Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Elections sénatoriales de 2017 - Loir-et-Cher

Forum de discussion dédié aux élections sénatoriales de septembre 2017 et au renouvellement d'une moitié du Sénat français.

Elections sénatoriales de 2017 - Loir-et-Cher

Messagede ploumploum » Mer 12 Juil 2017 11:14

Les grands électeurs du Loir-et-Cher élisent deux sénateurs. L'élection de se fait donc au scrutin majoritaire.

Le scrutin de 2011 avait été marqué par la victoire du socialiste Jeanny Lorgeoux face à Maurice Leroy, alors ministre et Président du CG.

Résultats de 2011

1er tour :
Inscrits : 937
Votants : 931
Exprimés : 924

Jacqueline Gourault (MoDem), alors sénatrice et maire de La Chaussée-Saint-Victor : 492 voix / 53,25 % ---> Réélue
Jeanny Lorgeoux (PS), alors maire de Romorantin-Lanthenay et CG : 400 / 43,29 %
Maurice Leroy (NC), alors ministre de la Ville et Président du CG : 398 / 43,07 %
Guy Vasseur (DVD) : 238 / 25,76 %
Jean-Michel Mijeon (PCF) , alors maire de Chissay-en-Touraine : 92 / 9,96 %
François Thiollet (EELV), alors élu de Blois : 74 / 8,01 %
Hervé Mesnager (PRG), alors élu de Blois : 39 / 4,22 %
Michel Chassier [FN), alors élu régional : 12 / 1,30 %
Pascal Sacha-Chagnon (SE) : 7 / 0,76 %
Julien Dambrine (SE) : 0 / 0 %



2nd tour :
Inscrits : 937
Votants : 933
Exprimés : 909

Jeanny Lorgeoux (PS) : 481 / 52,92 % ---> Élu
Maurice Leroy (NC) : 417 / 45,87 %
Michel Chassier [FN): 11 / 1,21 %


Avait été réélue :
Jacqueline Gourault (MoDem), sénatrice depuis 2001 et maire de La Chaussée-Saint-Victor

Avait été élu :
Jeanny Lorgeoux (PS), alors maire de Romorantin-Lanthenay


Sur la composition du collège électoral :
- aux municipales de 2014, sur les communes de + de 2000 habs, il y a un glissement à droite : 14 communes remportées pour (+2) contre 8 pour le bloc de gauche (-4). 9 SE (+2)
Dans les "gros" basculements : Vendôme (3ème commune/16 800 habs) est passé du PS à l'UDI, Salbris (5700 habs) est passé d'un DVG à un DVD, Lamotte-Beuvron (4800 habs) est passé du PS à SE...
- aux départementales de 2015 : renforcement de la majorité de droite : elle est passée de 19 à 22 sièges (de 11 à 8 sièges pour la gauche)
- aux régionales de 2015, victoire de justesse de la gauche : 5 élus PS / 2 FN / 1 LR / 1 UDI
- aux législatives de 2017, le MoDem a conquis la 1ère circo, LR a pris la 2ème circo. Et Maurice Leroy (UDI) a été réélu dans la 3ème circo. Il a donc dû lâcher la présidence du CD qu'il occupait depuis 2004.


Concernant le scrutin sénatorial :
- Jacqueline Gourault (MoDem), devenue ministre auprès du ministre de l'Intérieur, et Jeanny Lorgeoux (PS) briguent un nouveau mandat.
Marylène de Rul, élue de Blois (ex-PS), a annoncé sa candidature.

http://www.lanouvellerepublique.fr/Loir ... on-3164077
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12566
Inscription: Ven 11 Mar 2011 19:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Elections sénatoriales de 2017 - Loir-et-Cher

Messagede Winfred » Mer 26 Juil 2017 16:42

Selon des sources plus récentes, Jeanny Lorgeoux est maintenant « ex-PS » et a été investi par la République En Marche.
http://www.liberation.fr/direct/element ... les_68259/

http://www.20minutes.fr/politique/21095 ... natoriales
Winfred
 
Messages: 149
Inscription: Jeu 16 Mar 2017 14:05

Re: Elections sénatoriales de 2017 - Loir-et-Cher

Messagede Relique » Mer 26 Juil 2017 16:55

Il figure dans le dernier article d'En Marche sur leurs investitures aux sénatoriales (cf lien sur le sujet Elections sénatoriales de 2017 en Mayenne, post d'Eco92), avec Jacqueline Gourault (Modem)
Relique
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1994
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 14:03

Re: Elections sénatoriales de 2017 - Loir-et-Cher

Messagede ploumploum » Mer 13 Sep 2017 14:19

8 candidatures ont été enregistrées. 963 grands électeurs sont appelés à voter.

Jean-Marie JANSSENS (UDI), maire de Montrichard, vice-président du conseil départemental
Suppléante : Isabelle Gasselin (LR), maire de La Ferté-Imbault, vice-présidente du conseil départemental

Jacqueline GOURAULT (MoDem), sénatrice de 2001 à juin 2017, ministre auprès du ministre de l'Intérieur
Suppléant : Jean-Paul Prince, maire de La Ferté-Saint-Cyr

Pascal GOUBERT DE CAUVILLE (LR)
Suppléante : Claire Granger, maire de Sasnières

Jean-Benoit DELAPORTE (PCF), élu de Blois
Suppléante : Marie-Noëlle Vanlerberghe

Jeanny LORGEOUX (REM), sénateur depuis 2011, maire de Romorantin-Lanthenay
Suppléante : Christelle Pellé (MoDem), maire d'Autainville

Gildas VIEIRA (DIV), adjoint au maire de Blois
Suppléante : Catherine Lévêque, est conseillère municipale de Vernou-en-Sologne

Michel CHASSIER (FN), élu de Blois et élu régional
Suppléante : Mathilde Paris, élue de Bois et élue régionale

Marylène DE RUL (PS), élue de Blois
Suppléant : Sébastien Dupont



On s'achemine vers la reconduction des sortants. A voir si le changement d’étiquette du sortant Lorgeoux passe bien.
https://senatoriales2017.senat.fr/circo ... ir-et-cher
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12566
Inscription: Ven 11 Mar 2011 19:24
Localisation: Séquano-Dionysien

OU

Messagede SALVAT » Mer 13 Sep 2017 18:52

Si la réélection de Jacqueline GOURAULT (MODEM), ne fait aucun doute, celle de Jeanny LORGEOUX sera(it) plus difficile, à mon sens.
Ses anciens camarades du PS seront-ils unanimes pour le soutenir alors qu'il va affronter Jean-Marie JANSSENS (UDI) qui, lui, pourra, in fine, bénéficier d'une convergence de certains MODEM, et surtout de l'UDI comme de LR trop heureux d'ébranler le maire de la forteresse de gauche de Romorantin-Lanthenay qu'il a su construire (alors qu'elle n'a pas un profil sociologique de gauche).
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3597
Inscription: Dim 8 Nov 2009 23:13
Messages : 1 (détails)

Re: Elections sénatoriales de 2017 - Loir-et-Cher

Messagede Relique » Dim 24 Sep 2017 14:38

Bertrand Salvat semble avoir bien analysé la situation.

Jacqueline Gourault (Modem) est bien réélue dès le premier tour (de justesse). Elle réalise tout de même moins de voix qu'en 2011 au premier tour (de 492 à 479 alors que le nombre d'exprimés augmente).

Le deuxième sénateur sortant, Jeanny Lorgeoux (ex PS, LREM), qui avait fait une très belle performance en 2011 (43 puis 53% des suffrages) est en difficulté. Le maire de Romorentin est tout de même deuxième, avec 40 voix de moins qu'en 2011 (il passe de 43 à 38% des voix).

Après Maurice Leroy, c'est désormais Jean-Marie Janssens (UDI) qui le talonne avec 36% des voix (60 voix de moins que Leroy cela dit). Suivent un candidat LR à 25% (un candidat DVD avait fait presque le même nombre de voix en 2011), la candidate PS à 12%, un candidat sans étiquette à 9%, un PCF à 7% (25 voix et trois points de moins qu'en 2011), et un FN à 3% (19 voix de mieux qu'en 2011).

La gauche est désormais décapitée avec le départ de Lorgeoux, mais lui-même risque d'être sanctionné par ceux qu'il a quitté et ceux qui ont toujours été ses adversaires. Un peu comme les candidats opposés à LREM en juin qui ont réussi à obtenir des voix des opposants de droite et de gauche !
Relique
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1994
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 14:03

Re: Elections sénatoriales de 2017 - Loir-et-Cher

Messagede ploumploum » Mer 27 Sep 2017 22:02

Résultats

1er tour :
Inscrits : 963
Votants : 955
Exprimés : 947

Jacqueline GOURAULT (MoDem) : 479 voix / 50,58 % --> Réélue
Jeanny LORGEOUX (REM) : 359 voix / 37,91 %
Jean-Marie JANSSENS (UDI) : 338 voix / 35,69 %
Pascal GOUBERT DE CAUVILLE (LR) : 232 voix / 24,50 %
Marylène DE RUL (PS) : 113 voix / 11,93 %
Gildas VIEIRA (DIV) : 88 voix / 9,29 %
Jean-Benoit DELAPORTE (PCF) : 66 voix / 6,97 %
Michel CHASSIER (FN) : 31 voix / 3,27 %



2nd tour :
Inscrits : 963
Votants : 954
Exprimés : 915


Jean-Marie JANSSENS (UDI) : 407 voix / 44,48 % --- > Elu
Jeanny LORGEOUX (REM) : 377 voix / 41,20 %
Marylène DE RUL (PS) : 76 voix / 8,31 %
Gildas VIEIRA (DIV) : 33 voix / 3,61 %
Michel CHASSIER (FN) :22 voix / 2,40 %


Relique a écrit:La gauche est désormais décapitée avec le départ de Lorgeoux, mais lui-même risque d'être sanctionné par ceux qu'il a quitté et ceux qui ont toujours été ses adversaires. Un peu comme les candidats opposés à LREM en juin qui ont réussi à obtenir des voix des opposants de droite et de gauche !


C'est ce qui est arrivé : à défaut de pouvoir gagner, le PS semble avoir manœuvré pour battre REM : le sénateur Lorgeoux a été battu par l'UDI
Entre les deux tours, on observe :
- + 31 blancs ou nuls
- retrait des candidats PCF (66 voix) et LR (232 voix)
- la candidate PS perd 37 voix
- le candidat DIV perd 55 voix
- le sénateur Lorgeoux n'a progressé que de 18 voix
- Jean-Marie Janssens progresse de 69 voix


Jeanny Lorgeoux a apparemment du mal à encaisser la défaite et accuse Marc Gricourt, maire PS de Blois, et Maurice Leroy, député UDI, d'avoir maneouvré pour le faire battre. (notons que la candidate PS et le candidat DIV sont membres de la majorité municipale à Blois...)
Je suis victime d'un assassinat politique perpétré par une alliance des revanchards.



Réponse du PS :
Marc Gricourt nous a répondu que le Parti Socialiste avait toujours pour principe le maintien de son candidat au second tour d'une telle élection et le responsable départemental du PS, Frédéric Orai, avait déjà argué dans un communiqué que : "Nous ne sommes en rien responsables du désastre politique que représente cette élection. Nous regrettons que notre candidat initial (Jeanny Lorgeoux) ait décidé de fouler au pied l'investiture des militants pour aller chercher celle de LREM. Son résultat est d'ailleurs à l'image de celui de LREM au niveau national (...)"


http://france3-regions.francetvinfo.fr/ ... 35705.html
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12566
Inscription: Ven 11 Mar 2011 19:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Elections sénatoriales de 2017 - Loir-et-Cher

Messagede SALVAT » Jeu 12 Oct 2017 20:43

EPILOGUE
les anciens camarades socialistes règlent leurs comptes : rupture consommée localement entre PS "maintenus" et "ex-PS macronistes"

"Jeanny Lorgeoux, sénateur sortant battu, confiant son sentiment d’avoir « fait l’objet d’une double vengeance ». Outre celle de Maurice Leroy, qu’il avouait comprendre, celle de son propre camp ne passait pas. Dans le viseur, Marc Gricourt, maire de Blois. Qui réagit aux propos de Jeanny Lorgeoux : « Promettre l’échafaud à un collègue maire quand on a soutenu le président Mitterrand et le sénateur ancien garde des Sceaux Badinter révèle une amertume qui se transforme en aigreur et le besoin de trouver des boucs émissaires qui sont toujours plus faciles à désigner qu’un long travail d’introspection sur les causes de sa défaite. »
Le maire de Blois analyse : « Le Parti socialiste ne fait pas partie de la majorité présidentielle, contrairement à M. Lorgeoux qui l’affichait sur son bulletin de vote. Cette simple évidence justifie le fait que les instances départementales du PS aient désigné leur candidat à ladite élection, comme elles le firent à toutes les élections passées. Cette désignation justifie la cohérence d’un vote au premier comme au second tour pour notre candidate compte tenu qu’après la victoire de Mme Gourault, il ne restait en lice qu’un siège à pourvoir pour lequel la candidate soutenue par le PS maintint sa candidature. Les votes ont eu lieu en cohérence, les candidats de gauche se sont rapprochés au second tour avec le retrait de M. Delaporte. »
Et Marc Gricourt de préciser en conclusion : « M. Lorgeoux me prête des habitudes qui sont peut-être les siennes mais je n’instrumentalise ni ne manipule les femmes et les hommes qui m’entourent au sein de mon conseil municipal et qui sont tous en mesure d’exprimer leur liberté dès lors qu’elle ne porte pas atteinte au contrat de majorité municipale qui nous lie. Et je ne ferai pas l’injure aux 963 grands électeurs de croire qu’ils sont téléguidés dans le choix libre qui leur appartient. M. Lorgeoux considérait donc représenter les socialistes, les communistes, enfin tout le monde ? Et cela aurait justifié un renoncement de tous à concourir sous leur étiquette ? Étrange conception de la démocratie, mais c’est peut-être cela le nouveau monde"

De telles fractures ouvrent la voie à une reconquête de Romorantin par l'opposition lors des prochaines municipales....
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3597
Inscription: Dim 8 Nov 2009 23:13
Messages : 1 (détails)

Re: Elections sénatoriales de 2017 - Loir-et-Cher

Messagede SALVAT » Sam 21 Oct 2017 18:37

ROMORANTIN-LANTENAY
suite des sénatoriales....
Et voilà, en pleine page de La Nouvelle République" les opposants au maire ex-PS battu aux sénatoriales..
Trois d'entre eux dénoncent un conseil municipal réduit à une "chambre d'enregistrement" et manifestent leur ambition de lutter ensemble dans la perspective des élections municipales de 2020...
On sent une amélioration de leur moral...le fatalisme auquel ils se résignaient fait place à une ambition de victoire.
Jeanny LORGEOUX peut concevoir quelqu'inquiétude.
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3597
Inscription: Dim 8 Nov 2009 23:13
Messages : 1 (détails)

Re: Elections sénatoriales de 2017 - Loir-et-Cher

Messagede chroniqueur central » Dim 22 Oct 2017 13:13

Ami Salvat, je crois qu'il faut aller au delà de la personnalité et du passé de J.Lorgeoux dans l'analyse.
Même si l'élection se tenait au scrutin majoritaire, il ne faut pas oublier que J.Gourault et J.Lorgeoux étaient en binôme candidats de LREM alors qu'avant le printemps 2017, l'une siégeait au groupe UC et l'autre au groupe PS, même si en 2011, ils avaient bénéficié ensemble du vote convergent d'électeurs opposés à la candidature de M.Leroy.
Autant je pense qu'aux législatives, l'électorat n'a en général pas vu de contradictions à réélire des sortants ex PS sous l'étiquette LREM dès lors que leur travail parlementaire des cinq dernières années était apprécié positivement, autant je crois qu'aux sénatoriales, les grands électeurs n'ont pas la même approche et celà s'est vérifié dans d'autres départements il y a un mois.
S'ils ont réélu dès le premier tour J.Gourault, c'est pour plusieurs raisons positives que nous connaissons l'un et l'autre mais aussi parce qu'il aurait fallu aux votants une bonne dose de masochisme pour écarter une Ministre déléguée auprès du Ministre de l'Intérieur, tuteur des collectivités territoriales.
Ensuite lorsqu'au second tour, ces mêmes votants ont en majorité choisi d'élire JM.Janssens (du moins une partie des grands électeurs centristes qui ont mélé leurs bulletins avec ceux de la droite classique) qui siège bien entendu à ce même groupe de l'UC, ils n'ont sans doute pas estimé qu'ils se contredisaient par rapport au premier. C'est leur position charnière qui a conduit au résultat que l'on connait au moins autant que le refus du PS de voler au secours du sortant en ballottage serré.
Il est exact que le tandem formé par celle qui à Blois avait été l'adversaire historique de Jack Lang et celui qui en était le fils politique a pu troubler les plus anciens, mais ce n'est à mon avis qu'un facteur additionnel.
chroniqueur central
 
Messages: 491
Inscription: Dim 17 Avr 2011 12:13

Suivante

Retourner vers Elections sénatoriales de 2017

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité politique française.

Voir toutes les vidéos

Comprendre le nouveau paysage intercommunal après la loi NOTRe

Anne Gardàre

L'ouvrage constitue une présentation globale du paysage intercommunal français et de son fonctionnement au lendemain de la loi n° 2015-991 du 7 août 2015 portant nouvelle organisation...

Découvrir l'ouvrage

Comprendre la TVA et ses évolutions pour maîtriser son impact et sécuriser sa récupération

Jean-Claude Chocque et Anne Lise Rodier

L'ouvrage expose les différentes catégories d'EPCI à fiscalité propre et de structures syndicales, les procédures de fusion et de modification de périmètre des EPCI à fiscalité propre et des...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités