Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Quand le PCF disparaîtra-t-il ?

Laissez votre imagination s'exprimer. Quel sera le futur de la vie politique en France ? Qui seront les gagnants ou les perdants ? A vous de le dire.

Quand le PCF disparaîtra-t-il ?

Messagede Jean-Philippe » Lun 9 Nov 2009 22:37

Après les multiples départs suite aux coups de force de l'URSS (Berlin en 53, Budapest en 56, Prague en 68, Kaboul en 79...), au manque de modernité de la direction du PCF (d'où le mouvement des réformateurs en 1987, suivi des créations de l'ADS en 91 et du CAP en 94... et maintenant du MUP de Robert Hue), le PCF va t-il disparaître à cause du développement de l'écologie politique ?

On peut se poser la question en voyant les départs du conseiller général de Saint-Chaptes (Gard), du maire d'Arcueil et de celui de Sevran vers Europe Ecologie (j'en oublie certainement). Si le mot "communisme" n'est pas rejeté par ceux-ci, c'est l'organisation même du parti et son retard (voire son absence de réactions) quant aux évolutions récentes de la société et du monde en général que ces élus, et a fortiori les militants et les électeurs, reprochent à la direction.

Voici l'interview de Stéphane Gatignon, maire de Sevran, dans Libération, le 9 novembre où il justifie son départ.
http://lesvertsbagnolet.over-blog.com/a ... 36785.html

Combien d'échecs électoraux faudra-t-il pour assister à une recomposition de la gauche du PS ? Il est vrai qu'à chaque scrutin, certains scrutent de manière plus ou moins intéressée les résultats du PCF. Ses succès sont désormais considérés comme tels dès qu'il ne chute pas trop fort (comme aux cantonales 2004 et 2008), voire grand succès quand il stagne (municipales 2008), car cela permet une prolongation de son existence, de manière parfois artificielle quand il ne doit ses succès qu'à l'union de la gauche et/ou à la division de la droite. Les vrais bastions, comme Avion dans le Pas-de-Calais, où le PC s'autosuffit pour gagner sont de plus en plus rares.

La fin du PCF est inéluctable, mais elle va donner lieu à une autre formation, où la référence au marxisme sera officiellement supprimée (on ne l'évoque plus beaucoup déjà, mais les symboles déjà tombés comme la dictature du prolétariat ont un sens), où les clés de lecture de l'actualité sont tournées vers l'avenir et plus vers le passé.
La question est donc la date de cet évènement.
Avant 2012 ? peut-être
Avant 2017 ? sûrement étant donné le nombre d'élections qui auront lieu d'ici là, soit autant de défaites et de remises en cause possibles.
Puisqu'il faut donner une date, je propose les lendemains de la présidentielle 2012, voire juste avant si la direction comprend qu'il vaut mieux changer de navire avant de sombrer (électoralement et financièrement), mais j'en doute.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Quand le PCF disparaîtra-t-il ?

Messagede républicain » Dim 6 Fév 2011 12:39

Je crois que le PCF existera toujours, et n'abandonnera jamais le qualificatif de communiste, il y aura toujours des nostalgiques, en particulier des fils d'apparatchiks (comme Pierre Laurent ou Pierre Gosnat) pour ne jamais le laisser tomber.
Quitte à ce qu'il devienne un groupuscule. Mais tant que le PCF a quelques députés à l'Assemblée natioonale, quelques sénateurs, qu'il controle le CG94 (ou éventuellement le CG03 , ce qui est moins sur à court terme et surtout à moyen terme), tant qu'il tient encore bien quelques bastions de la petite couronne parisienne (mais Drancy qui paraissait imprenable est tombé), il existera dans le paysage politique français, meme avec 1.5 à 4% des voix.
républicain
 
Messages: 169
Inscription: Sam 5 Fév 2011 17:17

Re: Quand le PCF disparaîtra-t-il ?

Messagede RAYAN DU 09 » Dim 13 Mar 2011 03:28

actuellement le parti Communiste constitue avec le parti de Gauche et d'autres mouvements le Front de Gauche

Je suis sur que d'ici quelques années peut être même après 2012 le Front de Gauche deviendra un vrai parti politique.
Et la soit les deux partis cités ci dessus continueront d’exsiter au sein de ce nouveau parti (comme le CDS au sein de l'UDF dans les années 80) soit ils disparaîtront dans la fusion comme le RPR avec l'UMP.
RAYAN DU 09
 
Messages: 198
Inscription: Sam 12 Mar 2011 01:56

Re: Quand le PCF disparaîtra-t-il ?

Messagede pierrot » Dim 13 Mar 2011 10:48

RAYAN DU 09 a écrit:Je suis sur que d'ici quelques années peut être même après 2012 le Front de Gauche deviendra un vrai parti politique.
Et la soit les deux partis cités ci dessus continueront d’exsiter au sein de ce nouveau parti (comme le CDS au sein de l'UDF dans les années 80) soit ils disparaîtront dans la fusion comme le RPR avec l'UMP.


A la différence du RPR ou surtout du CDS qui n'était qu'un rassemblement d'élus, le PCF est un parti ancien, qui fût un parti de masse ancré dans l'Histoire politique du XXème siècle. L'hypothèse d'une disparition (totale ou partielle) au sein d'un parti né du FdG me paraît peu probable. Il se "groupusculisera" plutôt tout en poursuivant des alliances électorales devenues indispensables pour exister.

En revanche , il est évident que c'est l'objectif de Mélenchon qui rêve depuis son départ du PS d'un Die Linke à la française : le nom de son parti, la présence d'Oskar Lafontaine à son lancement... ne laissent aucun doute à ce sujet. Mais je ne crois pas qu'il imagine englober le PCF mais plutôt siphonner petit à petit les élus, les fiefs, les cadres et les militants communistes. Dans ce but, une candidature à la présidentielle 2012, pouvant cristalliser largement autour de sa campagne (si elle est une réussite), est une étape indispensable et incontournable.
pierrot
 
Messages: 1637
Inscription: Ven 7 Mai 2010 20:44
Messages : 3 (détails)

Re: Quand le PCF disparaîtra-t-il ?

Messagede ploumploum » Dim 13 Mar 2011 11:44

Je le pense aussi
Le PCF a encore beaucoup d'appui sur le terrain mais les médias semblent minimiser la chose...
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12566
Inscription: Ven 11 Mar 2011 19:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Quand le PCF disparaîtra-t-il ?

Messagede Nico » Dim 13 Mar 2011 11:53

ploumploum a écrit:Je le pense aussi
Le PCF a encore beaucoup d'appui sur le terrain mais les médias semblent minimiser la chose...

Oui, le PCF n'est pas enccore mort. Je me souviens avant les Elections Cantonales de 2008, il avait 10 sièges au Conseil Général du Nord. Désormais, il est à 12 sièges. On peut parler aussi de la partielle d'Houdain en 2010.
Le PCF avait regagné Dieppe, pris Saint-Claude en 2008.
Le PCF ne devrait donc pas disparaître, les résultats du FRONT DE GAUCHE aux Régionales dans le Limousin le démontrent, même si toutes les régions ne votent pas comme le Limousin.
Nico
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3231
Inscription: Dim 3 Oct 2010 17:34
Localisation: Corrèze

Re: Quand le PCF disparaîtra-t-il ?

Messagede républicain » Dim 13 Mar 2011 12:38

pierrot a écrit:
RAYAN DU 09 a écrit:Je suis sur que d'ici quelques années peut être même après 2012 le Front de Gauche deviendra un vrai parti politique.
Et la soit les deux partis cités ci dessus continueront d’exsiter au sein de ce nouveau parti (comme le CDS au sein de l'UDF dans les années 80) soit ils disparaîtront dans la fusion comme le RPR avec l'UMP.


A la différence du RPR ou surtout du CDS qui n'était qu'un rassemblement d'élus, le PCF est un parti ancien, qui fût un parti de masse ancré dans l'Histoire politique du XXème siècle. L'hypothèse d'une disparition (totale ou partielle) au sein d'un parti né du FdG me paraît peu probable. Il se "groupusculisera" plutôt tout en poursuivant des alliances électorales devenues indispensables pour exister.

En revanche , il est évident que c'est l'objectif de Mélenchon qui rêve depuis son départ du PS d'un Die Linke à la française : le nom de son parti, la présence d'Oskar Lafontaine à son lancement... ne laissent aucun doute à ce sujet. Mais je ne crois pas qu'il imagine englober le PCF mais plutôt siphonner petit à petit les élus, les fiefs, les cadres et les militants communistes. Dans ce but, une candidature à la présidentielle 2012, pouvant cristalliser largement autour de sa campagne (si elle est une réussite), est une étape indispensable et incontournable.


Le parti radical, plus ancien et qui a joué un role majeur sous la troisième république a intégré l'UDF en 1978.
Dernière édition par républicain le Dim 13 Mar 2011 18:54, édité 1 fois.
républicain
 
Messages: 169
Inscription: Sam 5 Fév 2011 17:17

Re: Quand le PCF disparaîtra-t-il ?

Messagede ploumploum » Dim 13 Mar 2011 12:44

Oui le FRONT DE GAUCHE peut revitaliser le mouvement
MAis bon pour l'instant c'est le Front National qui est revitalisé par le contexte :cry:
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12566
Inscription: Ven 11 Mar 2011 19:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Quand le PCF disparaîtra-t-il ?

Messagede vudeloin » Dim 13 Mar 2011 12:47

Je ne vais pas faire mon vieux, là dessus, chers amis lecteurs et contributeurs, mais un petit détour par l'Histoire s'impose.

Il y a un moment où le PCF a disparu, en tout cas officiellement et on pourrait dire administrativement, c'est en septembre 1939 quand, à la suite du déclenchement de la Seconde Guerre Mondiale, à la signature du pacte germano – soviétique et à ses prises de position divergentes sur des questions alors importantes ( il avait rejeté les accords de Munich, un an avant, contre tous les autres mouvements qui y voyaient pourtant la promesse de la paix en Europe ), il fut purement et simplement interdit, ses parlementaires sommés de choisir entre le reniement de leurs options et la prison ou la clandestinité, ses organisations de base dissoutes, ses adhérents investis de mandats syndicaux exclus des instances où ils siégeaient, etc...

Notons d'ailleurs, pour le coup, qu'une partie non négligeable des députés communistes de 1936 ( ils étaient 72 à l'époque ) choisit la clandestinité, et souvent, se retrouva au premier rang des persécutions politiques des années suivantes.

Il y a quelques rues de nos villes et villages, en Ile de France comme dans d'autres endroits du pays, qui portent le nom de ces personnalités comme Gabriel Péri, Jean Catelas, Jacques Duclos ou d'autres encore, à commencer par les fusillés de Chateaubriant comme Guy Môquet, Charles Michels, Jean Pierre Timbaud ou Auguste Delaune...

D'autres députés ne prirent pas la même orientation et les archives de l'Assemblée Nationale témoignent, pour certains, de leur abandon précoce de la vie politique, pour d'autres de revirement divers et variés et parfois tout à fait opposés à leurs engagements initiaux.

Ernest Gitton, député de Pantin, finit notamment par être abattu par un commando de résistants pendant la guerre, car il avait choisi à ce moment là l'autre camp.

De cette époque sujette à bouleversements ( et les députés de droite, radicaux ou SFIO de 1936 n'ont pas été les derniers à se trouver soumis aux mêmes choix et à, bien souvent, opter pour la mauvaise solution au regard de l'Histoire ), on doit donc dire que le PCF – SFIC ( jusqu'en 1943 et la dissolution du Komintern ) est sorti renforcé, peu de ses anciens parlementaires ayant voté les pleins pouvoirs à Pétain dans la triste journée du 10 juillet 1940, et ses adhérents et militants, devenus clandestins, ayant largement contribué au développement de la Résistance intérieure.

Et ce, contrairement à une thèse largement répandue dans une certaine historiographie officielle, bien avant le 22 juin 1941 et le début de l'opération «  Barbarossa «  d'invasion de l'URSS par l'Allemagne nazie.

Un jeune communiste comme François Lescure ( le père de l'homme de télévision Pierre Lescure ) fut ainsi l'un des organisateurs de la manifestation des jeunes et des étudiants du 11 novembre 1940, à l'instar d'autres jeunes sympathisants gaullistes ou socialistes.

Mais revenons un peu plus haut.

Quel est le grand événement, au delà de la Révolution d'Octobre, de l'émergence de «  la grande lueur née à l'Est «, qui motive la naissance du PCF ?

Un autre moment clé de l'Histoire de notre pays : la Première Guerre Mondiale, cette infâme boucherie, enfantant la société moderne du XX e siècle en France, avec un élément essentiel du point de vue politique.
Celui qui veut que la SFIO, le parti des ouvriers créé en 1905, ait participé à l'Union Sacrée, donc donné son aval et participé au fait d'envoyer au casse pipe les milliers de fils d'ouvriers, d'ouvriers eux mêmes et de paysans de la France d'alors !

Le 31 juillet 1914, la SFIO pleure Jaurès et deux jours plus tard, ses dirigeants disent, comme les autres «  A Berlin ! A Berlin ! « 

Douaumont ou Craonne ( allez voir ces sites un jour si vous en avez l'occasion ) témoignent à leur manière de la chose, sans parler de Péronne ou de la Main de Massiges...

Donc, c'est aussi ce traumatisme majeur, cette crise là qui s'avère créatrice ( le surréalisme en littérature doit beaucoup au carnage de 14 – 18 ) et qui fait place au PCF, autant que ce qui a pu se passer du côté du Palais d'Hiver le 25 octobre du calendrier julien.

Le PCF, enfanté dans la douleur ( les lecteurs communisants voudront bien m'excuser d'utiliser cette image biblique ! ) a donc connu des crises, à peu près comme toute organisation politique de notre pays.

Que reste t il, par exemple, de l'Alliance Démocratique et de l'Union républicaine, les deux partis de droite de la IIIe République, après 1945 et la Libération ?

Juste le Mouvement Républicain Populaire, traçant son sillon ( jeu de mots facile, j'en conviens ) dans la Résistance d'inspiration chrétienne et devenant le réceptacle du vote conservateur à tel point que les communistes le qualifiaient de «  Machine à Récupérer les Pétainistes «  ?
Il fallut attendre 1951, la fin de la période de l'épuration, pour que la droite française, passé l'épisode de la splendeur rapidement fanée du RPF gaulliste, ose se présenter au sein du Groupe des Indépendants et Paysans, autour d'Antoine Pinay et de la famille de Valéry Giscard d'Estaing ou de Jean Raffarin...

Le PCF a donc connu des phases critiques de son Histoire, plus ou moins difficiles ou brillantes, c'est selon, mais je pense qu'il participe du paysage politique de ce pays.
Ou, peut être au delà de l'organisation – dont les anciens membres encore vivants doivent être nettement plus nombreux que les actuels et fournissent quelques élus et militants au PS, aux écologistes et à d'autres encore -, parce que le PCF incarne, à sa manière et aujourd'hui de manière partielle, un courant d'idées toujours présent dans l'opinion depuis l'émergence de la politique en France ( datez cela de 1788 ), le courant de transformation sociale radicale, porté par ceux que l'on peut appeler les victimes conscientes de l'exploitation.

Dire qu'il a aussi certains des travers institutionnels de notre pays ( notamment du point de vue des élus ) ne permet pas de laisser sous silence le fait qu'il incarne, avec ses défauts comme ses qualités, le rassemblement d'une bonne partie de ceux et celles qui refusent l'ordre social actuel, même si les formes de l'exploitation de l'homme par l'homme se sont quelque peu modifiées et, pour certaines, dématérialisées.

Il est même, en fonction des choix stratégiques actuels du PCF, possible que les lendemains de l'organisation ne soient pas aussi sombres que ne le pensent ( ne le souhaitent ? ) certains de ceux qui en annoncent la disparition rapide et comme programmée.

Après tout, la SFIO, au printemps 1969, avec Defferre, n'avait fait que 5,01 % par la grâce du Ministère de l'Intérieur, entre autres...
A t elle disparu pour autant ?

Et devons nous oublier qu'il fut une élection européenne, en 1999, où Nicolas Sarkozy fut devancé par Charles Pasqua...

Comme quoi...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Quand le PCF disparaîtra-t-il ?

Messagede baudoin » Dim 13 Mar 2011 14:39

Il y a un dualisme chez toi qui est proprement hallucinant.

Intéressant lorsque tu te bornes à rapporter des faits.

Juste insupportable, lorsque tes yeux se mettent à briller devant la faucille et le marteau... et à vouloir avancer en faisant passer tes messages de façon très insidueuse...
baudoin
 
Messages: 197
Inscription: Lun 20 Juil 2009 19:17

Suivante

Retourner vers Politique fiction

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité politique française.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué au tourisme

Jean-Luc Boulin

Le tourisme représente un atout de plus en plus fort pour les collectivités locales : générateur d'emplois, facteur d'attractivité territoriale, créateur de lien social, il s'inscrit de façon transversale dans les politiques publiques. Comment, lorsqu'on est élu délégué...

Découvrir l'ouvrage

Guide du conseil municipal - Règles, pièges et astuces

Eric Landot

Comment un conseil municipal fonctionne-t-il ? Quel est le statut de l'élu ? Quels sont les droits des élus minoritaires ? Quels pièges juridiques éviter lors des séances du conseil ? Quelles astuces faut-il maîtriser ? Quelles sont les premières mesures à prendre...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité