Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Vers une dissolution?

Laissez votre imagination s'exprimer. Quel sera le futur de la vie politique en France ? Qui seront les gagnants ou les perdants ? A vous de le dire.

Vers une dissolution?

Messagede Fabien » Jeu 17 Avr 2014 14:32

Le mécontentement croissant d'une partie du groupe socialiste relance les spéculations sur une possible dissolution. Selon certains, Hollande pourrait même y trouver son compte, espérant rééditer le scénario de 86. La droite, parvenue au gouvernement après les législatives de 86, s'était alors rapidement discréditée, permettant la réélection du président Mitterrand. Le calcul serait pour le moins audacieux, tant le président d'aujourd'hui parait discrédité en comparaison du président d'alors. Hollande ne peut ne pas avoir conscience de cela. C'est pour cela que je ne crois guère à la dissolution, à moins qu'il ne retrouve vraiment privé de majorité. Qu'en pensez-vous? J'ouvre le débat!
Fabien
 
Messages: 1436
Inscription: Lun 12 Oct 2009 07:49

Re: Vers une dissolution?

Messagede Corondar » Jeu 17 Avr 2014 14:53

En effet, le précédent de 1986 me parait peu efficient. Il s'agissait alors du terme normal de la mandature, et le PS n'était pas aussi mal en point qu'aujourd'hui. Mitterrand avait même tenté le coup de la proportionnelle pour priver la droite de la majorité (et oui, notre prince florentin préférait une assemblée sans majorité qu'une assemblée penchant à droite). Cela avait failli réussir : la droite avait obtenu la majorité absolue des sièges de très peu. Mais le PS avait largement sauvé les meubles, en se maintenant en tant que premier groupe parlementaire de l'assemblée.
Si élections législatives anticipées il devait y avoir, ce serait une bérézina pour le PS, de l'ordre de celle de 1993. Et elle aurait été provoquée par le président socialiste de la République. Bref, Hollande perdrait énormément de plumes auprès de son camp. Se refaire une virginité en 2 ans pour l'emporter en 2017 serait très hypothétique. Une dissolution à l'heure actuelle serait une bombe, peu compatible avec la psyché hollandienne. Autant dire que je n'y crois pas une minute.
A la limite, si Valls fracture vraiment la majorité, j'arrive un peu plus (mais à peine) à imaginer une motion de censure approuvée à l'encontre du gouvernement, obligeant ainsi Hollande à la dissolution. Mais alors elle lui serait imposée, ce ne serait pas un choix. Mais je ne vois pas non plus les députés PS se faire harakiri. A moins que l'on assiste à l'éclatement du PS. Mais ce sont là des cas d'école peu probables.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2188
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: Vers une dissolution?

Messagede LeysinNight » Jeu 17 Avr 2014 15:17

Je ne crois pas que Hollande fasse dissoudre l'Assemblée du faite que la gauche serait battu et même selon des estimations, le PS et ses alliées n'aurait qu'une soixantaine de sièges!!! (une bérézina comme en 1993). Je pense aussi que une cohabitation ne ferra pas oublié les nombreux couacs comme : Le tweet de Trierweiller, Cahuzac, Léonarda, Dieudonné et la profonde mésentente entre Arnaud Montebourg et Jean-Marc Ayrault.
LeysinNight
 
Messages: 250
Inscription: Ven 17 Mai 2013 18:16

Re: Vers une dissolution?

Messagede stephed » Jeu 17 Avr 2014 15:34

Je ne crois pas qu'il y ait une dissolution ou alors celle ci serait consécutive à un renversement du gouvernement par sa propre majorité parlementaire.

Le souvenir de la dissolution de 1997 à vacciner, je pense, l'ensemble de la classe politique contre les dissolutions de "calcul" ou de "convenances personnelles".
stephed
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2008
Inscription: Mar 21 Sep 2010 09:47

Re: Vers une dissolution?

Messagede ploumploum » Jeu 17 Avr 2014 15:36

On sait que Hollande a brandi la menace d'user l'arme atomique devant la réticence de certains députés à voter la confiance à Manuel Valls.

Les annonces du Premier Ministre concernant le plan d'économies (autrement dit de l'austérité) ont, on le sait, été très mal accueillies par une bonne partie du groupe PS.

Certains députés socialistes vont voter contre soit par conviction soit par calcul politique (pour se donner une image de député opposé au Président, mais pas sûr que cela marche)

Je vois deux possibilités pour une utilisation de l'article 12 :
- si l'AN rejette le projet gouvernemental. (avec ou sans le 49-3)
- au printemps 2015, après une (probable) déroute aux régionales et départementales
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12598
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Vers une dissolution?

Messagede LeysinNight » Jeu 17 Avr 2014 15:41

stephed a écrit:Je ne crois pas qu'il y ait une dissolution ou alors celle ci serait consécutive à un renversement du gouvernement par sa propre majorité parlementaire.


Il ne faut oublier que l'Assemblée national a renverser un gouvernement!!!

C'était celui de Georges Pompidou en 1962 et le Général avait dissous l'assemblée et suite à la victoire des gaullistes, Pompidou fut reconduit dans ses fonctions.
LeysinNight
 
Messages: 250
Inscription: Ven 17 Mai 2013 18:16

Re: Vers une dissolution?

Messagede ploumploum » Jeu 17 Avr 2014 16:05

LeysinNight a écrit:
stephed a écrit:Je ne crois pas qu'il y ait une dissolution ou alors celle ci serait consécutive à un renversement du gouvernement par sa propre majorité parlementaire.


Il ne faut oublier que l'Assemblée nationale a renversé un gouvernement!!!

C'était celui de Georges Pompidou en 1962 et le Général avait dissous l'assemblée et suite à la victoire des gaullistes, Pompidou fut reconduit dans ses fonctions.


C'était un tout autre contexte, LeysinNight.
La discipline parlementaire et le fait majoritaire n'étaient pas encore développés (l'UNR ne disposait pas de la majorité absolue)
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12598
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Vers une dissolution?

Messagede Kerxizor » Jeu 17 Avr 2014 16:23

Je ne pense pas que François Hollande prenne le risque de dissoudre l'Assemblée Nationale. Il ne pourrait le faire que pour une raison tactique mais il me semble que la stratégie bâtie depuis le tournant dit "social libéral" doit lui permettre de tenir jusqu'en 2017. En effet en cas de dissolution l'UMP présenterait la même politique avec un rythme plus ou moins soutenu et pourrait en retirer les potentiels bénéfices (baisse du déficit < à 3% du PIB, réforme territoriale, baisse des cotisations salariales et patronales). Donc l'idée même d'une dissolution à l'initiative de François Hollande me semble totalement incohérente pour cette raison là.

Après il faut voir qui est contre...11 députés socialistes qui s'abstiennent, un groupe écologiste qui n'est rien sans le PS, c'est un peu léger pour faire trembler le quinquennat.
Kerxizor
 
Messages: 319
Inscription: Mar 23 Aoû 2011 00:43

Re: Vers une dissolution?

Messagede Fabien » Jeu 17 Avr 2014 17:00

Kerxizor a écrit:Je ne pense pas que François Hollande prenne le risque de dissoudre l'Assemblée Nationale. Il ne pourrait le faire que pour une raison tactique mais il me semble que la stratégie bâtie depuis le tournant dit "social libéral" doit lui permettre de tenir jusqu'en 2017. En effet en cas de dissolution l'UMP présenterait la même politique avec un rythme plus ou moins soutenu et pourrait en retirer les potentiels bénéfices (baisse du déficit < à 3% du PIB, réforme territoriale, baisse des cotisations salariales et patronales). Donc l'idée même d'une dissolution à l'initiative de François Hollande me semble totalement incohérente pour cette raison là.

Après il faut voir qui est contre...11 députés socialistes qui s'abstiennent, un groupe écologiste qui n'est rien sans le PS, c'est un peu léger pour faire trembler le quinquennat.


Attention, il n'y en a que 11 qui se sont abstenus, mais beaucoup d'autres qui étaient d'accord avec eux sur le fond (d'où semble-t-il, l'absence de sanctions). Il faudra surveiller de très près l'évolution de ces "frondeurs" qui ont fini par voter la confiance...
Fabien
 
Messages: 1436
Inscription: Lun 12 Oct 2009 07:49

Re: Vers une dissolution?

Messagede alamo » Jeu 17 Avr 2014 19:54

je suis moins enclin que toi à croire au courage politique des fameux "frondeurs" : 90 à claironner leur opposition au programme de M. Valls, on allait voir ce qu'on allait voir, etc, et au final 11 seulement qui s'abstiennent, donc sur le total pas de risque, ça a du être calculé avant.

Je ne crois pas du tout à une mise en minorité du gouvernement par un nombre suffisant de députés PS/PRG/Verts qui conduirait à une dissolution, alors qu'ils savent tous que pas un sur quatre (peut-être sur cinq ou six) ne retrouverait son siège.

Les places sont bonnes, c'est dur d'y renoncer.

Pour partir en claquant la porte et en renonçant à son confort matériel au nom de ses convictions (et parfois d'un simple ras-le-bol), il faut en avoir, comme on dit. Chevènement, Dupont-Aignan, Mélenchon, Bayrou l'ont fait; mais ils ne sont quand même pas bien nombreux...
Au lieu de ça on va voir des représentants dits de l'aile gauche du PS se faire élire députés européens et aller siéger au sein du groupe social-démocrate, co-auteur avec le groupe conservateur de toutes les mesures antidémocratiques et antisociales prises depuis trente ans. A 10.000 € par mois, beaucoup mettent leur drapeau rouge dans la poche...

Et si Hollande, de son propre chef, opérait une dissolution tactique pour flinguer sa majorité, et se contenter de jouer les Reines d'Angleterre planqué derrière un premier ministre UMP dont tout le monde pourrait constater qu'il mènerait la même politique que Valls ou Ayrault, je ne suis même pas sur que ça lui permettrait d'être réélu en 2017.
L'effet le plus conséquent serait sans doute simplement de voir Marine Le Pen arriver en tête au lieu de deuxième au premier tour des Présidentielles...
alamo
 
Messages: 2132
Inscription: Lun 16 Avr 2012 14:22

Suivante

Retourner vers Politique fiction

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Les discours de l'élu local

Pascale Pietta

Avec ce classeur, vous disposez d'un outil pratique et réactif face aux situations locales, des plus courantes aux plus exceptionnelles, et face à une actualité nationale de plus en plus mouvante. Pratique, car vous y trouverez des modèles de discours pour...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué aux affaires scolaires et à l'action éducative

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques éducatives locales et de leurs champs d'intervention (construction, entretien et fonctionnement des écoles maternelles et élémentaires...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités