Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Quel candidat de droite en 2017 ?

Laissez votre imagination s'exprimer. Quel sera le futur de la vie politique en France ? Qui seront les gagnants ou les perdants ? A vous de le dire.

Re: Quel candidat de droite en 2017 ?

Messagede ligerien » Lun 23 Nov 2015 08:07

pop03 a écrit:Je redonne un sondage qui est peut être passé inaperçu.

Sondage BVA du 6 au 15 octobre 2015 sur un échantillon représentatif de 11 244 personnes inscrites sur les listes électorales.

Primaire à droite
1er tour:
Nicolas Sarkozy: 38%
Alain Juppé: 31%
Bruno Le Maire: 11%
François Fillon: 8%
Nadine Morano: 5%
Xavier Bertrand: 2%
NKM: 2%
Hervé Mariton: 2%
Jean-François Copé: 1%

2nd tour:

Nicolas Sarkozy: 52%
Alain Juppé: 48%


Voilà un sujet sur lequel les sondages n'ont guère d'intérêt, tant cette primaire, si elle a lieu avec ces candidats, sera influencée par la participation.
Participation réduite, centrée sur le noyau dur des encartés, victoire de Sarkozy.
Participation élevée, peut être avec quelques électeurs de gauche, venus saisir une occasion de se débarrasser de leur meilleur ennemi Sarkozy, victoire de Juppé.
Un casse-tête à sonder...

1ère question, se tiendra-t-elle comme la primaire de gauche de 2011 ? Sarkozy pourrait avoir la tentation d'en réduire le périmètre. Ça ne peut pas être voyant, ce serait casus belli avec le camp Juppé.

2ème point, si victoire de Juppé il y a, il faudra qu'elle soit nette, sous peine de contestation du camp sarkozyste. Une victoire étriquée en sens inverse ne sera pas contestée.
ligerien
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1397
Inscription: Mer 12 Jan 2011 16:54
Localisation: Loire
Messages : 2 (détails)

Re: Quel candidat de droite en 2017 ?

Messagede ploumploum » Lun 23 Nov 2015 09:35

ligerien a écrit:
pop03 a écrit:Je redonne un sondage qui est peut être passé inaperçu.

Sondage BVA du 6 au 15 octobre 2015 sur un échantillon représentatif de 11 244 personnes inscrites sur les listes électorales.

Primaire à droite
1er tour:
Nicolas Sarkozy: 38%
Alain Juppé: 31%
Bruno Le Maire: 11%
François Fillon: 8%
Nadine Morano: 5%
Xavier Bertrand: 2%
NKM: 2%
Hervé Mariton: 2%
Jean-François Copé: 1%

2nd tour:

Nicolas Sarkozy: 52%
Alain Juppé: 48%


Voilà un sujet sur lequel les sondages n'ont guère d'intérêt, tant cette primaire, si elle a lieu avec ces candidats, sera influencée par la participation.
Participation réduite, centrée sur le noyau dur des encartés, victoire de Sarkozy.
Participation élevée, peut être avec quelques électeurs de gauche, venus saisir une occasion de se débarrasser de leur meilleur ennemi Sarkozy, victoire de Juppé.
Un casse-tête à sonder...

1ère question, se tiendra-t-elle comme la primaire de gauche de 2011 ? Sarkozy pourrait avoir la tentation d'en réduire le périmètre. Ça ne peut pas être voyant, ce serait casus belli avec le camp Juppé.

2ème point, si victoire de Juppé il y a, il faudra qu'elle soit nette, sous peine de contestation du camp sarkozyste. Une victoire étriquée en sens inverse ne sera pas contestée.


Moi, il y a un truc que je trouve étrange. On nous a vendu une "primaire de la droite et du centre", mais où sont les candidats encartés dans les partis centristes ? (Je pense à Bayrou (MoDem)/Lagarde (UDI))
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12589
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Quel candidat de droite en 2017 ?

Messagede Corondar » Mar 24 Nov 2015 19:59

ploumploum a écrit:
ligerien a écrit:
pop03 a écrit:Je redonne un sondage qui est peut être passé inaperçu.

Sondage BVA du 6 au 15 octobre 2015 sur un échantillon représentatif de 11 244 personnes inscrites sur les listes électorales.

Primaire à droite
1er tour:
Nicolas Sarkozy: 38%
Alain Juppé: 31%
Bruno Le Maire: 11%
François Fillon: 8%
Nadine Morano: 5%
Xavier Bertrand: 2%
NKM: 2%
Hervé Mariton: 2%
Jean-François Copé: 1%

2nd tour:

Nicolas Sarkozy: 52%
Alain Juppé: 48%


Voilà un sujet sur lequel les sondages n'ont guère d'intérêt, tant cette primaire, si elle a lieu avec ces candidats, sera influencée par la participation.
Participation réduite, centrée sur le noyau dur des encartés, victoire de Sarkozy.
Participation élevée, peut être avec quelques électeurs de gauche, venus saisir une occasion de se débarrasser de leur meilleur ennemi Sarkozy, victoire de Juppé.
Un casse-tête à sonder...

1ère question, se tiendra-t-elle comme la primaire de gauche de 2011 ? Sarkozy pourrait avoir la tentation d'en réduire le périmètre. Ça ne peut pas être voyant, ce serait casus belli avec le camp Juppé.

2ème point, si victoire de Juppé il y a, il faudra qu'elle soit nette, sous peine de contestation du camp sarkozyste. Une victoire étriquée en sens inverse ne sera pas contestée.


Moi, il y a un truc que je trouve étrange. On nous a vendu une "primaire de la droite et du centre", mais où sont les candidats encartés dans les partis centristes ? (Je pense à Bayrou (MoDem)/Lagarde (UDI))


Pour Bayrou c'est à la fois très clair et alambiqué : si c'est Juppé qui gagne il se rallie à lui (et donc il le soutient implicitement pour cette primaire de la droite et du centre), si c'est Sarkozy qui l'emporte il se présente (et là du coup, il ne soutient plus ce processus de primaire à posteriori). Pour résumer : il ne participe pas aux primaires, et ne soutient le processus que si son candidat gagne. Si son candidat perd, alors il ne soutient plus le processus et se présente pour la présidentielle.
Pour l'UDI, les ténors sont un peu plus divisés (Morin est pour la participation aux primaires, Lagarde réserve sa réponse). A mon avis ils vont faire monter les enchères pour participer, mais je pense que l'UDI sera in fine dans le processus (ne serait-ce que parce que Sarkozy y a tout intérêt, pour espérer réduire l'espace de Juppé au premier tour).
Cela dit, si on s'en réfère aux primaires socialistes de 2011, l'émergence d'un gagnant surprise ou d'un troisième homme n'est pas à écarter.
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2188
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: Quel candidat de droite en 2017 ?

Messagede Corondar » Mar 15 Déc 2015 00:40

Xavier Bertrand annonce ne plus vouloir participer aux primaires. Il dit que sa campagne pour les régionales lui a fait comprendre qu'il n'était pas légitime pour ce combat. Il veut se consacrer à la région pour espérer convaincre les gens par son action et son bilan futur. En creux, on comprend une critique de la classe politique sortante et des sortants en général? Pour Bertrand, "place aux jeunes" en somme ?

http://www.lemonde.fr/elections-regiona ... 40869.html
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2188
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: Quel candidat de droite en 2017 ?

Messagede Relique » Mar 15 Déc 2015 00:50

Il doit se dire que 2017, ça va être un trop gros bordel. Par contre, s'il réussit une réélection triomphale en 2021 dans un ancien fief de gauche et nouvellement FN, il a de sacrés chances pour 2022.

Faut toujours voir le "coup d'après" chez ces gens-là (qui, honnêtement, n'ont rien de neuf, dans leur pratique, dans leur politique, dans leurs idées et dans leur communication).
Relique
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1995
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 13:03

Re: Quel candidat de droite en 2017 ?

Messagede Corondar » Mar 15 Déc 2015 01:09

Relique a écrit:Il doit se dire que 2017, ça va être un trop gros bordel. Par contre, s'il réussit une réélection triomphale en 2021 dans un ancien fief de gauche et nouvellement FN, il a de sacrés chances pour 2022.

Faut toujours voir le "coup d'après" chez ces gens-là (qui, honnêtement, n'ont rien de neuf, dans leur pratique, dans leur politique, dans leurs idées et dans leur communication).


Je suis moyennement convaincu. Un tien vaut mieux que deux tu l'auras.
Aujourd'hui, il est certain d'être le "tombeur" de Marine Le Pen dans une optique de primaires en 2016.
Miser sur une éventuelle réélection dans 6 ans pour un bénéfice potentiel dans 7 ans, c'est, comment dire, alambiqué ?
D'autant que si les élections régionales ont lieu en décembre 2021, le candidat de la droite pour avril 2022 devrait déjà être connu à cette date...
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2188
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Re: Quel candidat de droite en 2017 ?

Messagede cevenol30 » Ven 18 Déc 2015 10:45

Ce n'est pas "place aux jeunes", plutôt place aux expérimentés... Dans son interview de retrait, il dit bien qu'une fois qu'il aura (éventuellement) fait ses preuves dans sa région, la question d'être candidat se posera différemment et implicitement, qu'il sera candidat la/une prochaine fois.
Au passage, ceux qui visent la prochaine fois ont intérêt à soutenir Juppé cette fois-ci: soit il gagne mais, comme il le dit, il ne fait qu'un mandat et tout est ouvert pour 2022, soit c'est un autre (Zébulon Ier??) et soutenir Juppé c'est affaiblir le futur président et se préparer à incarner "la rupture" à la fin du mandat. En ces temps d'alternance à répétition, le passage droite-droite n'a pu se faire en effet qu'en changeant "de tête".
Et si jamais la candidature de 2017 échoue à la générale (plutôt au premier tour), ne pas avoir été candidat à la primaire peut être un atout. Parce que pour ceux qui auront échoué à la primaire d'un camp perdant, ce ne sera pas glorieux - ils pourront toutefois toujours dire "ah, si ç'avait été moi le candidat, on aurait gagné".
cevenol30
 
Messages: 2220
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: Quel candidat de droite en 2017 ?

Messagede pop03 » Lun 11 Jan 2016 00:39

Sondage Ifop du 16 décembre au 7 janvier 2016 comparé au même sondage d'octobre/novembre 2015.

Primaire à droite
1er tour:
Alain Juppé: 38% +3
Nicolas Sarkozy: 29% -5
Bruno Le Maire: 12% +3
François Fillon: 12% +3
Nathalie Kosciusko-Morizet: 4% +2
Nadine Morano: 2% -3
Jean-Frédéric Poisson: 2% =
Hervé Mariton: 1% =

http://www.lefigaro.fr/politique/2016/0 ... n-tete.php
pop03
 
Messages: 1064
Inscription: Jeu 26 Fév 2015 01:04

Re: Quel candidat de droite en 2017 ?

Messagede cevenol30 » Ven 15 Jan 2016 01:15

Le second s'en sort encore bien malgré sa mauvaise popularité: il est le seul avec les Le Pen à récolter une majorité d'opinions négatives (même si dans son camp, ceux qui pensent ainsi comme Corondar sont rares). Ce qui augure mal des chances de victoire finale des uns et des autres... sauf à (s'arranger pour) se retrouver en duel...
cevenol30
 
Messages: 2220
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: Quel candidat de droite en 2017 ?

Messagede Breizh Skolier » Sam 16 Jan 2016 16:42

De toute façon, à ce stade on peut être sûr d'une chose : si Juppé réussit à remporter la primaire, c'est quasiment sûr que la droite réussisse à reprendre l'Élysée.
Je pense donc que les présidentielles se joueront en novembre.
Sarkozy est quand même le mieux placé pour la remporter parmi le noyau dur de militants dont on est sûr qu'ils voteront. Mais il se pourrait peut-être - ce qui reste une piste assez improbable toutefois à mon sens - qu'il décide finalement de ne pas se représenter, par peur de la défaite.
Dans ce cas l'hypothèse d'une victoire de Fillon deviendrait plus crédible, son profil pourrait attirer à la fois les sarkozystes et les indécis. Je pense qu'il fait un bon candidat, et qu'il a la stature pour remporter la présidentielle.

Mais si Sarkozy remporte la primaire, la droite ne regagnera pas l'Élysée. Je pense que les gens préfèreraient encore voter Hollande que lui.
Breizh Skolier
 
Messages: 2
Inscription: Dim 10 Jan 2016 15:39
Localisation: Bretagne, France

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique fiction

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

La première année du mandat municipal - Guide pratique

Eric Landot

Une nouvelle mandature municipale commence. Les ennuis aussi. Les défis à relever. Les points à maîtriser très vite. Ce guide pratique vise à répondre à toutes les questions simples mais urgentes que se pose toute nouvelle équipe municipale...

Découvrir l'ouvrage

Conseil municipal : mode d'emploi

Joël Clérembaux

Parce qu'on le pratique en permanence, on croit bien le connaître, le conseil municipal. Et pourtant... les habitudes ne sont pas un gage de la légalité ni d'un bon fonctionnement ! Ce guide rappelle l'ensemble des règles relatives à la préparation et à la tenue...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité