Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Report des élections sénatoriales prévues en 2017 ?

Laissez votre imagination s'exprimer. Quel sera le futur de la vie politique en France ? Qui seront les gagnants ou les perdants ? A vous de le dire.

Re: Report des élections sénatoriales prévues en 2017 ?

Messagede Corondar » Jeu 18 Mai 2017 11:23

Les États Unis sont un territoire bien plus vaste que la France, avec des zones encore moins peuplées, et ils ont un nombre très bas de parlementaires (435 députés et 100 sénateurs). Ce fait n'a absolument pas entrainé une sous-représentation des zones rurales ni des élus coupés de leur base, c'est même tout le contraire. Les zones rurales sont sur-représentées et les élus américains sont puissamment territoriaux dans les lois qu'ils votent (c'est la fête au clientélisme avec comme omega du vote : qu'est ce que ma circonscription y gagne ?).
Le nombre d'élus n'a pas d'impact en soi sur la sous-représentation ou nom d'un territoire, c'est la manière dont ces élus sont élus qui impacte ça (dans le cas américain, le fait notamment que chaque état dispose de 2 sénateurs quelle que soit sa population, mais aussi le gerrymandering à la chambre). Par contre, aux USA, ce nombre réduit de parlementaires en a fait des législateurs avant tout : les élus américains sont entourés de cohortes d'associés experts en droit et en constitution. Et leur travail est réellement l'élaboration et le vote des lois. Chez nous, à l'heure actuelle, le Parlement est surtout une chambre d'enregistrement des projets de lois gouvernementaux. Personnellement je suis pour la réduction du nombre des parlementaires. Mais cela doit s'accompagner d'une réforme de la constitution et des modes de scrutin.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2563
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: Report des élections sénatoriales prévues en 2017 ?

Messagede Relique » Jeu 18 Mai 2017 12:53

Corondar a écrit:. Ce fait n'a absolument pas entrainé une sous-représentation des zones rurales ni des élus coupés de leur base, c'est même tout le contraire.


Je ne suis pas tout à fait d'accord. Un député, élu par 30.000 voix (et encore, dans le cas d'une belle victoire) connaît une proportion beaucoup plus forte d'électeurs qu'un sénateur élu par plusieurs millions de califnorniens.

Le fait de rendre des parlementaires sur des territoires beaucoup plus grand les fait rencontrer avant tout des "groupes d'intérêt", de "pression", qui avalisent ou non ses position (ça peut être les syndicats par exemple, des ong etc, mais aussi des entreprises). Et comme les territoires sont plus grands, les campagnes électorales sont également financièrement beaucoup plus chères (même si en plus, aux états-unis, il y a des possibilités bien plus grandes en matière de médias qu'en France).

Avoir des élus de proximité permet d'avoir, je pense, une rencontre beaucoup plus directe entre le législateur et ses électeurs.
Relique
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2139
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 13:03

Re: Report des élections sénatoriales prévues en 2017 ?

Messagede ploumploum » Jeu 18 Mai 2017 18:11

cevenol30 a écrit:Il reste que la modification du nombre de sénateurs pourrait commencer à se faire mais plutôt lors du renouvellement suivant (2020), ce qui créerait une différence transitoire pour 3 ans entre les deux séries, le second ayant vocation à être réduit à son tour lors de son renouvellement.



Perso, et comme j'avais écrit en 1ère page du sujet, le moins risqué au niveau constitutionnel c'est effectivement de balancer la réforme avec une disposition transitoire soit brutale (renouvellement intégral dès 2020) soit douce (renouvellement partiel en 2020)

La 1ère solution pourrait être choisie comme compromis entre la volonté de "réformer rapidement " du Président Macron et le fait de faire une loi organique correcte politiquement et constitutionnellement.



Azertyuiop a écrit:J'avoue ne pas trop comprendre... Pourquoi la baisse du nombre de parlementaires entraînerait une sous-représentation du monde rural ? Ce ne serait pas plutôt l'inverse ? Car on peut difficilement baisser encore davantage le nombre de députés ou de sénateurs de bien des territoires ruraux. Sans compter que ces territoires sont déjà pas mal surreprésentés, surtout au Sénat. Comparez le ration habitants/parlementaires de départements ruraux comme le Cantal, la Lozère ou la Creuse avec Paris et c'est tout vu.


d'accord avec vous. On a tendance à oublier que l'essentiel des grands électeurs du Sénat proviennent des milliers de petites communes. Et ce ,n'est pas la réformette du Gvt Ayrault (qui avait abaissé le seuil des délégués supplémentaires pour les grosses communes) qui a changé le rapport de force
(elle ne concerne actuellement que 263 communes dont une soixantaine dans les très urbanisés départements de la Petite Couronne)

stephed a écrit:Pour fiction, tenir compte d'un seuil de 200 000 habitants pour un sénateur en supprimerait 13 (Cantal, Correze, Creuse, Gers, Indre, Jura, haute-Loire, Lot, Haute-Marne, Meuse, Nièvre, Haute-Pyrénées, Tarn et Garonne).

Porter le seuil de représentativité d'un sénateur de 200 000 habitants à 300 000 habitants en retirerait 12 de plus (Ardéche, Aube, Aude, Aveyron, Cher, Loir et Cher, Lot et Garonne, Mayenne, Orne, Deux Sevres, Haute-Vienne, Vosges).


C'est une bonne base de travail. Étant personnellement pour un Sénat à 300 (pas plus, pas moins), je suis également partisan de dispositions suivantes :
- suppression d'un siège à Saint-Barth-Saint- Martin.
- suppression d'au moins 8 sièges pour l’Étranger (je suis sympa parce que théoriquement je suis contre toute représentation des Français de l’Étranger)


Bon j'arrête d'alimenter le hors-sujet ;-)
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 14743
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Report des élections sénatoriales prévues en 2017 ?

Messagede jordan » Jeu 18 Mai 2017 18:59

ploumploum a écrit:- suppression d'au moins 8 sièges pour l’Étranger (je suis sympa parce que théoriquement je suis contre toute représentation des Français de l’Étranger)

Tout à fait d'accord. Il est d'ailleurs saisissant de rappeler qu'à l'origine, la convocation des Etats Généraux de 1789 (premier pas vers ce qui va devenir l'Assemblée Nationale) visait à pouvoir statuer sur la levée des Impôts demandés par un exécutif aux abois. Encore aujourd'hui, le principal acte parlementaire est le vote annuel du Budget.

Dans ce contexte, les Français de l'Etranger, qui ne paient pas d'impôts français sur leurs revenus (sauf ceux de source française éventuellement), n'ont aucune légitimité à envoyer des représentants pour voter l'impôt qu'ils ne paieront pas.
jordan
 
Messages: 137
Inscription: Mar 5 Oct 2010 09:18
Messages : 1 (détails)

Re: Report des élections sénatoriales prévues en 2017 ?

Messagede Maskim82 » Sam 20 Mai 2017 09:14

Corondar a écrit:Les États Unis sont un territoire bien plus vaste que la France, avec des zones encore moins peuplées, et ils ont un nombre très bas de parlementaires (435 députés et 100 sénateurs). Ce fait n'a absolument pas entrainé une sous-représentation des zones rurales ni des élus coupés de leur base, c'est même tout le contraire. Les zones rurales sont sur-représentées et les élus américains sont puissamment territoriaux dans les lois qu'ils votent (c'est la fête au clientélisme avec comme omega du vote : qu'est ce que ma circonscription y gagne ?).
Le nombre d'élus n'a pas d'impact en soi sur la sous-représentation ou nom d'un territoire, c'est la manière dont ces élus sont élus qui impacte ça (dans le cas américain, le fait notamment que chaque état dispose de 2 sénateurs quelle que soit sa population, mais aussi le gerrymandering à la chambre). Par contre, aux USA, ce nombre réduit de parlementaires en a fait des législateurs avant tout : les élus américains sont entourés de cohortes d'associés experts en droit et en constitution. Et leur travail est réellement l'élaboration et le vote des lois. Chez nous, à l'heure actuelle, le Parlement est surtout une chambre d'enregistrement des projets de lois gouvernementaux. Personnellement je suis pour la réduction du nombre des parlementaires. Mais cela doit s'accompagner d'une réforme de la constitution et des modes de scrutin.


Vous comparez un état fédéral et un état centralisé. Cela ne me parait pas pertinent.
Aux USA, il y a, en plus de la chambre des représentants et du sénat, 51 chambres et 51 sénats d'états fédérés qui ont de lourdes responsabilités. Ce qui allège considérablement le travail du parlement fédéral.
Ce n'est pas le cas en France.
Par conséquent, le nombre de parlementaires aux États-Unis est proportionnellement aussi élevé qu'en France.
Maskim82
 
Messages: 72
Inscription: Dim 12 Fév 2012 09:09

Re: Report des élections sénatoriales prévues en 2017 ?

Messagede cevenol30 » Mar 23 Mai 2017 23:18

Il est tout à fait exact que les comparaisons avec des Etats fédéraux dans leur seul noyau central n'ont pas de sens: l'Etat fédéral a des compétences limitées, les Etats fédérés détenant les autres (ou vice-versa selon qu'on établit une liste limitative pour l'un ou l'autre échelon mais cela revient normalement au même).

Les Parlements des Etats fédérés votent donc une partie des lois que le Parlement national voterait dans un Etat unitaire comme la France: ainsi, les lois sur le mariage ou le cannabis dépendent surtout des Etats fédérés aux USA...

Il faut donc compter avec les parlementaires des Etats fédérés. Avec la subtilité qu'aux USA, certains Etats ont un Parlement monocaméral (chacun a sa Constitution locale) donc il n'y a pas 51 Sénats locaux...

En France, le Parlement national vote les lois mais délègue certains pouvoirs notamment budgétaires et règlementaires aux collectivités locales (qui ont leur propre budget, donnent des autorisations, émettent des règlements -surtout des arrêtés municipaux-, contrôlent les allocataires des aides sociales... certes toujours sous le contrôle des préfectures et des tribunaux administratifs).

Ce qui change les choses, c'est aussi la Constitution et la manière de la vivre: à quel point les élus sont attachés aux intérêts stricts de leur circonscription (ex. se battre pour avoir des usines d'armement et des bases militaires quitte à peser sur le budget...), à quel point ils suivent une discipline de vote...

L'élargissement des circonscriptions consécutif à la réduction du nombre de parlementaires tend à éloigner l'élu de ses mandants. Surtout en zone rurale où les temps et distances de trajet sont importants, au point que même si la permanence de l'élu est en un point central, elle est loin de beaucoup.

N'oublions pas non plus qu'un Etat, ce n'est pas seulement une population mais aussi un territoire. Imaginez seulement ce que donnerait la sécession des deux tiers les moins peuplés du territoire...
A la limite, il faudrait une Assemblée élue sur le principe de représentation des habitants (le souci étant que les électeurs exprimés ne les représentent déjà pas toujours dans les mêmes proportions) et un Sénat où les départements auraient un nombre d'élus proportionnel à leur superficie (souvent la même ceci dit).
cevenol30
 
Messages: 2713
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: Report des élections sénatoriales prévues en 2017 ?

Messagede Michel29 » Mer 24 Mai 2017 06:18

J'aurai une proposition iconoclaste....

Le Sénat représentant les territoires, je pense depuis quelque temps à un Sénat limité à 300, selon les modalités suivantes :
- chaque assemblée territoriale (départementale ) élit en son sein un Sénateur (vice-président dédié par exemple)
- chaque département, DOM/TOM/POM... élit 1 à 2 sénateurs supplémentaires, selon les modalités actuelles, avec une limite maximum de 300 pour l'ensemble du Sénat selon leur population, nombre revu à chaque renouvellement pour tenir compte des variations de population.

avec :
suppression des sièges des Français de l'étranger (qui ont leurs députés)
regroupement St Barth/St Martin
1 seul siège pour St Pierre et Miquelon (vu la taille de la population)
aucun pour Clipperton et Kerguelen :-)


et j'autorise le cumul des mandats....
Michel29
 
Messages: 58
Inscription: Ven 27 Nov 2015 10:53

Précédente

Retourner vers Politique fiction

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Petit guide du protocole local

Fabrice Jobard

Ce « Petit guide du protocole local » s'appuie sur les formations animées depuis plus de dix ans par Fabrice Jobard, qui est reconnu comme un des plus grands spécialistes français des questions protocolaires. Accessible et opérationnel, l'ouvrage...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué aux sports

Patrick Bayeux

Aucune obligation n'incombe aux communes en matière de politique sportive. En effet, le sport a cette particularité de n'avoir fait l'objet d'une répartition de compétences ni dans les lois de décentralisation, ni même dans la loi sur le sport...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité