émouvant d'ailleurs le passage de Lavrilleux sur BFM. Le gars essaie de protéger Copé et quelques autres (Sarkozy...) au mieux mais n'a pas envie de couler tout seul. Il sait que sa carrière politique est finie, n'a qu'une envie, fuir cette tourmente et se réfugier auprès des siens... On va voir si les gros poissons ont le même courage et vont assumer.
Sarkozy aura décidément fait beaucoup de mal à sa famille politique. On comprend que sa missive quelques heures avant dimanche ait pu en agacer beaucoup à l'UMP...
Nico78
 
Messages: 1297
Inscription: Sam 6 Nov 2010 22:31

Re: Une affaire Copé ?

Messagede Jean-Philippe » Lun 26 Mai 2014 22:08

Nico78 a écrit:
ploumploum a écrit:Et Lavrilleux qui reconnait des "dérapages financiers"

L'avocat de Bygmalion a réussi l'exploit de faire oublier momentanément la déroute du PS aux européennes.

Le bureau politique de l'UMP demain risque d'être sanglant...

assez émouvant d'ailleurs le passage de Lavrilleux sur BFM. Le gars essaie de protéger Copé et quelques autres (Sarkozy...) au mieux mais n'a pas envie de couler tout seul. Il sait que sa carrière politique est finie, n'a qu'une envie, fuir cette tourmente et se réfugier auprès des siens... On va voir si les gros poissons ont le même courage et vont assumer.
Sarkozy aura décidément fait beaucoup de mal à sa famille politique. On comprend que sa missive quelques heures avant dimanche ait pu en agacer beaucoup à l'UMP...


Assez cocasse de voir que Lavrilleux vient d'être élu au Parlement européen comme tête de liste. L'affaire mouille davantage Sarkozy et devrait probablement réduire à néant les ambitions importantes de Copé (député-maire de Meaux devrait être son maximum jusqu'à 2017 et le choix qu'il devra faire entre ces deux mandats).
Je crois que c'est le filloniste Tardy (UMP) qui l'a dit : si ces dernières informations avaient été diffusées avant le scrutin, le FN aurait fait 40%. A titre personnel, j'aurais dit beaucoup moins, mais c'est le score de l'UMP qui en aurait pris un coup supplémentaire, à moins de 20% (on est dans la politique fiction).
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Une affaire Copé ?

Messagede Corondar » Mar 27 Mai 2014 10:38

Ce qui est sur, c'est qu'au niveau militant, ça risque d'être l'hémorragie. Tous mes amis ayant participé au "Sarkothon" (que je suis ravi de ne pas y avoir mis un centime) sont, c'est le moins que l'on puisse dire, écœurés. Si personnellement je partage un abattement légèrement déprimant (il faut dire que les résultats de dimanche soir m'avait déjà bien secoué), il n'en reste pas moins que, dans un réflexe optimiste, je me dis que Copé est sur un siège éjectable, et que le retour de Sarkozy est nettement moins évident qu'avant. A toute chose malheur est bon.
Par contre, le laïus journalistique sur l'explosion de l'UMP je reste sceptique. Un grand déballage sans doute. Quelques coups de poignard ici ou là, renouvellement de la direction, peut-être même abandon du sigle UMP et création d'un nouveau parti (c'est l'avantage de la tradition gaulliste : pas d'attachement au parti). Mais je ne vois pas tout le monde se faire hara-kiri sans broncher. Bien sur l'image du parti va se dégrader un peu plus encore. Mais on pardonne toujours plus facilement (ou on oublie plus facilement ?) à l'opposition qu'à la majorité dans ce genre d'affaire. Ma nature optimiste me pousse à espérer l'émergence d'une nouvelle génération de quadras-quinquas qui saura nettoyer les écuries d'Augias.
Le gros problème, c'est que tout ça ne peut que profiter au FN, qui n'en avait vraiment pas besoin.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2186
Inscription: Mar 26 Jan 2010 02:57
Messages : 1 (détails)

Re: Une affaire Copé ?

Messagede Corondar » Mer 28 Mai 2014 11:47

Le plus pathétique dans tout ça, c'est que les clampins derrière tout ça sont en plus des escrocs du dimanche. En effet, si j'ai bien compris, le but de la manœuvre (à savoir, faire basculer des frais imputables à la campagne du candidat sur le budget du parti, via des fausses factures) était de refaire passer les comptes de campagne de Sarkozy sous le plafond des dépenses, et ainsi toucher le remboursement d'une partie des frais engagés (au passage, tout cela me rappelle pourquoi je suis contre le financement public des partis).
Or, les apprentis escrocs n'ont même pas été capables de truander proprement, puisque non seulement ils se sont faits prendre (ce qui me fait dire, après l'affaire Cahuzac, que notre système journalistique et judiciaire ne fonctionne peut-être pas si mal que ça), mais en plus, les comptes de campagne ont finalement été rejetés, et l'UMP n'a pas été remboursée des frais engagés.
J'ai une question d'ordre juridique pour les spécialistes :
Un parti ou un candidat a-t-il sciemment le droit de dépasser le plafond de dépense ? Je veux dire, officiellement (en imaginant des comptes de campagne transparents donc), est-il possible de dire : "Le remboursement je m’assoies dessus, je préfère dépasser le plafond" ? Ou alors le respect du plafond est-il une obligation légale ?
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2186
Inscription: Mar 26 Jan 2010 02:57
Messages : 1 (détails)

Re: Une affaire Copé ?

Messagede pba » Jeu 29 Mai 2014 16:56

Le respect du plafond est une obligation. Son non respect entraine à la fois le non remboursement et une amende égale au montant du dépassement (466 000 € dans le cas de N.Sarkozy).

Le manquement à la légalité pourrait être attaqué au pénal, par exemple comme une escroquerie :
(déclarer sciemment un montant inférieur à la réalité entraine une minoration de l'amende, voire même le remboursement de 47,5% de la dépense dans les limites autorisées : si le CC avait validé, 11 millions versés au candidat; si le montant de dépenses se trouvait sous-évalué de 10 millions, l'amende aurait été équivalente )


Ou un faux en écriture publique (le candidat signe, évidemment, son état de recettes et dépenses ). On doit considérer que le candidat est responsable (les affirmations telles que "je ne savais pas" ne me semble pas tenir un instant !
pba
 
Messages: 663
Inscription: Lun 8 Aoû 2011 15:26

Re: Une affaire Copé ?

Messagede ploumploum » Mer 4 Juin 2014 16:14

Nouvelle déclaration Lavrilleux qui règle ses comptes. Il tacle tout le monde excepté un : Jean-François Copé.
« Le problème dans ce milieu, c'est qu'il y a des gens morts de l'intérieur : Baroin, Juppé. Copé ne l'est pas.


Le plus drôle dans cette déclaration, c'est qu'il nous explique que personne n'a osé "dire stop à Sarkozy".

Dan ce cas pourquoi n'a t-il pas démissionné de son poste de directeur adjoint de la campagne présidentielle ?


http://www.lemonde.fr/politique/article ... 23448.html
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12568
Inscription: Ven 11 Mar 2011 19:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Une affaire Copé ?

Messagede Nico78 » Mer 4 Juin 2014 16:22

Fillon a sorti le bazooka pour dégommer Copé. Et les phrases sont d'une rare violence...
http://www.lefigaro.fr/politique/le-sca ... arkozy.php
«Enfin j'ai eu Copé». Cité par le Canard Enchainé, François Fillon jubile. «J'ai réussi à montrer quel était le vrai visage de ce salopard et de son entourage», aurait déclaré l'ancien premier ministre, cité par le journal satirique. «Ce qui s'est passé prouve que j'avais raison de dire que le clan Copé est une mafia. La preuve: c'est le lieutenant Lavrilleux qui se sacrifie à la place du chef.»

Autre cible : Sarkozy
Sa prochaine cible: Nicolas Sarkozy. «Avec Sarko, ça va être un affrontement sanglant et je ferai tout pour l'empêcher de prendre le parti. Car, s'il le prend, il réunira dans la seconde un congrès statutaire pour supprimer les primaires et imposer sa candidature en 2017»
Nico78
 
Messages: 1297
Inscription: Sam 6 Nov 2010 22:31

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vu dans les médias

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité politique française.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à l'action sociale et à la solidarité

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques sociales locales : les acteurs et contextes d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention (l'enfance et la famille, les personnes âgées, les handicapés, la lutte contre l'exclusion, la santé...)...

Découvrir l'ouvrage

La première année du mandat municipal - Guide pratique

Eric Landot

Une nouvelle mandature municipale commence. Les ennuis aussi. Les défis à relever. Les points à maîtriser très vite. Ce guide pratique vise à répondre à toutes les questions simples mais urgentes que se pose toute nouvelle équipe municipale...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité